Tag Archives: mer

Pierre de Soleil : incroyable découverte de chercheurs français

Pierre de Soleil : incroyable découverte de chercheurs français

05/11/2011 – 09h30
PARIS (NOVOpress) — Une découverte qui plonge dans notre plus longue mémoire et dans l’histoire profonde de notre Europe vient d’être réalisée par deux Français et leur équipe de l’Université Rennes-1.

Un travail acharné de plus de dix ans a permis de résoudre l’énigme de la « pierre de soleil » des Vikings qui est sans doute une réalité historique, et non une simple légende comme on l’a longtemps cru. Leur étude publiée le 2 novembre dans la prestigieuse revue scientifique britannique Proceedings of the Royal Society A vient en effet renforcer la thèse de l’utilisation des « pierres de soleil » par les Vikings.

Pierre de Soleil : incroyable découverte de chercheurs français

Les sagas scandinaves évoquent à plusieurs reprises une pierre mystérieuse qui les aurait guidés en mer... Crédits photo : Hans Splinter via Flickr (cc)

Les sagas scandinaves évoquent à plusieurs reprises une pierre mystérieuse qui les aurait guidés en mer. « On lit que l’un des rois se saisissait d’un cristal à l’avant du bateau, le pointait au zénith devant lui et trouvait ainsi la direction à suivre », déclare Albert Le Floch, l’un des chercheurs, de l’université Rennes-1 qui s’est penché sur la question.

Les capacités de ces derniers à naviguer sans boussole sur des distances impressionnantes (ils ont sans doute découvert l’Amérique du Nord vers l’an 1000) vers l’Islande et le Groenland, et dans des conditions extrêmement périlleuses ont suscité la curiosité de nombreux chercheurs. Ces « pierres de soleil » leur auraient servi à détecter la position exacte de l’astre diurne lorsqu’il est invisible et d’en déduire ainsi le cap des navires.

Le calcite serait la "pierre de soleil" des Vikings. Crédits photo : Didier Descouen (cc)

Le calcite serait la "pierre de soleil" des Vikings. Crédits photo : Didier Descouen (cc)

L’étude souligne « qu’une précision de quelques degrés peut être atteinte, même dans des conditions de luminosité crépusculaire ». Selon Guy Ropars, chercheur de l’université de Rennes-1, cette « pierre de soleil » serait un spath d’Islande, un cristal de calcite transparent courant en Scandinavie, et encore actuellement utilisé en optique.

Crédits photo en Une : Chris Wild via Flickr (cc)