Tag Archives: Marie-Christine Arnautu

Combien de Coulibaly en France ? (Présent n°8288)

Combien de Coulibaly en France ? (Présent n°8288)

05/02/2015 – NICE (NOVOpress)
Même enfance dans une cité ethnique. Même passé de délinquant multirécidiviste. Même haine de la France. Même basculement dans le djihadisme… Emblématique à plus d’un titre, le cheminement de Moussa Coulibaly nous rappelle dramatiquement que notre pays, parce qu’il produit en masse depuis des années des islamo-terroristes dans ses banlieues abandonnées à l’immigration, est aujourd’hui tout particulièrement en danger.

Ne pas tomber dans la psychose ?

« Il ne faut pas tomber dans la psychose », expliquait naïvement le rabbin Teboul, du Consistoire israélite de Nice. Naïvement, parce que Coulibaly est très loin d’être un cas isolé en France. Il a suivi le même cheminement que les Merah, Nemmouche et autres islamo-terroristes que notre pays a lui-même produits à force d’immigration, de laxisme judicaire et de capitulations devant l’islam.

Une du numéro 8288 de "Présent"

Une du numéro 8288 de « Présent »

Né en 1984 dans une famille malienne polygame de Mantes-la-Jolie, l’homme a grandi dans la poudrière ethnico-religieuse du Val-Fourré. Comme nombre des « jeunes » qu’il y a côtoyés, il a été condamné à de multiples reprises sans jamais aller en prison. Puis est venu le temps de l’islam. Il a alors fréquenté assidûment la mosquée de Trappes, bien connue pour être un foyer de radicalisation islamiste, et a fini par être repéré en décembre grâce à un signalement effectué par les responsables de la salle de sport qu’il fréquentait, et où il faisait preuve d’un « prosélytisme agressif ».

Bien que surveillé, Coulibaly a pu quitter la région parisienne, et n’est réapparu qu’en janvier à Ajaccio. Là encore, c’est un employé d’agence de voyage qui a donné l’alerte après que l’homme lui eut demandé un aller simple pour Ankara. La DGSI devait alors demander à Ankara de le refouler à l’entrée du territoire turc. Interpellé à Nice lors de son retour, il sera relâché faute d’éléments probants, et s’installera dans un hôtel, où les enquêteurs ont retrouvé une prière à Allah écrite de sa main.

Lire la suite

[Exclusivité Novopress] Marie-Christine Arnautu : “Le projet du Front National est un projet de bon sens”

[Exclusivité Novopress] Marie-Christine Arnautu : “Le projet du Front National est un projet de bon sens”

30/11/2014 – NICE (NOVOpress)
Dans le cadre du Congrès du Front National des 29 et 30 novembre, et de l’élection de son nouveau comité central, NOVOpress a décidé de donner la parole à plusieurs cadres du parti de Marine Le Pen.

Après Louis Aliot et Nicolas Bay, c’est aujourd’hui Marie-Christine Arnautu, députée française au parlement européen et vice-présidente chargée de l’administration interne du FN, qui répond à nos questions.


1) Un certain nombre de nos lecteurs étaient sans doute aussi électeurs pour le Comité central du Front National, comment vous présenteriez-vous à eux ?

Je suis une militante de la cause nationaliste depuis toujours. J’ai fait la connaissance de Jean-Marie Le Pen en 1973 et, depuis, je l’ai suivi dans tous ces combats. Dans les années 70, je faisais partie de la mouvance solidariste autour de Jean-Pierre Stirbois. Je rejoins le Front National en 1987 et j’y suis restée fidèle. Je suis mère de trois enfants et j’ai travaillé à Air France de 1975 à 2010, date à laquelle j’ai démissionné pour être aux côtés de Marine Le Pen.

2) Vous êtes depuis ce Congrès vice-présidente chargée de l’administration interne du FN, mais auparavant vous étiez vice-présidente chargée des affaires sociales. On vous a vue impliquée dans le mouvement de défense des familles au sein de La Manif Pour Tous. Pour vous, la question sociale et la préservation de notre modèle familial sont-elles liées ?

La défense de la Nation commence par la défense de la famille, mais aussi la défense des plus faibles et des plus pauvres.

Lire la suite