Tag Archives: PDL

Elections italiennes : entretien avec Gabriele Adinolfi

Elections italiennes : entretien avec Gabriele Adinolfi

28/02/2013 – 12h00
ROME (NOVOpress) –
Le traitement des élections italiennes dans les grands médias est apparu à NOVOpress comme particulièrement superficiel, ou partisan. Nous avons ainsi shouhaité interroger plusieurs acteurs ou observateurs privilégiés de ces scrutins afin d’apporter un éclairage différent à nos lecteurs.

Après plusieurs années d’engagement activiste dans les années 70 et près de 20 années d’exil consécutives, Gabriele Adinolfi est aujourd’hui l’un des principaux penseurs de la droite radicale italienne. Animant plusieurs cercles ou sites (dont son site personnel www.gabrieleadinolfi.it) il a toujours prôné une approche transversale et a oeuvré à dénoncer l’influence des “pouvoirs forts” (loges, services, internationales diverses et variées) tant dans les événements passés, qu’actuels et futurs en Italie et en Europe.

Il a publié en France un abécédaire, “Pensées corsaires”, que vous pouvez retrouver ici.

Lire la suite

Italie : Silvio Berlusconi et Roberto Maroni trouve un accord pour les élections législatives

Italie : Silvio Berlusconi et Roberto Maroni trouvent un accord pour les élections législatives

De gauche à droite : Roberto Maroni(Lega Nord), Silvio Berlusconi et Angelino Alfano (PDL). Crédit photo : DR

08/01/2013 — 10h00
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Dans la nuit de dimanche à lundi, un accord électoral a été conclu entre le Peuple de la Liberté (PDL) représenté par Silvio Berlusconi et la Ligue du Nord représenté par Roberto Maroni pour les élections législatives au mois de février.

Lire la suite

Italie : écoles évacuées faute de chauffage, la mairie a-t-il tout dépensé pour les Roms ?

Italie : écoles évacuées faute de chauffage, la mairie a-t-elle tout dépensé pour les Roms ?

19/12/2012 — 14h00
LA SPEZIA (NOVOPress) — Dans la ville de La Spezia, chef lieu de la province du même nom, en Ligurie, c’est le grand froid dans les écoles. Il y a huit jours, au lycée professionnel Einaudi, élèves et enseignants ont tenu trois heures dans les salles de cours, avant que le proviseur n’ordonne d’évacuer l’établissement : même avec gants et bonnets, le froid était insupportable. Dans la même ville, au lycée Mazzini, les élèves arrivent le matin munis de plaids pour suivre les cours.

Lire la suite

Droite italienne : le grand bazar !

Droite italienne : le grand bazar !

Une image du passé, à l’époque de l’alliance entre Bossi et Berlusconi.

18/12/2012 — 20h00
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Le Peuple de la Liberté (PDL) et la Ligue du Nord vont ils réussir à faire alliance pour les élections législatives ? À ce jour, cela n’est pas certain.

En effet, comme l’ont fait savoir chacun à leur manière Roberto Maroni (secrétaire général de la Ligue du Nord), Luca Zaia (président de la région Vénétie) ou Flavio Tosi (maire de Vérone) la Ligue du Nord ne veut plus faire alliance avec Silvio Berlusconi en personne.

Lire la suite

Berlusconi revient en politique : Mario Monti démissionne

Berlusconi revient en politique : Mario Monti démissionne

10/12/2012 — 14h45
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Ce qui est fascinant avec Silvio Berlusconi (photo ci-dessus), c’est qu’il ne cesse de créer la surprise au sein de la vie politique italienne (et européenne…). Alors que l’on pouvait penser qu’il s’était retiré, du moins pour une longue période, du devant de la scène, le Cavalier annonce non seulement son retour en voulant diriger la campagne du centre-droit pour les prochaines élections législatives, mais surtout il provoque la démission de Mario Monti de la présidence du Conseil italien.

Vendredi dernier, en effet, le PdL (Peuple de la Liberté) a voté contre la loi de stabilité qui devait être votée à la Chambre des députés et au Sénat. Il a ainsi mis en difficulté le gouvernement du technocrate et agent de Goldman Sachs Mario Monti. Ce dernier a annoncé samedi au président de la République Giorgio Napolitano qu’il a l’intention de présenter sa démission « irrévocable » après le vote du budget.

Lire la suite

Italie : Roberto Maroni (Ligue du Nord) propose un accord à Alfano (PdL) à condition que celui-ci fasse tomber le gouvernement Monti

Italie : Roberto Maroni (Ligue du Nord) propose un accord à Alfano (PdL) à condition que celui-ci fasse tomber le gouvernement Monti

03/12/2012 — 14h00
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Au lendemain du sommet entre Silvio Berlusconi et Angelino Alfano (secrétaire général du Popolo della Liberta [PdL]), le leader de la Ligue du Nord Roberto Maroni (ci-dessus) a invité le PdL à se détacher du gouvernement de Mario Monti et à aller au vote le plus vite possible. (le mois de février prochain, à la place du mois d’avril normalement prévu). « Je fais une proposition à Alfano : voter le 10 février prochain, en anticipant l’échéance de la législature », a ainsi indiqué Roberto Maroni.

Lire la suite

Italie : primaires du PdL, rencontre avec Carlotta Andrea Buracchi qui soutient Giorgia Meloni

Italie : primaires du PdL, rencontre avec Carlotta Andrea Buracchi qui soutient Giorgia Meloni

26/11/2012 — 18h00
AREZZO (NOVOpress) — Il n’y pas qu’en France que l’on organise des primaires au sein des partis. En Europe, c’est par exemple le cas de l’Italie. Après celles qui ont eu lieu à gauche hier pour désigner celui qui pourra devenir le futur président du Conseil italien (l’équivalent du Premier ministre qui exerce la réalité du pouvoir exécutif), le principal parti de droite, le Popolo della Liberta (PdL, qui réunit Forza Italia de Silvio Berlusconi et l’Alliance nationale, les ex-MSI), organisera les siennes le 16 décembre prochaine. Primaires que certains au PdL veulent remettre en cause, à l’instar de Silvio Berlusconi lui-même. Ce qui n’est pas du goût de militants du PdL.

Plusieurs candidats se sont déclarés. Avant d’abandonner, à l’exemple d’Alessandra Mussolini. Parmi ces candidats, se dégage la figure de Giorgia Meloni (photo ci-dessus), ancienne présidente de Giovane Italia (le mouvement de jeunesse du PdL) et ministre de la Jeunesse dans le dernier gouvernement Berlusconi. Nous avons interrogé Carlotta Andrea Barnucchi (photo ci-dessous), jeune militante d’ArrezzoZero – mouvement politique et culturel situé à Arezzo en Toscane –, qui soutient la candidature de Giorgia Meloni. Soutiens de Giorgia Meloni qui ont manifesté aujourd’hui pour réclamer le maintien des primaires.

Lire la suite

Lega Nord/PDL : Roberto Maroni (Lega) ne croit pas en un accord électoral

Lega Nord/PDL : Roberto Maroni (Lega) ne croit pas en un accord électoral

24/11/2012 — 12h00
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Roberto Maroni (ci-dessus), ancien ministre de l’Intérieur du gouvernement Berlusconi et actuel secrétaire fédéral de la Lega Nord (à la suite d’Umberto Bossi, mis en cause avec plusieurs de ses proches et des membres du parti dans un scandale de détournements de fonds publics) – dont il est l’un des fondateurs –, ne croit pas à l’heure actuelle en un accord électoral entre la Lega et le Popolo della Liberta (PdL, parti de droite). Alors que c’est l’union de ces mouvements qui avait permis les majorités dirigées par Silvio Berlusconi. Il a ainsi affirmé :  » A l’heure actuelle, il n’y a pas la moindre chance de signer un accord entre le PDL et la Ligue du Nord pour les prochaines élections ».

Lire la suite

Italie : primaires du PdL, Alessandra Mussolini renonce

Italie : primaires du PdL, Alessandra Mussolini renonce

23/11/2012 — 23h15
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) — Figure historique et médiatique du MSI et de l’Alliance nationale (au sein de laquelle elle a eu un parcours pour le moins chaotique entre départ et retour, avec une constante : une détestation grandissante de Gianfranco Fini), Alessandra Mussolini (ci-dessus) vient de déclarer qu’in fine elle ne serait pas candidate aux primaires, qui auront lieu le 16 décembre prochain, pour désigner le nouveau chef du Popolo della Liberta (PdL, parti italien de droite issu de la fusion de Forza Italia de Silvio Berlusconi et de l’Alliance nationale, les ex-MSI), en vu des élections législatives de 2013.

Lire la suite

En Italie, Berlusconi c’est terminé

En Italie, Berlusconi c’est terminé

12/11/2012 — 14h00
ROME (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — Silvio Berlusconi a plus d’un tour dans son sac et ces dernières semaines, il a donné le tournis à ses partisans. Tour à tour pour, puis contre, puis de nouveau pour Mario Monti. Pour, puis contre, puis plutôt pour les primaires à droite. Les primaires au sein du PDL, le parti de la Liberté, se tiendront finalement le 16 décembre.

Berlusconi ne se présentera pas, le favori est le secrétaire actuel du parti, le sicilien Alfano. Ce dernier a fermé la porte à Gianfranco Fini considéré comme un traître et a laissé le dialogue ouvert avec la Ligue du Nord de Maroni. A suivre le 16 décembre si Berlusconi ne torpille pas le processus entre‑temps.

Crédit photo : European People’s Party via Flickr (cc)

Les Identitaires trait d’union entre la Lega Nord et la Destra sociale ?

Les identitaires, trait d’union entre la Lega Nord et la Destra sociale ?

09/11/2012 — 21h30
ORANGE (NOVopress) —
Depuis l’arrivée très particulière de Mario Monti à la présidence du conseil italien, les droites italiennes ne cessent de connaître moult difficultés. Difficultés électorales, mais également difficultés judiciaires. En effet, que ce soit Berlusconi, la Lega Nord ou le PdL, les différents élus et responsables de ces mouvements font plus facilement la Une de l’actualité judiciaire pour des scandales que la Une de l’actualité politique.

Lire la suite

Silvio Berlusconi ne sera pas candidat à la présidence du conseil italien en 2013

Silvio Berlusconi ne sera pas candidat à la présidence du conseil italien en 2013

09/07/2011 – 11h00
ROME (NOVOpress) – Silvio Berlusconi, le chef du gouvernement italien ne se présentera pas aux élections législatives de 2013. C’est ce qu’il a annoncé au journal de centre gauche La Repubblica dans un entretien publié hier vendredi. Pour lui succéder à la tête de son parti Le Peuple de la Liberté et comme éventuel président du Conseil, le secrétaire national Angelino Alfano, qui est également ministre de la Justice. Angelino Alfano est un avocat sicilien de 40 ans.

Sivio Berlusconi, en plus des procès auxquels il est confronté, a connu plusieurs défaites électorales. Lors des élections locales où la droite a perdu Milan, bastion de Berlusconi et de ses partisans. Mais aussi lors des référendums qui s’étaient vite transformés en plébiscites pour ou contre Berlusconi.

A tel point que les alliés de Berlusconi se sont montrés très critiques à l’égard de ce dernier. Principalement la Lega Nord mais aussi   Gianfranco Fini et ses partisans qui ont quitté Le Peuple de la Liberté.

Silvio Berlusconi indique cependant qu’il restera pour aider Angelino Alfano.