Tag Archives: La Traboule

La Traboule

Tentative d’incendie criminel à la Traboule : Impunité totale pour l’extrême gauche à Lyon ?

23/03/2015 – LYON (NOVOpress)
Dans la nuit de vendredi à samedi, aux environs de 3h30 du matin, trois personnes cagoulées ont tenté d’incendier la Traboule, la maison de l’identité lyonnaise, en plaçant une poubelle incendiée devant l’entrée. Cette tentative intervient après une longue série de dégradations auxquelles nous avons dû faire face ces derniers mois.

Cette tentative d’incendie, revendiquée par le groupe GALE (Groupe Antifasciste Lyon et ses Environs), montre le vrai visage de l’extrême gauche, prête à éliminer ses opposants politiques par tous les moyens afin de les faire taire. Il est important de rappeler que plusieurs familles, qui n’ont pas de lien avec notre mouvement, habitent au-dessus de notre maison de l’identité et auraient pu être tuées dans cet incendie criminel.

Dans un communiqué de presse, Génération identitaire appelle à la dissolution du groupe GALE :

Suite à la plainte que nous avons déposée, nous demandons au préfet de prendre ses responsabilités et de dissoudre ce groupe extrémiste qui appelle publiquement au meurtre de policiers et qui a tenté cette nuit de commettre l’irréparable. Notons que cela intervient à la veille des élections départementales, et que de plus, ce samedi 21 mars, ce groupe défile aux côtés de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), proche des Frères Musulmans, classée comme organisation terroriste par certains pays comme par exemple les Émirats Arabes Unis.

Face à l’union des islamistes et des milices d’extrême gauche, Génération Identitaire ne recule pas et ne se taira pas.


Samedi 9 mars, Gérald Pichon dédicace "Sale Blanc" chez Facta (Paris)

Samedi 9 mars, Gérald Pichon dédicace « Sale Blanc » chez Facta (Paris) – Le 20 mars il fera une conférence à La Traboule, à Lyon

09/10/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) – Ce samedi 9 mars, de 14h30 à 18 heures, Gérald Pichon dédicace son ouvrage Sale Blanc, chronique d’une haine qui n’existe pas… chez la librairie Facta, 4 rue de Clichy à Paris (9ème arrondissement).

Le 20 mars il sera à la Traboule, le local de Rebeyne! Génération Identitaire Lyon, pour une conférence et la présentation de son livre. La conférence commencera à 20 heures.

Lire la suite

“France, qu’as-tu fait de ta liberté d’expression ?” – Robert Ménard à La Traboule en vidéo

“France, qu’as-tu fait de ta liberté d’expression ?” – Robert Ménard à La Traboule en vidéo

Le 26 février la salle de La Traboule, le local de Rebeyne! Génération Identitaire Lyon, affichait complet pour écouter Robert Ménard.
Le célèbre journaliste, connu pour son franc-parler, fondateur et secrétaire général pendant 18 ans de Reporters sans Frontières, rédacteur en chef du site Boulevard Voltaire, faisait une conférence sur le sujet “France, qu’as-tu fait de ta liberté d’expression ? ”.

Rebeyne! met maintenant à notre disposition l’enregistrement vidéo complet de la conférence (ci-dessous en 3 parties).

Pour Robert Ménard la principale cause de l’état catastrophique de la liberté de la presse en France est le conformisme idéologique des journalistes, et le terrorisme idéologique qu’il fait subir aux rares d’entre eux qui auraient des velléités de s’en libérer en mettant en danger leur carrière, ce que Ménard illustre par de nombreux exemples.

Lire la suite

En danger, la Traboule, maison de l'identité lyonnaise, fait appel aux lecteurs de Novopress

En danger, la Traboule, maison de l’identité lyonnaise, fait appel aux lecteurs de Novopress

[box class=warning] »La Traboule », association loi 1901 à l’origine de la « maison de l’identité lyonnaise » éponyme basée dans le vieux-Lyon, nous communique…[/box]





La Traboule, espace de vie enraciné au cœur du quartier historique du vieux-Lyon, fête ses 1 an et demi d’existence. Véritable aventure humaine, originale et nécessaire, cette maison de l’identité lyonnaise et de la jeunesse rencontre un succès inédit. Mais une bien sombre nouvelle vient ternir cet anniversaire et porte un coup dur à la motivation de plus de 200 adhérents et bénévoles qui l’animent avec passion toute l’année. Parce qu’elle dérange, certains veulent la faire fermer.

En effet l’inspection de notre maison de l’identité par la commission de sécurité de la ville de Lyon (qui se garde bien de contrôler les squats illégaux de l’extrême gauche), a relevé des insuffisances qui pourraient entrainer la fermeture du lieu par arrêté municipal d’ici quelques semaines.

Si celles-ci ne représentent pas de réelles difficultés dans leur mise en place, leur coût financier lui, menace gravement l’avenir du lieu de vie. Selon le devis réalisé par une entreprise spécialisée, la somme de 4 000 € est en effet nécessaire pour répondre aux exigences de la commission de sécurité et éviter toute fermeture. Si La Traboule était sur la voie de l’équilibre financier depuis quelque temps, (notamment avec la fin des dépenses liées aux travaux et aux aménagements du lieu), cette nouvelle est un coup dur pour cette aventure hors du commun.

Jusqu’à présent construite et financée en toute autonomie par des étudiants, La Traboule n’a aujourd’hui plus le choix pour continuer à exister : elle lance un appel à la générosité de tous, à votre solidarité. Votre engagement dans cette campagne de dons est décisif pour nous aider à surmonter cette épreuve. Votre soutien est indispensable pour sauver cette maison de l’identité et du peuple lyonnais.

La Traboule à besoin de vous!

"Il ne faut pas être inquiet" pour la Traboule : entretien avec Jean-Louis Touraine, chef de la police municipale à Lyon [audio]

« Il ne faut pas être inquiet » pour la Traboule : entretien avec Jean-Louis Touraine, chef de la police municipale à Lyon [audio]

20/12/2011 – 08h00
LYON (NOVOpress) – Jean-Louis Touraine (photo ci-dessus), figure du Parti Socialiste dans le Rhône et chef de la police municipale à Lyon, est une véritable anguille. Impossible de le saisir ou de le coincer, il a un leitmotiv et il n’en démord pas : l’Hydre de « l’extrême droite » est responsable de tout à Lyon ! Insécurité, émeutes d’octobre 2010 dans le centre-ville, actions extrémistes, violence…

Par contre, il est intéressant de noter que Jean-Louis Touraine n’a rien contre le local des Identitaires « La Traboule », si « elle respecte les règles de sécurité, les idées et les croyances des autres ». Jean-Louis Touraine « respecte parfaitement » ce genre d’initiative et « il ne faut pas être inquiet » pour la Traboule si elle respecte la loi et les « règles du vivre ensemble ».

[MEDIA not found]

Il convient de revenir sur plusieurs points que Jean-Louis Touraine aborde avec un certain parti pris :

– La manifestation de mai 2011 et en règle générale les manifestations organisées par le « Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême droite » est à « l’appel de toutes ligues des droits de l’Homme (…) proférant la paix civile, le vivre ensemble, le respect des différentes philosophies et croyances (…) ayant des valeurs républicaines et démocrates » ? FAUX ! Parmi les signataires des différents appels , on trouve des anarchistes adeptes de « l’action directe » (destruction, sabotages, etc.), des staliniens (sic), des maoïstes (resic) et des mouvements proches des islamistes.

– Il y avait juste « en fin de cortège, des personnes proférant des positions plus radicales » ? FAUX ! Le journaliste du journal Le Progrès notait en mai dernier lors de leur dernière manifestation : « Certes quelques banderoles du PCF, de la CGT, de Sud, du Front de gauche ou du NPA mais une écrasante présence de la CNT (confédération nationale du travail) ou du groupe de rassemblement anarchistes. »

– Pas de « symboles ou d’actions extrémistes » durant les manifestations »? FAUX ! La plupart des manifestants, sous l’œil bienveillant des policiers, étaient armés de manche de pioches et cagoulés (voir vidéo ci-dessous).

– Lors des émeutes d’octobre 2010, ce sont des « éléments d’extrême droite qui venaient faire le coup de poing (…) et beaucoup moins des militants d’extrême gauche » ? FAUX ! La tarte à la crème suprême, comment peut-on faire preuve d’autant de mauvaise foi en étant quand même responsable de la police municipale ? Les commerçants du centre-ville vont apprécier. Qui étaient les émeutiers d’octobre 2010 (lire à ce sujet ici  et ) : « Dans la majorité des cas, il s’agit de jeunes, entre 13 et 18 ans, issus de l’immigration maghrébine. Ce qui les caractérise, c’est qu’ils sont souvent scolarisés dans des lycées professionnels de l’agglomération comme Oullins, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Bron, Lyon 8ème, Rillieux, Décines ou Villeurbanne. (« LyonPlus » du 21 octobre 2010)

Crédit photo : Florent Pessaud/Wikipédia sosu licence Creative Common

Chronique des atteintes aux libertés

Chronique des atteintes aux libertés

19/11/2011 – 18h15
LYON (NOVOpress via le Bulletin de réinfo) – Une vaste offensive médiatique est actuellement lancée contre le local des Identitaires lyonnais, la Traboule (photo).

En quelques jours, deux reportages contenant des amalgames douteux et des mensonges ont ainsi été diffusés par un média national, France Culture, et sur Rue89Lyon.
Notons que les deux journalistes responsables de ces papiers sont : un militant de la mouvance anarchiste pour l’un, et un compagnon de route de l’extrême gauche pour l’autre. Leur objectif est de faire pression sur les pouvoirs publics grâce à ces articles afin qu’ils fassent fermer le local des Identitaires Lyonnais.

Et on peut dire qu’ils ont mis le paquet : selon eux, Lyon serait pratiquement à feu et à sang à cause des jeunes identitaires lyonnais ! Les responsables de Rebeyne! ont dans un article répondu point par point à ces attaques mensongères.

[box class=info]Dépêche publiée en partenariat avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie.[/box]

Lyon : Une soirée de soutien à La Traboule le vendredi 28 octobre

Lyon : Une soirée de soutien à « La Traboule » le vendredi 28 octobre

Lyon : Une soirée de soutien à La Traboule le vendredi 28 octobre27/10/2011 – 13H15
LYON (NOVOpress) —
Depuis plus d’un an, cette maison de l’identité lyonnaise accueille de nombreuses activités culturelles, sportives ou associatives, avec un succès certain.

Son indépendance -« La Traboule » ne reçoit aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses membres- a commencé à agacer certaines autorités municipales.

Pour faire face à des travaux importants, les jeunes Identitaires Lyonnais de Rebeyne! doivent assurer la sécurité financière de la « Traboule » afin d’assurer un avenir pérenne à ce lieu unique dans la Capitale des Gaules. A cette fin ils organisent le vendredi 28 octobre à partir de 19h, une soirée de soutien pour leur local.