Tag Archives: Nous venons en paix

image-2

Nous venons en paix… mais nous volons la quête de la messe de minuit !

« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / « Bisounours »… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, retour en Italie, où un curé a été agressé par des immigrés et dépouillé du produit de la quête de la messe de minuit… destinée aux enfants africains.

Triste sortie de messe de minuit pour la paroisse de Mezzana, dans la commune de Prato, près de Florence. Comme le raconte le quotidien local, Il Tirreno, lorsque le curé, l’abbé Massimo Malinconi, est rentré au presbytère après la célébration, il est tombé sur quatre cambrioleurs, qui l’ont jeté par terre et frappé à la tête. « Ils parlaient un italien approximatif, c’étaient des étrangers mais je ne pourrais pas dire de quel pays ils étaient ».
Les immigrés sont finalement partis en emportant tout l’argent qu’ils ont pu trouver : environ deux cents euros, produit d’une quête « pour les enfants africains ». Peut-être se sont-ils dits que, puisque l’Afrique était désormais chez elle en Italie, elle pouvait bien se servir directement.

finlande_vol_clandestins

«Nous venons en paix», mais nous sommes des voleurs (et parfois ça tourne mal)

03/12/2015 – EUROPE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, passage en Finlande. Alors qu’en Allemagne on déconseille de porter plainte pour les vols commis par les clandestins soit-disant réfugiés, qu’en France les transports sont gratuits pour eux et que les associations d’aides cachent les agressions sexuelles auprès de leurs membres, quelques résistants comme cette jeune Finlandaise n’hésitent pas à faire valoir leurs droits. Elle défend sa boutique contre les rapines répétées des voleurs « réfugiés ».


migrant_approuve_attentats

« Nous venons en paix »… mais nous approuvons les attentats de Paris

26/11/2015 – MONDE (NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujpourd’hui, passage en Italie, dans le plus grand centre de « réfugiés » d’Europe, où les attentats du 13 novembre ont été massivement approuvés par les « migrants » musulmans. Pour le Vivre-Ensemble, il y a encore quelques ajustements à prévoir.

Au lendemain des attentats de Paris, l’émission L’aria che tira, sur la chaîne italienne La7, a eu l’idée d’aller recueillir des réactions au Cara (Centre d’accueil pour les demandeurs d’asile) de Mineo, dans la province de Catane, en Sicile. Il s’agit du plus grand centre de « réfugiés » de toute l’Europe, qui fait régulièrement parler de lui. Il avait été un des théâtres des grandes émeutes immigrées de l’été 2011 en Italie, avec occupation de la route nationale, incendies et dégradations diverses.

Le premier immigré interrogé est chrétien et avec lui, tout va bien : « Je suis désolé, désolé pour Paris. Nous sommes chrétiens, nous ne tuons pas ». Avec le suivant, ça commence à se gâter. « Les attaques à Paris, demande le journaliste, qui ont tué une centaine de Français, c’est bien ou pas ? » « Bon, bon, bon », répond l’immigré et, pour être sûr d’être bien compris, il le répète même en italien : « Buono, buono ».

C’est bien de tuer des Français ?
– Oui, c’est bien.
– C’est bien pour un musulman de tuer pour Allah ?
– Oui.

Un autre « réfugié » du camp fait le lien avec Charlie Hebdo et tranche que « les journaux français doivent cesser de parler de ce Prophète. Le Prophète est une grande chose pour nous, les musulmans ».
Lire la suite

« Nous venons en paix » : comme les Allemands, apprenez à vos enfants à devenir de bons dhimmis !

« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, retour en Allemagne ou dans le cadre de travaux pratiques, des collégiens doivent faire les lits, cuisiner et nettoyer un foyer d’immigrés musulmans en Allemagne. Incontestablement, le dhimmi du jour est le Ministère de l’Éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein !

Voilà comment un pays d’accueil devient inféodé aux envahisseurs. Les parents d’enfants d’une école primaire Bavaroise avaient déjà été incités à bien couvrir leurs filles pour ne pas tenter les musulmans réfugiés dans le gymnase voisin.
Et maintenant cela. Dans le cadre d’un projet d’école, des enfants sont tenus de cuisiner, de nettoyer et changer les draps de réfugiés. Des parents sont outrés. Et avec les immigrés qui ont fait leurs besoins par terre, les enfants devront nettoyer cela, aussi ?
C’est de la folie.

toilettes migrants

La lettre envoyée aux parents indique que leurs enfants se rendront dans un hébergement pour « réfugiés » et « feront les lits, trieront des vêtements et aideront à la cuisine », entre autres choses.
Cette lettre envoyée par le Ministère de l’Éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein, précise que « les élèves passeront une journée dans un centre de transit et aideront par exemple, à monter des lits ainsi qu’à la collecte de dons. »
Et cette « sortie » fait partie de « la semaine d’aide aux réfugiés ».

ordures migrants 1

Une mère a publié un extrait d’une lettre reçue de l’école d’une amie. Y sont décrites les activités de la semaine du projet, y compris l’aide à apporter dans un centre d’asile. Cela a provoqué une vague d’indignations et d’incrédulité, mais un journal local a confirmé l’histoire.

Ministère de l'éducation et la formation professionnelle du Schleswig-Holstein

Le ministère de l’Éducation de Kiel a aussi reconnu que la lettre était authentique. Déjà cette semaine, comme décrit ci-dessus, les élèves d’une école à Lübeck ont changé le linge des lits, dans un centre d’hébergement pour les immigrés en transit. Cela a eu lieu dans le cadre d’une semaine de projets destinés à préparer les élèves de troisième [âgés d’environ 13 à14 ans] à acquérir une expérience pratique de travail manuel.

Cela leur apprendra surtout à devenir de bons dhimmis !


https://twitter.com/JeuneAthena/status/653892318269952000


https://twitter.com/christl_vd_post/status/652406812503896064

prostituees_allemange

«Nous venons en paix» : et maintenant des passes gratuites pour les «réfugiés» ?

13/10/2015 – EUROPE (NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, retour en Allemagne, où les aficionados des « migrants » ne savent plus quoi inventer pour le confort de leurs chouchous. Là, c’est un pasteur qui a proposé la mise à disposition gratuite de prostituées pour éviter les crimes sexuels. Comment ? Les gentils migrants seraient capables de crimes ??

niqab

Femme portant le niqab. c’est sûr, ça donne moins envie… 

Quand nous lisions dans ces colonnes une étude liant explosion du nombre de viols en Allemagne et flux migratoires, on pensait à une mauvaise propagande de vilains fascistes refusant le vivre-Ensemble et les joies de la société métissée. Pas possible que nos chers « migrants » puissent s’adonner à de répréhensibles pratiques ! Et puis on lit ailleurs qu’il est conseillé aux jeunes Allemandes d’éviter jupes courtes et décolletés pour éviter les malentendus…
Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! Dans leur culture si supérieure à la nôtre, la femme est bâchée pour éviter aux hommes de brusques et incontrôlables montées d’hormones… Toute femme ne respectant pas ce code vestimentaire de bon sens envoie donc un message clair à tout « migrant » : « prends-moi ! » Sans doute au Moyen-Orient et en Afrique les seules productions cinématographiques européennes à être diffusées sont-elles classées « X » chez nous…

C’est ce qu’a bien compris ce pasteur allemand, qui propose, sûrement le temps que les Allemandes s’habituent au niqab, d’offrir des prostituées aux migrants.
Le journal bavarois Merkur rapporte

L’idée m’est venue quand un ami m’a raconté que dans son village se sont installés 100 demandeurs d’asile et maintenant les gens ont peur que tant d’hommes puissent harceler les femmes du village.

Le tout pourrait être financé par une action humanitaire qui s’appellerait « Amour libre pour être humains libres », ou la générosité de patrons de maison close. C’est bien connu, le meilleur moyen de faire passer une tentation étant d’y céder immédiatement, les troubles pensées de nos chers « réfugiés » à la vue de femmes indécemment vêtues passeront mieux s’ils peuvent se défouler sur des personnes mandatées à cet effet…
Autre effet bénéfique, la mesure risquerait de conforter les clandestins dans leurs penchants, leur inculquant par là l’un des sommets de la civilisation occidentale : la soumission à toutes ses pulsions, les préparant ainsi à devenir de bons consommateurs, acheteurs compulsifs de tous les gadgets sans lesquels il n’est pas de bonheur terrestre possible, à défaut d’être des voisins paisibles…
Nous serons pour notre part curieux de savoir à quelle église appartient le bon pasteur, pour ainsi prôner « l’amour libre » au lieu de la vertu et la justification des pulsions au lieu du respect de la femme (la sienne et celle d’autrui…)

clandestin_nourriture_pour_femme_ou_chien

« Nous venons en paix ». En Finlande, les clandestins crient : « Nous pas vouloir manger, nous vouloir NOTRE argent »

07/10/10/2015 – MONDE (NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, petit voyage en Finlande, où les clandestins, surpris par les spécialités locales, demandent leur argent plutôt que de la nourriture. Oui, oui, leur argent, car sans doute sont-ils sont une telle chance pour l’Europe qu’il faut maintenant les payer pour venir !

Partout en Europe, la répartition des « réfugiés » ne se fait pas sans heurts. C’est ainsi que les clandestins ne se plaisent pas en Finlande : ils trouvent le climat trop froid et les indigènes racistes. Ils demandent à retourner en Suède, d’où ils ont précisément été emmenés en Finlande, dans des cars affrétés par le gouvernement suédois.
Il y a quelques jours, une émeute a éclaté dans le camp d’Oulu, à environ 120 kilomètres de la frontière suédoise. Les clandestins – presque tous des hommes, dont 80 % d’Irakiens et 10 % de Somaliens – se plaignaient classiquement de la nourriture qui leur est servie. Devant les caméras de la télévision publique finlandaise Yle, un clandestin montre d’un air dégoûté un plat de riz :

« Ça pas bonne nourriture. Pour chien. Je le donne pour chien. Ça pour femme. [“This no good food. For dog. I give this for dog. This for woman”].

Dans un reportage du quotidien Iltalehti, un autre explique dans un anglais balbutiant, mais sur un ton de commandement :

“Non, nous pas vouloir manger, car le manger est tellement mauvais. Nous vouloir NOTRE argent pour avoir quelque, ce que nous voulons, au supermarché. Nous ne voulons pas manger de ce manger, oui, car ça mauvais manger. Nous vouloir que de l’argent. Notre argent” [“no, we don’t want eat, because the eat is so bad. so we want OUR money to get some, what we need from the supermarket. We don’t want eat from this eat, yes, because this bad eat. And we want just money. Our money”].

Ces images circulent abondamment sur les réseaux sociaux, y compris avec une attribution erronée à “des envahisseurs immigrés en Hongrie”. C’est qu’elles montrent, pour beaucoup d’Européens de tous les pays, loin des beaux discours officiels, le vrai visage des “réfugiés”.




bagarre_refugies

« Nous venons en paix » : Les réfugiés chrétiens persécutés par les « migrants » musulmans

30/09/2015 – MONDE (The Telegraph, traduction NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, visite dans les centres de réfugiés en Allemagne, où l’on constate que certaines habitudes ont la vie dure, comme les persécutions de chrétiens par les musulmans. Le vivre-Ensemble, c’est pas gagné…

Face à l’augmentation des attaques contre les chrétiens dans les centres pour demandeurs d’asile, Jörg Radek, le chef adjoint de la police allemande, a demandé à ce que les réfugiés soient hébergés séparément en fonction de leurs croyances religieuses. Jörg Radek, chef adjoint du syndicat de police de l’Allemagne, a déclaré que les migrants devraient être divisés, à la suite d’un nombre croissant d’attaques contre les chrétiens dans les centres de réfugiés.

Je pense que des logements séparés selon la religion iraient dans le bon sens

a déclaré Jörg Radek, au journal allemand Die Welt, en particulier pour les musulmans et les chrétiens.
Deux affrontements distincts ont éclaté entre réfugiés dimanche dernier dans un refuge temporaire pour migrants à Kassel dans le nord de l’Allemagne et ont laissé 14 personnes blessées, a indiqué la police.
Le premier heurt a eu lieu l’après-midi et a été déclenché par un différend à la cantine entre deux groupes d’environ 60 réfugiés, suivis par un second affrontement le soir impliquant un groupe de 70 migrants contre un autre de 300.
Quelques jours plus tôt, le jeudi soir, une bagarre a éclaté entre quelque 200 réfugiés syriens et afghans dans un abri de Leipzig, avec comme armes des pieds de table et de lattes en bois.

La police allemande est sous une pression énorme depuis le début de cette crise des réfugiés, car elle doit répertorier tous les nouveaux arrivants, régler les conflits dans les foyers de migrants et protéger les demandeurs d’asile des manifestants extrémistes de droite. « Les policiers ont atteint leur point de rupture, » a déclaré M. Radek.

Nos fonctionnaires sont plus en plus appelés à des confrontations dans les abris pour réfugiés. Lorsqu’il y a 4 000 personnes dans un campement qui a seulement de la place pour 750, cette réclusion conduit à une violence permanente où même une chose ridicule comme des toilettes occupées peut déchaîner de la violence.

Les commentaires de M. Radek rejoignent les appels de députés allemands de divers bords demandant une meilleure protection pour les chrétiens yazidis et les autres minorités religieuses dans les hébergements temporaires.

Thuringe est actuellement le seul Lând allemand qui essaye de tenir compte des pays d’origine des réfugiés suite à une décision du premier ministre de la province, Bodo Ramelow du parti die Linke après une flambée de violence dans la ville de Suhl en août.

L’Allemagne prévoit officiellement de recevoir 800 000 demandes d’asile d’ici la fin de cette année, bien qu’un chiffre réaliste serait supérieur à 1 million. La politique allemande de la porte ouverte — a frappé la popularité généralement élevée de Mme Merkel amenant un contrecoup dans ses rangs conservateurs.
L’accueil festif des premières arrivées de réfugiés dans les gares en Allemagne lors de ces dernières semaines où bénévoles et membres des réfugiés publics accueillis par des applaudissements et des bonbons est depuis beaucoup plus sobre, avec la cote de popularité de Mme Merkel, qui a dérapé de la première à la quatrième, place, selon le magazine Der Spiegel.

migrants_en_croatie

«Nous venons en paix» : World War M

«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, détente : les sympathiques figurants que vous voyez sur ces images sont en train de jouer un remake européen d’un blockbuster hollywoodien. Ca s’appelle « World War M ».

Ah… on me dit dans l’oreillette qu’il s’agit en fait d’immigrants qui envahissent maintenant la Croatie pour atteindre les pays les plus généreux en matière d’aides sociales et que le pays est totalement submergé. Ils utilisent même les cimetières comme terrain de camping… Notez bien, dans le genre film de zombies…

migrants croatie2



toilettes migrants

«Nous venons en paix»: Hygiène, écologie et gâchis chez les «migrants»… 

21/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, levons quelques malentendus sur l’hygiène et l’écologie chez les migrants.

Si nos chers « réfugiés », démunis de tout et crevant de faim, selon le portrait généralement admis, laissent derrière eux des monceaux d’ordures, ce ne serait pas par négligence ou parce qu’en réalité ils ne sont pas si démunis que cela : peu au fait de nos coutumes de tri sélectif et très timides, ils en savent tout simplement pas où jeter leur déchets. Et dans les trains qui les emmènent vers la « terre promise » allemande ou autre, ils ne veulent pas salir les jolies cuvettes et les jolies poubelles. Mais ne nous inquiétons pas : avec l’aide des officines anti-racistes appelant à leur installation en Europe, nul doute que les nouveaux venus voteront « écolo » aux prochaines élections et sauront utiliser le bac jaune, le bac vert et la cuvette des toilettes…

Cette vidéo a été réalisée à Szeged (Hongrie), près de la rivière Tisza et de la frontière hungaro-serbe.

Ces photos ont été prises dans un train qui menait les «réfugiés» en Allemagne.

Mamadou Kamara

«Nous venons en paix», Fraîchement débarqué en Sicile, ce réfugié égorge deux retraités

18/09/2015 – EUROPE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants » / « réfugiés » / Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM ! Aujourd’hui, un gentil ivoirien tente d’aider l’Italie à régler le problème de la surpopulation de personnes âgées dans ce pays. Sréfugiés, clandestins, migrants, immigrés, immigré clandestin, immigrés clandestins,on geste est mal interprété.

Mamadou Kamara, 18 ans, de Côte d’Ivoire a été arrêté pour un double meurtre à Palagonia, en Sicile, selon Il fatto quotidiano.
Le 8 septembre deux immigrés ont été agressés et dévalisés par un gang de jeunes siciliens probablement en représailles pour le meurtre de deux retraités, par de soi-disant réfugiés, dans la petite ville de Palagonia. Les tensions sont très vives dans la petite communauté agricole, située près de Catane, après que le jeune ivoirien Mamadou Kamara, qui séjournait dans le camp de réfugiés de Mineo ait été arrêté pour le meurtre de Vincenzo Solano, 68 ans et de son épouse Mercedes Ibanez, 70 ans.

Des centaines de personnes ont afflué à l’église locale pour les funérailles du couple, tué d’après les policiers lors d’un vol qui a mal tourné. Kamara est accusé d’avoir tranché la gorge de Solano avant de jeter Ibanez d’un balcon. Selon la police un premier examen du médecin légiste laisse supposer qu’elle a également été victime d’abus sexuels.

Les enquêteurs ont rapidement arrêté Kamara, qui est arrivé en Italie, sur un bateau, de Libye, en juin dernier et avait demandé l’asile politique. Les preuves à son encontre paraissent écrasantes. Il a été arrêté au cours d’un contrôle de routine à la Cara Mineo, une ancienne base militaire américaine transformée en camp d’accueil de migrants, pouvant accueillir 3 200 personnes de l’Érythrée, du Soudan, du Nigeria, de Gambie, d’Afghanistan, de Syrie, du Pakistan et ailleurs.
Une fouille de son sac a permis de récupérer un caméscope, un téléphone portable, un PC, une chaîne en or et autres marchandises appartenant toutes au couple assassiné. Le sac contenait également une paire de pantalons tachés de sang, que Kamara portait sur les images récupérées sur son téléphone portable. Au moment de l’arrestation, il portait des vêtements provenant de la garde-robe des victimes.
Lire la suite

turcs_attaquent_kurdes

« Nous venons en paix » : des immigrés turcs attaquent des réfugiés kurdes

17/09/2015 – EUROPE (NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM ! Aujourd’hui, ce sont de sympathiques « réfugiés » Turcs (tiens, ils sont en guerre, en Turquie ?) qui importent en Europe leur notion de l’amour du prochain, surtout quand ce dernier est réfugié kurde.

Ceci se passait en gare de Francfort le 11 septembre dernier

Et d’autres immigrés turcs font la même chose à Stockholm le 13 septembre

priez allah

«Nous venons en paix» : « Vos enfants prieront Allah ou mourront »

16/09/2015 – EUROPE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers migrants / réfugiés / bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Vu ce week-end sur une autoroute en Allemagne près de Sindelfingen où se trouvent les usines Mercedes, une banderole proclamant :
« Vos enfants prieront Allah ou mourront ».