Tag Archives: Liège

PEGIDA_1

Réunion internationale des PEGIDA à Aix-la-Chapelle, le 13 décembre prochain [mise à jour : changement de lieu]

08/12/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Si l’on entend régulièrement parler de PEGIDA Allemagne, on connaît moins ses émules belges ou néerlandais. Samedi prochain se tiendra une réunion rassemblant les PEGIDA Flandre, Liège, Pays-Bas, Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW). Une partie du rassemblement se fera en français.

PEGIDA a essaimé rapidement depuis ses premiers rassemblements à Dresde en 2014, non seulement partout en Allemagne, mais aussi dans d’autres pays européens. C’est ainsi que PEGIDA Pays-Bas, PEGIDA Flandre, PEGIDA Liège et PEGIDA NRW (Rhénanie du Nord – Westphalie) organisent un grand rassemblement à Aix-la-Chapelle le 13 décembre à 14 h. Une bonne occasion de rencontrer des identitaires et patriotes luttant en Allemagne, en Belgique ou aux Pays-Bas contre l’islamisation de la société.
Des discours, dont une partie en français, des différents responsables, seront ponctués par un défilé (*). Comme souvent en pareil cas, les organisateurs s’attendent à des contre-manifestations de gauchistes et à une importante présence policière.
pegida La télévision interroge le public
Le rassemblement se tiendra à partir de 14 h
Le lieu de rassemblement a changé : il est le Tivoli sur la place située devant le stade de football. (Adresse : Krefelder Strasse 205, 52070 Aachen, Allemagne). le 13 décembre prochain.
Si vous souhaitez vous y rendre, Aix-La-Chapelle est facilement accessible depuis Paris, Lyon ou Marseille en train. Il faudra peut-être changer de train à la gare Centrale d’Aix-la-Chapelle pour se rendre à la gare du Sud d’Aix-la-Chapelle (10 min.). Vous pouvez également prendre l’avion jusqu’à Bonn, puis le train vers Aix-la-Chapelle.
Pays-Bas. PEGIDA a tenu son premier rassemblement aux Pays-Bas ce 11 octobre 2015, à Utrecht
Les mouvements PEGIDA hors d’Allemagne sont très actifs. Aux Pays-Bas, le mouvement a débuté Utrecht puis à Rotterdam. En Belgique, deux organisations sont liées à PEGIDA Allemagne : PEGIDA Flandre organise des manifestations, bien que la première ait été interdite. PEGIDA Liège/Lüttich (Liège en français, Lüttich en allemand) a voulu manifester en novembre 2015, mais la manifestation a été interdite par le maire socialiste. Les autres PEGIDA existant en Belgique ne sont pas reconnus par le mouvement PEGIDA.
Lutz Bachmann, la figure de proue de PEGIDA (Dresde)
(*) Les drapeaux de pays et régions sont autorisés. Sont interdits, les drapeaux ayant trait aux idéologies totalitaires et à l’islam, ainsi que le drapeau palestinien, les armes, couteaux, bouteilles, l’alcool, les objets dangereux. Les banderoles sont autorisées. Les tee-shirts de partis politiques sont interdits.

Drame de Liège : pour le Vlaams Belang, l'affaire Amrani soulève de sérieuses questions judiciaires

Drame de Liège : pour le Vlaams Belang, l’affaire Amrani soulève de sérieuses questions judiciaires

15/12/2011 -14h45
ANVERS (NOVOpress) – L’attaque sanglante à Liège a de nouveau attiré l’attention de tous sur la politique judiciaire laxiste dans ce pays et sur l’échec de la réinsertion par la libération anticipée de prisonniers. C’est pour quoi, le Vlaams Belang a posé certaines questions importantes concernant la très courte peine de prison effective que Amrani a dû purger. Selon plusieurs articles, Amrani avait déjà 20 condamnations antérieures. En 2008, il ne pouvait plus obtenir un sursis conditionnel, parce qu’il avait déjà été condamné à de la prison avec sursis pour infractions relatives aux stupéfiants et aux mœurs.

Ces infractions n’ont jamais été converties en peines de prison effectives, y compris lors du dernier jugement. Le procureur porte donc en partie la responsabilité de ce drame, qui n’aurait pas eu lieu si cet individu avait été en prison.

Il est également extrêmement préoccupant qu’un criminel condamné et qui a déjà été pris avec un arsenal d’armes de guerre réelles, n’ait pas été surveillé de manière plus intensive après sa dernière libération. Tout indique que l’administration judiciaire à Liège a agi de façon extrêmement imprudente et que 15 ans après le drame Dutroux, aucune leçon fondamentale n’a été tirée.

Le Vlaams Belang exige l’élucidation complète des dessous de cette terrible affaire et demande des explications sur les peines de sursis non transformées, ainsi que sur le manque de surveillance à l’encontre de l’assassin, malgré son lourd passif. Des enquêtes pertinentes seront commandées dès demain au ministre de la Justice par la Chambre des représentants et au Sénat.

Pour finir, le Vlaams Belang rappelle que le nouveau gouvernement n’a pas l’intention de revenir sur la loi Lejeune, qui accorde des libérations conditionnelles pour les condamnés à moins de 30 ans de prison. A l’avenir, les multirécidivistes comme Amrani continueront donc de bénéficier de la générosité meurtrière de notre système pénal. De nouveaux drames sont donc largement prévisibles.

Crédit photo : Dr