Tag Archives: pillage

Chronique de la désinformation, le pillage d’un TGV qualifié d’"incident" par la presse

Chronique de la désinformation, le pillage d’un TGV qualifié d’ »incident » par la presse

29/10/2014 – RENNES (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Le 24 octobre, des racailles ont agressé des voyageurs et volé les affaires des passagers dans le TGV Paris-Brest. Ce sont des « jeunes » selon Ouest‑France qui qualifie cette affaire d’ « incident » (image en Une). Même titre dans Le Parisien ; Metronews lui, titre : « Pagaille dans le TGV Paris-Brest ».

En réalité, les agresseurs ont volé des objets aux voyageurs, avant de se faire bloquer par des fusiliers-marins voyageant dans le train. Le TGV a du s’arrêter une heure et ceci a permis aux gendarmes d’interpeller les fauteurs de troubles.

Crédit image : copie d’écran. DR.

Sicile : Un prêtre kényan pille le trésor de l’église

Sicile : Un prêtre kényan pille le trésor de l’église

10/09/13 – 08h00
PALERME (NOVOpress)
– On a finalement arrêté le voleur sacrilège de l’église Saint-Nicolas de Gioiosa Marea, dans la province de Messine, en Sicile. Il avait pillé les bijoux et autres objets précieux donnés en ex-voto pour orner les statues de Notre-Dame des Grâces, Notre-Dame des Douleurs et saint Nicolas de Bari, saint patron de la paroisse : témoignages inestimables d’une piété populaire enracinée, ainsi que des peines et des joies de générations de fidèles siciliens. Le butin est évalué au minimum à 100 000 euros.

Lire la suite

Catastrophe de Brétigny-sur-Orge : les racailles se sont régalées

Catastrophe de Brétigny-sur-Orge : les racailles se sont régalées

19/07/2013 – 20h45
BRETIGNY-SUR-ORGE (NOVOpress) –
« A-t-on voulu cacher une réalité trop dérangeante ? », interroge LePoint.fr. Car une synthèse de la direction centrale des CRS révèle que des scènes de vol et de caillassages des forces de l’ordre ont éclaté en marge de l’accident de train à Bretigny-sur-Orge. La catastrophe avait fait six morts et des dizaines de blessés le 12 juillet dernier.

Lire la suite

Tremblement de terre en Italie : charognards d’en bas, charognards d’en haut

Tremblement de terre en Italie : charognards d’en bas, charognards d’en haut

30/05/2012 – 12h00
BOLOGNE (NOVOpress) – Hier matin, juste avant que l’Émilie-Romagne ne soit frappée par un nouveau séisme, de 5,8 d’amplitude sur l’échelle de Richter (seize morts selon le dernier bilan, 350 blessés, 14.000 nouveaux sinistrés), les journaux locaux revenaient sur le problème des familles d’immigrés, qui sont de très loin majoritaires dans de nombreux camps d’accueil.

Après l’affaire de la sauce bolognaise, qui avait déclenché une émeute dans le camp de San Felice, la Gazzetta di Modena rapportait un nouvel incident (copie d’écran en Une), toujours dans le même camp, à propos d’une louche « impure ». Il y avait deux plats du jour au choix, poulet et côtelettes de porc, mais une jeune musulmane a fait un scandale parce que le cuisinier lui servait un morceau de poulet avec une louche qui avait touché du porc et qui était donc devenue « impure, contaminée ».

Selon Il Resto del Carlino, un certain nombre de travailleurs immigrés, surtout marocains et roumains, commencent à quitter la région dévastée, qui ne les intéresse plus, pour retourner dans leur pays d’origine. Mais ce sont uniquement des hommes seuls : femmes et enfants restent dans les camps.

Le nouveau tremblement de terre a fait repasser, provisoirement du moins, ces problèmes à l’arrière-plan. Parmi les urgences, il y a celle d’empêcher les pillages, non seulement des maisons particulières mais aussi des églises, dont certaines abritent un patrimoine précieux. Deux individus ont ainsi été surpris par des secouristes alors qu’ils étaient en train d’arracher la croix d’une colonne votive, renversée par le séisme. Une patrouille de police a arrêté un groupe de charognards (de chacals, comme on dit en italien). Leur origine n’a été précisée que pour l’un d’entre eux, un mineur issu de l’ex-Yougoslavie, qui a été ramené à sa famille : sa sœur s’en est vivement prise aux agents, ce qui lui a valu d’être inculpée pour menaces et injures à la force publique. Dans un commentaire à l’article de la Gazzetta di Modena, un lycéen, dont le témoignage est à prendre avec précaution, même s’il affirme avoir pris des photos, dit par ailleurs avoir vu de nombreux immigrés non-européens rire et plaisanter devant les ruines de l’église de San Felice.

Mais il y a aussi les charognards d’en haut. Dès l’annonce du nouveau séisme, plusieurs entreprises ont cherché à l’exploiter pour des campagnes de publicité sur les réseaux sociaux. « Peur du tremblement de terre ? Exorcisez la peur avec un bon déjeuner dans l’un de nos 800 restaurants » (pour un service de réservation de restaurants en ligne). « À partir d’aujourd’hui, tu peux absorber les vibrations des tremblements de terre avec Brux !!! » (les protège-dents Brux, dont le PDG a dû s’excuser  pour ce « message inapproprié et de mauvais goût », qui est « loin de notre philosophie de vie et de travail ».

Mais ce qui a le plus indigné les Italiens est un tweet du voyagiste Groupalia Italia : « Peur du tremblement de terre ? Laissons tout tomber et filons à Saint-Domingue ». Devant le déluge de protestations (« Mais vous savez qu’il y a des morts et des gens à la rue ?», « Honte à Groupalia Italia », « Répugnant »), le groupe a cru se rattraper en donnant une couleur humanitaire à sa publicité macabre : « Tremblement de terre pour clarifier le malentendu sur le récent tweet Groupalia versera 1 euro à la Croix Rouge italienne pour tout deal [en anglais dans le texte] acheté aujourd’hui ». Charognards !

Syrie : Les rebelles détruisent des sites historiques appartenant au patrimoine mondial

Syrie : Les rebelles détruisent des sites historiques appartenant au patrimoine mondial

03/04/2012 – 16h00
DAMAS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – La directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a demandé jeudi aux « parties impliquées dans le conflit » en Syrie d' »assurer la protection de son héritage culturel exceptionnel », a annoncé l’agence de l’ONU pour la science, la culture et l’éducation.

En effet, beaucoup de musées ont été saccagés, ainsi que des sites antiques, en particulier à Palmyre et dans le Krak des Chevaliers (photo ci-dessus), qui ont subi des dégâts considérables.

La Syrie a toujours joué un grand rôle dans la préservation du patrimoine arabe et a condamné le sabotage de son patrimoine par l’occupant américain en Irak.

Crédit photo : Nev1/Wikipédia sous licence Creative Common.