Tag Archives: Pascal Praud

pascal-praud

Hollande renonce : « La France aime les perdants », lance Pascal Praud

02/12/2016 – FRANCE (NOVOpress)
« Le renouvellement, c’est maintenant !« , lance Pascal Praud. « Quelle affaire ! Tout doit disparaître; comme aux Galeries Lafayette », constate-t-il. « Sarko, bing ! Juppé, bing ! Hollande, bing ! Et chacun observe qu’ils n’ont jamais été aussi bons, aussi émouvants, aussi touchants que dans la défaite. Quelle élégance, quel panache !« , raille le journaliste.

« Je pense surtout qu’ils n’avaient pas trop le choix. Mais bon, panache !« , admet Pascal Praud. « Figurez-vous que c’est le dernier mot de Cyrano de Bergerac : ‘Mon panache' », rappelle-t-il. « Or Cyrano, c’est notre héros par excellence. Vous savez pourquoi ? C’est un perdant, c’est le loser absolu : il meurt ruiné, il n’a jamais eu Roxane, c’est le Poulidor de l’amour. Mais il garde son panache« , analyse-t-il.

« Sarkozy, Juppé et Hollande, on les aime aujourd’hui parce qu’ils s’en vont, parce qu’ils touchent un genou à terre« , affirme le journaliste. « C’est pas joli, joli l’esprit français ! Du coup, je vais faire pareil : je suis venu te dire que je m’en vais, au revoir« , conclut-il en référence à la chanson de Gainsbourg et aux adieux de Valéry Giscard d’Estaing.


pascal-praud

Pascal Praud : « Macron, un révolutionnaire en papier glacé »

25/11/2016 – FRANCE (NOVOpress)
« Révolutions : c’est le nom du livre d’Emmanuel Macron », rappelle Pascal Praud. « Révolution, précise le Robert, c’est un changement brutal. La ‘une’ de Paris Match, c’est populaire, c’est classique, c’est glamour si on veut, mais ce n’est pas vraiment un changement brutal« , ironise le journaliste.

Pascal Praud rappelle qu’Emmanuel Macron n’est qu’un révolutionnaire en papier glacé :

Finalement Macron c’est Paris Match, un révolutionnaire en papier glacé, un rebelle en Weston. Macron avance, le QI de 130 en bandoulière. Une stratégie : la solitude. Une tactique : la trahison. Une ambition : le pouvoir.


pascal praud

Nouveaux mots du dictionnaire : « Un jeunisme de contrebande », dénonce Pascal Praud

19/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
« Comment ça, je suis crudivore ? Et toi t’est un bolos, un naïf si tu préfères. T’es dans la lose, mon copain ! », s’amuse Pascal Praud.

« T’as le look mémérisé, tu pars en cacahuète et t’es tendu comme un string. Alors arrête de chouiner, ou je t’envoie des scuds ou j’appelle Bernard Henri-Lévy, et crois-moi tu vas prendre cher ! Le Bernard Henry, c’est pas un baltringue. Glamourisé, le garçon », poursuit-il.

Vous l’aurez compris, voici le Petit Robert Illustré, mâtiné de Petit Larousse. Il y a parfois quelque chose de pathétique à épouser l’ère du temps. Ce jeunisme de contrebande n’apporte pas grand chose à la langue française.


pascal praud

Pascal Praud : « Mourez tranquille, Chrétiens d’Orient. La RATP s’en lave les mains »

06/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le journaliste revient sur la polémique entourant le refus de la RATP d’apposer la mention « au bénéfice des chrétiens d’Orient » sur une affiche de promotion d’un concert du groupe Les Prêtres.

Pascal Praud pointe du doigt la scandaleuse décision de la RATP :

La RATP, c’est Ponce Pilate. Mourez tranquille, Chrétiens d’Orient. La RATP s’en lave les mains. Les Chrétiens d’Orient sont massacrés par l’État islamique en Syrie et en Irak. Les Chrétiens d’Orient ont bâti les premières églises avant celles de Rome. Faut-il que la bêtise et l’indifférence régnent jusque dans les sous-sols de nos villes pour que la RATP refuse de mentionner que le groupe Les Prêtres chantera au bénéfice des martyrs catholiques ?