Tag Archives: Jean-Pierre Pernaut

jean-pierre-pernaut

Marion Maréchal-Le Pen prend la défense de Jean-Pierre Pernaut

11/11/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Par un tweet publié il y a moins d’une heure, Marion Maréchal-Le Pen a pris la défense de Jean-Pierre Pernaut : « Les soldats du politiquement correct se trouvent une nouvelle cible et attaquent violemment Jean-PierrePernaut : il a osé dire une vérité ! » Le présentateur vedette de TF1 est l’objet d’une vindicte depuis qu’hier, lors du journal de 13 heures, il a eu cette phrase de transition entre le reportage consacré aux SDF à Limoges et les images de centres pour migrants : « Plus de place pour les sans abri mais, en même temps, les centres pour migrants continuent d’ouvrir partout en France. »

Un « dérapage », se sont indignés plusieurs journaux, rappelant que, sur son compte Twitter personnel, Jean-Pierre Pernaut avait déjà qualifié d’« hérésie », en septembre dernier, le projet d’ouverture d’un camp pour migrants entre Versailles et Saint-Quentin, dans les Yvelines.

Aux manettes du 13 heures de TF1 depuis 1988 – il a succédé à Yves Mourousi et Marie-Laure Augry –, Jean-Pierre Pernaut attire chaque jour avec son « JT en sabots crottés révérant les belles régions, les métiers oubliés et la maouche ardéchoise cuisinée comme grand-maman », comme l’écrivit Libération, plein de mépris, plus de 6 millions de téléspectateurs, un record en Europe ! 

Jean-Pierre-Pernaut-dans-le-13H-de-TF1-le-10-juin-2013_exact1024x768_l

Jean-Pierre Pernaut : « Je suis populiste »

07/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
À l’occasion de l’anniversaire des 40 ans de TF1, Jean-Pierre Pernaut, journaliste et présentateur du journal de 13h00, s’est déplacé dans les locaux du Parisien – Aujourd’hui en France pour répondre aux questions d’un panel de lecteurs.

Jean-Pierre Pernaut en a profité pour faire cette déclaration :

Si être populiste, c’est s’intéresser aux gens. Alors, je suis populiste. L’aspect péjoratif du mot populiste ne me fait pas peur. Je m’intéresse à leur vie, je m’intéresse à leurs difficultés.



Jean-Pierre Pernaut : « Je suis populiste » par leparisien