Tag Archives: Pour une critique positive

Exclusivité : extrait de « Pour une critique positive », de Dominique Venner

Exclusivité : extrait de « Pour une critique positive »

03/12/2013 – 09h00
PARIS (NOVOpress) –
Les éditions IDées viennent de rééditer Pour une critique positive, initialement publié en 1962. Rédigé en détention par un jeune militant patriote (les prisons de la République hébergeaient alors de nombreuses personnes coupables d’avoir participé à la défense des Français d’Algérie), ce texte est un exercice d’autocritique sans comparaison « à droite ». S’efforçant de tirer les enseignements des échecs de son action, l’auteur propose une véritable théorie de l’action révolutionnaire. Pour une critique positive a été une influence stratégique majeure pour de très nombreux militants, des activistes estudiantins des années 70 aux identitaires. Pour une critique positive a été publié sous anonymat, comme c’est souvent le cas pour ce type de textes d’orientation, mais il est aujourd’hui communément admis que Dominique Venner en fut l’auteur. C’était avant qu’il quitte le terrain de l’action politique pour se consacrer à l’histoire. Novopress en publie en exclusivité l’avant propos et un court extrait. Pour une critique positive, 73 pages, 5 €. Acheter Pour une critique positive sur Amazon.

Lire la suite

Les éditions Idées rééditent "Pour une critique positive"

Les éditions Idées rééditent « Pour une critique positive »

19/09/2013 – 15h30
PARIS (NOVOpress) –
La première publication de Pour une critique positive est datée de 1962. Rédigé en détention (les prisons de la République hébergeaient alors de nombreux patriotes coupables d’avoir participé à la défense des Français d’Algérie), ce texte est un exercice d’autocritique sans comparaison « à droite ».

S’efforçant de tirer les enseignements des échecs de son action, l’auteur propose une véritable théorie de l’action révolutionnaire. Pour une critique positive a été une influence stratégique majeure pour de très nombreux militants, des activistes estudiantins des années 70 aux Identitaires.

Lire la suite