Tag Archives: libertés

femme_sur_ordi

Recul des libertés: sur le podium la Libye, l’Ukraine… et la France !

29/10/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Libye, Ukraine, France, ne cherchez pas l’intrus, il n’y en a pas, ces trois pays sont ceux où la liberté d’expression sur Internet a le plus reculé, selon l’ONG Freedom House.

Voilà au moins une performance à mettre au crédit du gouvernement, elles sont si rares… Notre pays est en effet l’un de ceux où la liberté d’expression recule le plus cette année, effet Charlie oblige… un apparent paradoxe qui ne choquera bien sûr pas nos lecteurs, habitués au double langage de la classe politico-médiatique. Le rapport de l’ONG américaine Freedom House souligne en effet dans un communiqué que

Des reculs notables ont été enregistrés en Libye, en France et, pour la deuxième année consécutive, en Ukraine, sur fond de conflit territorial et de guerre de propagande avec la Russie.

Lire la suite

Fabrice Robert

Souriez, vous êtes surveillés ! – par Fabrice Robert

Une tribune de Fabrice Robert, fondateur de Novopress.info, publiée sur le site Boulevard voltaire le 14 décembre 2013.

Le 10 décembre 2013 pourrait bien devenir une date historique qui marquera un recul de nos libertés individuelles par une « démocratie » qui se révèle, chaque jour, toujours plus dictatoriale. Alors que le monde entier semble suspendu à l’hommage rendu à Nelson Mandela, présenté comme une icône de la liberté, le Parlement a adopté – dans une quasi-indifférence des médias – la fameuse loi de programmation militaire qui valide l’assassinat de nos libertés en France.

Vous avez aimé le Patriot act ? Vous avez apprécié Prism ? Vous allez pouvoir désormais goûter aux joies de l’article 13 d’une loi qui valide la surveillance généralisée et le flicage en règle des citoyens. L’État pourrait donc maintenant accéder directement aux données personnelles détenues par les opérateurs de communications électroniques, les fournisseurs d’accès, les hébergeurs de sites web et les plateformes de réseaux sociaux. Plus besoin de passer par un juge. N’importe quel fonctionnaire de l’Intérieur ou de la Défense – pour peu qu’il soit accrédité – pourra ainsi avoir accès facilement à toutes ces données. Selon le think tank Renaissance Numérique, si « une administration vous soupçonne, elle pourra vous surveiller. Partout, tout le temps. Sans avoir de comptes à rendre ».

Jérémie Zimmerman de La Quadrature du Net parle de « Fukushima des données personnelles » tandis que Gilles Babinet, responsable du numérique pour la France auprès de la Commission européenne, va jusqu’à évoquer la mise en place d’une « dictature numérique ».

L’adoption de cette loi tombe pourtant peu après la polémique mondiale autour de l’espionnage massif provoquée par l’affaire Swnoden. On comprend d’ailleurs mieux aujourd’hui pourquoi la France a refusé d’accorder l’asile politique à l’ancien consultant de la NSA.

Finalement, le plus inquiétant demeure l’absence de véritable mobilisation des citoyens français face à la mise en place d’une loi complètement liberticide. Certes, certaines associations ont tenté d’alerter l’opinion. Mais peu de relais dans les médias, aucune manifestation qui aurait pu mettre en avant le slogan « Touche pas à mon Net ».

Lire la suite

Loi de programmation militaire : un article liberticide qui ne passe pas

Loi de programmation militaire : un article liberticide qui ne passe pas

11/12/2013 – 19h15
PARIS (NOVOpress) –
La France va-t-elle connaître son propre Patriot Act, summum d’atteintes aux libertés notamment sur la Toile ?

C’est ce que l’on peut craindre avec l’article 13 de la loi de programmation militaire pour la période 2014-2019. Présenté hier au Sénat, cet article vise ni plus ni moins qu’à augmenter le contrôle par les autorités publiques des faits et gestes des Français sur Internet. L’État pourrait donc accéder directement aux données personnelles détenues par les opérateurs de communications électroniques, les fournisseurs d’accès ou encore les hébergeurs de sites web. Plus besoin de passer par un juge. N’importe quel fonctionnaire de l’Intérieur ou de la Défense pourra ainsi avoir accès facilement à toutes ces données. Big Brother légalisé par des parlementaires sensés défendre nos libertés…

Un article liberticide qui fait tâche au pays des droits de l’homme et qui suscite la polémique.

Lire la suite

Révolte des bonnets rouges en 1675 : quand la Bretagne défendait déjà ses libertés

Révolte des bonnets rouges en 1675 : quand la Bretagne défendait déjà ses libertés

Papier timbré en date du 9 avril 1674 produit avant la révolte dite du Papier timbré, appelée également révolte des bonnets rouges.

28/10/2013 – 15h45
QUIMPER (NOVOpress) –
Les images des violents affrontements opposant les Bretons refusant l’écotaxe aux forces de l’ordre samedi 26 octobre sur la RN 165 à Pont-de-Buis dans le Finistère montraient des manifestants dont la plupart étaient coiffés de bonnets rouges, symbole faisant référence à la révolte antifiscale des Bretons contre le papier timbré en 1675, sous le règne de Louis XIV. Le parallèle historique est en effet assez troublant.

Les Bretons supportent alors difficilement la multiplication des impôts royaux qui violent le Traité de 1532, reconnaissant à leur province le droit de ne payer que ceux consentis par l’assemblée des États. En l’intervalle de trois ans, sous l’impulsion de Colbert, secrétaire d’État à la Maison du roi, pas moins de vingt édits ont été adressés au Parlement de Bretagne. Taxes sur les francs-fiefs, réforme des justices seigneuriales, du domaine des Eaux et forêts…

Lire la suite

Belgique : La Sénatrice du Vlaams Belang Anke Van dermeersch affiche ses jambes contre l'islam

Belgique : La Sénatrice du Vlaams Belang Anke Van dermeersch affiche ses jambes contre l’islam

Au centre : Anke Van dermeersch. A droite : Filip Dewinter.

20/09/2013 – 14h00
ANVERS (via le site de Lionel Baland) –
Ce 19 septembre 2013, la Sénatrice du Vlaams Belang Anke Van dermeersch a présenté la nouvelle campagne de Femmes contre l’islamisation (Vrouwen Tegen Islamisering – VTI) axée sur des affiches, cartes postales et dépliants en vue de dénoncer l’islamisation des villes européennes. Après l’affiche burqa-bikini d’An-Sofie Dewinter (une des filles de l’homme fort du parti, Filip Dewinter), une nouvelle affiche a pour objectif de mettre en garde les électeurs face aux pratiques de l’islam qui portent atteinte au statut de la femme. La femme est discriminée au sein de la vie sociale, tant dans les pays musulmans qu’au sein des sociétés musulmanes d’Europe occidentale. Les habits portés par les femmes musulmanes sont un symbole de la domination des hommes sur les femmes et du fait que la femme est la propriété de son mari ou de la partie masculine de la famille.

Lire la suite

Sécurité contre liberté : bienvenue dans Mad Max ! Par Jean-Yves Le Gallou

Sécurité contre liberté : bienvenue dans Mad Max ! Par Jean-Yves Le Gallou

 « Méditons ces deux chiffres : avec 65.000 détenus, les prisons débordent mais si elles n’hébergeaient que des Français de souche, 25.000 places suffiraient… »

Ah, le beau match truqué ! À ma gauche, les socialistes, les juges et les ministres de la Justice, gardiens de nos libertés. À ma droite, l’UMP, les policiers et les ministres de l’Intérieur, chevaliers blancs de notre sécurité. Quarante ans que ce spectacle minable occupe les écrans. Et pour quels résultats ? Moins de sécurité, moins de libertés… et pour plus cher !

Lire la suite

Lundi 28 janvier 2013 : colloque "France, qu'as‑tu fait de tes libertés ?"

Lundi 28 janvier 2013 : colloque « France, qu’as-tu fait de tes libertés ? »

« La liberté guidant le peuple » d’Eugène Delacroix via Wikipédia (cc).

23/01/2013 – 17h00
PARIS (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) – « France, qu’as‑tu fait de tes libertés ? »,  tel est le thème d’un colloque organisé par Jacques Bompard, député du Vaucluse, et Paul-Marie Coûteaux, président du SIEL et patron d’émission sur Radio Courtoisie. Des personnalités et associations venues d’horizons divers dresseront ensemble les atteintes aux libertés en France et dégageront les voies et moyens de les rétablir.

Lire la suite