Tag Archives: Pakistan

Asia Bibi

Ne laissons pas pendre Asia Bibi !, par Eric Letty

Que va-t-il advenir d’Asia Noreen, plus connue sous le nom d’Asia Bibi ? Cette mère d’une famille de cinq enfants, pakistanaise et chrétienne, a déjà passé plus de sept années en prison après avoir été accusée, en juin 2009, d’avoir blasphémé contre l’islam, et elle risque d’être bientôt pendue.

Asia BibiSept ans de prison dans une cellule minuscule, soumise à un régime d’isolement pour la protéger des autres détenues, avec la mort pour perspective ! Pour mériter pareil traitement, la jeune femme avait simplement bu un peu d’eau au même puits que des musulmanes qui lui avaient reproché d’être impure, et professé sa foi en Jésus-Christ. Crime inexpiable au Pakistan, où une loi promulguée en 1986 permet de s’emparer des biens d’un chrétien et de le faire condamner à mort sur une simple accusation de blasphème.

Le cas d’Asia Bibi est particulièrement tragique et émouvant, mais il n’est pas unique. En novembre 2014, un couple de chrétiens, accusé à tort d’avoir mis le feu à un Coran, avait été lynchés par la foule et brûlé dans un four à briques. Selon le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, la loi sur le blasphème aurait déjà conduit plus de 11 500 chrétiens pakistanais à demander asile à la Thaïlande.

L’affaire Asia Bibi n’est pas passée inaperçue. Le Vatican a demandé sa libération. Le maire de Paris, Anne Hidalgo – c’est à son honneur – a proposé que la jeune chrétienne devienne citoyenne d’honneur de la ville de Paris et de l’accueillir dans la capitale lorsqu’elle sera libérée. Au Pakistan même, la communauté chrétienne, très minoritaire et menacée, a organisé, le 9 mars dernier des veillées de prières pour elle, dans quatre villes. Un musulman, le gouverneur du Pendjab Salman Taseer, a pris le risque de la défendre, de la visiter dans sa prison et de s’élever contre la loi de 1986 ; son courage lui a coûté la vie : il a été assassiné en janvier 2011 par son propre garde du corps. Une autre personnalité, Shahbaz Bhatti, ministre – chrétien – des minorités religieuses, opposé lui aussi à la loi sur le blasphème, a été tué par des islamistes en mars 2011. Ces meurtres n’ont pas empêché la Haute Cour de Lahore de confirmer en appel, le 16 octobre 2014, la condamnation à mort d’Asia Bibi, prononcée en première instance en novembre 2010. Les juges craignent pour leur vie…

La défense de la jeune femme a alors introduit un ultime recours auprès de la Cour suprême du Pakistan, qui se prononcera au mois d’octobre 2016. Par ailleurs, un avocat chrétien courageux, Me Sooba Bhatti, a écrit au chef de l’État pakistanais, le président Mammoon Hussain, pour lui demander d’user de son droit de grâce. Tout n’est donc pas perdu, mais le temps presse.Les lois de l’actualité veulent qu’une information chasse l’autre.

C’est donc à nous, chrétiens de France, qu’il appartient de nous mobiliser, pour prier, mais aussi pour réveiller les médias, alerter l’opinion publique et faire entendre l’appel que lançait la jeune mère, dans un texte publié par Le Figaro le 17 novembre 2014 : « Vous êtes ma seule chance de ne pas mourir au fond de ce cachot. S’il vous plaît, ne me laissez pas tomber. »

Eric Letty

Article paru dans Monde & Vie n° 930 daté d’octobre 2016

hillary_clinton_voile_musulman

Le musulman Tahir Javed, 5e plus grand donateur de Hillary Clinton

Source : Boulevard Voltaire
La candidate de Wall Street est allée rendre visite à une communauté d’intérêts encore plus particuliers…

Après avoir observé, sur les chaînes américaines, les discours de Hillary Clinton, j’y voyais des jeunes filles voilées en arrière-plan, ce qui me serrait les tripes, je l’avoue. L’islam visible, revendiqué par l’accoutrement d’enfoulardées… Là aussi, me dis-je avec désespérance ! Je précise que je n’ai rien contre les religions, mais que je suis une farouche opposante à l’islam de conquête, un système politique totalitaire. Nulle autre idéologie n’avance comme l’islam. Par tous les moyens. Utilisant notre démocratie à son avantage, par la violence et la terreur, la conquête avance sans résistance et surtout et avant tout, parce qu’elle bénéficie de la complicité de la gauche dans le monde occidental.
Lire la suite

coalition_anti-terroriste_soudienne

Ils osent tout : l’Arabie Saoudite à la tête d’une coalition islamique anti-terroriste

15/12/2015 – MONDE (NOVOpress)
L’un des principaux bailleurs de fonds du fondamentalisme et des mouvements terroristes Islamiques prend la tête d’une … coalition de pays musulmans pour lutter contre le terrorisme. Les indépendantistes corses n’ont qu’à bien se tenir.

L’Arabie saoudite fait partie de la coalition internationale qui, sous la conduite des Etats-Unis, est supposée combattre l’État islamique en Syrie et en Irak. A croire que cela ne suffit pas à blanchir son image de grand financier du fondamentalisme et des mouvements terroristes Islamiques, puisque Ryad a formé une coalition, comprenant 34 pays, notamment l’Égypte, la Turquie et le Pakistan ou encore le Sénégal, destinée à combattre « toute organisation terroriste » par des opérations militaires.
A la question de savoir si la nouvelle coalition va se consacrer à la lutte contre l’EI, le prince Mohamed, fils du souverain saoudien, a souligné qu’elle allait combattre « toute organisation terroriste ». Elle sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad pour « soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme », selon les communiqués officiels de Ryad.

F16 saoudiens engagés au Yémen

F16 saoudiens engagés au Yémen

En attendant, cette coalition ne rassemble(1) que du beau linge, la Turquie étant connue pour son soutien financier (par le trafic de pétrole) et logistique (par l’acheminement de matériel et d’hommes via son territoire) à l’État Islamique. Le Pakistan, de son côté, a créé, formé et développé le mouvement taliban…avec les fonds saoudiens et le soutien américain. Si l’Égypte est le berceau des Frères Musulmans, l’une des matrices du fondamentalisme révolutionnaire sunnite, il fait bien avouer que le pouvoir égyptien est le seul parmi les grand pays arabes de cette coalition à souffrir du terrorisme et à le combattre.
Parmi les autres membres de cette intéressante coalition, le Soudan est depuis longtemps un foyer terroriste, de même que la Somalie ou la Palestine. Quant à la Libye, elle est partagée depuis la brillante intervention occidentale entre factions plus extrémistes les unes que les autres, laissant l’État Islamique prendre peu à peu le contrôle du pays.
Lire la suite

Première attaque de l’État islamique au Pakistan

14/05/2015 – PAKISTAN (NOVOpress)
L’Etat islamique veut étendre son « Califat » au Pakistan, son premier attentat fait 40 victimes

L’État islamique a revendiqué l’attaque contre un bus au Pakistan, dans laquelle plus de 40 personnes ont été tuées, mercredi 13 mai. Les victimes, qui font partie de la minorité chiite, ont été massacrés au cours d’une embuscade dans la mégalopole de Karachi.
C’est la première fois que l’État islamique prend la responsabilité d’un attentat sur le sol pakistanais, qu’il considère comme une province du Califat qu’il veut mettre en place entre Syrie et Irak.
L’État islamique avait annoncé en janvier dernier la création de cette « Province du Khorasan », qui englobe le Pakistan, l’Afghanistan et des parties de l’Inde et s’appuie notamment sur d’ex-talibans.


Publié le
Bye-Election-1-2013

Un député pakistanais offre 200 000 dollars pour tuer le nouveau patron de Charlie Hebdo

04/02/2015 – PAKISTAN (NOVOpress)
Il avait déjà fait parler de lui pour avoir appelé en 2012 à l’assassinat du réalisateur du film « L’Innocence des musulmans ». Ghulam Ahmad Bilour, un ancien ministre pakistanais, vient de récidiver en proposant 200 000 dollars à qui tuerait Riss, l’actuel directeur de la publication du journal « Charlie Hebdo ».

Pour faire bonne mesure, Ghulam Ahmad Bilour a également proposé de verser 100 000 dollars aux héritiers des frères Kouachi et d’Amédy Coulibaly…


Talibans : le carnage (Présent 8253)

Talibans : le carnage (Présent 8253)

17/12/2014 – PARIS (NOVOpress)

Chaque jour apporte son lot de barbarie islamiste aux quatre coins du monde. Les talibans pakistanais ont perpétré mardi la plus sanglante attaque terroriste de l’histoire du pays dans une école d’enfants de militaires, massacrant 141 personnes dont 132 enfants.

Talibans : le carnage (Présent 8253)L’assaut de l’école de Peshawar s’est achevé après plus de sept heures de combat par la mort des six tueurs. Les récits de survivants racontent comment les talibans sont passés de classe en classe en abattant à la chaîne des enfants parfois âgés d’à peine dix ans. Les traquant jusque sous les bancs pour les achever. Une méthode dont s’était inspirée Mohamed Merah en assassinant chez nous les enfants de l’école juive Ozar-Hatorah de Toulouse.

Le carnage a été revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), principal groupe islamiste du pays et auteur de l’attaque contre Malala en 2012, qui a choisi cette école car « les enfants de plusieurs hauts gradés de l’armée y étudient ». Islamabad a en retour réaffirmé sa détermination à éradiquer ce groupe dont les attaques ont tué plus de 7 000 personnes dans le pays depuis 2007.

Sur son lit d’hôpital, l’un des survivants, Shahrukh Khan, 16 ans, gardera longtemps en mémoire l’image de ce taliban qui criblait de balles les écoliers et comment lui-même s’est tordu de douleur mais retenu de crier lorsqu’il en reçut deux aux jambes, faisant le mort. Après avoir longtemps « attendu d’être fusillé, les yeux fermés », il perdra connaissance mais se réveillera à l’hôpital, miraculé.

Lire la suite

Pourquoi les Taliban ont-ils attaqué l’école ? Qui sont-ils ?

Pourquoi les Taliban ont-ils attaqué l’école ? Qui sont-ils ?

17/12/2014 – KARACHI (NOVOpress)
Un groupe d’insurgés taliban a attaqué, mardi, une école à Peshawar, au nord-ouest du Pakistan, faisant au moins 140 morts, dont plus de 130 enfants, selon l’armée. Il s’agit de l’attaque terroriste la plus sanglante de l’histoire du Pakistan.

talibans-pakistanais-le-26-novembre-2008

Les islamistes massacrent des enfants dans une école au Pakistan

16/12/2014 – PESHAWAR
141 personnes, en majorité des écoliers, sont mortes dans l’attaque d’une école militaire par des islamistes à Peshawar.

L’assaut a été revendiqué par les taliban du TTP, un mouvement islamiste dont les bastions se situent dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan. Le porte-parole du mouvement, Muhammad Khurasani, a expliqué que « cette attaque est une réponse à l’offensive Zarb-e-Azab, à la vague d’assassinats perpétrée contre les taliban et au harcèlement de leurs proches ». Il a ajouté avoir mené cette attaque « après une enquête qui a indiqué que les enfants de plusieurs hauts responsables de l’armée étudient dans cette école ».

La majorité des enfants ont été tués d’une balle dans la tête, a précisé le ministre provincial de l’Information Mushtaq Ghani.



L’armée pakistanaise mène une offensive contre les talibans

L’armée pakistanaise mène une offensive contre les talibans

17/06/2014 – ISLAMABAD (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Dimanche, l’armée pakistanaise menait une vaste offensive contre les rebelles talibans dans la zone tribale du Waziristan du nord. Les bilans divergent selon les sources. 80 morts selon l’armée, plus de 150 selon des responsables de sécurité locale. Cette offensive d’envergure fait suite à l’attaque de l’aéroport de Karachi, il y a une semaine. Cet assaut avait causé la mort de 38 personnes, dont les dix assaillants, et entravé des pourparlers de paix entre le gouvernement pakistanais et le TTP, mouvement des talibans du Pakistan. Récemment, dans un mail adressés aux médias, Shahidullah Shahid, porte‑parole des talibans, s’est montré menaçant, sans donner plus de détails à propos d’éventuelles ripostes.

Crédit photos : bluuurgh via Wikipédia (cc).

Grande-Bretagne : le drapeau du Pakistan flotte sur la mairie de Rochdale

05/04/2014 – ROCHDALE (NOVOpress)
La semaine dernière a eu lieu la levée du drapeau pakistanais sur la place de la mairie de Rochdale, une ville proche de Manchester. Drapeau hissé officiellement à l’occasion du Jour du Pakistan. Le Jour du Pakistan célèbre la résolution de Lahore qui a vu naître un Etat indépendant pour les musulmans de l’Inde britannique. Le drapeau a été porté par Peter Rush, conseiller municipal, et étaient présents le député Simon Danczuk ainsi que divers autres élus.

Ghulam Rasul Shahzad, représentant la communauté Pakistanaise, a remercié les autorités municipales et déclaré que « c’était un plaisir d’être ici ce jour où beaucoup de personne sont venus assister à cette évènement et permet ainsi de rassemble les gens entre eux ». De son côté, le conseiller Ashley Dearnely a ajouté : « C’est un plaisir de voir notre ville si unie, vous êtes vraiment le cœur de notre communauté ».

Source : Rochdale online

Continue reading

Publié le
Inde/Pakistan : nouvelle escalade au Cachemire

Inde/Pakistan : nouvelle escalade au Cachemire

Le découpage du Cachemire entre l’Inde et le Pakistan.La ligne rouge indique le territoire traditionnel de l’État princier précédant l’indépendance. Crédit photo : Spiridon Ion Cepleanu via Wikipédia(cc).

16/01/2013 – 08h00
PARIS (NOVopress) – « Répondez au feu par le feu », l’ordre lancé lundi 14 janvier par le chef de l’armée indienne, Bikral Singh, à ses commandants postés dans la région du Cachemire, est on ne peut plus clair. Celui-ci fait suite à l’escalade de violence toute récente dans la région où les accrochages se sont multipliés la semaine dernière. D’un côté comme de l’autre, on affirme que deux soldats de chacune des factions ont été tués par les forces adverses.

Lire la suite

Une nouvelle chrétienne risque la peine de mort au Pakistan

Une nouvelle chrétienne risque la peine de mort au Pakistan

23/07/2012 –  20h00
ISLAMABAD (NOVOpress) – 
Une nouvelle fois, une chrétienne est menacée de mort au nom de l’islam au Pakistan. Une jeune chrétienne pakistanaise, atteinte de trisomie 21, est en prison depuis plusieurs jours. Elle est accusée de blasphème contre l’islam et risque la peine de mort. La police a arrêté la semaine dernière à Islamabad la petite Rimsha qui aurait été vue en public tenant des pages brûlées sur lesquelles se trouvaient des versets du Coran et d’autres textes islamiques.
Lire la suite

Un gang de pédophiles pakistanais arrêté à Oxford

Un gang de pédophiles pakistanais arrêté à Oxford

01/04/2012 – 08h30
OXFORD (NOVOpress) —
Des gangs de pédophiles sont régulièrement découverts en Grande-Bretagne. À chaque fois, les gros médias, et au premier chef la BBC, en parlent le moins possible. Étonnant ? Pas vraiment.

À la fin de 2010, après la mise au jour d’une affaire particulièrement atroce, une journaliste du Daily Mail avait osé rompre le silence : «C’est un sujet qui, dans la Grande-Bretagne politiquement correcte d’aujourd’hui est pratiquement tabou – un sujet rarement évoqué par la police, les tribunaux et même les agences de soutien psychologique aux victimes. La réalité est que les perpétrateurs sont presque tous des Asiatiques (Pakistanais) et que leurs victimes sont blanches ». Un peu plus tard, le Times et le Daily Telegraph avaient dénombré 17 procès depuis 1997, où des groupes d’hommes avaient été jugés pour exploitation sexuelle de filles âgées de 11 à 16 ans : 53 condamnés sur 56 étaient d’origine pakistanaise, 50 d’entre eux musulmans. Les agences et associations censées aider les victimes d’abus sexuels avaient alors « été accusées de dissimuler le rôle des musulmans pakistanais de Grande-Bretagne dans l’exploitation sexuelle de petites filles blanches». Des policiers avaient confié, sous le voile de l’anonymat, que les condamnations ne représentaient qu’une petite partie des crimes. « Ces filles, avait avoué un policier haut gradé, sont passées de main en main et traitées comme de la viande. Pour arrêter ce genre de crimes, il faut en parler, mais tout le monde a été dans la terreur d’aborder le facteur ethnique ».

Dix-huit mois plus tard, rien n’a changé. La police a annoncé il y a quelques jours qu’un groupe d’hommes avait été arrêté à Oxford dans une affaire d’exploitation sexuelle de 24 filles âgées de 11 à 16 ans. « Nous pensons avoir découvert un groupe criminel qui vendait des jeunes filles pour des rapports sexuels ». Les chefs d’accusation incluent la prostitution de mineures, l’administration de drogues pour perpétrer des viols, le proxénétisme et le dressage sexuel. Selon la police, « nous considérons les petites filles comme très, très vulnérables et c’est la raison pour laquelle elles ont été prises pour cibles ». Il s’agirait en particulier d’enfants ayant fait une fugue. La police « a refusé de donner des indications sur la nationalité des suspects ».

Sheila Taylor, directrice du National Working Group for Sexually Exploited Children and Young People, s’est précipitée dans la presse pour assurer que les victimes seraient prises en charge. Elle a tenu à ajouter (tiens donc !) : « L’expérience des membres de notre réseau est que tant les victimes que les criminels sont issus d’une gamme variée de milieux culturels et sociaux ».

La presse locale a ensuite donné les noms des six hommes qui ont comparu devant le tribunal d’Oxford et ont été placés en détention provisoire :

Akhtar Dogar est inculpé pour trois viols, un viol d’enfants, trois affaires de prostitution d’enfants, une menace de mort, et pour proxénétisme.
Son frère Anjun Dogar est inculpé pour viol d’enfant, prostitution d’enfant, et proxénétisme.
Kamar Jamil est inculpé pour quatre viols, deux affaires de prostitution d’enfants, une menace de mort, possession de cocaïne avec intention d’en fournir à quelqu’un.
Zeshan Ahmed est inculpé pour dix rapports sexuels avec enfant.
Bassan Karrar est inculpé pour avoir violé une petite fille.
Son frère Mohammed Karrar est inculpé de deux viols d’enfants et de fourniture de cocaïne à un enfant.

Sept autres hommes dont les noms n’ont pas été révélés ont été remis en liberté sous caution.

Le nombre des victimes identifiées s’élève désormais à 38, âgées de 11 à 16 ans.

Pakistan : 26 militaires tués lors d'une attaque de l'OTAN, vives tensions avec les États-Unis [vidéo]

Pakistan : militaires tués lors d’une attaque de l’OTAN, vives tensions avec les États-Unis [vidéos]

Pakistan : militaires tués lors d'une attaque de l'OTAN, vives tensions avec les États-Unis [vidéos]ADDENDUM – 12h00
Des hommes armés ont attaqué ce dimanche matin un camion-citerne de l’OTAN sur le territoire pakistanais et y ont mis le feu, selon l’agence Iranienne de langue anglaise PressTV. Source et crédit photo : PressTV

27/11/2011 – 11h45
PARIS (NOVOpress) —
Une attaque des hélicoptères de l’Otan contre un poste militaire situé au Pakistan a provoqué la mort de militaires pakistanais samedi matin, dont le nombre est estimé entre 23 et 26 selon les sources. Environ 15 autres sont blessés.

Cette bavure, qui intervient 3 jours seulement après la démission de l’ambassadeur pakistanais à Washington Husain Haqqani sur ordre d’Islamabad, aggrave considérablement les relations diplomatiques des États-Unis d’avec le Pakistan.

Le Pakistan a non seulement décidé de bloquer immédiatement les voies d’approvisionnement de l’alliance atlantique sur son territoire mais a également donné l’ordre aux Américains de se retirer dans les 15 jours de la base aérienne de Shamsi, régulièrement utilisée depuis 10 ans comme base de lancement pour les drones de l’OTAN.

Les soldats pakistanais sont enterrés ce dimanche dans un climat de très vives tensions.

Pakistan : les attaques de drones américains auraient fait plus de 2300 morts

Pakistan : les attaques de drones américains auraient fait plus de 2300 morts

22/10/11 – 17h30
LONDRES (NOVOpress)
– C’est une guerre qui ne dit pas son nom et pourtant depuis maintenant plusieurs années les bombardements américains au Pakistan, réalisés au nom de la « lutte antiterroriste », font de nombreuses victimes, notamment parmi la population civile.

Une ONG anglaise avance aujourd’hui le chiffre de plus de 2300 morts et 1200 blessés dont plusieurs centaines de civils.
L’association aurait identitifié plus de 300 attaques de drones depuis le 17 juin 2004, dont 248 sous la mandature du président Barack Obama en fonction, soit près d’un bombardement tous les quatre jours.

La C.I.A., qui commandite ces attaques, admet pour sa part 2050 personnes tuées mais, selon elle, il ne s’agit que de combattants islamistes à l’exception de 50 civils, victimes de « bavures » ou de « dommages collatéraux ».

Crédit photo : Doctress Neutopia . Licence CC.

Italie : des commerçants pakistanais rackettés par un gang marocain

Italie : des commerçants pakistanais rackettés par un gang marocain

30/09/2011 – 17h30
ROME (NOVOpress) –
Ils faisaient régner la terreur parmi les commerçants étrangers de Foggia, dans les Pouilles, auxquels ils extorquaient des marchandises et de l’argent sous la menace. La police les a finalement arrêtés après la plainte d’un épicier pakistanais. Il y a un mois, ils avaient débarqué dans sa boutique armés d’un couteau, s’étaient emparés de 120 euros, avaient brisé une vitrine, et avaient menacé leur victime d’enlever un de ses jeunes enfants s’il osait porter plainte. La semaine dernière, ils avaient fait exploser une bombe artisanale dans un commerce alimentaire, provoquant des dégâts matériels. L’enquête a révélé que le magasin appartenait au même épicier.

Mohammed Derfoufi, 24 ans, son frère Badreddine, 21 ans, et Idriss Oiaamuoi, 27 ans, trois Marocains en situation irrégulière et sans domicile fixe, ont été arrêtés, sous l’inculpation d’association de malfaiteurs aux fins d’extorsion et de vol aggravé, et ont été reconnus par les victimes. Les enquêteurs pensent qu’au moins deux autres Maghrébins ont participé à ce racket.

La société multiraciale est donc la société multiraciste.

[box class= »info »] Sources : corrieredelmezzogiorno.corriere.it/ilgrecale.it[/box]