Tag Archives: Merah

BERREE

Attentat « déjoué » : diversion assurée, les terroristes encouragés !

16/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Tandis que la France s’enfonce dans « l’insécurité » délinquante et/ou terroriste, le gouvernement se vante de déjouer des attentats… enfumage !

Audacieux. C’est ainsi que Hollande se qualifie et il a raison. Il en faut de l’audace pour oser une telle rhétorique fumeuse. Alors que pour le 14 juillet, on a battu des records en termes de violence, que des explosifs ont été dérobés sur un site militaire, qu’ils ont peut-être servi pour « l’acte malveillant » dont a été l’objet un site pétrochimique, voilà que l’on nous annonce en grande pompe qu’un attentat a été « déjoué » et que donc le gouvernement maîtrise la situation sécuritaire.

vigipirate

Soldats en patrouille Vigipirate à Paris

Pour Ségolène Royal, le président a voulu communiquer car

Il a estimé qu’à un moment il était important de montrer que les Français étaient protégés

Ah, ça on se sent protégés ! Tout est parfait, pensent nos « gouvernants », du moins sur le plan de la communication politicienne. Parce que sur le plan de l’efficacité anti-terroriste, c’est zéro pointé ! Jugez plutôt :

Lire la suite

eric ciotti

Eric Ciotti réclame l’expulsion du père de Mohamed Merah

02/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le père algérien du tueur jihadiste Mohamed Merah est depuis plusieurs semaines à Toulouse. Le père d’une des victimes de Merah s’en indigne, Eric Ciotti réclame son départ.


Ciotti : "Je réclame l'expulsion immédiate du… par Europe1fr

la présence à Toulouse du père du tueur au scooter, Mohamed Benalel Merah, 67 ans, indigne les victimes et leurs familles, qui voient dans cette venue « une insoutenable provocation ». Arrivé depuis quelques mois d’Algérie pour renouveler sa carte de résident (qui lui a été refusée), il a été entendu le 4 février par la sous-direction de l’antiterrorisme de la police judiciaire, à Toulouse, dans le cadre d’auditions libres. immédiatement expulsable, il vit néanmoins au grand jour dans le quartier Reynerie de Toulouse.
Mohamed Benalel Merah avait quitté la ville en 2004 pour vivre en Algérie, après une condamnation à 5 ans de prison pour trafic de drogue. Il avait resurgi quelques semaines après la mort de son fils, tué par le RAID après ses attentats meurtriers. Le père prétendait détenir des documents chocs dans lesquels son fils aurait expliqué qu’il était «victime d’un complot de l’État Français», et voulait porter plainte contre la France.

Crédit photo : capture d’écran de l’émission Europe Matin du 02/06/2015 avec Eric Ciotti


Vu sur Twitter

Islamistes : les futurs Merah et Kouachi passent tous par l’Algérie !

Publié le
Merah

Le demi-frère de Merah combat dans les rangs de l’État islamique

11/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Dans la famille terroriste Merah, après le tristement célèbre frère Mohamed, la sœur Souad qui fait du tourisme islamique grâce à la CAF, je demande : le demi-frère Sabri Essid.

Celui-ci est une haute figure du salafisme toulousain. Membre influent du radical groupe d’Artigat basé en Ariège, il avait écopé d’une peine de 4 ans alors qu’il tentait de rejoindre l’Irak.

L’islamiste était devenu ensuite grutier à Toulouse avant d’échapper à la vigilance des services de renseignement pour rejoindre la Syrie et intégrer l’EI.

Par le mariage religieux de son père avec la mère de Mohamed Mérah, c’était son demi-frère. Ils étaient proches au point que c’est Sabri Essid qui avait organisé les obsèques du tueur de Toulouse et de Montauban. Il est resté en contact ensuite avec la soeur Souad.

Sabri Essid vient d’être identifié dans une vidéo EI pendant l’exécution par un enfant d’un Arabe israélien supposé être un espion.


Gilbert Collard: "Depuis l'affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés ?"

Gilbert Collard: « Depuis l’affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés ? »

22/01/2015 – PARIS (via BFMTV)
Jugeant les mesures contre le terrorisme annoncées mercredi par Manuel Valls « inefficaces », le député RBM, Gilbert Collard, s’interroge sur le financement d’un tel plan: « Ce qui m’étonne, c’est qu’on puisse débloquer soudainement tant d’argent ». « Depuis l’affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés? », a-t-il également demandé en référence aux moyens matériels promis par le Premier ministre.

enfant

Ces enfants qui viennent de France sont partis faire le djihad en Syrie

22/11/2014 – DAMAS (NOVOpress)
« Ici, c’est la guerre ! », voici le message transmis par ces enfants venus de France et qui ont certainement accompagnés leurs parents partis faire le djihad en Syrie.

L’un des enfants témoigne, d’ailleurs, de son admiration pour Mohamed Merah. Et certains osent nous faire encore le coup du vivre-ensemble ?

Leur islam nous fait la guerre (Présent 8195)

Leur islam nous fait la guerre (Présent 8195)

24/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Alors, toujours pas d’amalgame ?

Evoquant mardi le sort de notre otage, dont chacun s’attend hélas à apprendre d’un moment à l’autre l’assassinat par les islamo-terroristes de Jund Al-Khilafa, le Premier ministre Manuel Valls, après avoir martelé que la France ne cédera pas devant la menace, devait déclarer, indécrottable, que notre pays et la coalition agissaient « pour protéger les musulmans, les premières victimes du terrorisme, mais aussi les minorités chrétiennes et toutes les minorités ».

Protéger les musulmans ?

Une du numéro 8195 de "Présent"

Une du numéro 8195 de « Présent »

Une déclaration consternante qui montre que, même en guerre, même en proie à une menace sans précédent d’actes terroristes sur notre sol, nos dirigeants refusent obstinément de sortir du politiquement correct et de voir la réalité en face. Car, s’il est des populations à protéger aujourd’hui au Moyen-Orient (mais aussi en France), ce ne sont pas les musulmans mais les chrétiens. Victimes justement de musulmans qui, quoi qu’on nous dise, ne font qu’appliquer à la lettre le Coran et les enseignements dispensés à La Mecque par des imams salafistes saoudiens. Saoudiens qui, après avoir abondamment financé l’EI et tout en continuant d’investir dans nos banlieues, tentent maintenant de détourner l’attention en se joignant à la coalition.

A situation de guerre, mesures de guerre

Pire encore, ce déni de réalité dont souffrent les responsables français s’étend aux mesures mises en œuvre pour protéger notre pays contre toute menace islamiste. S’adressant directement à nos compatriotes mardi après-midi, en marge du sommet de l’ONU sur le climat à New York, le président Hollande, qui pensait sans doute au renforcement du dispositif « Vigipirate », assurait ainsi que Paris avait pris « toutes les précautions nécessaires (…) pour écarter d’éventuelles menaces d’attentats » sur notre sol. Or, nous attendons toujours la mise en œuvre en France d’un « Patriot Act », comme celui voté par le Congrès des Etats-Unis et signé par George W. Bush en octobre 2001, qui renforce les pouvoirs des agences de renseignement, de la police et de l’armée, durcit les lois sur l’immigration, les lois d’opérations bancaires, et permet au gouvernement de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste.

Lire la suite

Des musulmans inquiets !

Des musulmans inquiets !

03/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Les musulmans de France sont inquiets : en pleine affaire Mehdi Nemmouche, après l’affaire Mohammed Merah, les musulmans de France sont à juste titre inquiets.

Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris (photo), parle de « gravité récurrente des actes terroristes djhihadistes en France », et de « répétitions d’actes inquiétants la communauté musulmane ».

Mohammed Moussaoui est tout aussi inquiet. En tant que président de l’union des mosquées de France, il parle « d’instrumentalisation insupportable de la religion musulmane par des extrémisme de tous bords » (enfin surtout de son bord…).

Que les musulmans de France se rassurent. Ils ne sont pas les seuls inquiets : les non musulmans de France sont également très inquiets.

Leberlioz

Crédit photo : Gérard Ducher, via Wikipédia, (cc).

Merah : plus il tuait, plus il était « apaisé »

Merah : plus il tuait, plus il était « apaisé »

Merah Libération17/07/2012 – 20h30
TOULOUSE (NOVOpress) –
Libération vient de publier de nouveaux extraits des conversations entre Mohamed Merah et la police, datées du 21 mars. Dans un français exécrable, l’ancienne racaille, muée en terroriste musulman, explique qu’il poursuivait « un but précis » dans le choix de ses nombreuses victimes.

« J’aurais jamais tué des enfants […] si vous aurez (sic) pas tué nos enfants », déclare aux policiers l’islamiste. « Je tue les militaires en France parce qu’en Afghanistan, ils tuent mes frères. Je tue des juifs en France, parce que ces mêmes juifs-là […], heu, tuent des innocents en Palestine ». Il ajoute : « Si j’aurais tué des civils (sic), la population française aurait dit que, heu voilà, c’est un fou d’Al-Qaida, c’est juste un terroriste ».

Après avoir assassiné un parachutiste le 11 mars, ce membre de l’immigration maghrébine reconnaît avoir eu le « coeur apaisé » après la deuxième tuerie du 15 mars à Montauban (deux autres militaires tués et un autre blessé très grièvement). « Je voulais refaire ça à chaque fois et […] de récidiver dans mes opérations, je me sentais de mieux en mieux », se réjouit Merah au téléphone. Résultat : il abattra encore trois élèves et un père de famille le 19 mars dans une école juive de Toulouse. A cause de l’immigration massive, il est à craindre que d’autres terroristes musulmans passent à l’action.

Merah et la DCRI : l’« erreur » d’« Hassan » coûte cher

Merah et la DCRI : l’« erreur » d’« Hassan » coûte cher

10/07/2012 — 10h00
TOULOUSE (NOVOpress) —
Les extraits audio des discussions entre Mohamed Merah et les policiers du RAID, révélés dimanche par TF1, relancent la polémique au sujet des failles de la DCRI, Direction centrale du renseignement intérieur, dans la gestion du cas Merah.

DCRI MerahAu téléphone, le terroriste islamique se moque du négociateur, un certain « Hassan », l’agent de la DCRI qui l’a rencontré de retour de son voyage au Pakistan. Il lui dit : « Tu crois que je vais faire du tourisme au Pakistan et en Afghanistan ? Qui t’as vu faire du tourisme là-bas ? (…)’Al Harb Khoudaa’, tu sais ce que ça veut dire ? Ca veut dire, la guerre est une ruse. Quand tu m’as convoqué, quand j’étais dans vos bureaux, j’étais en contact avec eux, je les avais trouvés (…) Je crois que c’est une des plus grandes erreurs de ta carrière ».

Le 10 septembre 2010, le patron de la DCRI, Bernard Squarcini, expliquait au Journal du Dimanche qu’il plaçait en tête des menaces du terrorisme islamique « le Français converti qui se radicalise et monte son opération seul » et les djihadistes français « qui partent en Afghanistan ». Comment expliquer que Merah repéré, la DCRI n’ait pas détecté de risques après son entretien avec lui, le 14 novembre 2011 ? L’« erreur » de l’interlocuteur de Merah à la DCRI, le fameux « Hassan », s’avère lourde de conséquences : dans son périple infernal, Mohamed Merah a assassiné trois parachutistes à Toulouse et Montauban puis trois enfants et un père de famille juifs début 2012.

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie

03/05/2012 – 08h00
PARIS (NOVOpress) – Le Bloc Identitaire avait annoncé une campagne sur le thème “Mohamed Merah, chance pour la France ?”, Mohamed Merah ce terroriste se réclamant du djihad islamiste et ayant assassiné 7 personnes, dont 3 enfants, à Toulouse et Montauban en mars 2012. Ceci après un passé de délinquant de droit commun condamné 18 fois par la justice.

Alors que les naïfs et les padamalgamesques claironnent que l’immigration est « une chance pour la France » cette campagne rappelle que Mohamed Merah est un des exemples les plus troublants montrant que ce n’en est sans doute pas une.

Novopress a relaté ici un échantillon du début de ces affichages. Depuis une quinzaine de jours la campagne s’est intensifiée et en voici quelques exemples en images.

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Strasbourg

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s'intensifie
Nice

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s'intensifie
Dans le Maine

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Cannes

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Chalon-sur-Saône

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Reims

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Soissons

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Tullins (Isère)

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Dans le Berry

 

La campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” s’intensifie
Dans le Dauphiné