Tag Archives: israélien

« La Turquie finance Daesh, le Qatar et l’Arabie Saoudite financent le Front Al Nosra »

16/03/2016 – MONDE (NOVOpress)
Face aux exigences des oppositions syriennes, notamment le départ d’Assad avant tout processus politique, le négociateur en chef du gouvernement syrien, Bachar Al-Jaafari, pointe du doigt les ingérences étrangères. Non seulement le financement et le soutien de Daesh et d’Al-Nosra par la Turquie et l’Arabie Saoudite, mais aussi les erreurs stratégiques européennes et américaines. Un discours empreint de realpolitik, à l’heure où le retrait russe risque de fragiliser les positions du gouvernement légal.

Publié le
bouclage_jerusalem_est

Israël et la Palestine au bord du précipice

19/10/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

43 Palestiniens et 7 Israéliens, c’est le bilan de la vague meurtrière qui submerge Jérusalem et les territoires Palestiniens occupés depuis le début du mois d’octobre. Des attaques quasiment quotidiennes qui se produisent dans les rues. L’esplanade des mosquées symbolise l’escalade de la violence. Lieu sacré pour Musulmans et Juifs, cette place est le théâtre de manifestations et de bains de sang. Israël pointe du doigt la communauté palestinienne et les nombreuses attaques aux couteaux tandis que les musulmans s’insurgent des exécutions extrajudiciaires perpétrées par la police israélienne.

Les autorités israéliennes passent au niveau supérieur
La répression est en marche. Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, a ordonné le bouclage de Jérusalem-Est, la partie arabe de la ville. Les artères donnant accès à ce quartier de 300 000 habitants ont été bouchées par des blocs de ciment. Un couvre-feu a aussi été mis en place. Le gouvernement a de plus ordonné le déploiement de forces de police et militaire supplémentaires. Ces mesures restrictives sont qualifiées de punitions collectives par les représentants palestiniens. Tandis que Houssam Badrawn porte-parole du Hamas a déclaré : « Les décisions du gouvernement (israélien) ne mettront pas fin à l’intifada. Les peuples qui résistent ne craignent pas les nouvelles restrictions sécuritaires ».

Quelles sont les réactions de la communauté internationale ?
Ce bouclage est qualifié d’illégal et contraire aux textes internationaux. La France a annoncé hier vouloir proposer au Conseil de sécurité des Nations-Unies une présence internationale sur l’esplanade des mosquées. Cette annonce a été immédiatement décriée par le gouvernement israélien : « Le texte proposé par la France récompense le terrorisme que les Palestiniens ont initié », a déclaré le ministre des Affaires étrangères. Tandis que Yariv Levine ministre du Tourisme a affirmé qu’Israël « A obtenu le soutien des Américains pour bloquer l’initiative française. Nous n’accepterons pas une remise en cause de la souveraineté d’Israël sur Jérusalem réunifiée ».


gaza

La bande de Gaza s’embrase à nouveau

12/10/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Hier, deux Palestiniennes, une mère et sa fille ont été tuées lors d’un raid aérien de l’armée israélienne mené en représailles d’un tir de roquette. Deux nouveaux morts, après les neuf Palestiniens tués vendredi soir le long de la barrière qui avec la frontière égyptienne clos Gaza. Ces neuf jeunes hommes manifestaient leurs soutiens à la Cisjordanie quand l’armée israélienne a ouvert le feu. Cette explosion de la violence dans la totalité des territoires occupés met à rude épreuve le cessez-le-feu en vigueur depuis août 2014 entre Gaza et Israël qui sortent de trois guerres en six ans.
Dimanche, un jeune adolescent palestinien a été tué par balle par les forces de sécurité israéliennes lors d’affrontements à un chèque point au nord de Ramallah. Enfin, plusieurs attaques au couteau ont été perpétrées en Israël. Quatre juifs ont été ainsi blessés ce dimanche par un Arabe israélien dans une nouvelle agression à l’arme blanche, tandis qu’un policier était blessé ce matin, lui aussi au couteau.
Israël a par ailleurs affirmé avoir déjoué une tentative d’attentat à la bombe. La dernière attaque de ce genre remonte au 21 novembre 2012 à Tel-Aviv, selon les autorités israéliennes.
En répercussion le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu demande le renfort de seize compagnies de gardes-frontières soit environ 1 600 hommes.

Crédit photo : Al Jazeera English via Flickr (CC) = War in Gaza 021