Tag Archives: Pierre Manent

Couverture158

Éléments N° 158 disponible !

16/01/2016 – CULTURE (NOVOpress)

Au sommaire de ce numéro d’Éléments : une interview exclusive de Jacques Sapir, qui interpelle notamment Jean-Luc Mélenchon, un entretien avec Pierre Manent sur la France face au défi de l’islam, une mise en cause de l’art contemporain par Jean Clair, de l’Académie française, et des articles sur le retour de la puissance russe, sur Carl Schmitt et l’état d’urgence, sur les guerres de François Hollande, etc.
Sans oublier le dossier central sur l’avenir et la démondialisation…

prieres_de_rue

Pour contrer l’islamisme, Pierre Manent a une solution : plus d’islamisation !

28/10/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Célébré par tous les médias officiels, le dernier livre de Pierre Manent « Situation de la France » est pourtant un mélange explosif de naïveté profonde et de renoncements graves. À sa lecture, on hésite à propos de l’auteur entre la bêtise aveugle ou l’inconscience caractérisée.

Le nouveau livre de Pierre Manent « Situation de la France » fait actuellement l’objet d’un foisonnement de commentaires dans la sphère intellectuelle. Cherchant à dresser un état des lieux de la société multiculturelle française, ce philosophe vient de publier très récemment un essai éminemment politique sur l’épineuse question des musulmans en France. Il part d’un constat juste : l’intégration des musulmans à la société française est ratée. L’objet de son livre est de proposer des portes de sortie à cette crise dont les effets sont chaque jour plus voyants (et violents).

Célébré par Le Point qui y voit un livre « audacieux », La Croix qui considère ces réflexions comme un « apport important à la discussion » ou La Vie qui y voit « un réalisme politique », quand il ne s’agit pas des Inrocks parlant d’un essai « stimulant » ou même du Figaro qui y voit l’écrit « le plus profond de la littérature post-charliste », nombreux sont ceux, à gauche comme à droite, qui ne tarissent pas d’éloges à son égard.

Pourtant, une lecture de l’ouvrage et des propos de l’auteur dans divers entretiens entraînent rapidement une douche froide. En effet, au-delà du constat de base évident, les propositions de Pierre Manent s’avèrent d’une naïveté confondante, paradoxalement sous couvert de pseudo-réalisme. Selon lui, chercher à faire de la laïcité une arme contre la pratique religieuse musulmane est un échec. Plutôt que de « forcer » les populations de confession islamique à s’intégrer, celui-ci propose une solution « novatrice » : il faut faire « un compromis avec les musulmans ». Détaillant ses propositions, il écrit que « notre régime doit céder, et accepter franchement leurs mœurs puisque les musulmans sont nos concitoyens ». Mais attention, n’allez pas croire que cette soumission se fait sans contrepartie : il leur demande en échange de faire cesser « leurs liens de dépendance financière et intellectuelle avec les pays étrangers » et bien sûr tout de même de renoncer au djihad et à la burqa. On reste bouche bée.
Lire la suite