Tag Archives: laideur

8381-Chard

Fresque raciste en plein Paris (Présent 8381)

23/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Une « Jeanne d’Arc » version FEMEN, auréolée, casquée et portant une bannière façon Révolution d’Octobre frappé des mots « Égalité, Humanité ». Le slogan « La France aux Français » barré d’un trait et remplacé par « Les Françaises aux Africains » : voilà le genre « d’art » très particulier que les badauds peuvent « admirer » sur un mur situé à l’angle des rues Oberkampf et Saint-Maur à Paris, grâce aux abondantes subventions distribuées par la mairie socialiste à l’association « Modulable Urbain Réactif ».

Un cri de domination barbare et d’appel au viol

Fondée en 2003 par l’artiste autoproclamé Jean Faucheur, l’association MUR, dont l’objet est de « promouvoir l’art contemporain et l’art urbain en particulier », s’est vu accorder cet espace de 3 m sur 8 en 2005 pour y exposer des « œuvres » – fort heureusement éphémères – du plus mauvais goût, voire issues de cerveaux malades. Mais avec cette fresque, réalisée par un certain Combo, au culte de la laideur s’ajoutent pêle-mêle l’incitation à la haine raciale et au viol, la misogynie, la francophobie et la christianophobie.
8381-P1
Un cocktail scandaleux et inadmissible qui n’a pas manqué de faire réagir l’AGRIF, qui a immédiatement annoncé son intention de déposer plainte. Car, rappelait très justement l’association dans un communiqué, il s’agit là « d’une revendication provocatrice de prédation sexuelle doublement raciste, d’abord à l’égard des femmes françaises ravalées au rang de butin, et à l’égard des Français en général ». « Les Françaises aux Africains ! », souligne en effet l’AGRIF, « c’est tout simplement un cri de domination barbare et d’appel au viol ».

Avec l’argent des contribuables

« Un cri de domination barbare et d’appel au viol » d’autant plus scandaleux, qu’il se fait avec le concours financier – entre autres – du Conseil municipal de la mairie de Paris. Autrement dit avec l’argent des contribuables. C’est ainsi que l’association Modulable Urbain Réactif a perçu en 2009 la coquette somme de 15 000 euros. En 2014, pas moins de 17 000 euros !
De quoi encourager tous ceux qui, ici et là, peinent à réunir quelques milliers d’euros pour restaurer notre patrimoine, à se reconvertir dans « l’art » antifrançais.

Franck Delétraz