Tag Archives: Nouvel Observateur

François Hollande : "Aucun sondage, aucun remous politique ne me fera partir"

François Hollande : « Aucun sondage, aucun remous politique ne me fera partir »

10/09/2014 – PARIS (Novopress)
Dans le cadre d’un entretien accordé au Nouvel Observateur, François Hollande qui atteint des records d’impopularité jamais égalés et qui est au coeur de remous politiques et personnels a asséné qu’il ne démissionnera pas de la présidence de la République.

Crédit photo : Remi Mathis via Wikipédia (cc).

Le Nouvel Obs en pleine « crise existentielle »

Le Nouvel Obs en pleine « crise existentielle »

16/03/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Rien ne va plus dans la presse bobo. Après Libé, au bord de la faillite, c’est le Nouvel Observateur qui est à son tour dans la tourmente.

Directeur de l’hebdomadaire depuis 2011, Laurent Mouchard – dit Laurent Joffrin – a donné sa démission mercredi. Directeur de la rédaction en 1988 à la suite de Franz-Olivier Giesbert (actuel PDG de SEBDO Le Point après un passage au Figaro), Joffrin-Mouchard a effectué dans les années suivantes deux allers-retours à Libération avant de revenir au Nouvel Obs. Confronté à une chute de ses ventes, le journal vit, selon Le Point « une crise existentielle ».

Pierre Bergé, Xavier Niel et Mathieu Pigasse, déjà propriétaires du Monde, et qui seraient sur le point de prendre le contrôle de Libération, viennent de rentrer à hauteur de 66% dans le capital du Nouvel Observateur

Crédit photo : Pranav Bhatt, via Flickr, (cc).

"La gauche et la préférence immigrée" : entretien avec Hervé Algalarrondo [audio]

La gauche et la préférence immigrée : entretien avec Hervé Algalarrondo [audio]

24/09/2011 – 10h00
PARIS (NOVOpress) – Le nouveau livre d’Hervé Algalarrondo (photo ci-dessus), rédacteur en chef adjoint au Nouvel Observateur, vient de sortir, aux éditions Plon. Il s’intitule « La gauche et la préférence immigrée » et a le mérite de jeter un gros pavé dans la marre, en pleine primaire du Parti Socialiste .

En effet, le point central de l’essai est que la gauche, au chevet des ouvriers depuis toujours, tend aujourd’hui a s’éloigner des « prolos de souche », au profit d’une nouvelle « caste » : les immigrés. Il en résulte une désertion des syndicats et des partis de gauche par le prolétariat de « petits blancs » au profit du Front National, alors que, dans le même temps, la gauche « bobo » se refuse à ouvrir les yeux sur la réalité de la France d’aujourd’hui.

Pourquoi cet abandon ? La gauche souhaite-t-elle changer le peuple ? La sphère médiatique, dont le Nouvel Observateur fait partie, n’a-t-elle pas contribué à cette stigmatisation des petits blancs au profit des immigrés ?

C’est à ces questions qu’Hervé Algalarrondo a accepté de répondre, sans langue de bois.

[MEDIA not found]