Tag Archives: Le Mans

Elections professionnelles : la FPIP en tête au commissariat du Mans

Elections professionnelles : la FPIP en tête au commissariat du Mans

15/12/2014 – LE MANS (NOVOpress)
Parmi les élections professionnelles qui ont lieu début décembre, il est un résultat détonnant pourtant non mis en avant par les médias. Au commissariat du Mans (Sarthe), c’est la FPIP qui est arrivée en tête. Or la FPIP est réputée proche de l’extrême droite. Il faut dire que la préfecture de la Sarthe cumule depuis un certain temps tous les travers qui font du Mans une quasi zone de non-droit.

France Bleu Maine revient sur ce résultat :

Déjà, entre 2001 et 2003, la FPIP avait été majoritaire au Mans. A l’époque, son secrétaire national s’appelait Claude Choplin. C’est désormais lui qui gère le syndicat au niveau national.

Onze ans plus tard, rebelote puisque les policiers manceaux ont voté à 45 % pour cette organisation réputée proche de l’extrême droite. A la tête de la section départementale cette fois, Jean-François Duchene. Un policier très à l’écoute de ses collègues, et qui reconnaît lui même que cette élection est aussi une question de personne.

La FPIP occupera donc trois des six sièges alloués aux policiers au sein du comité technique de proximité, qui s’occupe des conditions de travail et du fonctionnement du commissariat au quotidien. C’est un cas unique en France puisqu’au niveau national, le score de la FPIP reste faible et stable : environ 5 %. Au niveau régional, la FPIP rafle également deux sièges (15 %) dans l’instance qui suit l’avancement des Majors.

>> Pour lire l’intégralité de l’article.

Crédit photo : Kevin. B via Wikipédia (cc).

Identité : au Mans, la troisième Marche du souvenir (Présent 8248)

Identité : au Mans, la troisième Marche du souvenir (Présent 8248)

09/12/2014 – LE MANS (NOVOpress)
Le samedi 13 décembre, aura lieu au Mans la IIIème Marche du souvenir organisée par l’association La Compagnie du Maine. Elle s’élancera de la place Saint-Michel à 19 heures. Thomas Guérin est un des organisateurs de la marche.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant


Vous organisez, pour la troisième année consécutive, une Marche du souvenir dans le quartier historique du Mans, la Cité Plantagenêt. Pourquoi organiser cet événement ?

L'affiche de la troisième Marche du souvenir

L’affiche de la troisième Marche du souvenir

Nous faisons partie de cette jeune génération qui a pleinement conscience de tous les maux qui composent ce que l’essayiste Eric Zemmour nomme le « suicide français ». Parmi ceux-ci, un nous semble central : le mépris de soi au nom d’un amour idéalisé de l’Autre, la haine ou, pire, l’oubli de nos racines au profit de toutes les racines de l’Autre. Nous avons l’intime conviction que nous ne pouvons maintenir une société heureuse et saine sans une profonde fierté. Fierté de notre histoire, de notre patrimoine, de notre culture plurimillénaire. Plus nous incarnerons cette fierté et plus nous serons à même de « faire peuple » et de relever les périlleux défis qui nous font face.

Par cette marche, aussi humble soit-elle, nous incarnons nos valeurs et nous souhaitons ouvrir un chemin. De nombreuses initiatives peuvent ensuite s’inspirer de cet « état d’esprit ».

A quelles initiatives pensez-vous ?

Nous regardons avec le plus grand intérêt le retour aux racines qui se fait « par la base ». Le succès, désormais international, du parc du Puy du Fou en est une formidable illustration. Dans de nombreuses régions, des initiatives s’en inspirant durent depuis des décennies, se développent et essaiment. Les associations de restauration du patrimoine, de maintien d’une agriculture traditionnelle, de généalogie, de « circuits courts », rencontrent un succès réellement impressionnant. Cela se passe tout à fait en dehors des luttes politiques et même des zones de contrôle étatiques. C’est cela qui importe. Une véritable démocratie populaire est en train de renaître dans ces micro-communautés, sans d’ailleurs faire de bruit.

Pourquoi retenir chaque année la date du 12 ou 13 décembre ?

Une du numéro 8248 de "Présent"

Une du numéro 8248 de « Présent »

Nous avons choisi une date symbolique pour l’histoire locale. Les 12 et 13 décembre 1793, les insurgés vendéens auxquels s’étaient greffés de nombreux chouans firent au Mans une sinistre étape dans ce que l’on a appelé la « virée de Galerne ». Touchée par le froid, la faim et les épidémies, la colonne prit le contrôle du Mans le 10 décembre 1793. Deux jours plus tard, les forces vendéennes furent mises en déroute par les troupes républicaines, qui massacrèrent l’arrière de la colonne, encore bloquée dans les rues du Mans. Ne restaient essentiellement que les non-combattants : femmes, enfants ou blessés.

Au-delà du symbole de l’insurrection vendéenne et chouanne, qui était une révolte de l’enracinement et des libertés concrètes contre l’égalitarisme jacobin, nous souhaitons évoquer notre plus longue mémoire lors de cette marche. Notre parcours sillonne des ruelles mélangeant de nombreux siècles de notre histoire, pour finir au pied des murailles romaines du IVème siècle (photo). C’est d’ailleurs derrière une bâche Vindunum, du nom latin de la ville du Mans, que marcheront familles et amis réunis autour des flambeaux de la mémoire et de l’unité d’un peuple.

Informations : marchedusouvenir@gmail.com

Crédit photo Une : St.V. (OldLion) via Wikipédia (cc).


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !

kebab_9287992181_cfe5a54a64_z

Kebab Party, le futur McDo du kebab ?

10/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
S’inspirant des chaînes de fast-food comme McDonald’s ou Quick, le premier Kebab Party va ouvrir ses portes au Mans (Sarthe) le 17 octobre prochain.

Pour Bernard Thibaut, président de France Kebab, l’objectif serait de viser une « démocratisation » du kebab « afin de le rendre accessible aux familles ».

Contrairement aux deux concurrents Nabab et O’Kebap, Bernard Thibaut cherche à « rassurer » en avançant certains arguments : Abandon de la broche pour une viande en sachets (pour des raisons d’hygiène), refus de l’univers communautaire et viande non halal… Sauf que vu le public traditionnel de ces « restaurants », il faudra certainement s’attendre à une halalisation – affichée ou cachée – des plats proposés…

Crédit photo : Choo Yut Shing, via Flickr, (cc).

Vendredi 16 mai, conférence sur le chaos ethnique au Mans

Vendredi 16 mai, conférence sur le chaos ethnique au Mans

13/05/2014 – LE MANS (NOVOpress)
Vendredi 16 mai, aura lieu au Mans une conférence organisé par les Identitaires sur le thème du chaos ethnique. Lors de cette conférence seront présentées les 26 propositions du Bloc identitaire pour la remigration. Pour assister à cette conférence et obtenir des renseignements : maine@bloc-identitaire.com

Au Mans : une équipe de basketteuses… voilées

22/10/2013/2013 – 17h45
LE MANS (NOVOpress) – Un reportage de RMC révèle l’existence d’une équipe de basket amateur où toutes les joueuses portent le voile islamique. Leur entraîneur Abdel craint la réaction des équipes adverses.