Tag Archives: jungle

Libye : environ 800 000 migrants attendent de passer en Europe

25/03/2016 – PARIS (NOVOpress) : Jean-Pierre Elkabbach a harcelé Jean-Yves Le Drian jusqu’à ce qu’il donne un chiffre et, à la troisième tentative, le ministre de la Défense a cédé. Il est convenu que le nombre de 800 000 migrants potentiels, attendant, en Libye, de pouvoir traverser la Méditerranée pour gagner l’Europe, est « un chiffre à peu près convenable ».

Au cours de cet entretien vérité, diffusé hier matin sur Europe 1, Le Drian a aussi évoqué l’implication de l’Etat islamique dans les filières de passeurs : « Il y a trois dangers majeurs qui existent en Libye. Le premier c’est Daech, qui a entre 4 000 et 5 000 combattants en Libye. Il faut également éviter les trafics de migrants, qui profitent d’ailleurs à Daech, et le troisième danger est le trafic d’armes. »


Jean-Yves Le Drian : « Il y a trois dangers en… par Europe1fr

Publié le

Calais : Déçus, des « migrants » rentrent chez eux

04/03/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Ce n’est pas cela qui va régler le problème, mais c’est toujours un début. Alors que la zone sud de la « jungle » de Calais est en cours de démantèlement, certains clandestins préfèrent rentrer chez eux plutôt que se diriger vers un des centres d’observation en France. Ils bénéficient de l’aide au retour volontaire, une compensation financière versée par l’Office français de l’immigration afin de permettre au migrant de payer son voyage et d’avoir un accompagnement quelque temps après.

Publié le

Un de plus : la Macédoine ferme ses frontières

25/02/2016 – EUROPE (NOVOpress)
Après la Croatie ou la Serbie, la Macédoine a décidé de fermer ses frontières. Un clou de plus dans le cercueil de Schengen quand on pense à tous les pays qui ont renforcé leurs contrôles ou plus ou moins complètement fermé leurs frontières, comme la Belgique, l’Autriche, La Lituanie, la Hongrie, l’Allemagne, etc.
Depuis lundi, près de 5 000 migrants sont confrontés à la police grecque. Sur place, certains demandeurs d’asile tentent de forcer les barrières et de fuir le plus rapidement possible. À la frontière de la Macédoine et de la Grèce, un train abritant 700 migrants a été arrêté alors qu’il devait rallier la frontière serbe. Mardi soir, 4.000 migrants étaient bloqués à la frontière d’Idomeni.

Publié le

Morano plaide pour une intervention au sol en Syrie et le renvoi massif de clandestins

22/02/2016 – POLITIQUE (NOVOpress)
L’eurodéputée Les Républicains Nadine Morano, invitée de BFM Politique dimanche soir, s’est déclarée favorable à « une intervention massive », y compris terrestre, en Syrie, afin de s’attaquer aux racines de la crise des migrants. Mais dans l’urgence, l’ancienne ministre affirme qu’il faut « renvoyer » les clandestins.

Publié le
manif_libertes_publiques

‪Manif pour défendre les libertés publiques‬ : les discours

13/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Retrouvez les principaux discours des intervenants à la manifestation pour défendre les libertés publiques, à Paris le jeudi 11 février 2016.
‪Béatrice Bourges,‬ Jean-Yves Le Gallou, Christine Tasin, Frédéric Pichon, Karim Ouchikh et Robert Ménard on évoqué le Général Piquemal, envoyé au ballon et qui se déballonne (peut-être sous pression), le recul des libertés publiques, le totalitarisme mou de la clique de Hollande… laissons conclure Jean-Yves Le Gallou, citant Hélie de Saint Marc : « un homme doit garder la capacité de résister, de s’opposer, de dire non. Ensuite il n’a pas à s’excuser. »






Calais: 1 semaine pour évacuer la moitié de la jungle

13/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
La préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio a annoncé, vendredi 12 février, vouloir faire évacuer « à peu près la moitié de la jungle » de Calais, soit « 800 à 1000 personnes » sur environ 4 000 migrants. Des déclarations qui montrent que :
1/ On se moque de nous, la jungle comptant bien plus que 4 000 personnes
2/ Mme le préfet n’a visiblement pas appris à compter, 1000 personnes ne constituant pas la moitié de 4000.
3/ la politique de dispersion des clandestins sur tout le territoire continue. Inutile (les clandestins reviennent à Calais pour tenter de passer en Angleterre), couteuse et nuisible (diluer le problème subrle territoire n’est pas le régler), elle symbolise bien l’action gouvernementale dans son ensemble.

Publié le
general_piquemal

[Tribune libre] Mon Général, vous n’avez pas le courage civil

12/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)

La scène, racontée par Barrès dans L’Appel au Soldat, est inoubliable. Le parti boulangiste en complète déroute au premier tour des élections municipales de 1890, les animateurs du Comité politique vont en délégation à Jersey, où Boulanger s’est enfui parce qu’il avait peur d’être arrêté. Ils veulent convaincre le Général Revanche de rentrer en France : « Son arrestation sensationnelle peut seule galvaniser les électeurs pour le second tour. Son procès, où nous serions impliqués, ressusciterait le parti. » Ils plaident en vain pendant des heures : Boulanger refuse de quitter son confortable exil, auprès de la femme qu’il aime. « Dieu lui-même, vous m’entendez, messieurs, viendrait me chercher que je ne rentrerai pas ». C’est alors que Déroulède, désespéré « et peut-être heureux de blesser », jette au héros déchu :

Général, on vous sait le courage militaire, mais vous manquez du courage civil.

Il était difficile de ne pas penser à ce mot terrible en voyant des généraux en retraite se hâter de prendre leurs distances avec le général Piquemal, puis surtout, hélas, en écoutant les palinodies du général Piquemal lui-même. Le grotesque (quand le brave général explique s’être trouvé à la manifestation de Calais par « une rencontre fortuite ») l’y dispute à l’odieux (quand il dénonce comme « racistes, xénophobes, islamophobes », « extrêmement intolérants voire un peu fascistes » ceux qu’il avait encouragés à manifester derrière lui). Mais le sommet de la lâcheté est ce mensonge délibéré, ce déni froid et conscient, de ses propres propos et de la réalité – à Jean-Jacques Bourdin qui lui reprochait d’avoir parlé « d’immigration de peuplement et de remplacement » : « On est très loin du Grand Remplacement, c’est une évidence ».
Lire la suite

Interview du général Piquemal lors de la manifestation interdite de Calais

Source : Boulevard Voltaire
Le général Piquemal, général de corps d’armée quatre étoiles (de réserve) a commandé la Légion étrangère pendant cinq ans de 1994 à 1999. Il a tenu à être présent lors de la manif interdite de Calais, durant laquelle il s’est fait arrêter par les forces de l’ordre de la république de manière assez musclée. Juste avant son arrestation, il a accordé un entretien à Boulevard Voltaire durant lequel il parle de défense de la grandeur et de l’identité françaises. Il s’insurge contre le traitement que des gendarmes infligent à des patriotes qui défendent la France, qu’il qualifie « d’inacceptable ».


Publié le
chateau_auvergne

En France, on loge les « migrants » dans des châteaux !

04/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Pour tenter de désengorger la « jungle » de Calais, l’Etat cherche de nouveaux lieux d’accueil. Dernière trouvaille : le château de Pessat Villeneuve en Auvergne.

Une cinquantaine de migrants sont ainsi attendus au château de Pessat-Villeneuve dans le Puy-de-Dôme. Les immigrés clandestins seront accueillis dans les deux dortoirs du château et auront accès à des salles d’eau et à un réfectoire. Selon La Montagne, la prise en charge sera assurée par l’association « Forum réfugiés ».


 

 

calaisiens en colere

Calais : la colère anti invasion migratoire prend de l’ampleur

02/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Hasard ? Plus le nombre de « migrants » augmente dans la « New Jungle » de Calais, plus les agressions se multiplient et plus les Calaisiens en ont marre. En témoigne la dernière manifestation organisée par le collectif « Calaisien en colère », qui a doublé le nombre des manifestants par rapport à la dernière édition de leur marche contre « l’impact de la présence migratoire ».

Il faut oser franchir le pas, accepter de se faire traiter de raciste et de facho par les médias officiels et les bonnes âmes de service, alors que l’on en peut simplement plus de voir sa ville envahie, l’insécurité grimper en flèche et les conditions de vie se dégrader à vue d’œil. Le chiffre des manifestants à avoir répondu à l’appel du collectif « Calaisien en colère » n’est donc que le pâle reflet du nombre de Calaisiens qui ne supportent plus les conséquences de l’immigration sauvage dans leur ville.
Ils étaient 800 personnes selon les décomptes officiels, probablement près du double en réalité, à défiler pour dire « Stop à l’immigration clandestine ». Début octobre, c’étaient 300 manifestants selon la préfecture, un millier selon les organisateurs, qui battaient le pavé sur le même thème.

Un défilé qui s’est déroulé sans incident, ni avec les militants immigrationnistes, ni avec les forces de l’ordre. En effet, si la mairie avait pris un arrêté interdisant le rassemblement, la préfecture a refusé de le suivre. D’ailleurs, la solidarité avec les pompiers et les forces de l’ordre était affichée sur les pancartes, faisant écho à la manifestation des soldats du feu mercredi dernier, qui s’estiment totalement débordés par l’invasion migratoire.
Les discours des membres du collectif ont rappelé « le ras le bol de l’immigration de plus en plus agressive » et ont enjoint « l’Europe à aider les pays en guerre à la source », précisant que « Calaisiens en colère » était un mouvement « apolitique » et « non raciste » et qu’il espérait faire tâche d’huile dans tout le pays, demandant à ce que « Calais soit un exemple de protestation contre l’immigration clandestine au niveau national ».


bruno-le-roux

L’État permet-il aux « migrants » de Calais de voyager en jet privé ?

20/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Bruno Le Roux était l’invité d’iTélé ce mardi 20 octobre. Quand le journaliste lui a demandé de confirmer l’information selon laquelle l’Etat utiliserait un jet privé pour transporter des «migrants » de Calais, le député de Seine-Saint-Denis a répondu ceci :

C’est un moyen de transport, ce n’est pas quelque chose de luxueux un jet. Ce n’est pas quelque chose qui devrait être réservé à la finance ou aux patrons du CAC 40. Quand on a un transport et qu’on veut dignement transporter et régler un problème, je conçois qu’on puisse utiliser un avion.

Après les voyages gratuits offerts par la SNCF, les « migrants » auraient donc aussi le privilège de se déplacer en jet privé ?


manif calais

À Calais, manifestation contre les clandestins ?

05/10/10/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Les habitants de Calais ont manifesté hier dimanche contre l’installation des campements des immigrés. Cette manifestation fait suite à l’arrestation d’une centaine de clandestins qui ont tenté de franchir le tunnel sous la Manche samedi. Placés en garde à vue, ils ont ensuite été relâchés selon le parquet de Boulogne sur Mer.

Comment s’est déroulée la manifestation à Calais ?
« SOS Calais en détresse », « Stop à l’immigration incontrôlée » ou encore « Stop à l’immigration clandestine » : voilà ce qu’on pouvait lire sur les banderoles des manifestants à Calais, au milieu de quelques drapeaux français. En effet, dimanche, le collectif « Calaisiens en colère » a rassemblé entre 300 et 1 000 personnes pour manifester contre les nuisances de l’immigration de masse sur leur vie quotidienne et en particulier sur leur sécurité. Le rassemblement a commencé à 14 heures au bassin Ouest sur une plage de Calais. Plusieurs manifestants portaient un masque blanc marqué d’une larme rouge, symbole du collectif organisateur.

Pourtant, cette manifestation avait été refusée par les autorités ?
C’est Natacha Bouchart, maire de Calais issue du parti Les Républicains, qui a demandé l’interdiction de cette manifestation et qui l’a fait acter par un arrêté municipal. La préfecture, elle n’a pas estimé que ce rassemblement pouvait porter atteinte à l’ordre public, et a rappelé que « la mairie adopte une posture politique, mais elle n’a pas les moyens d’interdire une manifestation ». Le collectif « Calaisiens en colère » a réagi à l’arrêté municipal en précisant sur le réseau social Facebook : « ce rassemblement se fera et rien ne nous empêchera d’être là ! Tous à Calais dimanche ! »