Tag Archives: musulmans

État islamique en Irak : vrais ou faux islam ? Menaces sur l’Europe - par Guillaume Faye

État islamique en Irak : vrai ou faux islam ? Menaces sur l’Europe – par Guillaume Faye

19/08/2014 – PARIS (via le site de Guillaume Faye)
Les atrocités et les actes de barbarie commis par les bandes armées djihadistes en Irak qui persécutent, chassent et massacrent les chrétiens, les Kurdes et les autres minorités ne sont évidemment pas le lot de l’immense majorité des musulmans. Néanmoins, il est erroné de dire, comme tout le monde le répète à l’envi (surtout les autorités et intellectuels musulmans) que tout cela ”n’a rigoureusement rien à voir avec l’islam authentique”. Malheureusement, si.

Cette intolérance absolue, cette fascination pour la mort (châtiment des autres et sacrifice de soi en martyr), cette obligation menaçante des conversions, cette infériorisation de tout ce qui n’est pas sunnite intégriste, cette conception dictatoriale et théocratique du pouvoir sont fondamentalement et virtuellement inscrites dans les sourates coraniques. Elles correspondent d’ailleurs aux comportements du premier djihad, à partir du VIIème siècle. Porter la foi par la guerre fait partie des fondamentaux de l’islam, qui a toujours été fasciné par la violence – au service de la paix finale, bien entendu. La conversion ne se fait pas par la persuasion mais par la contrainte et la peur, peur d’abord d’un Dieu unique, impitoyable avant d’être miséricordieux. Le totalitarisme chimiquement pur a été inventé par cette ”religion–idéologie” et non pas, comme le soutenait faussement Hannah Arendt, par le communisme, le nazisme et le fascisme.

Par définition, l’islam est violent, invasif, universaliste, prosélyte, intolérant – davantage encore que les formes les plus aigues du christianisme offensif jusqu’au XVIIème siècle. Fondé sur la culture arabe ancestrale, il ne met entre parenthèses cette caractéristique que face à une force supérieure. Là, il fait le dos rond, ploie, recule provisoirement et pratique la ruse. À part dans le soufisme (branche minoritaire et schismatique), il repose sur l’affrontement – celui qu’implique la croyance en une Vérité absolue à imposer à tous – et non pas sur l’intériorité, la réflexion et la foi personnelles. La différence (psychologique et théologique) est majeure avec le judaïsme : ce dernier, bien que persuadé de détenir la Vérité, ne fait pas de prosélytisme, pas de conversions par la violence, mais demeure une religion ethnique et fermée. La sécurité, l’influence du peuple juif, qui se pense comme éternellement minoritaire et à part, sont des priorités ; à l’inverse de l’islam d’origine arabe, qui veut régenter toute l’humanité et impose les concepts délirants d’ ”infidèles” et de ”mécréants”. Position totalement étrangère aux cultes polythéistes et à toute la culture européenne, que le christianisme a d’ailleurs fini par abandonner ; position fanatique, mentalement régressive et stérilisante.

Lire la suite

[Entretien exclusif Novopress] Joachim Veliocas : "Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro" 

[Entretien exclusif Novopress] Joachim Veliocas : “Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro“ 

31/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Joachim Veliocas de l’Observatoire de l’islamisation a semble-t-il réussi le buzz médiatique de ces derniers jours. En effet, son enquête portant sur la vente de livres jihadistes dans les magasins Carrefour pendant le Ramadan s’est retrouvé à la Une du Figaro et est même désormais relayée par la presse étrangère. Novopress l’a rencontré à cette occasion.

Propos recueillis par Arnaud Naudin


Joachim Veliocas, vous venez de frapper un bon coup. En effet, notamment le Figaro, la presse relaie votre enquête sur la vente de livres jihadistes lors du Ramadan chez Carrefour. Comment la presse a-t-elle été informée de votre enquête ?

La presse a été informée via les réseaux sociaux. Judith Waintraub du Figaro a « retweeté » notre enquête vidéo dès le 18 juillet, et ses autres confrères du journal ont fait de même comme Stéphane Kovacs. Ils avaient 15 jours de décalage mais c’est mieux que Le Monde qui n’en parle toujours pas aujourd’hui alors que la polémique est relayée dans la presse internationale ce jour même. Stéphane Kovacs a écrit l’article de lundi dernier, et eut la délicatesse de me prévenir avant parution. Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro !

Pouvez-vous revenir sur votre enquête ?

Deux auteurs sont visés dans mon enquête. L’un, l’imâm Nawawi,(1233- 1277) est un des fondateurs de l’école juridique shaféite du sunnisme, qui compte quatre écoles, les autres étant le malékisme, le hanbalisme et le hanéfisme. Une référence intemporelle, son surnom est quand même « Le cheikh de l’islam », ses livres sont dans toutes les librairies musulmanes, même à l’Institut du monde arabe, un incontournable de la jurisprudence islamique. Dans deux livres vendus dans les 1.000 points de ventes (dont Carrefour, Fnac etc.) Les 40 hadith et Les Jardins des Saints il prescrit, et cela n’a jamais été suspendu car il se base sur les propos de Mahomet, de tuer les apostats, de tuer les couples non mariés. Concernant le jihad, Nawawi rapporte les paroles de Mahomet qui aurait déclaré : « Parcourir le monde signifie combattre pour la cause de Dieu » dans Le Jardin des Saints édité chez AlBouraq . Il ne s’agit pas de simplement se défendre mais d’imposer la parole d’Allah plus haute que celle des autres religions, le prophète des musulmans dit encore : « Le combat mené pour que la parole de Dieu soit la plus élevée est le combat pour la cause de Dieu ». Plus élevée que les lois impies de la république française par exemple…

Le même ouvrage interdit aux esclaves de quitter leurs maîtres, l’esclavage n’a jamais été aboli par les juristes musulmans, et pour cause le prophète lui même l’a autorisé ! Il faut savoir que l’esclavage est largement pratiqué aujourd’hui dans les Etats islamiques, comme au Niger, en Mauritanie, au Nigeria, au Soudan, en Arabie Saoudite, au Qatar. Pendant mes études, j’avais un camarade marocain, Mohamed, qui m’assurait que ses parents avaient un esclave noir à la maison. Une charge qui s’hérite de père en fils, ils seraient heureux et bien traités selon cet ami avec qui j’avais étudié et entretenais d’excellents rapports. Mais cet esclavage-là n’intéresse pas Christiane Taubira qui considère le sujet uniquement comme une arme pour culpabiliser les Français blancs.

Lire la suite

Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à Dijon

Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à Dijon

29/07/2014 – DIJON (NOVOpress) – Un rassemblement silencieux aura lieu à Dijon pour afficher le soutien aux populations chrétiennes d’Irak persécutées en particulier par les djihadistes de l’EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant). Par exemple dans la grande ville irakienne de Mossoul les chrétiens ont eu à “choisir” entre 1) se convertir, 2) payer l’impôt et porter les armes avec « l’Etat Islamique » 3) partir sans rien emmener 4) ou bien mourir.

Le rendez-vous est fixé place de la Libération mercredi 30 juillet à partir de 18h30 (suivre sur Facebook).

Rassemblement en soutien aux chrétiens d’Irak mercredi 30 à DijonLes organisateurs demandent aux participants de« n’apporter ni banderoles ni affiches mais uniquement une feuille sur laquelle aura été imprimée la lettre en caractère arabe « N » [ ن  image ci-contre], lettre qui a été peinte sur les maisons et résidences des chrétiens à Mossoul [photo en Une], terme méprisant pour désigner les chrétiens, et qui signifie “Nassarah” ou “Nazaréens”».

Crédit photo en Une : DR.

Manifestations de soutien aux chrétiens d’Irak samedi 26 à Paris et Lyon

Manifestations de soutien aux chrétiens d’Irak samedi 26 à Paris et Lyon

25/07/2014 – PARIS (NOVOpress) – Des manifestations de soutien aux chrétiens d’Irak auront lieu ce samedi 26 juillet.
- A 14h00, place du Trocadéro à Paris.
- A 15h00, Place Saint-Jean à Lyon (initialement prévu place des Terreaux, le lieu du rassemblement a été modifié).

Le caractère “ن” qui orne les deux affiches est la 25e lettre de l’alphabet arabe, elle correspond à un “n”. C’est la première lettre du mot Nasrani (Nazaréen), un mot arabe péjoratif pour désigner les chrétiens. Dans la région irakienne de Mossoul, sous la coupe des jihadistes du Califat islamique (ex EIIL), les maisons des chrétiens contraints de se convertir à l’islam ou de mourir ont été marquées de ce signe.
Ce signe est devenu le symbole du soutien aux chrétiens d’Irak pour de nombreux internautes.

Manifestation de soutien aux chrétiens d’Irak samedi à Paris et Lyon

Manifestation de soutien aux chrétiens d’Irak samedi à Paris et Lyon

État islamique en Irak : vrais ou faux islam ? Menaces sur l’Europe - par Guillaume Faye

Chrétiens d’Irak : La valise ou le cercueil (Présent n° 8150)

23/07/2014 – BAGDAD (NOVOpress) – Dans un silence médiatique impressionnant, la vie des 3.000 derniers chrétiens de Mossoul tourne au calvaire.
Chassés de leurs maisons ou forcés à se convertir à l’islam, sinon c’est la mort : des milliers de chrétiens, laissant tout derrière eux, ont fui avec leur famille sous la menace de l’ultimatum des djihadistes prononcé vendredi, qui ont instauré un califat après s’être emparés de la ville le 10 juin dernier. Tous leurs biens et possessions seront bien sûr pillés. Ceux qui n’ont pas eu les moyens de partir sont parfois réfugiés chez des amis musulmans qui les cachent pour leur éviter d’être tués.

Chrétiens d’Irak : La valise ou le cercueil (Présent n° 8150)Mardi dernier les maisons des chrétiens ont été taguées de la lettre «N», comme nassarah (chrétiens) en forme d’ultime avertissement. Les notables ont été convoqués par les djihadistes à l’archevêché syriaque catholique pour leur expliquer les « nouvelles règles de vie ». Le soir même, des haut-parleurs, hissés sur des véhicules circulant dans les quartiers chrétiens, expliquaient ces « nouvelles règles de vie » :

«Devenez musulmans et sujets du califat, ou alors payez la jyziah (l’impôt que les mécréants doivent payer aux musulmans), ce qui n’empêchera pas les hommes de devoir combattre avec nous. Sinon, partez, sans emporter quoi que ce soit. Et si vous ne respectez aucune de ces conditions, entre vous et nous, il n’y aura que l’épée. »

Crime contre l’humanité

Le site Salon Beige rapporte que d’après le site chaldéen Ankawa (en arabe) le Dr Mahmoud al-Asali, professeur à l’université de Mossoul, a été assassiné par les jihadistes de l’E.I.I.L (drapeau en Une) pour avoir protesté contre l’exil forcé des chrétiens.

Lire la suite

“Il n’y a pas de vie sans le jihad”. L'EIIL recrute des musulmans vivant en occident

“Il n’y a pas de vie sans le jihad”. L’EIIL recrute des musulmans vivant en occident

22/06/2014 – LONDRES (NOVOpress) - “Il n’y a pas de vie sans le jihad” affirme une vidéo de propagande de l’EIIL (État islamique en Irak et au Levant) pour recruter des musulmans vivant en occident. Cette vidéo est apparue jeudi sur internet via un réseau social.

Les déclarations sont faites en anglais par des hommes qui disent être des combattants “anglais” et “australiens”.

La chaine de télévision i24News a indiqué que l’un des djihadistes qui s’exprime a été identifié comme étant Nasser Muthanna, 20 ans, originaire de Cardiff, en Angleterre. Son père, Ahmed Muthanna, a déclaré à la chaine de télévision britannique ITV que Nasser avait récemment été accepté dans plusieurs universités anglaises pour étudier la médecine, mais au lieu de commencer ses études, il est parti se battre avec EIIL accompagné par son frère de 17 ans

Union des croyants : le débat Philippe Vardon – Christine Boutin

12/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mardi 10 juin, dans le cadre du Libre Journal des débats sur Radio Courtoisie, Benjamin Blanchard a reçu Philippe Vardon et Christine Bouton. Thème du débat : “L’union des croyants ?”, à savoir catholiques et musulmans unis contre les involutions anthropologiques ?

Publié le
Gironde : Deux nouvelles mosquées à Saint-Maixant et La Réole

Gironde : Deux nouvelles mosquées à Saint-Maixant et La Réole

07/05/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
L’information fait la Une du quotidien du sud du département « Le Républicain » : « A La Réole et à Saint-Maixant (commune proche de Langon), les travaux sont lancés pour la construction de nouveaux lieux de prière pour la communauté musulmane ».

Si le projet de Saint-Maixant (au lieu-dit « Casquit Nord ») était peu connu du grand public, celui de la Réole a déjà soulevé de nombreuses polémiques, avec notamment l’opposition du Bloc identitaire qui avait été très médiatisée en 2011.

A Saint-Maixant, le maire divers-gauche (Lucien Gazziero) a très bien accueilli l’association des musulmans du Langonnais, comme le confirme son vice-président Jérome Lopez : « Notre permis de construire déposé en décembre 2013, a été accepté du premier coup. Avec le maire tout se passe très bien, la mairie est très gentille avec nous ».

Depuis plusieurs années, la construction de lieus de culte islamiques se multiplie dans le département, à l’image de la situation en France. En 1976, le ministère de l’intérieur dénombrait 150 mosquées, il en dénombre désormais plus de 3000 !

Crédit image : DR.

Fête de Pâques, les catholiques de France partagés entre joie et crainte

Fête de Pâques, les catholiques de France partagés entre joie et crainte

23/04/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
La fête de Pâques est la plus importante du calendrier chrétien. Le pape François a célébré la messe devant une foule innombrable, qui devrait rester à Rome en vue de la canonisation des souverains pontifes Jean XXIII et Jean‑Paul II. A cette occasion, les catholiques ont laissé éclater leur joie pour la résurrection de Notre seigneur Jésus‑Christ.

En France, cependant, le climat n’est pas très heureux

Plusieurs incidents ont émaillé la joie de Pâques. A Dole, dans le Jura, la messe du jour de Pâques a été sévèrement perturbée par un islamiste qui a installé son tapis de prière dans le chœur, à gauche de l’autel. Les fidèles, présents en nombre, sont restés médusés devant cette violente attaque. L’individu, vêtu d’une djellaba et d’un couvre‑chef, a récité des versets du coran. Il en a, d’ailleurs gribouillé un sur le livre d’intention de prière de la collégiale Notre‑Dame‑de‑Dole, niant la divinité du Christ.

Cet individu était en état de récidive. Le dimanche précédent, il avait perturbé la messe des rameaux dans une autre paroisse. La police est intervenue, mais s’est contentée de prier l’islamiste de quitter les lieux. Il n’a pas même été arrêté. Le sous‑préfet s’est même empressé de déclarer qu’il ne fallait pas faire d’amalgames, cet individu étant « dérangé ». Or, c’est bien une profanation qui a eu lieu.

Lire la suite

La dérive sociétale sanctionnée par le vote musulman, les immigrés contre la gauche- Par Raoul Fougax

La dérive sociétale sanctionnée par le vote musulman, les immigrés contre la gauche – Par Raoul Fougax

Affiche ci-dessus : « Quelles valeurs pour une société en mutation ? L’Homme, la famille, le vivre-ensemble »

Le grand « remplacement électoral » n’aura pas lieu. C’était l’une des grandes espérances de la gauche. Garder la majorité notamment dans les grandes villes grâce au vote immigré. L’analyse des dernières municipales le prouve, les immigrés, notamment musulmans, de loin les plus nombreux, ne votent plus en majorité à gauche. La stratégie consistant à palier le vote populaire et ouvrier de souche par un apport de suffrages communautaristes a fait long feu.

Affiche ci-dessus : « Quelles valeurs pour une société en mutation ? L’Homme, la famille et le vivre-ensemble »Comme annoncé ici, avant tout le monde, il y a bien eu dans les banlieues, vis-à-vis du pouvoir PS, une «  quenelle municipale ». Cela est dû à l’échec des politiques de la ville mais surtout aux évolutions sociétales du PS et de la gauche autour du sexe et des sexes. Les musulmans de France, comme les juifs d’ailleurs, rejoignent les catholiques et une partie de l’électorat attaché aux valeurs traditionnelles sur ces sujets. Les musulmans sont plus proches aujourd’hui de la droite et du FN, que du PS. Il faut bien sur être prudent. Ce renforcement des mobilisations pour les valeurs traditionnelles est initié tout de même par un rassemblement islamiste proche des frères musulmans. Le FN le sait bien qui tente de ne pas tout mélanger.

Lire la suite

Henry de Lesquen : "L’union des croyants, piège pour la droite"

Henry de Lesquen : “L’union des croyants, piège pour la droite”

16/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Depuis quelques temps des catholiques français, très engagés contre la loi Taubira et les modifications anthropologiques désirées par le gouvernement socialiste, voient d’un bon oeil une alliance avec les musulmans. Henry de Lesquen, président du Club de l’Horloge et patron d’émission à Radio Courtoisie, s’insurge contre cela. Novopress l’a interrogé à cette occasion.


Henry de Lesquen, pourquoi vous opposez vous à un rapprochement politique des catholiques et des musulmans ?

Je ne parlerai pas des musulmans en bloc, c’est l’islam qui doit nous préoccuper. Jules Monnerot disait que le communisme était l’islam du XXe siècle, c’est-à-dire un projet idéologique de conquête du monde. J’ai proposé d’inverser la formule : l’islam est le communisme du XXIe siècle. Si cela est vrai, il est aussi sot ou criminel, aujourd’hui, pour un catholique, de s’acoquiner avec l’islam, c’est-à-dire, en pratique, avec les organisations islamiques telles que l’UOIF, qu’il l’était hier de faire cause commune avec le parti communiste et ses représentants.

N’y a-t-il pas des intérêts communs aux catholiques et aux musulmans, par exemple en matière de culture de vie ou sur le rejet de l’idéologie du genre ?

Je ne crois pas que les musulmans convaincus soient très ardents à combattre l’avortement, mais il est certain qu’ils repoussent avec horreur la théorie du genre et le mariage homosexuel. Ils vont même plus loin : en Malaisie, pays musulman, le chef de l’opposition a été condamné à cinq ans de prison pour sodomie – sans, du reste, que les media occidentaux et les grandes consciences frelatées ne s’en émeuvent, comme ils auraient dû ! Mais il ne faut pas que, pour obtenir des résultats tactiques secondaires, on oublie l’essentiel, qui est d’empêcher l’islamisation de notre pays.

Lire la suite

Éducation : l’islamisme avance masqué, par Guillaume Faye

Éducation : l’islamisme avance masqué, par Guillaume Faye

Comme la plupart des faits très importants, il est passé presque inaperçu. En mars 2014 a été créée la Fédération nationale de l’enseignement musulman (FNEM), en partenariat avec l’Union des organisations islamiques de France (UOIM). Cette dernière est proche des Frères musulmans, organisation internationale (actuellement matraquée en Égypte par le nouveau pouvoir) que tous les services de renseignement du monde savent être un cheval de Troie de l’islamisme radical. Avec des connivences discrètes dans le terrorisme. Passons…

Lire la suite

Le maire UMP de Fréjus (battu) à propos des musulmans “Avec ce que j’ai fait pour eux putain !” (vidéo)

03/04/2014 – FREJUS (NOVOpress)
Elie Brun, maire UMP depuis 1997 de Fréjus (52.000 habitants), en apprenant après le premier tour des municipales du 23 mars qu’il était en troisième position très loin derrière le Front national, s’est écrié à propos des musulmans « Avec ce que j’ai fait pour eux putain. Ils iront faire leur mosquée tous seuls, qu’ils m’emmerdent plus.»

Ceci en dit long sur le clientélisme des hommes politiques à l’égard des musulmans.

Lors de ces dernières élections municipales Elie Brun briguait un nouveau mandat mais se présentait sous l’étiquette divers droite, la commission nationale d’investiture de l’UMP lui ayant préféré son ancien adjoint, Philippe Mougin. Au deuxième tour c’est David Rachline, Front National, qui a été élu.

Cette vidéo est extraite de l’émission Spécial Investigation de Canal+

Publié le
Vu sur Twitter

Béziers : les musulmans dénoncent le “danger” Ménard

Publié le