Tag Archives: jeune

manif_jeunes_contre_loi_travail

Mobilisation de la jeunesse contre la loi travail

18/03/2016 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Jour de colère, acte II. Après les manifestations du 9 mars dernier, des lycées et des universités ont été bloqués jeudi à Paris et en province, à l’appel des organisations lycéennes et étudiantes opposées au projet de loi Travail, et des milliers de jeunes sont dans la rue.

Le gouvernement pourtant avait pourtant remanié son projet face à la levée de boucliers générale, se disait désormais confiant d’avoir une majorité.
En réalité, les opposants à cette réforme du Code du travail entendent bien maintenir la pression après une première mobilisation réussie la semaine dernière, à peine plus d’un an avant la présidentielle. Hier, on comptabilisait 200 lycées mobilisés, dont 40 à Paris, soit deux fois plus que la semaine dernière. Dans la capitale, plusieurs sites universitaires, notamment la Sorbonne, ont été fermés sur décision de l’administration.

Qu’attendent tous ces jeunes ?
Certains réclament le retrait du projet, d’autres seulement des modifications, notamment sur les motifs de licenciements économiques ou sur le plafonnement des indemnités aux Prud’hommes. Mais dans les discussions place de la Nation, il est finalement peu question de barèmes d’indemnités ou de forfait-jours. Les élèves ont simplement « pris goût » à la rue, dit un lycéen.

Cependant, un point en particulier a convaincu une partie des syndicats étudiants : la garantie jeunes pour tous.
Il s’agit d’un dispositif d’accompagnement renforcé vers l’emploi. Il existait depuis 2013 déjà, mais était limité à un nombre restreint de jeunes de 18 à 25 ans. Ce dispositif dure un an et consiste en un accompagnement social, une aide financière et des formations et stages pour des jeunes sans diplômes, recrutés par les missions sur un critère de motivation et d’engagements. Cette garantie va devenir un droit pour tous les jeunes sans emploi ni formation.

Pour les contestataires comme l’Unef, « les soi-disant mesures jeunes, c’est de l’enfumage, ça ne mérite pas d’arrêter la mobilisation », car il n’y a pas « l’investissement budgétaire » adéquat pour les 900 000 jeunes concernés.


marion_marechal_le_pen

le FN premier chez les 18-24 ans ! Génération Identitaire n’est pas un concept, c’est une réalité politique !

07/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Marion Maréchal Le pen a raison de placer son bon score au premier tour des régionales sous le signe de la jeunesse, quand elle parle de la mort du vieux monde politique. Sa propre jeunesse, bien sûr, mais surtout celle de ceux qui la soutiennent elle et le FN. Selon une étude d’Ipsos/Sopra Steria parue avant le premier tour des régionales, le Front National est en effet le premier parti chez les 18/24 ans avec 35 % d’intentions de vote mais aussi des 25/34 ans à 28 %. La percée du FN semble donc signer la montée en puissance de la nouvelle génération. pour relativiser ces score, il convient de noter que selon l’étude, 65 % des 18-24 ans ne comptaient pas voter lors du premier tour.

Vu sur Twitter

Le dhimmi du jour est… Christian Estrosi

<blockquote class= »twitter-tweet » data-partner= »tweetdeck »><p lang= »fr » dir= »ltr »><a href= »https://twitter.com/Marion_M_Le_Pen »>@Marion_M_Le_Pen</a> question:<a href= »https://twitter.com/cestrosi »>@cestrosi</a> est il autant honoré de célébrer la fin du carême ? <a href= »https://twitter.com/hashtag/jemangeatouslesrateliers?src=hash »>#jemangeatouslesrateliers</a> <a href= »https://t.co/Jha69JQ4kg »>https://t.co/Jha69JQ4kg</a></p>&mdash; Marie-Chris. Arnautu (@MCArnautu) <a href= »https://twitter.com/MCArnautu/status/621932898128633856″>July 17, 2015</a></blockquote>
<script async src= »//platform.twitter.com/widgets.js » charset= »utf-8″></script>

Publié le
Ramadan_Dinner_2005-11-07

La France à l’heure du ramadan pour tous – Par Fabrice Robert

Source : Boulevard Voltaire
Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

C’est bientôt parti pour un mois de prosélytisme islamique en Europe : le ramadan devrait débuter aux alentours du 18 juin si les astronomes musulmans se mettent d’accord. Cette islamisation de la sphère publique est aujourd’hui largement relayée par les médias et l’industrie de la grande distribution. Pour eux, seuls comptent l’audience et le business. Et qu’importe si ces initiatives mercantiles révèlent, avant tout, la réalité de l’immigration massive qui frappe le continent européen.
Difficile, donc, d’échapper à ces opérations commerciales qui donnent l’impression de vouloir nous faire vivre à l’heure du ramadan pour tous. En France, Leader Price publie, à nouveau, un catalogue estampillé « spécial ramadan » et annonce vouloir frapper fort sur les prix des produits halal. Mais nous pouvons compter sur l’ingéniosité des professionnels du marketing pour trouver de nouvelles idées susceptibles d’attirer la clientèle musulmane.

Fabrice Robert entendu par la police suite à une plainte de SOS Racisme
Monoprix avait bien proposé un Quizz spécial ramadan avec des publicités sur lesquelles étaient représentés des mosquées et des minarets. De son côté, le magasin Carrefour de Flins-sur-Seine, à quarante kilomètres de Paris, n’a pas hésité à habiller ses mannequins d’un voile islamique. Quant à Auchan, les clients auront peut-être encore la chance d’assister à des spectacles de danse orientale ou de déambuler autour de stands facilement identifiables grâce à la présence d’un chameau en peluche.

Cette année, la marque espagnole de prêt-à-porter Mango a décidé de fêter le ramadan à sa manière, en lançant une collection limitée baptisée « Invitée spéciale » – dont le catalogue complet a été mis en ligne le 8 juin —, et qui propose des tenues adaptées aux « soirées spéciales ramadanesques » avec « des robes longues délicates, élégantes et riches en détails », pour des « looks à la fois stylés, décontractés, sophistiqués et soignés ». Dans sa communication, Mango n’hésite pas à écrire que « la mode arabe est témoin d’une révolution sans précédent ».

En 2013, la chaîne britannique Channel 4 avait fait sensation en diffusant chaque matin l’appel à la prière pendant le jeûne du ramadan. Il s’agissait, bien évidemment, d’une première au Royaume-Uni pour une chaîne grand public. Faut-il s’attendre à subir le même sort un jour en France ?
Malgré toutes ces initiatives, les médias musulmans demeurent assez critiques, notamment en ce qui concerne la grande distribution. Si, pour le portail d’information Al-Kanz, « Leader Price continue d’afficher clairement son intérêt pour les consommateurs musulmans, auxquels l’enseigne s’adresse sans hypocrisie », certains industriels ne vont pas assez loin, axant leurs campagnes sur les « saveurs orientales » plutôt que sur la fête religieuse du ramadan. Le lobbying musulman en veut toujours plus.
Dans une société en quête de repères, s’il y a au moins quelque chose qui ne ment pas, c’est bien le commerce. Les produits semblent bien se vendre. C’est certainement parce que des gens sont là pour les acheter. Ainsi, la multiplication des campagnes promotionnelles autour du halal en dit long sur l’état de la France. Pour mieux s’intégrer à une nouvelle clientèle, les enseignes n’hésitent pas à opter pour une stratégie commerciale islamocompatible.
Il y a quinze ans à peine, ce type de campagnes n’existait pas et pour cause : la population musulmane n’était pas aussi importante qu’aujourd’hui. Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

Fabrice Robert
Président du Bloc identitaire. Fondateur de l’agence Novopress.info

Crédit photo : Otto J. Simon via WikiMedias (CC) = Dîner de Ramadan connu sous le nom de « iftar » au Caire, Egypte

Vote jeune municipales 2014 : la tentation FN

Vote jeune municipales 2014 : la tentation FN

25/11/2013- 20h50
PARIS (NOVOPress) –
Dans un sondage commandé par l’Union des étudiants juifs de France et publié aujourd’hui par Libération au sujet des intentions de vote pour les municipales de mars 2014, un chiffre émerge particulièrement. En effet, 55 % des jeunes (18-24 ans) ne cachent pas vouloir voter pour le Front national.

Lire la suite

Maroc : en prison car il ne se plie pas au ramadan

Maroc : en prison car il ne se plie pas au ramadan

29/08/2012 – 12h00
RABAT
(NOVOpress) –  Au Maroc, douter de Mahomet peut mener en prison. Et refuser de se plier au ramadan, aussi. Ainsi, un jeune marocain vient d’être condamné à trois mois de prison pour avoir rompu publiquement le jeûne pendant le mois de ramadan à Rabat. « Ce jeune a été arrêté par la police alors qu’il était en train de manger publiquement dans la médina de Rabat. Le verdict a été rendu vendredi », selon une source judiciaire. Il est vrai que l’article 222 du code pénal marocain punit de six mois ferme d’incarcération la rupture publique du jeûne pendant le mois de ramadan.

La victime aurait refusé de se plier à ce rituel au nom de sa liberté individuelle. D’autres Marocains ont créé récemment sur Facebook un groupe appelé « Masayminch » (« Nous ne jeûnons pas » en arabe marocain) pour « défendre le droit de ne pas jeûner pour les non croyants ». Ce nouvel épisode judiciaire au royaume chérifien rappelle que l’islam est un totalitarisme. Une religion qui veut tout régenter : vie privée comme sphère publique. Cette menace contre la liberté de penser gagne l’Europe via l’immigration.