Tag Archives: Matthias Bouchenot

Quand un proche de Clément Méric fait l'apologie de groupes antifascites violents

Quand un proche de Clément Méric fait l’apologie de groupes antifascistes violents

18/05/2014 – PARIS (NOVOpress)
Matthias Bouchenot, membre de l’équipe d’antifas avec son ami Clément Méric ayant eu une altercation mortelle avec deux skinheads en juin dernier à la sortie d’une vente privée de vêtements à Paris, n’en a toujours pas fini avec le mythe de la violence politique puisqu’il vient de sortir aux éditons anarchistes, Libertalia : « Tenir la rue. Autodéfense socialiste —1929-1938 ».

Préfacé par l’historien Frank Georgi, maître de conférences à l’université de Paris 1, l’ouvrage de Matthias Bouchenot aborde l’histoire « des groupes d’action et des groupes d’autodéfense de la SFIO (Parti socialiste), principalement dans la fédération de la Seine » dans les années 1930 comme « les “Jeunes Gardes socialistes” (JGS) et les “Toujours prêts pour servir” (TPPS) » qui « refusaient de laisser la rue aux ligues d’extrême droite et rêvaient de vivre des lendemains qui chantent. »

Drôles d’antifas qui rejouent depuis des décennies la fantasmagorique prise d’assaut du pouvoir par les hordes d’extrême droite et qui manifestent, comme le 1er mai dernier, armés, casqués, cagoulés dans les rues de Paris. Le tout, avec la bénédiction de la police !

Drôle de trajectoire pour des antifas, à l’image d’un Clément Méric, qui n’ont de cesse de vouloir défendre la classe ouvrière alors qu’ils sont issus de la bourgeoisie provinciale. Matthias Bouchenot est par exemple le fils de Pierre Bouchenot, journaliste à France 3 Centre depuis 1980 et présenté par la chaîne comme un spécialiste des sujets politiques, d’environnement et d’agriculture, et ancien présentateur de « La Voix est libre ».