Tag Archives: Licra

Libération Antiracisme

Le président de la Licra dénonce les faussaires antiracistes issus de l’immigration

12/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : Dans une tribune publiée par Libération, Alain Jakubowicz, président de la Licra, s’en prend à la « supercherie antiraciste ». « Il y a encore trente ans, écrit-il, la cartographie de la haine était simple à établir : le racisme et l’antisémitisme étaient d’extrême droite. D’un côté, les héritiers de la Résistance, et de l’autre, ceux de Vichy. L’antiracisme avait son propre “mur de Berlin“. Depuis, le monde a changé, les murs sont tombés, les fronts se sont multipliés. Le mouvement antiraciste est resté figé dans des réflexes et des pratiques datées. Faute d’avoir mesuré ces changements profonds, il a manqué la mise à jour de son logiciel et son adaptation aux nouvelles frontières de la haine. »

Ce qui suscite ce coup de sang du président de la Licra, c’est le numéro de Libération du 4 avril, qui a fait sa couverture avec des « visages contestés de l’antiracisme ». S’en prenant aux « faussaires », Jakubowicz dénonce une « mystification, qui s’est présentée à l’opinion sous les traits d’un antiracisme adapté aux identités plurielles – issues de l’immigration, marquées par la mémoire de l’esclavage, la colonisation – et affilié à la gauche. C’est sous ce masque pervers que la haine a, par effraction, trouvé refuge. »

« Le racisme et l’antisémitisme ont changé. Face à nous désormais, des cumulards de la haine des juifs, des homosexuels, des Blancs et, d’une certaine manière, des femmes. Désigner “le Blanc“ comme symbole dominateur d’un prétendu “racisme d’Etat“ qui sévirait en France, c’est être raciste. Quitter une réunion féministe en raison du trop grand nombre “de meufs blanches et assimilationnistes“, c’est aussi être raciste. »

Jakubowicz ne nomme personne mais les personnes visées se reconnaîtront : c’est Fania Noël, « afroféministe anticapitaliste anticolonialiste anti-impérialiste anti-mixité » (sic), qui avait quitté une réunion au motif qu’il y avait trop de « meufs blanches ». C’est Sherine Soliman, du Parti des indigènes de la République, qui dénonce « l’arrogance blanche ». C’est Sihame Assbague, de Stop le Contrôle au Faciès. C’est Fateh Kimouche du site communautaire musulman Al Kanz, etc.

Alain Jakubowicz est sur la bonne voie. Il lui reste à s’interroger… là où ça fait mal. Il lui reste à comprendre comment c’est le mouvement antiraciste qui a conduit à cette haine de la France. Et des Blancs.

lavage_cerveau

Huit jours de lavage de cerveau antiraciste dans nos écoles

Source : Boulevard Voltaire
Résumé de ce que ces commissaires politiques vont marteler à nos gosses.

Alain Jakubowicz vient d’être réélu pour trois ans à la tête de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Ses premières paroles ont été les suivantes : « L’antisémitisme s’est banalisé et s’exhibe désormais sans complexe. » « La diabolisation de l’islam fait naître une haine antimusulmane quotidienne, frontale et sans complexe. » « Il convient de combattre la prétendue métamorphose du Front national en parti républicain. »

Du 21 au 28 mars se tiendra, dans nos écoles, sous l’égide de l’Éducation nationale et de son ministre, une « Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme »… exactement le fonds de commerce de la LICRA. Les associations dites antiracistes imposeront donc, en toute impunité, le discours de Jakubowicz et de ses complices à de jeunes enfants facilement manipulables.
Lire la suite

alain_escada

L’État veut étrangler financièrement l’association catholique Civitas

04/02/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)

L’administration fiscale a décidé que les dons à Civitas ne seraient plus déductibles des impôts, avec effet rétroactif. Ce qui représente un redressement fiscal de 55 000 € pour l’association…
Le motif ? Les activités organisées par Civitas ne seraient pas d’intérêt général.
Cette mesure intervient après une pétition en ce sens lancée par l’Union des familles laïques…

Son président Alain Escada dénonce une volonté de l’État d’étrangler l’association. Il a déclaré à l’AFP

Ce qui est utilisé comme argument, c’est la contestation de l’objet d’intérêt général. Être une association LGBT, une association laïciste ou pour l’euthanasie, c’est considéré comme de l’intérêt général et être une association catholique, c’est pas d’intérêt général.

Par contre, le Collectif contre l’islamophobie en France, le CRIF et la LICRA demeurent déductibles. Et les associations homosexualistes, laïcistes ou communautaristes bénéficient par ailleurs de larges subventions publiques…
En régime socialiste, c’est donc le deux poids deux mesures systématique…

creteil_parvis

Agression de Créteil : pour la Licra, Zemmour a « une responsabilité évidente »

04/12/2014 – PARIS
Après l’affaire du couple séquestré (la femme a été violée) à Créteil, et au vue de l’augmentation du nombre d’actes antisémites en France sur les sept premiers mois de l’année, Thomas Sotto a reçu le président de la Licra Alain Jakubowicz afin de discuter d’un éventuel retour de l’antisémitisme en France.

Selon Alain Jakubowicz, « Les chiffres augmentent de façon exponentielle: aujourd’hui, être juif en France augmente sensiblement les risques d’agression! ». Une situation qu’il explique en partie par le discours de personnalités comme Eric Zemmour, Dieudonné ou Alain Soral. «Il y a une responsabilité évidente, un lien! […] Ils arment d’une certaine façon les mains de gens faibles.»

Les trois suspects Ladji, Yacine et Omar ont-ils trop lu « Le Suicide français » ?…


 

 



La France retombe-t-elle dans l’antisémitisme ? par Europe1fr

[Lu sur le Web] « Politique de la ville » : preuve de cet échec, la Licra qui s’en mêle ? par Xavier Raufer

[Lu sur le Web] « Politique de la ville » : preuve de cet échec, la Licra qui s’en mêle ? par Xavier Raufer

15/09/2014 – MARSEILLE (via Boulevard Voltaire)
Définir la criminalité propre à la « politique de la ville » est aisé : c’est l’illicite qui n’adviendrait pas si cette « politique » avait atteint les objectifs qu’elle s’est assignés, sur des territoires qu’elle a choisis. Cas d’école : Marseille, où l’on jugeait, au printemps 2014, une élue socialiste au conseil général, chargée de la « politique de la ville » (Le Figaro, 2/06/2014). L’arnaque était la suivante : « Abderrazak Z., un caïd plusieurs fois condamné, et d’autres bandits des cités connus de la justice pour violences volontaires, tentatives de meurtres, séquestration et escroquerie, montaient des associations pour la construction d’un nouvel environnement plus sain ou pour la réhabilitation de l’image des quartiers nord… » ; un si risible bidonnage que le plus naïf des fonctionnaires aurait dû les rejeter sur le champ…

Le racket s’opérait « via des associations fictives montées par des escrocs ayant détourné près de 740.000 euros de subventions… » À tel point que Monique Zerbib, présidente de la cour d’appel, finit par lâcher :

C’est quoi, la politique de la ville ? C’est des charrettes de billets qu’on déverse dans les quartiers et on se sert ?

(…)

Or, un précieux rapport au Premier ministre d’avril 2011 (« La France sait-elle encore intégrer les immigrés ? », Haut Conseil à l’intégration, La Documentation française) révèle la réalité démographique des territoires d’une « politique de la ville née des concentrations d’immigrés jugées excessives et plus particulièrement [nous soulignons] des désordres qui leur sont associés ». Soulignons, ici, que le président du HCI est l’ex-président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra).

Lire la suite

48ème convention de la LICRA. Extraits.

24/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Trois extraits de la 48ème convention de la LICRA, qui s’est déroulée les 25, 26 et 27 avril 2014, avec Alain Jakubowicz, Président de la Licra, Bernard Kouchner, ancien ministre et Alexandre Fasel, représentant de la Suisse auprès de l’ONU. Morceaux choisis : « On le voit bien d’ailleurs, qui sont ceux qui souhaitent un repli national ? Les… les… les… fervents défenseurs… et… euh… nos adversaires, hein, ceux qui prônent le racisme et l’antisémitisme parce qu’ils ont tout intérêt effectivement à un monde resserré, à une société fermée, à… à…, qui se regardent un petit peu le nombril et qui refusent la réalité du monde c’est-à-dire la globalisation, le passage des frontières, et les… voilà ! » (…) « Soyons européens ! Arrêtons d’être Français, Allemands, … c’est difficile, mais c’est comme ça ! » (…).

Publié le
Vu sur Twitter

La LICRA dénonce le retrait de Youtube de sa vidéo « Le vrai visage de Marine Le Pen »

Publié le
Gérald Pichon : "Ce sont les visages pâles qui sont prioritairement pris pour cible"

Gérald Pichon : « Ce sont les visages pâles qui sont prioritairement pris pour cible »

04/01/2014 – 10h30
ANGERS (NOVOpress) – Vendredi dernier – le 31 janvier – Gérald Pichon a tenu une conférence à Angers autour de son livre « Sale Blanc ». A cette occasion, Novopress l’a interrogé sur les des éléments de sa conférence mais également sur le fait que les médias semble désormais s’intéresser au racisme anti-blancs.


Gérald Pichon, lors de votre conférence à Angers, vous avez établi qu’il n’y avait plus de clivage droite/gauche mais un clivage pro-vie/pro-mort quant à la France. Pouvez-vous développer cela ?
Je crois que tous les observateurs sérieux et la population française ont compris que le clivage gauche/droite était désormais dépassé. Pour appliquer la théorie du genre à la politique, il y a désormais un « transparti », l’UMPS, sans filiation et famille idéologique, né d’une Gestation pour autrui (GPA) dans des cerveaux qui veulent arracher la démocratie au déterminisme des urnes afin d’appliquer leur système mortifère. Un bon nombre de philosophes, de penseurs ou de simples citoyens, ont fait ce constat avant moi : il y a d’un côté, ceux qui veulent que la France et les Français survivent et qui manifestent depuis des mois non seulement contre le mariage homo ou la légalisation de l’euthanasie mais aussi contre l’asphyxie fiscale, la destruction des emplois et les délocalisations…Et de l’autre, il y a le camp de ce « Système à tuer les peuples » qui veut nous faire céder au chant des sirènes du suicide de nos identités familiales et civilisationnelles au nom de l’égalité.

Auriez-vous enfin été entendu ? En effet, il y a quelques semaines Valeurs actuelles a consacré un dossier au racisme anti-blancs et semble même avoir largement puisé dans votre livre « Sale Blanc »
Le dossier de Valeurs actuelles m’a laissé dubitatif. Premièrement, pour un magazine soi-disant de droite, il a plusieurs années de retard. Deuxièmement il pointe du doigt la gauche pour expliquer le phénomène du racisme anti-blanc, alors comme le démontre mon ouvrage, le Parti socialiste comme l’UMP ou le RPR à l’époque, sont parfaitement au courant de cette haine raciale et du nombre de victimes. Les « petits blancs » tués, violés ou mutilés sont considérés aux yeux des gouvernements successifs comme les dommages collatéraux de la substitution de population que connaît l’Europe dans son ensemble. Les médias ont bien compris qu’il était contre-productif de maintenir cette chape de plomb sur le racisme anti-blancs, cette réalité a malheureusement rattrapé une très grande majorité de la population et il est difficile de le passer sous silence. Valeurs actuelles participe, à sa manière, au détournement de la colère de la majorité invisible vers un ennemi, la gauche, en espérant faire oublier les responsabilités des « droitards » dans l’immigration (800.000 naturalisations sous Nicolas Sarkozy) ou la culpabilisation des Français (programmes scolaires l’Education nationale et audiovisuels de France 2 ou France Culture).

Lire la suite

Echec retentissant des manifestations contre le racisme

Échec retentissant des manifestations contre le racisme

30/11/2013 – 19h00
PARIS (Novopress) –
Malgré la propagande médiatique, malgré la mobilisation des « intellectuels », les marches organisées aujourd’hui contre le racisme ont connu un échec retentissant.

Et pourtant toutes les associations antiracistes ont sonné le tocsin afin de mobiliser les foules. Las, elles ont dû se contenter de peu de marcheurs mais surtout de leur public habituel de retraités ou de fonctionnaires au comportement moutonnier…

Lire la suite

Gironde : Les associations « antiracistes » signent une convention avec l’Etat

Gironde : Les associations « antiracistes » signent une convention avec l’Etat

07/10/2013 – 15h30
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Le jeudi 26 septembre, certaines associations bordelaises spécialisées dans l’antiracisme, signaient une convention avec l’Etat « garantissant aux personnes se déclarant victimes de discriminations qu’un traitement approprié sera apporté à leur situation ».

Très proches de la gauche pour un grand nombre d’entre-elles, elles ont pour point commun un nombre d’adhérents extrêmement faible, inversement proportionnel aux subventions publiques qu’elles reçoivent.

Lire la suite

Délitement communautariste de la France : nouvelles lois contre les « discriminations »

Délitement communautariste de la France : nouvelles lois contre les « discriminations »

15/09/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) –
C’est en effet la question que l’on peut légitimement se poser avec les deux propositions de lois déposées mardi au Sénat et à l’Assemblée nationale. A l’initiative du député PS de Seine-Saint-Denis Razzy Hammadi (photo) et de la sénatrice Europe Ecologie Les Verts Esther Benbassa, ces propositions de lois visent à mettre en place un recours collectif en matière de discrimination.

Ces recours sont inspirés des modèles américains des « class actions ». Ces derniers offrent la possibilité, pour des personnes s’estimant victime d’un préjudice commercial, environnemental, social ou encore sanitaire, lié à son genre, son orientation sexuelle, son handicap ou son origine ethnique, de déposer plainte de façon collective. Aux Etats-Unis, ces recours collectifs ont abouti sur une « judiciarisation » exponentielle de la société : tout devient désormais sujet de possibles condamnations devant les tribunaux.

Lire la suite

Les faux-semblants de la prétendue laïcité - Par Eric Delcroix

Les faux-semblants de la prétendue laïcité – Par Eric Delcroix

La grande presse française s’est émue de la condamnation par la Cour pénale d’Istamboul à dix mois de prison avec sursis du pianiste turc de renommée internationale Fazil Say, pour blasphème. Or, en présence d’un tel cas, jamais les journalistes du Système ne semblent remarquer que nombre de personnes sont condamnées en France, sous l’empire de la « république laïque », tout pareillement pour blasphème… Peut-être plus ici que là-bas, puisque l’on peut lire dans le Figaro (16 avril, page 29) que « les procès pour blasphème ne sont pas très courants en Turquie (…) Mais les plaintes se multiplient, et la censure rôde ».

En revanche, cela fait belle lurette que les plaintes, procès et condamnations de ce type se multiplient en France, à l’initiative de la LICRA, du MRAP, de la Ligue des droits de l’homme ou du Parquet…

Lire la suite

Pourquoi le racisme anti-blancs est-il désormais au cœur du combat de la Licra ? par Gérald Pichon

Pourquoi le racisme anti-blancs est-il désormais au cœur du combat de la Licra ? par Gérald Pichon

19/03/2013 – 17h00
PARIS (NOVOpress) – Comme il l’indique dans Sale Blanc ! Chronique d’une haine qui n’existe pas, Gérald Pichon explique qu’après avoir été le grand tabou des médias et des politiques le racisme anti-blancs devient désormais l’objet d’une récupération politicienne mais aussi par des associations « antiracistes ». Une récupération dont les vraies victimes de cette haine, les Français de souche européenne, feraient les frais…

Lire la suite

Bordeaux : La Licra veut interdire le spectacle de Dieudonné

Bordeaux : La Licra veut interdire le spectacle de Dieudonné

23/02/2013 – 12h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Nouvellement élue, la présidente locale de Licra, Clothilde Chapuis, souhaite faire parler d’elle. Dans un communiqué de presse, celle-ci demande à la ville de Bordeaux, ainsi qu’à la préfecture « d’interdire le spectacle de Dieudonné à la patinoire de Mériadeck compte tenu de son antisémitisme revendiqué », spectacle qui se tiendra le 4 avril prochain.

Pour cette association, dont l’influence est inversement proportionnelle au nombre de ses adhérents, « l’annonce de ce spectacle constitue en elle-même un trouble à l’ordre public. La Licra demande donc au Maire de Bordeaux ainsi qu’au Préfet, en vertu de leurs pouvoirs de police, de faire cesser ce trouble, en interdisant purement et simplement la tenue de cette représentation ».

Lire la suite

Dieudonné 2 -500p

Philémon Lequeux de la Licra du Bas-Rhin : Dieudonné est un primitif de 4000 ans qui n’a évolué dans aucune civilisation

[box class= »info »] Article reproduit avec l’aimable autorisation des « Hussards de la droite strasbourgeoise ». [/box]

A mesure que la date du spectacle de Dieudonné à Strasbourg approche (le 12 juin prochain au Zénith), c’est la foire d’empoigne entre antiracistes, associations juives (Union des Etudiants Juifs de France [voir Novopress ici]), partisans de la liberté d’expression et auto-proclamés experts.

Les politiques s’en mêlent puisque les candidats aux législatives PS et UMP se pressent du coude pour écrire, tempêter et demander l’interdiction de ce spectacle, ce qui en dit long sur la collusion d’intérêts de ces partis et le clientélisme électoral.

Tout cela est bien beau et nous fait doucement rire. Car Dieudonné est le Golem de l’antiracisme mais cela, il ne faudra pas trop l’évoquer, surtout quand on regarde de plus près la sociologie de son public, composé majoritairement de jeunes, d’immigrés de toutes sortes, notamment maghrébins et Africains.

Nous aurions pu observer de loin tout ce beau monde s’écharper mais le hasard a voulu que l’on tombe sur l’interview faite par la chaine Alsace 20, du président de la Licra du Bas-Rhin, Philémon Lequeux (vidéo ci-dessous)

Il se prononce pour l’interdiction du spectacle. Censure quand tu nous tiens. Il faudra un jour parler du rôle de ces associations subventionnées qui jouent les procureurs publics.

Mais le pire n’est pas là ; le pire c’est ce que dit M. Lequeux car il intervient pour « dénoncer les propos surtout antisémites de ce monsieur qui a 4000 ans, c’est un vieillard de 4000 ans, qui n’a pas évolué dans aucune civilisation et qui prétend partager les hommes pour en faire on ne sait quoi ».

Dans le gloubi-boulga de cette interview, qui ressemble à du français, on comprend pourtant l’essentiel. Que M. Lequeux indique tout simplement que Dieudonné M’bala M’bala, métis noir, est resté un primitif et qu’il n’est pas civilisé.

Chacun jugera de la gravité de ces propos assurément racistes et méprisants. Chacun jugera à quelles extrémités l’antiracisme professionnel mène.

[box class= »info »] Source : Hussards de la droite strasbourgeoise [/box]