Tag Archives: promesses

sarkozy

Du kärcher à l’abrogation du mariage pour tous : les fausses promesses de Nicolas Sarkozy

22/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Frédéric Saint Clair est mathématicien et économiste de formation. Dans une récente tribune publiée sur FigaroVox, il s’intéresse à la récente prise de position de Nicolas Sarkozy sur l’abrogation du mariage pour tous.

D’après lui, l’ancien président de la République ne cherche qu’une chose : faire l’actualité.

Nicolas Sarkozy ne désire pas simplement être présent dans les médias – car ceci est devenu assez commun en matière de communication politique, et, surtout, cela n’empêche personne d’être, malgré tout, invisible. Ce qu’il désire c’est faire l’actualité, c’est-à-dire la créer, la susciter, peu importe le sujet. L’objectif n’est pas qu’on parle de lui, mais qu’on parle autour de lui, qu’on discute ses propositions, qu’on fasse de ses positionnements le centre des débats. L’approche est astucieuse, car ainsi, ce n’est plus lui, par ses propres efforts, qui tente de s’élever au-dessus des autres, ce sont les autres – classe politique et société civile discutant ses propositions – qui le placent sur un piédestal. Lui propose, eux en discutent le bien fondé, l’opportunité, la véracité. Lui décide, eux commentent. Lui agit, eux perdent leur temps en commérages. Une hiérarchie presque implicite s’installe ainsi.

(…)

En 2007, Nicolas Sarkozy avait défrayé la chronique avec son désir affiché de passer les banlieues au Kärcher. Aujourd’hui, les banlieues sont toujours dans le même état. Il avait également crié haut et fort la nécessité d’abroger les 35 heures, proposition économique phare à la base de son «travailler plus pour gagner plus». Elles sont toujours en place. Face à l’échec du CPE et à la précarisation des jeunes en matière d’emploi, il avait lancé la proposition d’un contrat de travail unique: «Plus de flexibilité pour les employeurs et plus de sécurité pour les salariés.» Comprenne qui pourra… quoi qu’il en soit, rien de tel n’a vu le jour. Le ministère de l’Identité Nationale, qui a fait couler tant d’encre? Une coquille vide.

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

Les couacs du gouvernement autour d’une promesse de pause fiscale

15/11/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Y aura‑t‑il de nouvelles hausses d’impôts en 2015 ? Christian Eckert (au premier plan sur la photo), secrétaire d’Etat chargé du budget, ne l’a pas exclu. François Hollande assurait pourtant le 6 novembre qu’« à partir de l’année prochaine, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts sur qui que ce soit ».

Jeudi matin, Christian Eckert s’est montré beaucoup plus prudent, estimant « Qu’on ne peut pas graver dans le marbre une situation qui dépend d’un contexte international que nous ne maîtrisons pas ».

Quelques minutes plus tard, le porte‑parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a tenu à démentir les propos de M. Eckert. « Il n’y aura pas de hausse d’impôt décidée l’année prochaine, en 2015, par le gouvernement, a‑t‑il affirmé sur i>Télé. Pour moi, la décision est gravée dans le marbre. La porte est fermée ».

Ces multiples errements de communication du gouvernement sur une énième annonce de pause fiscale illustrent la légèreté d’une telle promesse ; ils annoncent l’amertume des renoncements à venir.

Crédit photo : Daniel BRACCHETTI, via Flickr, (cc).

Florange : la stèle aux promesses non tenues de Hollande sera offerte à… Hollande

Florange : la stèle aux promesses non tenues de Hollande sera offerte à… Hollande

07/10/2013 – 19h30
STRASBOURG (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
La stèle de granit aux promesses non tenues de François Hollande aux sidérurgistes de Florange sera offerte au président par un entrepreneur lorrain. Lionel Bieder, chef d’entreprise qui avait acquis la plaque, veut désormais « la remettre au chef de l’Etat ou à un de ses représentants ».

La stèle de Florange rappelle la promesse faite par François Hollande durant la campagne de l’élection présidentielle. Le candidat socialiste et futur président avait affirmé qu’il ferait tout pour assurer la pérennité des hauts fourneaux.

Lire la suite