Tag Archives: Métronome

Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

[Màj] Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

11/07/2012 — 11h00
PARIS (NOVOpress) — Contrairement à ce que nous avions écrit hier, le vœu du Front de Gauche a été présenté hier au Conseil de Paris. Et comme l’avoue Alexis Corbière, avec amertume, sur son blogue, le vœu a été rejeté à l’unanimité des élus moins ceux du Front de Gauche : « Le débat à propos de mon vœu sur le livre de Lorànt Deutsch a eu lieu cet après-midi au Conseil de Paris. Que les Fédérations FN, le Bloc Identitaire, les sites catholiques intégristes qui avaient pris publiquement la défense de M. Deutsch (certains même en proposant une pétition à signer !) et les quelques dingues qui m’envoient des messages menaçants via mon blog, se rassurent, mon vœu a été rejeté à la fois par les élus UMP, Nouveau Centre et Modem, mais aussi par les élus socialistes et Europe Ecologie – Les Verts. Tous unis contre les élus Front de Gauche en défense de M. Deutsch ! Bravo. »

10/07/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) — C’est une publicité dont il aurait pu se passer, mais Lorànt Deutsch et son livre Métronome sont attaqués par les élus du Parti de Gauche (dirigé par Mélenchon) et communistes au Conseil de Paris, regroupés au sein du Front de Gauche. Plus exactement la promotion assurée de Métronome par la Ville de Paris, depuis que Bertrand Delanöe a remis la médaille de la ville à Lorànt Deutsch en 2010.

Deux ans après – c’est un peu long pour réagir… –, les élus du Front de Gauche ont décidé, lors de la séance du Conseil qui aura lieu demain mercredi 11 juillet, de faire voter un texte « appelant la Ville à cesser la promotion de l’ouvrage ».

Au premier rang de ces élus, Alexis Corbière, membre du Parti de Gauche et professeur d’histoire dans un lycée, qui indique, dans le Parisien, que « l’idée n’est pas de passer pour le grincheux de service. Seulement, depuis trois ans, à la Ville de Paris, on déroule le tapis rouge à Lorànt Deutsch et à son Métronome. On l’invite à donner des conférences dans les écoles. Le maire Bertrand Delanöe le décore en 2010 de la médaille de la Ville… alors que si l’on regarde de plus près, ce livre comporte de nombreuses erreurs. Et ne peut pas être considéré comme un vrai livre d’histoire. »

Amusant de voir un tel idéologue défendre à ce point l’impartialité de l’histoire… De plus, on peut également sourire lorsque l’on voit que l’un des historiens bataillant contre Métronome n’est autre que William Blanc, un thésard de 36 ans, et surtout issu des milieux CNT/SCALP, bien connus pour leur objectivité historique et leur sens de la concorde sociale…

Face à ces attaques qui révèlent en réalité une attaque contre tout ce qui promeut l’identité parisienne, l’association Paris Fierté vient de lancer une pétition de soutien à Lorànt Deutsch. Paris Fierté explique, dans un communiqué, qu’« en tant que défenseurs et promoteurs de l’identité parisienne, nous avions justement salué l’utilité de ce livre frais, intelligent et ludique. Notamment pour les plus jeunes afin qu’ils s’intéressent à l’histoire de leur cité et de leur pays à travers le nom des stations de métro qu’ils fréquentent tous les jours ! Est-ce peut-être justement cela, l’intérêt des plus jeunes pour notre identité, que veulent stopper ces élus en déclenchant une stupide polémique politique ?

Quoiqu’il en soit, le succès de ce livre, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et décliné en reportages TV, atteste de l’engouement qu’il a suscité auprès de Français qui se moquent éperdument des opinions politiques d’un auteur sympathique, dynamique et très attaché à Paris. »