Tag Archives: pèlerinage

pelerins la mecque morts

Accident de la Mecque : 2097 victimes

21/10/2015 – MONDE (NOVOpress)
C’est l’accident le plus grave survenu lors du pèlerinage à la Mecque de l’époque moderne. Loin des 769 morts admis par les autorités saoudiennes, la « bousculade » survenue le 24 septembre dernier aurait fait 2097 morts, selon un bilan consolidé de 34 pays ayant eu à déplorer des victimes.

 

bousculade

Pèlerinage meurtrier à La Mecque : Téhéran accuse l’Arabie saoudite

24/09/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Le vice ministre des Affaires étrangères iranien a accusé les responsables saoudiens d’avoir grossièrement géré les mesures de sécurité, parlant même d’irresponsabilité, après la bousculade qui a fait hier plus de 700 morts, dont 90 citoyens iraniens, pendant le pèlerinage annuel de La Mecque. Le vice ministre a annoncé que l’Iran avait installé une cellule d’accueil spéciale sur le lieu de l’accident pour venir en aide aux pèlerins iraniens. Cette bousculade est le deuxième drame à frapper les pèlerins cette année à La Mecque, après la chute d’une grue sur la Grande mosquée qui avait fait plus de 100 morts le 11 septembre dernier.


Compostelle et notre chanson de geste - par Nicolas Bonnal

Compostelle et notre chanson de geste – par Nicolas Bonnal

03/01/2014 – SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE (via Boulevard Voltaire)
Certains font mine de critiquer Internet mais on peut se procurer grâce à ce champ d’énergies de nombreux classiques insaisissables, sur le site américain archive.org. Je parle, bien sûr, de classiques français.

Réécrivant un livre sur le Graal publié il y a vingt ans, je découvre avec délice Edmond Faral et ses sources gréco-latines de la littérature arthurienne, Bréhier, Bédier, Gaston Paris et tout un cortège sacerdotal de pieux érudits qui célébraient le passé littéraire de notre grand pays. Je constate d’ailleurs que beaucoup de ces maîtres étaient des chartistes et non des universitaires : voyez d’Arbois de Jubainville et ses études celtiques.

Joseph Bédier est connu pour sa splendide traduction de la chanson de Roland. Il étudia dans un très beau livre les liens entre la chanson de geste et le chemin de Compostelle. Cette étude pourrait relancer l’intérêt d’un « voyageur éveillé » pour le chemin de Compostelle. Pour Bédier, les chansons de geste – qui concernaient surtout le Sud-Ouest de la France – avaient pour but de nous préparer à la reconquête de l’Espagne et au pèlerinage de Compostelle, lié on le sait à cette belle reconquête qui prit quelque temps mais s’acheva en bon ordre tout de même ! Aujourd’hui, le bon Bédier finirait devant les tribunaux – et nous ne pouvons que nous féliciter des progrès de notre liberté…

Lire la suite

Incroyable Jérôme Kerviel

Incroyable Jérôme Kerviel

11/03/2014 – ROME (NOVOpress) – Au milieu du brouhaha futile de la sphère médiatique, cette information est bien vite tombée dans l’oubli : Jérôme Kerviel, parti rencontrer le Pape François à Rome (photo) – et ayant pu échanger avec lui quelques mots – a choisi de rentrer à Paris à pied.

L’ex-trader, que l’on accuse d’avoir fait perdre à la Société générale plusieurs milliards d’euros, a donc choisi de se faire pèlerin. Un tel acte, une fois mis de côté son aspect médiatique, a quelque chose d’inouï dans notre basse modernité. Qui pèlerine encore en 2014 ? Quelques retraités sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Des groupes de jeunes tentés par le challenge sportif ou portés par leur foi. Mais surtout, tous les mis au ban de la modernité, les victimes du « burn-out », du divorce de masse, de la marchandisation de l’homme.

Lire la suite

En chemin vers Rome (bande-annonce)

En chemin vers Rome : une aven­ture humaine, fami­liale et spi­ri­tuelle – Après Compostelle, Édouard et Mathilde Cortès avaient décidé, pour leur voyage de noces, de mar­cher jusqu’à Jérusalem sur les pas des pre­miers pèle­rins. Aujourd’hui jeunes parents, ils sont partis sur les voies de Rome en famille.

En chemin vers Rome (bande-annonce)

En chemin vers Rome : une aven­ture humaine, fami­liale et spi­ri­tuelle

Trois enfants, une car­riole et un âne, voilà le joyeux équipage parti à l’assaut de 1 300 kilo­mè­tres de che­mins. Bivouac sous la tente, tra­ver­sée des cols ennei­gés, émerveillement devant la nature, com­pli­cité et par­fois rébel­lion de l’âne Octave, ren­contres atta­chan­tes et sou­vent sur­pre­nan­tes, tout est là pour faire de ce pèle­ri­nage une aven­ture inou­blia­ble.

Depuis des siè­cles, Rome pousse les pèle­rins sur les che­mins, chacun ins­cri­vant son his­toire dans la tra­di­tion. Et la décou­verte sans doute la plus impor­tante d’Édouard, Mathilde et leurs enfants est celle qu’ils vont faire d’eux-mêmes, pas après pas…

Édouard Cortès, écrivain-voya­geur, est l’auteur de plu­sieurs récits dont Un chemin de pro­mes­ses, écrit avec sa femme Mathilde et publié aux éditions XO. Plus d’infos : www.enchemin.orgAcheter sur Amazon

Publié le
Tro Breiz 2012 : de Saint-Brieuc à Saint-Malo, un pèlerinage pas comme les autres

Tro Breiz 2012 : de Saint-Brieuc à Saint-Malo, un pèlerinage pas comme les autres

27/06/2012 – 11H30
SAINT-BRIEUC (NOVOpress Breizh) – « Un morceau de Tro-Breiz, pour peu qu’il soit suffisamment long et qu’on ne passe pas son temps à courir, se transforme nécessairement en aventure spirituelle. » Cette année, la deuxième étape de la troisième édition du Tro Breiz partira de Saint-Brieuc le lundi 30 juillet pour rejoindre Saint Malo le samedi suivant. Une marche de 140 kilomètres qui, comme chaque année, laissera de grands souvenirs aux 1.200 participants de ce pèlerinage pas comme les autres.

Commencé à Tréguier en 2011, la troisième édition du Tro Breiz mènera les pèlerins bretons cette année à Saint-Malo, puis en 2013 à Dol-de-Bretagne, à Vannes en 2014, à Quimper en 2015, à Saint-Pol-de-Léon en 2016 et enfin à Tréguier en 2017. Cette année l’’itinéraire est le suivant : Lundi 30 juillet : Saint-Brieuc – Saint-Alban. Mardi 31juillet : Saint-Alban – Matignon. Mercredi 1er août : Matignon – Pluduno. Jeudi 2 août : Pluduno – Corseul. Vendredi 3 août : Corseul -La Ville-es-Nonais. Samedi 4 août : La Ville-es-Nonais – Saint-Malo. Dans la cité corsaire la messe de clôture sera célébrée par Mgr d’Ornellas, archevêque de Rennes.

Tro Breiz 2012 : de Saint-Brieuc à Saint-Malo, un pèlerinage pas comme les autres

Au Moyen-âge, le tour de Bretagne ou Tro Breiz désignait le pèlerinage en l’honneur des Sept Saints Fondateurs de la Bretagne. Le pèlerin allait s’incliner sur les tombeaux des évêques fondateurs : Brieuc et Malo dans leur ville, Samson à Dol-de-Bretagne, Patern à Vannes, Corentin à Quimper, Pol Aurélien à Saint-Pol-de-Léon et Tugdual à Tréguier. « En reliant les sept villes fondées par les saints qu’il est venu honorer, il encercle un territoire pour le sacraliser. Par ce geste pérégrine, il remonte le fil de l’histoire, tout en orientant de manière décisive sa propre aventure. A l’image de la pérégrination des moines fondateurs de la Bretagne, le Tro-Breiz est pour lui un cheminement en quête du Paradis », rappelle le site du pèlerinage breton.
Tombé dans l’oubli, le Tro Breiz a été recréé en 1994 par Philippe Abjean. Rencontrant chaque année un succès grandissant, le pèlerinage des Sept Saints Fondateurs de Bretagne propose des animations spirituelles, faites de rencontres et de cérémonies – deux messes sont célébrées chaque jour, le matin et le soir. L’animation culturelle n’est pas en reste, avec la découverte commentée du patrimoine rencontré et l’organisation de fest-noz chaque soir.

Il est possible de s’inscrire pour seulement une ou deux journées de marche. Il suffit de se présenter au point information, le lundi 30 juillet, de 7h à 9h15, au pied de la cathédrale de Saint-Brieuc. Les jours suivants, les inscriptions seront prises au pied de l’église du lieu de l’étape. Inscriptions : Tro Breiz, 1, place de l’Évêché, 29250 Saint-Pol de Léon. Tél.02.98.69.11.80. www.tro-breiz.com

Début du Tro Breiz 2011-2017 le 1er août au départ de Tréguier

Début du Tro Breiz 2011-2017 le 1er août au départ de Tréguier

22/07/2011 – 16h10
TRÉGUIER (NOVOpress Breizh)
– Un nouveau Tro Breiz septennal commencera le 1er août à Tréguier. En six étapes, les pélerins rejoindront Saint-Brieuc.

Les Chemins du Tro Breiz entament cette année une nouvelle boucle. Le pèlerinage des sept saints de Bretagne se déroulera sur sept années, de 2011 à 2017. Sa première partie, du 1er au 6 août, ira de Tréguier à Saint-Brieuc avec étapes à Pontrieux, Paimpol, Plouha, Lanvollon et Pordic. Chaque étape représente environ 25 km.

Le succès du Tro Breiz ne se dément pas : les hébergements collectifs prévus pour 300 personnes ont été vite réservés. Il reste aux retardataires à amener leur tente ; il est possible aussi d’organiser soi-même son logement en gîte, chez l’habitant, etc. L’association assure le transport quotidien d’un bagage par personne. Une animation spirituelle est prévue chaque soir. Des événements festifs émailleront aussi le parcours.

La participation est réservée aux adhérents de l’association Les Chemins du Tro Breiz. Les non adhérents, tout comme les personnes qui ne sont pas disponibles pendant les six journées du parcours ou ne peuvent accomplir ses 150 km à pied, ont la possibilité de ne s’inscrire que pour une journée ou deux.

Tous les renseignements concernant l’étape 2011 du Tro Breiz sont disponibles sur le site web des Chemins du Tro Breiz : www.trobreiz.com.