Tag Archives: likoud

Israël : un plan en 8 points pour combattre le terrorisme

Israël : un plan en 8 points pour combattre le terrorisme

27/11/2014 – TEL-AVIV (NOVOpress)
On peut critiquer la politique israélienne de colonisation en Cisjordanie, soutenir la création d’un Etat palestinien, cela ne devrait pas empêcher de suivre de près les mesures temporaires que souhaite prendre la coalition au pouvoir en Israël à l’initiative d’un député de la Knesset (Yariv Levin, photo) du parti le plus important, le Likoud. Ce député devrait présenter prochainement à la Knesset un plan sur ordre du Premier ministre Netanyahou afin de contrer une vague d’actes terroristes (attaques au couteau et par voiture principalement) individuels qui ont causé la mort de 11 juifs israéliens en 1 mois, principalement à Jérusalem.

Les 8 mesures principales visent à doter les forces de sécurité d’un réel pouvoir de dissuasion:
– Déchéance de nationalité pour tous les citoyens engagés dans ou coopérant avec une organisation terroriste.
– Expulsion du territoire après exécution de la peine de prison.
– Absence de funérailles pour les terroristes abattus sur le lieu de leur attaque.
– Corps non rendus aux familles et enterrés dans un lieu secret.
– Destruction du logement des terroristes dans les 24h suivant l’attaque.
– Arrestation des manifestants masqués et violents participant à des manifestations illégales pendant lesquelles des cocktails molotov et des pierres sont lancées et détention jusqu’au terme de la durée légale. Idem pour ceux qui brandissent un « drapeau ennemi ». Toute personne déclarée coupable perd ses prestations sociales et son permis de conduire pendant 10 ans.
– Déchéance de citoyenneté pour les familles de terroristes si celles-ci soutiennent publiquement (y compris sur les réseaux sociaux) les actes du terroriste.
– Fermeture des commerces et ateliers d’impressions faisant l’apologie des terroristes.

La proposition de loi prévoit aussi qu’un patron peut s’adresser à la police pour savoir si un quelconque de ses employés a déjà été arrêté pour une raison de sécurité et ainsi le licencier.

En France on a un numéro vert quand on s’alarme et des dirigeants qui condamnent fortement le terrorisme…

Crédit photo Une : Reuven Kapuchinski via Wikipédia (cc).

"Vitrifier l'Iran !", Jacques Kupfer, co-président du Likoud mondial

« Vitrifier l’Iran ! », Jacques Kupfer, co-président du Likoud mondial

11/03/2012 – 12h00
JÉRUSALEM (NOVOpress) –
Dans un récent article, « Vitrifier l’Iran » paru dans Israël7, Jacques Kupfer (photo), co-président du Likoud mondial et membre de l’exécutif de l’Organisation sioniste mondiale, énonce ce qui lui parait  une évidence : « L’Adolf de Téhéran » (comprendre Ahmadinedjad) est en train de se doter de l’arme nucléaire. Selon Kupfer, les sanctions économiques ont eu « l’effet d’une piqûre de moustique sur un missile blindé« , et si « un virus venu à point nommé et le taux de mortalité curieusement élevé parmi les ingénieurs iraniens  ont permis de ralentir la marche vers l’apocalypse islamique« , il ne saurait être question d’en rester là. Mais, toujours selon l’auteur, un bombardement classique par l’aviation israélienne des infrastructures nucléaires iraniennes n’est en rien la solution finale au danger mortel que représenterait le nucléaire iranien.

C’est donc tout naturellement que le co-président du Likoud mondial propose l’utilisation massive de l’arme atomique contre la République islamique.  » Après tout, précise Kupfer, vitrifier l’Iran serait dans la lignée de la destruction justifiée de Hambourg et Dresde aux mains des nazis, de la destruction d’Hiroshima et Nagasaki aux mains des alliés japonais du Reich. »

Dans l’article « Vitrifier l’Iran »  le co-président du Likoud mondial fait un « rêve » : « Si seulement l’Etat d’Israël avait la bombe atomique…« . Gageons que pour la quatrième puissance nucléaire du monde, ce rêve est déjà réalité.

David Lasar du FPOe (Autriche) revendique son attachement à Israël

Pour David Lasar du FPOe (Autriche), son parti est proche du Likoud (Israël)

20/07/2011 – 21h00
VIENNE (NOVOpress) – Le conseiller municipal de la ville de Vienne et membre du FPÖ David Lasar (au centre sur la photo à droite de Heinz-Christian Strache, avec des lunettes noires et portant la gerbe de fleurs, note de Novopress) revendique également son attachement à Israël et affirme qu’il ya des points d’accord entre le Likoud (parti de la droite israélienne et du Premier ministre actuel Benyamin Netanyahou) et le FPÖ.

C’est en tout cas ce qu’il a indiqué via une lettre parue sur le site du Likoud : “Je suis né à Vienne en tant que fils de survivants de l’Holocauste. Mon père, Siegfried, (…), a servi comme président du parti Hérout [une des branches du Likoud, note de Novopress] à Vienne jusqu’au milieu des années soixante-dix (…). J’ai appris de mon père l’existence du Parti de la Liberté [le FPÖ, note de Novopress] et sa place dans la politique autrichienne. Il m’a encouragé à rejoindre et à m’intégrer à ce parti. Le Parti de la Liberté a ses racines idéologiques dans la révolution démocratique et civile de 1848 et incarne à la fois le libéralisme et le nationalisme.”

De manière volontaire, David Lasar utilise le terme hébreu “Hérout” (“liberté”) tant pour le parti israélien que pour le FPÖ.

De plus, son père n’a jamais été un membre du FPÖ, seulement du Hérout.

Quant à la lettre, elle a été une réponse cinglante à M. Muzicant, le président de la communauté religieuse juive de Vienne (connu pour sa relation étroite avec le SPÖ, parti au pouvoir à Vienne), qui avait écrit à Netanyahou, quand il a appris la visite surprise à Israël d’une délégation FPÖ en décembre 2010, pour le mettre en garde contre Heinz-Christian Strache et le FPÖ.

La presse israélienne a commenté ironiquement en indiquant que “le Premier ministre n’a pas encore eu le temps de lire la lettre de M. Muzicant”.

Quant au site Hagalil, très critique à l’égard du FPÖ, il précise : “David Lasar, bien sûr, a été particulièrement enthousiaste d’avoir organisé la réunion FPÖ-Israël avec ses contacts du Likoud. Moins que Lieberman [ministre des Affaires étrangères israélien et chef de la droite nationaliste israélienne, note de Novopress], c’est Netanyahou qui est partenaire de Mölzer et Strache. […] Et qui a soutenu Israël dans la crise de la flottille de Gaza ? Le Likoud sait comment traiter ses amis.”

1236094_3_c4c5_colonies-israeliennes-en-cisjordanie-le-4

L’extrême-droite israélienne fait voter une loi contre le boycott des colonies

14/07/11 – 16h00
TEL-AVIV (NOVOpress)
– C’est une loi sans précédent qui a été votée en début de semaine à La Knesset. En effet cette nouvelle loi interdit d’appeler au boycott économique, culturel ou intellectuel de personnes ou institutions en Israël ou dans les territoires palestiniens occupés pour des motifs politiques. Toute personne appelant à un tel boycott peut dorénavant être frappé d’une amende allant jusqu’à 10 000 euros et s’expose à des demandes de dédommagements.

Sur les 120 sièges de la Knesset, 47 députés ont voté pour et 38 se sont opposés à cette loi derrière laquelle on trouve le lobby des colons et l’extrême droite israélienne.
Pendant que ceux-ci se félicitaient du résultat, les associations de défense des droits de l’homme ainsi que les partis de gauche ont protesté contre ce texte « antidémocratique » et « autoritaire ». Un recours devant la cours constitutionnelle devrait être déposé.

Même le très droitier Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a exprimé certaines réserves sur ce texte. Quant à l’opinion publique, selon différents sondages, elle semble partagée.

Cette loi fait suite à à l’annonce par plus de cent personnalités culturelles, universitaires et écrivains qu’ils ne prendraient part à aucune activité culturelle, discussion ou conférence, dans les colonies. Il convenait donc de museler au plus vite cette contestation de la politique colonialiste israélienne et d’empêcher toute liberté d’expression sur ce sujet. C’est aujourd’hui chose faite.