Tag Archives: jihadiste

eric ciotti

Eric Ciotti réclame l’expulsion du père de Mohamed Merah

02/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le père algérien du tueur jihadiste Mohamed Merah est depuis plusieurs semaines à Toulouse. Le père d’une des victimes de Merah s’en indigne, Eric Ciotti réclame son départ.


Ciotti : "Je réclame l'expulsion immédiate du… par Europe1fr

la présence à Toulouse du père du tueur au scooter, Mohamed Benalel Merah, 67 ans, indigne les victimes et leurs familles, qui voient dans cette venue « une insoutenable provocation ». Arrivé depuis quelques mois d’Algérie pour renouveler sa carte de résident (qui lui a été refusée), il a été entendu le 4 février par la sous-direction de l’antiterrorisme de la police judiciaire, à Toulouse, dans le cadre d’auditions libres. immédiatement expulsable, il vit néanmoins au grand jour dans le quartier Reynerie de Toulouse.
Mohamed Benalel Merah avait quitté la ville en 2004 pour vivre en Algérie, après une condamnation à 5 ans de prison pour trafic de drogue. Il avait resurgi quelques semaines après la mort de son fils, tué par le RAID après ses attentats meurtriers. Le père prétendait détenir des documents chocs dans lesquels son fils aurait expliqué qu’il était «victime d’un complot de l’État Français», et voulait porter plainte contre la France.

Crédit photo : capture d’écran de l’émission Europe Matin du 02/06/2015 avec Eric Ciotti


Syrie : une opposition à Bachar El Assad de plus en plus cacophonique

Syrie : une opposition à Bachar El Assad de plus en plus cacophonique

24/01/2014 – 15h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque Courtois) – Une ONG a affirmé hier que les combats entre rebelle et jihadistes avaient fait près de 1400 morts en 20 jours de combats. En effet selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, les combats qui opposent depuis vingt jours des rebelles, en majorité islamistes, et les jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) (son drapeau en Une) ont fait 1400 tués. Plusieurs coalitions de rebelles syriens, excédés par les exactions des jihadistes de l’EIIL et leur volonté d’hégémonie, ont retourné leurs armes début janvier contre ce groupe lié à Al-Qaïda, dans les zones contrôlées par la rébellion dans le nord de la Syrie. Dans un message audio mis en ligne hier, le chef d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé les jihadistes à cesser immédiatement leurs combats fratricides en Syrie.

Islamistes, jihadistes, Al Qaida, miliciens kurdes… Où sont passés les gentils rebelles simplement épris de liberté que la grande presse nous présentait il y a encore quelques mois ?

Lire la suite