Tag Archives: ONG

medecins-du-monde-migrants

Médecins du monde : « Seuls 13 % des migrants ont fui un conflit armé »

18/11/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie: L’ONG Médecins du monde vient de publier son rapport sur l’accès aux soins des populations vulnérables sur le plan sanitaire. Douze pays d’Europe ont été ciblés par l’ONG, et quelque 10 000 personnes interrogées, des migrants pour plus de 94 %. Pour illustrer son rapport en ligne, l’ONG exhibe… une fillette, au regard accusateur ! (photo) Un procédé particulièrement déshonnête quand on sait que les « migrants » sont des hommes, à plus de 95 %. L’arrière‑plan de la photo est d’ailleurs en totalité masculin. Que fait donc une fillette dans cet environnement ? On peut supposer un minable montage Photoshop de la part du service de com’ de Médecins du monde…

Quels chiffres retenir du rapport ? 53,1 % des migrants interrogés ont indiqué avoir émigré pour des raisons économiques, 20,5 % pour des raisons politiques et 13,7 % pour fuir la guerre. Alors que la presse nous vend des « réfugiés » fuyant des zones de combat, le rapport nous apprend ainsi qu’à peine 14 % des migrants ont fui leur pays à cause d’un conflit armé. Mieux : moins de 10 % viennent du Proche‑Orient ! L’ONG avoue même benoîtement que dans certains pays, comme l’Espagne ou la Suède, le taux de migrants pour cause de guerre est… nul ! Il est donc pour le moins inexact de qualifier ces personnes de « réfugiées ».

Une nouvelle fois, l’analyse du Front national dénote. Dans un communiqué, Nicolas Bay, secrétaire général du Front national et député français au Parlement européen, estime « que ce rapport jette un discrédit cinglant au mythe de migrants majoritairement réfugiés ». Ajoutant : « Il est totalement irresponsable de poursuivre une politique d’immigration de masse dont les conséquences sont terribles pour notre peuple, qui n’a ni les moyens de prendre en charge le coût que cela représente, ni la volonté de voir son identité et son mode de vie remis en cause par ces arrivées massives d’immigrés clandestins. »

Bloc Identitaire Lyon : la France est entrée dans une phase de djihadisme de moyenne intensité

Vous êtes anti-djihad ? Alors vous êtes « islamophobe »…

04/01/2016 – EUROPE (NOVOpress via Causeur)
Le monde est de plus en plus petit. Prenez l’antifascisme immense et rouge, ses croisades contre le racisme et « l’islamophobie ». À Londres comme à Paris, ça dénonce sec à l’ère post-Charlie. La semaine des attentats de Paris, l’ONG britannique Hope not hate (« L’espoir, pas la haine », abrégée HOPE) a publié un rapport de 130 pages dénonçant les « personnalités et groupes islamophobes » aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Rien de très original a priori, la constitution de listes étant le propre de la flicaille de la pensée. Mais là où le serpent se mord la queue, c’est que ladite étude brocarde les «islamophobes»… d’origine musulmane ! Le « contre-djihad » (sic), voilà le nouvel ennemi ! Vous pensiez que les kamikazes et autres artificiers de Daech menaçaient notre vivre-ensemble chéri ? Tout ça n’est que de la petite bière – si l’on peut dire… – comparé à l’hydre néofasciste qui se développe dans certaines consciences immigrées.


president_barakacity

BarakaCity, la pompe à phynances du salafisme en banlieue

18/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Fondée par des salafistes, capable de lever un million d’euros en une semaine, l’ONG Baraka City est aussi soupçonnée de servir de pompe à finance et de recruteur pour l’islam radical.

Baraka City, 22 salariés, 41.600 followers sur Twitter et 568.000 « like » sur Facebook, le soutien affiché de quelques personnalités, comme les rappeurs La Fouine et Rohff, est incontestablement une ONG populaire… et efficace. Un premier coup d’éclat en 2012 ou son fondateur, Idriss Sihamedi, réussit à lever un million d’Euros en une semaine pour construire des puits dans des villages musulmans du Togo, assoit aussitôt sa réputation.
L’an dernier, huit millions d’euros de dons ont afflué et « un ou deux footballeurs de stature internationale » ont mis la main à la poche, dit son président sans divulguer leur nom.

Extrêmement populaire dans les « quartiers populaires » (le mot de novlangue pour banlieues à forte proportion d’immigrés ou descendants d’immigrés), Baraka City traine (pourtant ?) une réputation sulfureuse. Elle assume son islamisme radical (quoi qu’elle réfute le terme de « salafisme »), avec ses permanents barbus à calotte blanche et ses volontaires féminines portant le niqab ou ses message moralisateurs contre la « fornication ». En 2014, sa campagne contre l’émission « Pékin express » en Birmanie, où les musulmans rohingyas sont persécutés, est un succès : les sponsors lâchent un à un M6.

Et si l’ONG a milité pour la libération de l’humanitaire britannique Alan Henning, otage de l’État islamique avant d’être finalement tué –au grand dam de beaucoup de ses membres-, elle refuse de condamner Daesh. « On n’aurait plus aucun dialogue » avec la jeunesse, plaide Idriss Sihamedi, qui affirme orienter les candidats au djihad vers un « combat humanitaire ». « Notre jihad est de préserver les nécessiteux, de préserver le sang ».

L’ONG s’implique, par un effet du hasard, sans doute, dans des zones travaillées par l’Islam radical : Pakistan, Togo, Centrafrique, Palestine, Birmanie, Syrie, Liban, Maghreb… au delà de l’aide humanitaire, elle veut maintenant se développer dans le domaine des droits de l’homme… à la sauce islamique, bien sûr. Dans les cartons aussi, l’accueil de réfugiés syriens sur les 7.000 m2 de terrain de l’ONG en banlieue.

En attendant, l’association est soupçonnée de recruter des djihadistes pour la Syrie et ses fonds, de provenance et de destination souvent opaque, alimenteraient le djihad business. À tel point que BarakaCity a essuyé « 22 refus d’ouvertures de compte et trois clôtures sans motif ». Selon son président, les banquiers s’étonnaient des « flux financiers atypiques et très très élevés ». Tiens donc… Il a fallu que la Banque de France désigne une banque pour que l’ONG puisse ouvrir un compte.

Crédit photo : Capture d’écran de l’interview de Idriss Sihamedi par Mouslim Voyages en 2013


 

Armée Syrienne Libre

Les USA et la Turquie pénètrent en Syrie malgré les avertissements de la Russie

Source : LE SAKER FRANCOPHONE
Les USA et la Turquie se drapent derrière la protection de réfugiés, une histoire de jour en jour plus dure à vendre si on connaît la longue implication de la Turquie dans la persécution des minorités.
Par Gordon Duff – Source journal-neo.org – Traduit par Gabriel, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

Le porte-parole de Département d’État, Mark Toner, a commencé dès hier à énoncer les règles d’une Zone d’exclusion que les USA et la Turquie ont décidé d’établir hors des frontières turques. Il déclare que la zone sera occupée par l’Armée syrienne libre et uniquement utilisée pour mener le renversement du gouvernement légal de Damas.

L’Armée syrienne libre

Il y a ici un problème majeur. Il n’y a aucune unité de l’Armée syrienne libre dans le nord de la Syrie. En février 2015, cette force a été démantelée et son état-major a fui en Turquie. La FSA a été réorganisée en 2014 par les Services de Renseignement sous la forme d’une force acceptable par Erdogan, les Saoudiens, les moniteurs qataris aidés par des contractuels américains. La majorité de ceux qui ont créé initialement la FSA ont accepté l’amnistie du gouvernement de Damas ou ont rejoint le Front al-Nusra ou les Forces d’ISIS.
Toutes les unités mises en place par les USA ou la Turquie en Syrie n’ont aucun autre usage qu’assister ISIS dans son combat pour renverser le gouvernement de Damas qui a repris le dessus dans son combat contre les forces terroristes.

Le dernier acte désespéré

On pense que cette nouvelle action agressive est désespérée et provoquée par l’amélioration subite des relations entre la Russie et l’Arabie saoudite et le récent réchauffement des relations entre l’Arabie saoudite et l’Iran. L’Arabie saoudite, dit-on, a retiré son support matériel à ISIS en Irak et en Syrie, laissant cette organisation se débrouiller seule, aidée seulement par Israël, la Turquie et les USA.
Soyons honnêtes. Il s’agit du territoire syrien et l’armée syrienne a tous les droits de bombarder les terroristes et d’opérer librement ici. Ces tentatives des USA ou de la Turquie afin de restreindre les opérations de l’Armée syrienne dans son propre pays aux côtés de ceux que tout le monde connaît pour être des organisations terroristes qui ont pillé la Syrie en compagnie d’Erdogan et de ses bons amis, non seulement le pétrole ou les antiquités, mais qui actuellement démontent une usine d’automobiles complète et des douzaines d’autres usines pour les ramener en Turquie.
Lire la suite

manuelvoyage1

Immigration illégale, mode d’emploi

Source : lepeuple.be
Distribution de brochures expliquant comment traverser la mer Égée et débarquer en Europe illégalement sans encombre : aucune réaction des autorités françaises

C’est incroyable ! Ces derniers jours, devant le parlement européen à Strasbourg, de charmants noirs souriants distribuaient fièrement des brochures très bien faites (voir photos) donnant la méthode à suivre et toutes les informations pour traverser la mer Égée et débarquer en Europe illégalement sans encombre. Ces brochures sont distribuées en Turquie et dans les pays arabes aux candidats migrants illégaux.
Croyez-vous que la police française a inquiété un seul instant ces personnes incitant à violer les lois ? Pas du tout ! On suppose que la garde des Sceaux, Madame Taubira, trouvera l’initiative excellente et que ce sera très vite assimilé à de la résistance civile qui mérite des applaudissements…

Lire la suite

Des ONG font pression sur les pays pauvres pour imposer l’idéologie LGBT

Des ONG font pression sur les pays pauvres pour imposer l’idéologie LGBT

13/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le Danemark, les Pays‑Bas ainsi que deux fondations américaines mobilisent 19 millions de dollars pour venir en aide à l’Afrique et à l’Asie du Sud. Ces sommes ne sont pas destinées à lutter contre l’épidémie Ebola, mais à promouvoir les revendications LGBT.

Après l’échec de la tentative d’utiliser l’ONU pour promouvoir l’avortement et les prétendus « droits » sexuels, l’offensive LGBT passe désormais par des O.N.G. dans le but de contourner ces gouvernements récalcitrants.

Il s’agit de « rompre le silence » sur ce que ces organisations appellent « les droits et la santé sexuelle et reproductive ». L’objectif est de promouvoir des comportements sexuels contre nature, en les inculquant aux enfants.

Mais est‑ce que ces activités de propagande ne portent pas atteinte à la souveraineté de ces Etats ?

Manifestement, car ces activités vont parfois directement à l’encontre de la législation de ces pays. Au Nigéria les organisations homosexuelles sont actuellement interdites de propagande.

Mais le Nigéria a voté une loi autorisant ces financements étrangers, sous l’influence des Etats‑Unis, après la mise en place du Global Equality Fund et la déclaration du président Obama que toutes les agences américaines d’assistance doivent désormais promouvoir les droits des personnes homosexuelles et transgenres.

Lire la suite

Droits de l'homme : l'Ukraine pointée du doigt par Human Right Watch

Droits de l’homme : l’Ukraine pointée du doigt par Human Right Watch

03/07/2014 – KIEV (NOVOPress via Bulletin de réinformation)
La nouvelle n’aura pas défrayé la chronique dans la presse occidentale, et pour cause. Car c’est en effet l’Ukraine, et non la Russie, qui se voit pointée du doigt par l’ONG Human Right Watch  dans un rapport paru hier.

En cause ? La répression tous azimuts menée par l’Etat ukrainien à l’encontre des régions indépendantistes de l’est du pays. Tirs de mortiers, recours à l’artillerie et à l’aviation : on est bien loin des frappes chirurgicales, et les chiffres sont éloquents (en Une, copie d’écran d’une vidéo du bombardement par l’aviation ukrainienne, hier, du village de  Kondrashovka dans l’est de l’Ukraine).

Sur un bilan actuel de 356 morts, 257 sont des civils, dont 14 enfants. Le rapport de l’organisation internationale devrait cependant rester lettre morte. L’Ukraine n’étant pas signataire des statuts de la Cour pénale internationale, des poursuites ne pourraient être engagées qui sur intervention expresse du conseil de sécurité des Nations unies.

Crédit image : DR.

Nouvelle rénovation d’école : Solidarité Kosovo amorce le projet sur le terrain

Nouvelle rénovation d’école : Solidarité Kosovo amorce le projet sur le terrain

10/10/2013 – 13h00
GRACANICA (NOVOpress) –
Fidèle à son engagement humanitaire au Kosovo scellé au mois de mai dernier avec l’Église serbe, l’équipe de l’association française Solidarité-Kosovo est à nouveau à Gračanica pour mettre en œuvre un projet de rénovation d’école.

C’est le second chantier humanitaire du genre que pilote cette association puisque l’année dernière elle était à l’initiative de la réfection complète de l’école du village de Straža alors lourdement fragilisée suite aux intempéries qui avaient touchées la région.

Lire la suite

Solidarité Kosovo : Inauguration de la ferme alpine au Kosovo !

Solidarité Kosovo : Inauguration de la ferme alpine au Kosovo !

02/10/2013 – 15h00
NOVO BRDO (NOVOpress) – L’heure était aux réjouissances avant-hier dans le village de Novo Brdo situé au cœur du Kosovo-Métochie. Au beau milieu de ses champs, une centaine de personnes s’était réunie aux côtés des bénévoles de l’association humanitaire française Solidarité Kosovo pour assister à l’inauguration de la ferme alpine. Une coupure de ruban qui symbolise l’aboutissement d’un projet inédit de développement économique local pour les minorités chrétiennes persécutées.

Pour cette ferme le choix s’est porté sur la chèvre alpine, une variété rustique originaire de France qui présente l’avantage de bien résister aux conditions climatiques extrêmes des Balkans et de prospérer sur des terrains difficiles où même le mouton a du mal à vivre. Les 150 chèvres ont été fournies par Solidarité Kosovo

Lire la suite

Classe de mer 2013 de Solidarité Kosovo : les 40 enfants du Kosovo-Métochie ont hissé les voiles

Classe de mer 2013 de Solidarité Kosovo : les 40 enfants du Kosovo-Métochie ont hissé les voiles

07/08/2013 – 12h00
ČANJ (NOVOpress) – La deuxième édition de la classe de mer organisée par l’association humanitaire française Solidarité-Kosovo, qui avait jeté l’ancre dans la petite station balnéaire de Čanj au Monténégro s’est achevée dimanche dernier. Les 40 enfants des enclaves chrétiennes, sélectionnés à partir de critères sociaux, ont rejoint leurs foyers au Kosovo-Métochie emportant avec eux les souvenirs de leur premier séjour à la mer.

Lire la suite

Solidarité Kosovo : 2ème classe de mer pour les enfants serbes du Kosovo

Solidarité Kosovo : 2ème classe de mer pour les enfants serbes du Kosovo

Photo ci-dessus : Le cœur de remerciements envoyé par les enfants de la classe de mer 2012.

20/07/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) –
Dans 9 jours, la générosité des donateurs de l’association humanitaire française Solidarité Kosovo permettra à quarante enfants des enclaves serbes du Kosovo-Métochie de découvrir la mer et d’oublier les barbelés qui les entourent.

Encouragée par le succès de la première édition de classe de mer qui s’était déroulée l’été dernier, Solidarité-Kosovo renouvelle ce séjour solidaire grâce auquel des enfants chrétiens échapperont le temps d’une semaine, à un quotidien plongé dans l’isolement, la crainte et l’angoisse.

Lire la suite

Le président Morales expulse l’USAID de Bolivie

Le président Morales expulse l’USAID de Bolivie

04/05/2013 – 17h00
LA PAZ (NOVOpress/Kiosque courtois) –
L’ingérence des USA par l’intermédiaire d’ONG est de plus en plus mal perçue dans le monde (voir par exemple en Russie où l’USAID a été interdite). C’est maintenant le cas en Bolivie où le président Evo Morales a annoncé l’expulsion de l’USAID, l’agence américaine pour le développement international. Il accuse cette organisation « De conspiration et d’ingérence dans la politique intérieure bolivienne ».

Lire la suite

Convoi italien de Solidarité-Kosovo à la télévision serbe [vidéo]

Convoi italien de Solidarité-Kosovo à la télévision serbe [vidéo]

Photo ci-dessus : dans les couloirs de l’école de Gusterica, un dessin d’enfant appelle à l' »Arrêt des persécutions ».

03/05/2013 – 19h30
BELGRADE (NOVOpress) – Après un convoi humanitaire espagnol parti en 2012 du nord de Madrid, ce sont en avril dernier des Italiens qui se sont associés à l’ONG française Solidarité-Kosovo pour apporter de l’aide aux Serbes du Kosovo en butte à la persécution des musulmans albanais.

Lire la suite

A quelques heures du réveillon, les distributions humanitaires se poursuivaient au Kosovo

A quelques heures du réveillon, les distributions humanitaires se poursuivaient au Kosovo

Photo : une des nombreuses maisons incendiées taguée au sigle de la milice albanaise UCK.

01/01/2013 – 14h20
GNJILANE (NOVOpress) –
Arrivée jeudi dernier au cœur des Balkans, l’équipe de l’association humanitaire  Solidarité Kosovo poursuit sa mission de Noël : apporter une aide matérielle et un soutien moral aux foyers chrétiens des enclaves les plus recluses du Kosovo-Métochie.

Hier, depuis trois jours, les bénévoles assuraient un planning de distribution humanitaire particulièrement chargé, totalisant déjà plus de 20 enclaves desservies.

Lire la suite

Belgrade : “Solidarité Kosovo” reçoit le prix serbe de “la réalisation la plus noble de l’année”

Belgrade : « Solidarité Kosovo » reçoit le prix serbe de « la réalisation la plus noble de l’année »

A la tribune, Arnaud Gouillon a dédié cette récompense aux donateurs de Solidarité Kosovo.

20/12/2012 –  16h00
BELGRADE (NOVOpress) – Lundi, à l’Assemblée de la ville de Belgrade s’est déroulée la cérémonie de remise des prix pour « la réalisation la plus noble de l’année » organisée par Vecernje Novosti, le quotidien national le plus vendu de Serbie.

A l’occasion du jubilé d’or marquant la 50ème édition de cette très populaire manifestation, le jury a décerné un prix spécial au fondateur de l’association humanitaire française « Solidarité Kosovo », Arnaud Gouillon.

Lire la suite

L’association SDF entame sa dixième campagne d'hiver

L’association SDF entame sa dixième campagne d’hiver

28/10/2012 – 08h30
PARIS (NOVOpress/Bulletin de Réinformation) – L’association  Solidarité des Français (SDF) reprend pour la dixième année consécutive sa campagne d’hiver d’aide aux sans-abris de la capitale. Depuis 2003, l’association est dans la rue, auprès des plus démunis parmi les nôtres. Des centaines de repas, des tonnes d’affaires ont été distribués et des milliers d’heures ont été partagées avec les SDF pour les écouter, les rassurer et leur rendre dignité et espoir dans la galère qui est la leur.

Lire la suite