Tag Archives: prosélytisme

HLM

Prosélytisme islamiste dans les HLM

Il y a encore quelques décennies, quand, à gauche, on évoquait des « problèmes de laïcité », il fallait traduire : « les cléricaux relèvent la tête » ; aujourd’hui, c’est un signe de ces temps peu cléments, tout le monde comprend qu’il s’agit de l’islam et non de l’Eglise, des barbus et non pas des curés.

C’est ce genre de « problèmes » que révèle, dans Le Monde, Marie-Noëlle Lienemann, sénateur socialiste, incarnant l’aile gauche du PS, également vice-présidente de l’Union sociale pour l’habitat (USH), un organisme gestionnaire de HLM. C’est à ce titre qu’elle s’exprime : « Nous avons eu quelques problèmes avec la laïcité dans certaines cités, et nos agents sont parfois un peu perdus sur ce qui est permis ou pas. »

La direction de l’USH constate des « incidents » liés à la pratique de l’islam : « Certains locataires demandent à nos agents de se déchausser avant d’entrer chez eux ou bien refusent d’être reçus par une femme dans leur agence locale, précise Béatrix Mora, directrice du service des politiques urbaines. Nos gardiens ont aussi été confrontés à des femmes très religieuses qui refusaient de leur ouvrir alors qu’il fallait intervenir dans leur logement. » On refuse au motif que les ouvriers sont des hommes, alors qu’il est nécessaire, par sécurité, d’entretenir les chaudières ou d’installer des détecteurs de fumée. Ailleurs, un local, à Grigny, est devenu mosquée, un organisme HLM a réussi à la faire fermer mais il a fallu l’aide du préfet. Une autre s’ouvrira sans doute un peu plus loin…

Il serait étonnant qu’il en fût autrement ! L’islam affirme sa présence dans l’entreprise, à la RATP, à la SNCF et même dans la police, on ne voit pas pourquoi les lieux où ces islamistes habitent feraient exception, leur prosélytisme et leur revendication identitaire s’arrêtant subitement à la lisière des cités. Bien entendu, comme toujours, quand un phénomène jusqu’ici négligé ou dissimulé devient public, le premier réflexe est d’en minimiser l’importance et le danger en le qualifiant de marginal. Pour avoir la paix et ne pas « envenimer » la situation, on ferme les yeux le plus longtemps possible.

Lorsque le tchador fut arboré par des lycéennes, il y a vingt ans, c’était un phénomène local, à Creil, pas de quoi s’affoler, la mode disparaîtra aussi rapidement qu’elle est apparue, nous disait-on pour nous rassurer. Même chose plus tard pour le voile intégral qui ne concernait, nous assurait-on, qu’une poignée de femmes, comme l’exigence de menus halal à la cantine de la part de quelques familles. Dans cette continuité-là, le directeur d’Atlantique-Habitations, de Nantes, affirme à propos de ces HLM islamisés : « C’est un phénomène très minoritaire, même s’il mérite qu’on y prête attention. »

Il n’empêche, cela paraît suffisamment sérieux à Marie-Noëlle Lienemann pour que l’USH lance un « plan d’action » pour une étude sur « trois ou quatre sites », dont elle constate qu’ils sont « sous la pression du prosélytisme religieux ». La secrétaire générale de cet organisme note que « le phénomène est suffisamment important pour qu’on reprécise les règles ». Bonne idée, certes. Encore faut-il avoir les moyens de faire respecter ces règles, et, là, ce n’est pas gagné !

Guy Rouvrais

Article paru dans Présent n° 8597 daté du 28 avril 2016

Ramadan_Dinner_2005-11-07

La France à l’heure du ramadan pour tous – Par Fabrice Robert

Source : Boulevard Voltaire
Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

C’est bientôt parti pour un mois de prosélytisme islamique en Europe : le ramadan devrait débuter aux alentours du 18 juin si les astronomes musulmans se mettent d’accord. Cette islamisation de la sphère publique est aujourd’hui largement relayée par les médias et l’industrie de la grande distribution. Pour eux, seuls comptent l’audience et le business. Et qu’importe si ces initiatives mercantiles révèlent, avant tout, la réalité de l’immigration massive qui frappe le continent européen.
Difficile, donc, d’échapper à ces opérations commerciales qui donnent l’impression de vouloir nous faire vivre à l’heure du ramadan pour tous. En France, Leader Price publie, à nouveau, un catalogue estampillé « spécial ramadan » et annonce vouloir frapper fort sur les prix des produits halal. Mais nous pouvons compter sur l’ingéniosité des professionnels du marketing pour trouver de nouvelles idées susceptibles d’attirer la clientèle musulmane.

Fabrice Robert entendu par la police suite à une plainte de SOS Racisme
Monoprix avait bien proposé un Quizz spécial ramadan avec des publicités sur lesquelles étaient représentés des mosquées et des minarets. De son côté, le magasin Carrefour de Flins-sur-Seine, à quarante kilomètres de Paris, n’a pas hésité à habiller ses mannequins d’un voile islamique. Quant à Auchan, les clients auront peut-être encore la chance d’assister à des spectacles de danse orientale ou de déambuler autour de stands facilement identifiables grâce à la présence d’un chameau en peluche.

Cette année, la marque espagnole de prêt-à-porter Mango a décidé de fêter le ramadan à sa manière, en lançant une collection limitée baptisée « Invitée spéciale » – dont le catalogue complet a été mis en ligne le 8 juin —, et qui propose des tenues adaptées aux « soirées spéciales ramadanesques » avec « des robes longues délicates, élégantes et riches en détails », pour des « looks à la fois stylés, décontractés, sophistiqués et soignés ». Dans sa communication, Mango n’hésite pas à écrire que « la mode arabe est témoin d’une révolution sans précédent ».

En 2013, la chaîne britannique Channel 4 avait fait sensation en diffusant chaque matin l’appel à la prière pendant le jeûne du ramadan. Il s’agissait, bien évidemment, d’une première au Royaume-Uni pour une chaîne grand public. Faut-il s’attendre à subir le même sort un jour en France ?
Malgré toutes ces initiatives, les médias musulmans demeurent assez critiques, notamment en ce qui concerne la grande distribution. Si, pour le portail d’information Al-Kanz, « Leader Price continue d’afficher clairement son intérêt pour les consommateurs musulmans, auxquels l’enseigne s’adresse sans hypocrisie », certains industriels ne vont pas assez loin, axant leurs campagnes sur les « saveurs orientales » plutôt que sur la fête religieuse du ramadan. Le lobbying musulman en veut toujours plus.
Dans une société en quête de repères, s’il y a au moins quelque chose qui ne ment pas, c’est bien le commerce. Les produits semblent bien se vendre. C’est certainement parce que des gens sont là pour les acheter. Ainsi, la multiplication des campagnes promotionnelles autour du halal en dit long sur l’état de la France. Pour mieux s’intégrer à une nouvelle clientèle, les enseignes n’hésitent pas à opter pour une stratégie commerciale islamocompatible.
Il y a quinze ans à peine, ce type de campagnes n’existait pas et pour cause : la population musulmane n’était pas aussi importante qu’aujourd’hui. Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

Fabrice Robert
Président du Bloc identitaire. Fondateur de l’agence Novopress.info

Crédit photo : Otto J. Simon via WikiMedias (CC) = Dîner de Ramadan connu sous le nom de « iftar » au Caire, Egypte

association coexister

Le gouvernement finance une association interreligieuse

12/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
L’association interreligieuse « Coexister » a été désignée, mardi 10 mars, parmi les projets bénéficiant du programme « La France s’engage », lancé en 2014 dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) qui mobilise 50 millions d’euros à l’intention de l’économie sociale et solidaire.

Le mouvement interreligieux des jeunes a été choisi par les internautes avec Passeport Avenir, qui assure l’accompagnement de jeunes issus des milieux populaires tout au long de leur parcours d’études jusqu’à leur intégration dans l’emploi, et l’association SNC, qui aide les chômeurs dans la recherche d’emploi.

Chaque jour, nous montrons que nos différences de croyances, convictions et cultures ne sont pas un obstacle au vivre-ensemble. Au contraire, c’est parce que nous assumons nos différences de convictions que notre action commune prend encore plus de sens. Nous sommes riches de nos différences », a signifié Coexister dans un communiqué.

« L’esprit du 11 janvier nous anime depuis 6 ans déjà. Grâce à « La France s’engage », nous allons pouvoir dès demain augmenter et diffuser notre action sur le terrain. C’est un vrai message de soutien à tous ceux qui, au quotidien, veulent avancer ensemble et faire vivre les valeurs fondamentales de la République« , a signifié Samuel Grzybowski, le fondateur de Coexister.

Une association interreligieuse en France a donc une rétribution d’État pour trouver du travail à des chômeurs. Il y a dans ce mélange des genres – qu’on retrouve généralement à Gaza sous l’égide du Hamas ou dans les quartiers pauvres du Caire avec les frères musulmans  –  du religieux qui s’ingère dans la vie publique avec l’aval financier et moral de l’Élysée. ces « jeunes des quartiers défavorisés » auront trouvé du travail par la religion laquelle a une fâcheuse tendance dans certaines croyances à associer foi, droit, politique et vie privée. Une belle préparation à un avenir libanisé pour notre jeunesse.

La gauche liberticide - – Stop à l'arrogance des nuls !

La gauche liberticide – Stop à l’arrogance des nuls !

Une règle semble s’établir : plus le gouvernement démontre son incompétence, plus il affiche son mépris pour ceux qui le contestent. Sa suffisance n’a d’égale que ses insuffisances, comme dit la sagesse populaire. Il est logique que le Porte-Parole du gouvernement figure en bonne place dans la série.

Lire la suite

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?

28/07/2011 – 09h00
MÉRIADECK (INFOBordeaux) – Les consommateurs du supermarché Auchan de Mériadeck peuvent éprouver une étrange sensation en allant faire les courses. Pour les accueillir au rayon charcuterie, un stand spécial ramadan. En effet, le ramadan (période de jeune pour les musulmans) commence dans quelques jours, et la grande distribution fait des yeux doux à la forte communauté musulmane présente à Bordeaux.

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?Pourtant, non seulement les produits halal (pratique très controversée qui consiste à égorger les bêtes et les laisser se vider de leur sang) sont mis en valeur, mais le supermarché bordelais fait la promotion auprès de ses clients de livres tels que : “Savoir Prier”, “Le Saint Coran”, “La vie après la mort en Islam”… (image ci-contre)

Il faut dire qu’Auchan commence à attirer la sympathie des musulmans. Pour preuve, le site sunnisme.com a écrit il y a quelques jours un article dithyrambique intitulé “Le Ramadan chez Auchan, c’est magique !”. Pour l’auteur de cette tribune, “Ils font de vrais efforts pour le Ramadan chez Auchan. Pour rassurer le consommateur musulman, très regardant sur la certification de la viande qu’il achète, Auchan a pensé à indiquer quel organisme certifie la viande […] Chez Auchan, on connait les musulmans, on les respecte, et ça se sent” !

Pour mémoire, en 2008, interrogé sur les actions que comptait mettre en place Auchan en direction des autres religions, le responsable du rayon avait eu cette réponse : “Nous agissons aussi pour les chrétiens, par exemple notre enseigne vend du foie gras à Noël” !