Tag Archives: Lépante

Chronique du choc des civilisations : Aymeric Chauprade annonce la 4ème édition le jour de la bataille de Lépante

Chronique du choc des civilisations : Aymeric Chauprade annonce la 4ème édition le jour anniversaire de la bataille de Lépante

07/10/2015 – PARIS (NOVOpress) – L’euro-député FN Aymeric Chauprade, par ailleurs géopolitologue de renom, a annoncé ce jour par le biais du site d’analyses qu’il dirige, Realpolitik.tv, la prochaine parution d’une quatrième édition de son ouvrage de référence Chronique du choc des civilisations.

Dans cette nouvelle édition, entièrement mise à jour et augmentée de plusieurs chapitres, le lecteur découvrira les causes profondes de la guerre en Syrie et de l’explosion des flux migratoires, le jeu des grandes puissances au Sahel ou en Ukraine, les nouvelles routes maritimes et terrestres qui se dessinent entre l’Asie et l’Europe, et, partout, le terrible choc entre l’islam et les autres civilisations…

Coïncidence, heureux hasard ou pied de nez au meeting du président turc Recep Tayyip Erdogan il y a quelques jours à Strasbourg, cette annonce tombe le jour anniversaire de la bataille navale de Lépante au large de la Grèce le 7 octobre 1571, qui a vu – à l’issue de combats féroces – le succès de la coalition européenne et chrétienne sur la flotte de l’Empire ottoman. Au cours de la bataille, l’amiral turc est décapité et sa tête placée au bout du mât du navire principal espagnol.


Voir aussi sur Fdesouche.com

1571-2011: l'anniversaire de la victoire de Lépante célébré à Nice

1571-2011 : l’anniversaire de la victoire de Lépante célébré à Nice

09/10/2011 – 12h30
NICE (NOVOpress) — 440 ans après la victoire de l’Europe chrétienne coalisée face aux Ottomans lors de la bataille de Lépante, les identitaires niçois ont organisé deux rendez-vous célébrant cet événement ayant eu à l’époque un retentissement tel que le pape décida de faire du 7 octobre la fête de Notre-Dame du Rosaire.

1571-2011: l'anniversaire de la victoire de Lépante célébré à NiceVendredi 7 octobre, ce sont 70 militants qui se sont rassemblés Place Sasserno, à l’angle des rues de Lépante et Provana de Leyni (du nom du héros niçois commandant la flotte envoyée par la maison de Savoie à la bataille de Lépante). Prenant la parole devant une banderole « Niçois souviens-toi : Lépante 1571 victoire de l’Europe chrétienne » Philippe Vardon – président de Nissa Rebela et membre du Bureau Politique du Bloc Identitaire – en a appelé au dépassement des égoïsmes nationaux et à l’unité européenne, comme surent le faire les marins-soldats de Lépante. Symbole de cette solidarité européenne face aux défis actuels, des messages de soutien et d’amitié de la direction du mouvement España 2000 et du député européen de la Lega Nord Mario Borghezio ont été lus aux participants. Philippe Vardon concluait son intervention par un vibrant appel à l’offensive : « Face à l’islamisation, nous, fiers Niçois et Européens, sommes plus que jamais la seule opposition ! Non pas parce que nous sommes le dernier rempart, prêt à céder, mais parce que nous sommes déjà la première ligne de la résistance, de la contre-attaque. Nous sommes ces bateaux en train de s’équiper dans les ports d’Europe pour partir à Lépante ! »

Conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées "1571 – Lépante"

Conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées "1571 – Lépante"

Le lendemain, c’est au foyer identitaire niçois Lou Bastioun qu’était organisée une conférence de présentation du nouvel ouvrage des éditions IDées (le second après « Éléments pour une CONTRE-CULTURE identitaire » paru le 1er septembre) « 1571 – Lépante« . Jean-David Cattin, Benoît Loeuillet et Philippe Vardon étaient présents pour évoquer la bataille et présenter le livre (dans lequel on peut aussi retrouver les signatures de Guillaume Luyt, Mario Borghezio et Frédéric Pichon) en avant-première. Celui-ci sera disponible sous peu dans tous les lieux alternatifs identitaires et sur le net.

Signalons qu’une équipe de l’émission Dimanche + (Canal +) a suivi les militants identitaires tout au long de cette fin de semaine chargée, ainsi que sur un tractage de marché le samedi matin. Les images devraient être diffusées dans un reportage en décembre.

Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 8/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Jean-Yves Le Gallou.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre « Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo » de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images et d’une vidéo.[/box]

FRANCE

* Marine Le Pen a présenté jeudi son équipe de campagne

Kiosque Courtois du samedi 8/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit L’homme-clé : Florian Philippot (photo). Un énarque de 29 ans, haut fonctionnaire à l’Inspection générale de l’administration du ministère de l’Intérieur, qui assurera la direction stratégique de la campagne. En 2002, Florian Philippot avait présidé le comité de soutien « grandes écoles » de Jean-Pierre Chevènement, alors candidat à la présidence de la République.

Parmi les portes-parole de la candidate, Paul-Marie Couteaux, ancien séguiniste et ancien chevènementiste, et par ailleurs patron d’émission de Radio Courtoisie. Conseiller à la laïcité, Bertrand Dutheil de la Rochère, qui en 2002 avait fait campagne pour Jean-Pierre Chevènement, décidément « pépiniériste » du mouvement frontiste. Parmi les « anciens », Bruno Gollnisch occupera le poste-clé de la souveraineté et de la renégociation des traités. A noter, à la réindustrialisation, Thibaut de la Tocnaye, également patron d’émission à Radio Courtoisie. Nicolas Bay, ex-mégrétiste, sera lui en charge des questions d’immigration.

Il y aura d’autres gars de la Marine aux manettes. Louis Alliot assurera la direction opérationnelle de la campagne. L’avocat Gilbert Collard présidera le Comité de soutien. Marine a installé son état-major de campagne dans un appartement du boulevard Malesherbes.

* Conduire plutôt que manger : Nicolas Sarkozy défend les agro carburants

S’adressant au lobby betteravier, le président Nicolas Sarkozy a nié toute opposition entre production alimentaire et production énergétique d’agro carburants. Nicolas Sarkozy a même qualifié les carburants d’origine végétale de « produits propres ».

Des propos contestés par France Nature Environnement qui souligne la nocivité des agro carburants sur la souveraineté alimentaire et la biodiversité.

Un rapport publié, en juin dernier, par 10 organisations internationales dont la FAO, l’OCDE et l’OMC, établissait un lien direct entre l’augmentation mondiale de la production d’agro carburants et la flambée des prix des denrées alimentaires. Une flambée qui a provoqué de nombreuses famines à travers le monde.

* Le Monde n’a pas découvert la lune, mais seulement l’islamisation des banlieues

Le quotidien trotsko-bancaire a donné un large l’écho à une enquête commandée par l’Institut patronal Montaigne sur la forte islamisation des populations musulmanes.

Le constat est inquiétant même s’il n’est pas… nouveau. Pour Le Monde, « la République, ce principe collectif censé organiser la vie sociale, est un concept lointain ». Quant à l’islam, « il fournit repères collectifs, morale individuelle, lien social, là où la République a multiplié les promesses sans les tenir. » Bref, la croyance religieuse serait « plus structurante que la croyance républicaine ». Le constat est clair : l’islam offre une véritable identité.

* Les évêques  parlent des « points non négociables » pour les chrétiens en politique

A l’approche des élections présidentielles, la Conférence des évêques de France a proposé treize « éléments de discernement ». Ces éléments rappellent les « points non négociables » de Benoît XVI. Ainsi, on y retrouve le rejet de l’instrumentalisation de l’embryon, la différence sexuelle homme/femme qualifiée de « fondatrice et structurante » ou la prise en compte de la fin de la vie.

Et sur l’immigration ? Le texte est mi-chèvre/ mi-choux. L’église de France reste plus universaliste qu’identitaire. Les évêques refusent à la fois les restrictions nettes et l’ouverture illimitée.

Monseigneur XXIII, l’archevêque de Paris, s’est enfin risqué à définir le candidat président idéal : « Qu’il soit sérieux dans sa démarche. » a-t-il dit. Vaste programme !

* Un nouveau plan de sauvetage de la banque Dexia se met en place

L’établissement franco-belge, qui avait déjà été sauvé de justesse par l’État en 2008, est de nouveau au bord du gouffre.

La Caisse des Dépôts, ainsi que la Banque postale devraient racheter à Dexia son portefeuille de prêts aux collectivités locales françaises. Prêts dont beaucoup sont toxiques.

Un institut de défaisance sera aussi mis sur pied, comme pour le Crédit lyonnais. 125 milliards d’euros d’actifs pourris seront mis de côté pour préserver les activités de prêt et de dépôt.

L’État français apportera sa garantie à cet institut et l’État belge pourrait nationaliser ce qui resterait de Dexia. Au final une facture salée pour l’État en termes de dette. Certains analystes craignent d’ailleurs que cette garantie ne déclenche une perte du triple A français

* Parti socialiste, parler pour ne rien dire, c’est toujours occuper l’espace médiatique.

Le premier tour des primaires socialistes aura lieu dimanche. Le troisième débat médiatique entre les six prétendants a eu lieu mercredi dernier. De l’art de parler pour ne rien dire. Car les six candidats défendent le même programme politique, à savoir les « 30 engagements pour 2012 » sur lesquels le parti socialiste s’est mis d’accord. Les médias ont été ravis de monter en épingle les différences de détail et de personnalité qui séparent les prétendants socialistes. En revanche, les journalistes se sont gardés d’interroger les socialistes sur leur programme de manière critique.

* Le chiffre de la semaine : c’est 24 000

Cette année, l’enseignement catholique a fait sa rentrée avec 6 000 enseignants en moins et 24 000 élèves de plus.

Selon Eric de Labarre, secrétaire général de l’enseignement catholique, c’est un « chiffre record » qui n’avait pas été atteint depuis 1991.

* Le meurtrier présumé d’un passager du métro retrouvé

La police a arrêté mardi soir le meurtrier présumé de l’homme qui avait courageusement secouru une jeune femme blonde, agressée dans le métro parisien.

Jeudi dernier, Rajinder Singh, Indien de 33 ans, avait payé de sa vie son geste de courage, en étant jeté sur les rails par son agresseur et électrocuté. Venu en France il y a 7 ans pour aider sa famille pauvre restée en Inde, Hindou de culture indo-européenne, il n’avait jamais posé de problème et avait toujours travaillé.

Grâce à la vidéosurveillance de la RATP, les enquêteurs sont parvenus à retracer l’itinéraire du suspect d’origine arabe, et à le retrouver dans un bar de Pigalle.

Précisons que l’avocat du coupable présumé conteste le déroulement des faits

* Même les primates et les macaques rejettent la théorie du genre

Judith Butler, une adepte très en vue de la théorie du genre

Judith Butler, une adepte très en vue de la théorie du genre

Voilà une expérience qui va donner des cheveux blancs aux tenants du « gender ». Cette théorie du genre affirme en effet  que les inégalités hommes-femmes sont construites par la société, et que notre rôle n’est pas défini par notre sexe. A l’être humain de choisir s’il veut devenir homme ou femme. Honte donc à vous, parents et grands-parents, qui osez offrir des poupées à vos petites filles ! Mais des études réalisées par des scientifiques depuis 2002 sur des singes, ont démontré que les singes femelles préféraient jouer avec une poupée ou une casserole, et les singes mâles avec des petites voitures. Et de conclure que la prédisposition des filles pour les poupées serait d’origine biologique, et que la société n’a rien à se reprocher à ce sujet.

Nouvelles internationales  

* La phrase de la semaine est de Manuel Valls

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ». C’est une déclaration (vidéo ci-dessous) de Manuel Valls à la radio Judaïca Strasbourg qui ressort bien à propos avant les primaires du PS. Propos étonnants : on ne sache pas qu’Eva Joly fasse référence à son amour quotidien pour la Norvège.

* Angleterre: l’antiracisme tourne à la manipulation mentale

Anne O’Connor, une « consultante en petite enfance » très réputée en Angleterre, vient récemment de concevoir des « documents d’égalité » (sic) pour le conseil régional du Lancashire.

Quel est le but de ces documents ? Il s’agit de lutter contre les préjugés raciaux chez les enfants dès deux ans, puisque, selon la docte pédagogue, ils sont capables dès cet âge « d’exprimer des vues négatives et discriminatoires sur les couleurs de peau » ; vues que les enseignants des maternelles doivent donc « les aider à « désapprendre » ».

Et comment les enseignants peuvent ils atteindre ce but ? Le meilleur moyen pour cela est de créer chez les jeunes enfants des associations réflexes. Ainsi, « si les enfants développent des associations positives à propos des couleurs sombres, il y a d’autant plus de chances que cette attitude soit généralisée aux personnes ». Une méthode de conditionnement mental illustrée par plusieurs exemples concrets.

Ainsi, pour Madame O’Connor, il est urgent de modifier les déguisements des enfants pour mettre aux sorcières des chapeaux roses au lieu de noirs et, inversement, habiller les fées dans des couleurs sombres plutôt que dans leurs habituelles teintes pastel. Il faut également donner aux enfants du papier à dessiner d’une couleur autre que le blanc. Boîtes de peintures et crayons de couleur doivent pour leur part couvrir « la gamme complète des couleurs de peau », en reflétant la diversité de l’espèce humaine.

Enfin, les maîtresses doivent, je cite : « Etre économes avec la vérité » quand les élèves leur demandent leur couleur préférée, et répondre systématiquement « noir » ou « marron ».

* La Gay Pride interdite à Belgrade

En 2009, la manifestation exhibitionniste homosexualiste avait été annulée au dernier moment par les autorités serbes.

En 2010 elle avait eu lieu mais avait entraîné de violentes contre-manifestations qui avaient causé plus de 150 blessés.

La Gay Pride 2011 devait avoir lieu cette fin de semaine; mais a finalement été interdite, le gouvernement serbe mettant en avant l’impossibilité d’assurer la sécurité des activistes homosexualistes.

* Accord discret entre la Turquie et l’Union Européenne

Un accord-clef entre la Turquie et la commission européenne a été signé en toute discrétion le 28 septembre dernier. Cet accord prévoit que des experts turcs seront détachés auprès de la Commission européenne. Dans un communiqué envoyé aux députés européens, le ministre des affaires étrangères turc est on ne peut plus clair, je cite : « En d’autres termes, les Turcs vont avoir un rôle dans la formation des futures politiques et législations européennes. ».

* Goldman Sachs pronostique une forte récession aux États-Unis et dans l’Union européenne

Une opinion partagée par Jacques Attali pour qui le gouvernement français sera contraint de prendre des mesures impopulaires, quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle de 2012.

* Le chiffre de la semaine : 100 000

100 000 comme le nombre de chrétiens coptes qui ont fui l’Egypte depuis la soi-disant « révolution démocratique » selon l’Union égyptienne des droits de l’homme.

* Libye : le CNT annonce un nouveau gouvernement provisoire

Le président du Conseil national de transition libyen, Moustapha Abdeljalil, a annoncé la formation d’un nouveau gouvernement provisoire jusqu’à la chute de Syrte, un des derniers territoires des partisans du colonel Kadhafi. Il s’est également engagé à organiser des élections huit mois après la fin des combats.

Cette annonce intervient après l’échec des discussions sur la formation d’un gouvernement.

* Et maintenant la bonne nouvelle de la semaine

La bonne nouvelle de la semaine jour est historique : nous avons célébré hier le quatre-cent quarantième anniversaire de la victoire de Lépante, le 7 octobre 1571.Victoire au cours de laquelle la flotte de la Sainte Ligue a anéanti la flotte ottomane. La Sainte Ligue avait été constituée quelques mois plus tôt par le pape Saint Pie V et réunissait Venise, l’Espagne des Habsbourg, la république de Gêne, le duché de Savoie, Naples, la Sicile, et les Etats pontificaux, ainsi que les chevaliers de Malte et l’ordre des Hospitaliers. La victoire de L’Europe héroïque et identitaire à Lépante constitua un coup d’arrêt durable à l’expansionnisme musulman.

La Bataille de Lépante - Paul Véronèse (1572)
La Bataille de Lépante – Paul Véronèse (1572)

 

Les Identitaires niçois commémorent la bataille de Lépante

Les Identitaires niçois commémorent la bataille de Lépante

06/10/2011 – 18h30
NICE (NOVOpress) –
Il y a 440 ans, au large de la Grèce, 200 navires de la flotte européenne coalisée – rassemblée à l’appel du pape Pie V – de la Sainte Ligue infligeaient une lourde défaite à 300 galères de la flotte ottomane au large de Lépante. Cette victoire aura un retentissement dans l’Europe entière, marquant un coup d’arrêt à l’expansionnisme musulman dont les Turcs ottomans étaient alors les fers de lance.

Nissa Rebela a décidé de commémorer cette victoire. Et comme le mouvement le rappelle dans un communiqué : « Trois décennies plus tard, la bataille de Lépante fait évidemment écho au siège de Nice, d’autant plus que c’est un Niçois – André Provana de Leyni – qui commandait les galères envoyées par la Savoie lors de ce véritable choc des civilisations. »

Deux événements auront lieu pour cette commémoration. Tout d’abord, vendredi 7 octobre, un rassemblement est organisé à 19h30 place Sasserno. Aux couleurs de Nice, dela Savoie et de l’Europe.

Le lendemain, samedi 8 octobre, aura lieu une conférence à Lou Bastioun, pour présenter le deuxième livre des éditions IDées, consacré justement à Lépante. Et ce en présence de plusieurs auteurs de ce livre : Jean-David Cattin, Mario Borghezio, Benoît Loeuillet et Philippe Vardon. A partir de 16h30.