Tag Archives: modem

Alain Juppé souhaite une alliance avec le Modem

Alain Juppé souhaite une alliance avec le Modem

27/05/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
La proposition du maire de Bordeaux risque de faire grincer des dents au sein de l’UMP. Dans un article publié sur son blog, l’ancien premier ministre condamné en 2004 pour « des faits de prise illégale d’intérêts » tend la main à François Bayrou « avec qui nous devrons organiser les prochaines primaires présidentielles ».

Connu pour ses prises de position souvent proches de la gauche, Alain Juppé imagine une alliance avec les centristes, position pourtant contestée au sein de son parti. Pour cela, il réclame une alliance avec le fondateur du Modem qui avait voté pour François Hollande en 2012. « S’imaginer que c’est en chassant sur les terres idéologiques du FN que nous pourrons nous refaire est un non-sens », déclare cet opposant farouche au parti de Marine Le Pen. Pour pallier à la grave crise que traverse son parti, il appelle également à « un retour prochain devant les militants, dans un congrès refondateur ».

Enfin, concernant le « séisme qui bouleverse la vie politique française », à savoir la victoire du Front national aux élections européennes, le maire de Bordeaux verse dans la caricature en déclarant de pas souhaiter que ses « enfants et petits-enfants grandissent dans une France barricadée dans ses frontières, rétrograde et apeurée » !

Crédit photo : UMP Photos, via Flickr, (cc).

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

Bordeaux : Marik Fetouh (LGBT), nouvel adjoint en charge de l’égalité et la citoyenneté

07/04/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Le nouveau conseil municipal de Bordeaux s’est réuni vendredi afin d’élire les 24 adjoints au maire (payés 2.566€/mois). Parmi les lauréats choisis pour seconder Alain Juppé, on retrouve Marik Fetouh (photo), fondateur du premier centre LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et Trans) à Bordeaux.

Pour ce membre du Modem, les objectifs de la mairie de Bordeaux sont clairs. Il les détaillait il y a quelques jours sur son blog : « Des objectifs précis de lutte contre les discriminations seront fixés à chaque direction, dans le cadre d’une concertation menée par la mission égalité. Par exemple, il pourra être proposé des actions de sensibilisation sur l’homophobie à la direction des sports, ou des actions de promotion de la diversité culturelle à la direction de la culture. Des référents seront nommés dans chaque direction, et constitueront les interlocuteurs privilégiés de la mission égalité. Un compte-rendu annuel sera fait par chaque référent devant le Cobade, permettant à la mission égalité d’établir un bilan des actions entreprises. Parallèlement, la Ville agira sur ses partenaires et opérateurs en introduisant des clauses de lutte contre les discriminations dans tous ses contrats, sur le modèle des clauses d’insertion déjà proposées : dans les contrats de délégation de service public, les partenariats publics-privés, les marchés publics, les financements aux associations et les autres opérateurs. Dans un second temps, la mission égalité proposera des actions aux partenaires de la Ville, et en priorité dans les structures où elle siège (écoles, musées, CHU…) ».

Les catholiques qui ont voté pour Alain Juppé risquent d’être déçus. L’ancien responsable de la Manif pour tous, Edouard du Parc, n’aura, lui, aucune responsabilité au sein du nouvel exécutif.

Crédit photo : DR

Le "mariage" UDi-Modem vu avec humour sur Twitter

Le « mariage » UDI-Modem vu avec humour sur Twitter

05/11/2013 – 21h50
PARIS (NOVOpress) –
Après plus de 10 ans de séparation, Jean-Louis Borloo et François Bayrou se sont donc retrouvés aujourd’hui pour réunir au sein de l’Alternative leurs deux formations centristes, l’UDI et le Modem.

Lire la suite

madrolle

Entretien avec Christophe Madrolle, secrétaire national adjoint du Modem [audio]

09/01/2012 – 12h
PARIS (NOVOpress) –
Alors que la consultation interne a été lancée pour savoir si le Bloc Identitaire allait ou pas appeler à voter pour un candidat aux élections présidentielles, un des choix proposés par ce parti à pu faire « bondir » de nombreux électeurs de ce mouvement tout comme il a suscité l’interrogation parmi bon nombres d’observateurs de la politique française : le choix d’appeler à soutenir la candidature de François Bayrou.

Il nous a paru intéressant d’interroger un responsable du Modem sur les positions de Mr Bayrou par rapport aux régions, à l’Europe,  à l’immigration , à l’Islam, au protectionnisme économique notamment. Christophe Madrolle, secrétaire national adjoint du Modem, a accepté de nous répondre, restant très « politiquement correct » et laissant présager au final peu de « révolution » si François Bayrou venait à accéder à la plus haute marche de l’Etat.

Propos recueillis par Yann Vallerie pour Novopress

[MEDIA not found]