Tag Archives: Londres

Sadiq Khan MP at Westminster, London, Britain  - 11 Oct 2012

Le prochain maire de Londres sera-t-il musulman ?

03/05/2016 – GRANDE-BRETAGNE (NOVOpress)
Le prochain maire de Londres sera-t-il musulman ? La réponse tombera jeudi prochain.

Sadiq Khan, candidat travailliste, est en tête dans les sondages. Ce fils d’un père chauffeur de bus et d’une mère couturière, originaire du Pakistan, pourrait succéder à Boris Johnson. En cas de victoire, il deviendrait le premier maire musulman d’une capitale occidentale…



Bruxelles Bisounours

Tribune libre – Bruxelles !, par Vincent Revel

Trente-deux morts, des centaines de blessés ! Les Européens ne voient plus la réalité telle qu’elle est ! À chaque attentat, nous avons les mêmes commentaires imbéciles : « Surtout, ne stigmatisons pas ! Ne faisons aucun amalgame douteux ! Halte à la haine islamophobe des partis extrémistes ! » La vision « bisounours » que nous avons du monde nous impose à chaque attaque islamiste une posture de victime toute désignée et résignée. Incapable de réagir normalement, l’Européen n’apprend plus qu’à baisser les yeux.

Une névrose collective s’est emparée des esprits occidentaux. Plus l’Europe est attaquée, plus ses enfants sont en danger et plus les Européens nient les véritables risques. Nous sommes tous d’accord pour dire que tous les musulmans ne sont pas des terroristes. Mais nous sommes aussi tous d’accord pour affirmer que tous les terroristes sont des musulmans et, qu’on le veuille ou pas, que tous les islamistes sont des fidèles d’Allah et du Coran ! Nier cette vérité ne permettra pas plus au soi-disant bien vivre ensemble de mieux fonctionner.

La propagande antiraciste et nos dirigeants qui la défendent ne cessent de chanter les louanges de l’islam. Selon eux, cette religion, qui serait profondément pacifique, est doublement victime des multiples crimes commis en son nom. Victime par le fait que les criminels se serviraient d’elle pour commettre leurs actions violentes mais victime aussi par le fait que cette religion serait injustement montrée du doigt, stigmatisée.

Tout ça n’est pas simple pour en parler librement ! Car si vous osez dire que l’islam, pour essayer de comprendre pourquoi autant d’actes ignobles sont commis en son nom, a un sérieux problème de tolérance, un gros souci avec les mots liberté, démocratie, femme mais aussi un rapport charnel avec la violence religieuse et l’intimidation, vous vous verrez immédiatement rappeler à l’ordre par les nouveaux censeurs de la République.

Si vous vous permettez juste de signaler qu’à l’heure d’aujourd’hui, alors que l’Europe fait le pari hallucinant d’intégrer des millions de musulmans, qu’aucun pays à majorité musulmane n’arrive à vivre en démocratie tout en garantissant les mêmes droits à des non musulmans qu’au reste de la population islamique, vous entendrez également le même son de cloche, parfaitement réglé sur celui des médias et de nos politiques : « Aucune stigmatisation s’il vous plaît ! »

Le débat est devenu impossible et malheureusement pour l’immense troupeau, la masse devenue parfaitement docile, prête à croire n’importe quel bonimenteur, pourvu qu’il lui promette la paix et la joie, la menace est plus que présente. Nous avons eu Londres, Madrid, Toulouse, Paris, Cologne, Bruxelles. Chaque jour qui passe nous démontre que l’islam sunnite n’est absolument pas prêt à se pacifier. Sans être devin, sans avoir recours aux lois du tarot divinatoire, il y aura un prochain nom à cette triste liste. Et, jusqu’à ce qu’un réveil nous sorte de cette dormition hallucinante, nous aurons comme consolation les mêmes rassemblements autour de bougies, de dessins, les mêmes discours larmoyants et les mêmes marches blanches contre la haine sans aucune efficacité sur le réel.

Malheureusement les Européens ont encore besoin de croire en cette belle utopie du multiculturalisme. Ils se raccrochent à cette chimère née de cerveaux déracinés et ils en payent le prix fort. En attendant les Monlenbeeks ne cessent de fleurir aux quatre coins de notre belle Europe et, ceci, nous sommes tous aptes à le voir.

Vincent Revel

8566-Chard

Franxit ? OUI !

14/03/2016 – FRANCE (Présent 8566)

La possibilité accordée aux Britanniques de se prononcer pour ou contre l’appartenance de leur pays à l’Union européenne fait des envieux. Ceux qui voudraient en bénéficier en Europe, ce sont d’abord les Français. C’est ce qui résulte d’une enquête de l’université d’Édimbourg effectuée le mois dernier auprès de 8 000 électeurs dans six pays : Allemagne, France, Pologne, Irlande, Espagne et Suède.
8566P1
53 % de nos compatriotes souhaitent qu’on leur demande s’ils veulent continuer la folle course vers « une union toujours plus étroite », selon la formule des traités européens. Les Français sont les seuls à être majoritairement partisans d’une telle consultation pour leur pays (45 % en Allemagne, 47 % en Espagne, 49 % en Suède, 39 % en Pologne…) Cette étude, publiée le 10 mars, est la première à interroger les opinions publiques européennes à l’occasion de la consultation au Royaume-Uni.

Si les Français sont majoritairement en faveur d’un référendum au sujet du Franxit, ils sont aussi les plus favorables à la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE. Comme si, faute de bénéficier du même droit, ils se réjouissaient de celui de leur voisin. Fort logiquement, c’est en France que l’on souhaite le plus mettre fin à la liberté de circulation en Europe.
C’est aussi chez nous que 53 % de nos concitoyens veulent réduire l’accès aux aides sociales des étrangers. Au moins que l’on obtienne le peu que les Britanniques ont arraché au Conseil européen, à savoir un délai de quatre ans avant que ces étrangers aient les mêmes prestations que les nationaux !

La classe politique française ne s’émeut guère du vœu des Français. Quoique les dirigeants des partis n’aient que les mots « démocratie », « concertation », « respect » à la bouche, aucun ne songe à interroger les électeurs pour savoir ce qu’ils veulent, sauf le Front national qui annonce un référendum sur l’euro, lié à l’UE. Ces mêmes partis s’étonnent ensuite de la montée en puissance des souverainistes, des nationalistes, qu’ils appellent « populistes » de façon péjorative. En l’absence de consultation directe, ceux qui veulent exprimer leur refus de cette Europe-là votent pour les formations qui la récusent.

Mais il est vrai que cette même enquête révèle aussi qu’en cas de référendum, 45 % des Français voteraient pour rester dans l’UE, 33 % pour quitter (22 % sans opinion). Que les eurocrates ne s’en réjouissent pas trop vite ! Ils ont la mémoire courte. Rappelons que, lors du référendum sur la Constitution européenne, selon les sondages le oui l’emportait massivement en octobre 2004, à 69 % contre 31 % pour le non.
Six mois plus tard, en avril 2005, c’est le non qui faisait la course en tête 54 % contre 46 % pour le oui, ce qui correspondra au verdict final le mois suivant. Pour ce qui est du traité de Maastricht, le oui ne l’emporta que sur le fil, alors qu’au début de la campagne il était massivement plébiscité.
Il est sûr que l’annonce officielle d’un référendum sur l’appartenance à l’Union européenne, en faisant renaître l’espoir, susciterait un élan vers l’émancipation de la tutelle bruxelloise. À ceux qui en doutent, socialistes, centristes, républicains, nous disons « chiche ! ». Hélas, ils ne se risqueront pas à proposer un référendum…

Guy Rouvrais

sommet_franco_britannique

Les immigrés ont une place d’importance dans la partie d’échecs entre la France et l’Angleterre

04/03/2016 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Hier se tenait le sommet franco-britannique annuel réunissant François Hollande et David Cameron. Bien sûr, la question brûlante de cette rencontre portait sur le Brexit qui risque de bouleverser le visage de l’Union européenne. La veille, Emmanuel Macron avait fait planer une menace en affirmant que si la relation entre l’Angleterre et le reste de l’UE se rompait, « les migrants ne seraient plus retenus à Calais ».
De plus, le ministre de l’Économie a subodoré qu’en cas de Brexit, le Royaume-Uni n’aurait plus un accès complet au marché unique et que Paris pourrait inciter les services financiers à quitter le Royaume-Uni pour la France. Dans une telle situation, les immigrés sont une masse bien utile pour le gouvernement français et le Brexit un bon moyen pour s’en débarrasser.
François Hollande a cependant affirmé que ce n’était pas à la France de faire pression sur les Britanniques pour dicter leurs choix.

8551-Chard

Brexit pour les dupes

22/02/2016 – EUROPE (Présent 8551)

David Cameron était allé à Bruxelles pour participer au Conseil européen, avec mission de défendre les intérêts des Britanniques en secouant la tutelle bruxelloise, il en est revenu en petit télégraphiste de ses pairs pour convaincre ses compatriotes de rester au sein de l’Union européenne en votant oui au référendum. Pour cela, il faut qu’il ait lui-même l’air convaincu. Il a donc essayé, dès son retour, de démontrer qu’il avait gagné sur toute la ligne… ou presque, et la face de l’Union allait en être changée, comme celle des îles britanniques.
8551_une
Le Premier ministre a assuré aux sujets de Sa Majesté que l’accord « nous donne le meilleur des deux mondes », le beurre et l’argent du beurre, les avantages de l’UE sans les inconvénients : « Le Royaume-Uni ne fera jamais partie d’un super État de l’Union européenne, le pays n’adoptera jamais l’euro, nous ne participerons pas aux parties de l’Union qui ne fonctionnent pas. » Il peut donc faire campagne pour le oui, ses revendications ont été satisfaites. Mais cela, c’est un discours à usage interne…

Tout est changé, dit-il. Rien n’est changé, répondent ses homologues. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a certes déclaré que l’accord « renforce le statut spécial de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne. Pas glamour, mais sans concession sur les valeurs fondamentales de l’Europe ».
Et sans « dérogation aux règles » européennes, s’est empressé d’ajouter François Hollande, qui a précisé : « Il n’y a pas de révision prévue des traités et de droit de veto du Royaume-Uni sur la zone euro, ce qui pour la France était très important. » Est-ce donc l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein ? Non, il s’agit d’un marché de dupes : en échange d’un engagement ferme du Premier ministre britannique de soutenir le oui, il n’a reçu que des promesses conditionnelles, à l’accomplissement lointain ou hypothétique.

Parmi ses revendications, il y avait l’abrogation, ou au moins la réduction, du versement des allocations familiales pour les travailleurs européens dont les enfants sont restés au pays. Accordé ! Mais l’adoption définitive dépend du vote du Parlement européen qui n’interviendra qu’après le référendum du 23 juin ! Quant au veto des parlements nationaux sur les projets européens, il se traduit par ceci : quand 16 de ces 28 parlements nationaux s’accorderont pour contester un texte de la Commission contraire au principe de subsidiarité, à ce moment-là, figurez-vous que l’accord prévoit de déclencher… « une discussion approfondie » (sic) au Conseil.
C’est tout !

David Cameron demandait d’échapper à l’engagement vers une « Union toujours plus étroite », l’un des piliers de la construction européenne. Il a obtenu cette exemption. Laquelle sera effective quand elle sera intégrée au traité européen lors d’une prochaine révision à une date inconnue… si révision il y a. Ce qui signifie que la Grande-Bretagne est toujours soumise à cette clause. David Cameron voulait un délai de quatre ans pour les ressortissants de l’UE au Royaume-Uni avant de bénéficier des aides sociales, il n’a obtenu qu’une limitation de ces aides.

Il est douteux qu’avec un tel bilan, Cameron convainque ses concitoyens de dire oui à cette Europe-là, alors que le non a le vent en poupe. Le Brexit est pour bientôt.

Guy Rouvrais

attentat couteau londres

Attentat islamiste au couteau dans le métro londonien

07/12/2015 – MONDE (NOVOpress)
En réponse aux frappes de la Royal Air Force contre l’État islamique en Syrie, un homme a commis un attentat au couteau dans le métro londonien, faisant trois blessés, dont un grave.

Samedi soir, un individu a attaqué au couteau trois personnes dans le métro londonien. L’une est grièvement blessée, mais ses jours ne sont pas en danger, les deux autres sont légèrement blessées. Le terroriste islamiste aurait agi en réaction aux frappes britanniques contre Daech en Syrie, criant « C’est pour la Syrie » au moment de son attaque. Il a pu être arrêté par la police, qui a confirmé traiter cette affaire comme un acte terroriste.
Rappelons que l’État Islamique invite les musulmans à frapper les infidèles partout et avec tous les moyens à disposition, couteau, pierre, voiture… De telles attaques ont déjà eu lieu en France, notamment en décembre dernier ; à l’époque elles avaient été traitées comme mes actes de « déséquilibrés ».



Attaque au couteau dans le métro de Londres : l’arrestation filmée en direct


cornemuse_bagpipes

Ils ne veulent plus de cornemuses dans les rues de Londres

24/03/2015 – LONDRES (NOVOpress)
Le lundi 23 mars, la mairie de Londres a rendu public un nouveau code de conduite (voir les nouvelles règles sur http://buskinlondon.com/) pour les musiciens de rue qui ont choisi de travailler à Londres. Et la cornemuse, l’instrument traditionnel écossais par excellence, est désormais « déconseillée » car susceptible de produire des sons « qui peuvent rapidement déranger » (sic)…

A force de multiplier les règles restrictives, certains s’inquiètent de voir une majorité de quartiers londoniens se transformer en zones interdites aux musiciens. Sur Twitter, une campagne de soutien aux musiciens de rue a été lancée à partir du hashtag #BackBusking.


Lire la suite

Islam : Le maire du Londres Boris Johnson menacé sur Twitter

Islam : Le maire de Londres Boris Johnson menacé sur Twitter

23/01/2015 – LONDRES (NOVOpress) – Alors qu’il rend visite en Irak aux troupes britanniques entraînant les combattants kurdes contre l’État Islamique, et prenant la pose kalachnikov à la main, le populaire maire de Londres Boris Johnson s’est vu menacé sur Twitter par un sympathisant de l’EI : « Un jour, ISIS le capturera à Londres et l’enverra en enfer ».

Alors que de l’Europe entière, y compris d’Angleterre, des voix s’élèvent pour dénoncer l’imposture du multiculturalisme et l’influence grandissante de l’islam dans nos sociétés, cet avertissement est à prendre au sérieux. En mai 2013, un soldat britannique a été décapité à la machette et au hachoir par deux immigrés à Woolwich, dans le sud-est de Londres, qui ont tenu auprès des témoins de la scène des propos fondamentalistes islamistes avant d’être blessés par la police, et arrêtés.

 

Grande Bretagne: La police distribue des tracts pour indiquer que faire en cas d’attaque suicide dans les gares et métros

Grande Bretagne: La police distribue des tracts pour indiquer que faire en cas d’attaque suicide dans les gares et métros

28/11/2014 – LONDRES (NOVOPress)
Après des avertissements du gouvernement sur une forte menace terroriste  en Grande-Bretagne par des fanatiques musulmans, la police a distribué un tract recommandant au public de « fuir, se cacher et avertir » s’ils sont pris au milieu d’une attaque suicide. Ce tract montre des photos de gens courant dans des escaliers, cachés dans l’obscurité et parlant avec inquiétude sur leurs téléphones portables.

Cette campagne d’information fait partie d’un ensemble de mesures destinées à faire face à la menace d’extrémistes revenant du combat de Syrie ou d’Irak.

En préambule au lancement de cette opération  le Directeur de la police britannique des Transport (BTP), Paul Crowther, a déclaré : « Plus de six millions de personnes voyagent sur nos chemins de fer chaque jour. Pour des passagers qui font le même voyage à maintes reprises il peut être facile de devenir oublieux de leur environnement.  Mais je leur recommanderais vivement de rester alertes, d’utiliser leur instinct pour rapporter quoi que ce soit qui leur apparaît comme suspect. Au début du mois un homme a été condamné pour des délits de terrorisme après avoir été arrêté en possession d’informations sur la façon de faire des bombes.  Voilà un exemple de bon résultat après qu’un passager ait fait part de ses soupçons auprès de notre personnel. Nous avons besoin de tous pour faire de même et protéger les transports du Royaume-Uni face aux terroristes. »

Lire la suite

Un député travailliste britannique condamne les patrouilles chrétiennes dans l’East End de Londres

Un député travailliste britannique condamne les patrouilles chrétiennes dans l’East End de Londres

18/03/2014 – LONDRES (NOVOpress) – L’information date d’il y a un mois environ, mais n’a guère été répercutée dans les médias français. Et pour cause… L’on constatera une fois de plus, à l’issue de cet article, que partout où cela est possible, les forces dites « socialistes » prennent systématiquement position contre les populations de souche et les traditions européennes. Quant aux médias, ils tentent d’étouffer l’affaire autant que faire ce peut.

Ce qui suit se passe à Londres, où l’immigration musulmane commence à poser de sérieux problèmes politiques. Prémices d’une guerre ethnique ? Des patrouilles composées de musulmans ayant la nationalité britannique sillonnent certains quartiers afin d’imposer la charia.

Lire la suite

Londres : un conseiller municipal suspendu pour avoir comparé la burqa à un sac-poubelle

Londres : « Vous avez 3 beaux enfants », le conseiller municipal est exclu de son parti

07/03/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Mise à jour – Après enquête, tant la police que le comité local du parti conservateur avaient décidé de classer l’affaire. Chris Joannides avait même été à nouveau retenu pour se présenter aux élections locales, en mai prochain. Mais la direction nationale du parti de David Cameron a refusé cette décision: Chris Joannides vient d’être exclu du parti pour un an, ce qui lui interdit de se présenter à aucune élection sous l’étiquette conservatrice. Dans une déclaration au journal local, le conseiller a dénoncé « une condamnation disproportionnée ».

07/02/2013 – 20h00
LONDRES (NOVOpress) – Le scénario est désormais classique. Un type pas spécialement subtil poste sur Internet une plaisanterie politiquement incorrecte. Les gros médias la découvrent, le dénoncent, donnent son nom et sa profession, le mettent au pilori. Les associations communautaristes s’en mêlent, la police et la justice interviennent, ses collègues et amis se hâtent de prendre leurs distances, la mort sociale n’est pas loin.

Lire la suite

Vu sur Twitter

Un projet fou de 220 km de pistes cyclables dans le ciel de Londres

Publié le

Londres : manifestation d’islamistes contre l’Angola et les chrétiens [vidéo]

03/12/2013 – 21h30
LONDRES (NOVOpress) Des islamistes ont manifesté à Londres contre l’Angola et contre ce qu’ils appellent « la tyrannie chrétienne ». En effet, une rumeur a couru pendant plusieurs jours au niveau international a prétendu que l’Angola voulait interdire l’islam et démolir les mosquées du pays, suite aux déclarations d’un ministre angolais. Rumeurs démentis depuis par le gouvernement angolais.

En tout cas, cela n’a pas plu aux islamistes vivant à Londres et ont profité de cette histoire pour s’attaquer une nouvelle fois aux chrétiens, venant avec leur sempiternelle pancarte « L’islam dominera le monde ».

Publié le