Tag Archives: mise en examen

Le grand Sarko Circus judiciaire… (Présent 8137)

Le grand Sarko Circus judiciaire… (Présent 8137)

02/07/2014- PARIS (NOVOPress)
Après seize heures de garde à vue et plus de deux heures passée chez le juge d’instruction, Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi (1/7) vers deux heures du matin, pour « corruption active », « trafic d’influence » et « recel de violation du secret professionnel ». Son avocat, Me Thierry Herzog, et Gilbert Azibert, haut magistrat à la Cour de cassation, ont eux aussi été mis en examen au terme de leur garde à vue.

Nicolas Sarkozy voulait revenir en politique avec un plan de bataille annoncé en une du Figaro Magazine : il faut tout changer. Un changement en voie de réalisation puisque, pour la première fois dans toute l’histoire de la Ve République (et d’ailleurs des républiques précédentes) un ancien chef de l’Etat s’est retrouvé en garde à vue (voir Présent d’hier [numéro 8136, note de Novopress]). Ce n’est peut-être pas le changement qu’envisageait Nicolas Sarkozy. Ni ses partisans. Mais enfin, c’est un commencement… Les historiens retiendront sans doute que ce mardi 1er juillet 2014 les espérances de retour de l’ancien chef de l’Etat dans la course élyséenne se sont définitivement évanouies. Nicolas Sarkozy a été rattrapé par ses grandes oreilles.

Déliquescence du système ?

Une du n° 8137 de "Présent"

Une du n° 8137 de « Présent »

Passons sur l’incrimination de « violation du secret de l’instruction ». Ce secret de l’instruction se trouve régulièrement « violé » en “une” de journaux qui s’en sont même fait une spécialité délatrice. Dans certaines affaires, le « viol du secret de l’instruction » semble même relever, tant il est systématique, de ce que dans les cités les voyous ethniques appellent une tournante. Certes, qu’il le soit par de hauts magistrats en bande organisée, avec à leur tête un ancien président de la République, est choquant… Est-ce le signe d’une « déliquescence du système » comme le pense Marine Le Pen ? Sans doute. Mais un signe parmi beaucoup d’autres…

Plus sérieuse est l’accusation de « trafic d’influence », délit puni de « cinq années d’emprisonnement et de 500.000 euros d’amende ». Mais Nicolas Sarkozy et les siens vont sans doute plaider l’acharnement judiciaire et le règlement de comptes politique Avec quelques bons arguments pour le faire, tant les juges qui l’accablent, dont l’une, Claire Thépaut, appartenant au syndicat du « Mur des cons », ne se donnent même pas la peine de cacher leur ressentiment, leur hargne, leur détestation et leur soif de revanche à l’égard de Nicolas Sarkozy. « Jamais on n’aura affublé un ancien président d’un tel traitement, d’un tel déferlement de haine », s’indignait mardi matin Christian Estrosi.

Lire la suite

Le député PS Yann Galut mis en examen suite à une plainte du Bloc identitaire

Le député PS Yann Galut mis en examen suite à une plainte du Bloc identitaire

27/11/2013  – 20h30
PARIS (NOVOpress) –
Après BHL, le Bloc identitaire fera-t-il condamner le député PS et figure de la Gauche forte (très proche de Christiane Taubira) Yann Galut (photo) ? En tout cas, ce dernier a été mis en examen le 14 novembre dernier. Et ce pour une plainte déposée en mars dernier par le Bloc identitaire.

À la suite de la Manif pour Tous du 24 mars, Yann Galut, député socialiste du Cher, a accusé par un tweet, le 26 mars, les militants du Bloc Identitaire d’être des “casseurs”.

Cette déclaration n’étant pas couverte par l’immunité parlementaire et ne reposant sur aucun fait, le Bloc Identitaire a décidé de porter plainte avec constitution de partie civile contre Yann Galut pour injure publique.

Crédit photo : DR

Russie : le communiste Sergueï Oudaltsov mis en examen

Russie : le communiste Sergueï Oudaltsov mis en examen

27/10/2012 – 14h00
MOSCOU (NOVOpress) – En Russie, Sergueï Oudaltsov, leader du Front de gauche, a été inculpé vendredi de « préparation à l’organisation de troubles massifs » contre le pouvoir de Vladimir Poutine. Comme pour son homologue en France, Jean-Luc Mélenchon, traité par Marine Le Pen en avril dernier de « gros bourgeois qui joue le populaire », Sergueï Oudaltsov est un homme du système qui joue au révolutionnaire à des fins démagogiques. Son grand-père était ambassadeur en Grèce et son arrière-grand-père un compagnon d’armes des bolcheviks.

Lire la suite