Tag Archives: Printemps français

Frédéric Pichon : "Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables"

Frédéric Pichon : « Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables »

30/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Foi, engagement, Front national, SIEL, Printemps français, Manif pour tous, Europe…. Novopress est allé à la rencontre d’une figure militante infatigable, l’avocat Frédéric Pichon (photo).

Propos recueillis par Maxence Tesner


Pouvez-vous retracer votre itinéraire politique et métapolitique pour les lecteurs de Novopress ?

Je me suis engagé très tôt, à partir de l’âge de 15 ans, avant tout par anticommunisme. C’était en 1985 au FNJ, à l’époque de Martial Bild, Eric Iorio et Catherine Salagnac. Mais en ce temps-là, le Front était sur une ligne ultra-libérale sur le plan économique et atlantiste sur le plan géopolitique. J’ai donc rejoint la mouvance solidariste qui m’avait séduit par son positionnement géopolitique, la fameuse troisième Voie et les réflexions économiques alternatives à la fois au marxisme collectiviste et capitalisme financier. En 1992, cette mouvance a connu plusieurs scissions entre ceux, dont je faisais partie, qui voulaient se rapprocher du Front – également les plus jeunes du Renouveau Etudiant – en raison notamment de son évolution suite à la première guerre du Golfe, et ceux qui prétendaient défendre la ligne de l’orthodoxie idéologique. A la même époque, je suis parti m’engager dans les rangs de la Garde nationale Croate à Osijek puis en Herzegovine à côté de Ravno. A mon retour, je ne peux passer sous silence un retour profond à la foi chrétienne, ce qui a décontenancé certains de mes camarades séduits à la fois par le paganisme et tentés par un activisme désordonné à mon sens, et une violence souvent recherchée pour elle-même ou pour les émotions qu’elle suscitait. Sans compter sur le racisme biologique qui me semblait incompatible avec ma foi. J’ai pris mes distances à cette époque, passé mon concours d’avocat tout en assurant certains travaux avec l’association catholique Ichtus. A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée. Pour ne pas sombrer dans l’intellectualisme, nous organisions également de nombreuses manifestations notamment contre l’entrée de la Turquie dans l’Europe ou par la défense des chrétiens persécutés. En 2009 nous avons publié un ouvrage collectif, Les Alter-européens – Cette autre Europe de Paris à Moscou via Berlin, synthétisant l’essentiel de nos travaux. Enfin, j’ai été engagé l’année dernière dans le combat contre la loi Taubira en tant qu’avocat mais aussi en tant qu’animateur de la mouvance du Printemps français.

A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée.

Lire la suite

Les cristeros et la grande peur des bien-pensants

Les cristeros et la grande peur des bien-pensants

FIGAROVOX/OPINION – Le film Cristeros, qui raconte la révolte des catholiques mexicains contre le président Calles et ses lois anticléricales a été jugé sevèrement par certains médias. Jean-Yves Riou prend sa défense sur Figarovox. Lire la suite : lefigaro.fr

Veilleurs (Manif pour tous) : des actions simultanées dans toute la France mardi 8 avril

Veilleurs (Manif pour tous) : des actions simultanées dans toute la France mardi 8 avril

05/04/2014 – PARIS (NOVOpress) – Les Veilleurs, l’une des multiples émanations de la Manif pour tous avec le Printemps français, annoncent sur leur page Facebook des actions simultanées à travers toute la France mardi 8 avril 2014, avec des « unions de veillées » dans près de 70 villes. Caractérisés par leur non violence, à la manière de Gandhi, les Veilleurs se rassemblent régulièrement dans des lieux publics au grand dam du gouvernement, qui ne sait pas comment réagir autrement qu’en envoyant des CRS pour les chasser ou les arrêter. Leur page Facebook officielle : facebook.com/LesVeilleursOfficiel

Crédit photo : © Les Veilleurs

Béatrice Bourges violemment prise à partie à la Queer Week de Sciences Po

31/03/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le 28 mars dernier se tenait à Sciences Po le dernier jour de la Queer Week. À Sciences Po, la « Queer week », c’est la diffusion de films pornographiques « queer », des ateliers de travestissement dans les salles de classes, des photos de partouzes dans les halls d’entrée et de nombreuses conférences de militants LGBTIQ extrémistes.

À cette occasion, Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, était invitée à Sciences Po par un groupe d’étudiants choqués par les dérives des gender studies dans le milieu universitaire, afin de participer au colloque « Alliances émancipatrices : au-delà du Queer »

En effet, selon les mots de l’équipe organisatrice, « tout le monde est invité à participer, tous les événements sont gratuits et ouverts à tous ». En pratique, Béatrice Bourges, bien que simple spectatrice de la conférence, a été attaquée par des participants : une partie de l’audience et un(e) des intervenants du colloque se sont précipités sur elle et l’ont violemment bousculée au point de la faire tomber au sol. Vous croyez encore que la théorie du Genre n’est qu’une rumeur ?

Publié le
Selection de la rédaction à lire sur itinerarium.fr
  Un article-récit conclusion sur l’Affaire de l’Affreux droitard. Puisque nous sommes désormais nos propres médias, je dis tout, la Garde-à-vue, la perquisition, l’internement, la récupératio... Lire la suite »
Acharnement policier contre Béatrice Bourges

Acharnement policier contre Béatrice Bourges

31/01/2014 – 16h45
PARIS (Bulletin de réinformation) – Hier vers 12h30, la police a bouclé les abords du palais Bourbon afin de procéder à l’arrestation de Béatrice Bourges qui poursuit depuis cinq jours une héroïque grève de la faim, jusqu’à la destitution du président Hollande par le biais de l’article 68 de la Constitution. Les proches de la présidente du Printemps français ont dû l’emmener d’urgence chez le médecin afin qu’elle échappe à cette arrestation.

Le député Jacques Bompard a immédiatement interpellé le ministre de l’Intérieur, l’enjoignant « à faire cesser ces déploiement intempestifs et grotesques de forces de l’ordre autour du Palais Bourbon, alors qu’elles seraient bien plus utiles dans certaines banlieues où règnent l’insécurité, le crime organisé et la violence ».

Crédit photo : remijdn via Flickr (cc)

Entretien exclusif de Novopress avec Mathieu, artisan-plombier, co-organisateur de Jour de Colère

Entretien exclusif de Novopress avec Mathieu, artisan-plombier, co-organisateur de Jour de Colère

23/01/2014 – 18h00
PARIS (NOVOpress) –
Dimanche a lieu le Jour de Colère, à Paris. Grande manifestation qui veut rassembler tous les opposants à François Hollande et à sa politique. Et ce peu importe les motifs de colère. Jour de Colère se veut non partisan et trans-courants. Novopress a rencontré à cette occasion Mathieu, l’un des co-organisateurs.


A quelques jours du rassemblement prévu dimanche à 14 heures place de la bastille, comment s’annonce cet évènement ?

Plutôt bien, nous sommes surpris que cette fameuse coagulation prenne forme : Collectifs anti-fiscaux, mouvements patriotiques, mouvements de défense des retraites, manifestants issus de la Manif pour tous ou défenseurs de la famille, groupements contre l’équitaxe, certains Bonnets rouges et partisans de la liberté d’expression.

En dépit de cette diversité et d’une tentative de discrédit lancée par les média et certains « trolleurs » de la gauche caviar ou de l’extrême gauche bobo, la plupart de ces groupes et de ces personnes sont déterminées à transcender les divergences idéologiques, conscients que la situation de notre pays n’a jamais été aussi grave. L’heure n’est pas venue de discuter du sexe des anges : elle est à la résistance, une résistance pacifique et non violente. Il y a parmi nos contacts en province une extrême diversité des profils tant sociologiques que politiques.

Lire la suite

Les hommen ? On vous aime ! Par Marie Vermande

Les Hommen ? On vous aime ! Par Marie Vermande

Tribune du webzine féminin Belle et Rebelle. Reproduit avec leur aimable autorisation. – Lorsque j’ai vu votre première vidéo tourner sur le net, j’ai tout d’abord pris ça pour une vaste blague. Le coup des hommes armés de doudous, et marqués du symbole peace and love, cela m’a fait bien rire, mais je n’étais pas convaincue.

Et puis au fur-et-à-mesure, on a vu votre combat se transformer. Votre engagement est devenu plus profond, plus réel sans pour autant se départir de cette autodérision et de cette humilité, si rares sur le terrain médiatique. Et là, je suis devenue votre fan numéro un!

Sans doute, ça fait un peu cliché, la nana qui ne se sent plus devant les beaux mâles torse nu (bon plus ou moins beaux tout de même) et aux vertus chevaleresques qui s’en vont porter secours au plus faible. Mais c’est qu’on a perdu l’habitude de voir des hommes fiers et qui se revendiquent comme tels, sans mettre en avant un pseudo-féminisme de surface qui ne représente rien de réel, et cela juste pour éviter l’insulte suprême : sale macho !

Lire la suite

Bordeaux : Le Printemps Français affiche contre le Gender

Bordeaux : Le Printemps Français affiche contre le Gender

07/11/2013 – 13h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Plusieurs lieux « symboliques » de Bordeaux ont été choisis la nuit du 5 au 6 novembre par des militants du mouvement « Printemps Français », afin de manifester leur désapprobation contre la théorie du genre.

Bordeaux : Le Printemps Français affiche contre le GenderDes affiches ont donc été apposées sur les murs du planning familial (avenue Thiers), du Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles, devant les IUFM et une annexe de la CUB (photos).

« Nos enfants ne sont pas des cobayes », « Hollande démission », « No Gender », tels sont les messages aperçus sur ces bâtiments.

Lire la suite

Vu sur Twitter

Le Printemps Français soutient les Bonnets rouges

Publié le
Retour sur la libération de Nicolas Bernard‑Buss

Retour sur la libération de Nicolas Bernard-Buss

Photo ci-dessus : au procès Nicolas a déclaré j’ai été « attaché, ceinturé et jeté comme un animal ».

14/07/2013 – 10h30
PARIS
(NOVOpress via Kiosque Courtois) – Après 20 jours de détention, le prisonnier politique a été libéré suite à son procès en appel mardi. Alors qu’il avait été condamné en première instance à quatre mois de prison dont deux ferme, la Cour d’appel de Paris l’a condamné à 3.000 euros d’amende dont 1.500 avec sursis.

Nicolas, suite à ses deux premiers procès et à son emprisonnement, était devenu un symbole pour les opposants à la loi Taubira et pour les victimes de la répression policière et judiciaire.

Lire la suite

Le 26 mai, les cœurs rebelles seront dans la rue

Le 26 mai, les cœurs rebelles seront dans la rue

25/05/2013 – 10h00
RENNES (NOVOpress Breizh) –
En train, en car ou en voiture, les Bretons, comme tous les Français seront très nombreux à se rendre à Paris dimanche pour manifester contre les réformes sociétales voulues par François Hollande. Une mobilisation sans précédent qui  inquiète  – à juste titre – le gouvernement.

Lire la suite