Tag Archives: Jean-Pierre Michel

La droite retrouve sa majorité au Sénat

La droite retrouve sa majorité au Sénat

29/09/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Trois ans après, la majorité sénatoriale de gauche… n’est plus. C’est effectivement une nouvelle défaite pour la gauche, après les municipales et les européennes. La droite a remporté 23 sièges et dispose désormais d’au moins 185 sièges sur un total de 348, soit une large majorité (à l’heure où le Bulletin est rédigé, note de Novopress). Ces résultats ne sont toutefois ni exceptionnels ni surprenants compte tenu du mode de scrutin, ce qui a permis à Jean-Christophe Cambadélis de minimiser sa défaite. Il faut dire que la casse avait été limitée par le pouvoir en place avec le passage au scrutin proportionnel dans les départements élisant trois sénateurs ; 6 sièges ont ainsi été gagnés par la gauche.

Cette élection regorge de symboles…

En effet, tout d’abord le fief du président de la République, la Corrèze, a basculé à droite. Des ex-ministres du gouvernement Ayrault ont été tenus en échec. Le patron du Parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet perd son siège. Un UMP prend le siège de Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen, qui ne se représentait pas. Enfin, Jean-Pierre Michel, qui avait défendu la loi sur le mariage pour tous au Sénat (et le PACS, à l’Assemblée, en 1999) n’est pas parvenu à se faire réélire en Haute-Saône. Pour finir, et ce n’est pas anecdotique, le FN entre pour la première fois au Sénat. Dans les Bouches-du-Rhône, la liste de Stéphane Ravier remporte plus de 12 % des suffrages, en troisième position et devant le PS. Dans le Var, David Rachline approche les 19 %, talonne les socialistes et devient le plus jeune sénateur de la Vème République. Tous deux faisaient déjà partie des maires frontistes élus en mars dernier.

Quelles sont les conséquences ?

Outre que le président du Sénat qui sera élu mercredi, aux fonctions et aux pouvoirs importants, sera désormais de droite, cette élection aura une influence certaine sur le travail législatif. Celui-ci sera plus long et la droite pourra pousser la majorité au compromis. La majorité de droite à la chambre haute aura notamment son mot à dire sur l’agenda de l’examen des textes et pourra de la sorte résister dans une certaine mesure à l’exécutif en plus d’imposer certains débats parlementaires. Enfin, des réformes constitutionnelles semblent quasiment impossibles. Quelques promesses de campagne du président Hollande deviennent donc définitivement intenables. Cette situation n’est toutefois pas inédite puisque la situation était identique à chaque majorité de gauche à l’Assemblée depuis 1958.

Photo Une : le palais du Luxembourg, siège du Sénat. Crédit : Xeph via Wikipédia (cc).

Faits et Documents n°355 du 15 au 30 avril 2013 : "Portrait : Jean-Pierre Michel"

Faits et Documents n°355 du 15 au 30 avril 2013 : « Portrait : Jean-Pierre Michel »

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 15 au 30 avril 2013 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait édifiant du rapporteur au Sénat de la loi sur le « mariage homosexuel », Jean-Pierre Michel. Extrait.

« Je ne vois pas l’utilité de vous entendre ». C’est ce que Jean-Pierre Michel, rapporteur au Sénat de la loi sur le « mariage homosexuel », a « twitté » aux organisateurs de La Manif pour tous de janvier 2013. Lors de la manifestation du 24 mars, méprisant 1,4 million de manifestants, il « twittait » encore : « Quelques serre-têtes et des jupes plissées pensent sincèrement que nous allons reculer sur le mariage pour tous ! » Sous des dehors patelins, ce sénateur de 74 ans n’en est pas à son coup d’essai. Cofondateur du Syndicat de la magistrature, organisation de magistrats d’extrême gauche, il a été l’un des principaux déstabilisateurs des fondements même de la justice classique, avant d’être le véritable père du PACS que ce « héraut des homos » (Le Monde, 5 avril 2013) défendait dès 1992. On a aussi oublié, en pleine crise Cahuzac, que cet homme de l’ombre, très mal connu, fut à l’origine du fameux et scandaleux amendement amnistiant le délit de blanchiment d’argent sale qui avait financé partis et élections au cours des années 90, sauvant la mise à nombre de dignitaires socialistes faillis.

Lire la suite

"La Manif pour tous" ne « représente rien » pour le sénateur socialiste Jean-Pierre Michel

« La Manif pour tous » ne « représente rien » pour le sénateur socialiste Jean-Pierre Michel

05/03/2013 – 22h00
PARIS (NOVOpress) – Le rapporteur de la loi Taubira en faveur du mariage homosexuel, Jean-Pierre Michel, ne veut pas recevoir les représentants de « La Manif pour tous ». Ce collectif avait pourtant mobilisé plus d’un million de manifestants le 13 janvier dernier à Paris contre l’adoption et le mariage homosexuels. De plus, il avait été reçu à l’Elysée par François Hollande en personne le 25 janvier.

Lire la suite