Tag Archives: islam

15 % des Français soutiendraient l’action djihadiste au Moyen-Orient - par Gabriel Robin

15 % des Français soutiendraient l’action djihadiste au Moyen-Orient – par Gabriel Robin [MàJ]

20/08/2014 – PARIS (via Boulevard Voltaire)
Selon un sondage commenté par Russia Today et conduit par ICM Research pour l’agence de presse russe Rossiya Segodnya (et relayé en France en premier par Fdesouche, note de Novopress), jusqu’à 15 % des Français soutiennent l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Cela signifie très concrètement que 150 personnes sur 1.000 en France approuvent ou excusent les fosses communes pour les Yézidis, les ventes de femmes chrétiennes comme esclaves au souk de Mossoul ou bien l’application de la charia. Vous avez bien lu, vous ne rêvez pas.

Ce soutien français est le plus élevé parmi tous les pays interrogés dans le cadre du sondage, les Anglais étant 7 % à approuver les actions de l’État islamique et les Allemands seulement 2 %. Plus préoccupant encore : le soutien massif des 18-24 ans et des 25-34 ans, respectivement 27 et 22 % de supporters de l’EIIL parmi ces catégories d’âge. Des chiffres qui font froid dans le dos, surtout lorsqu’on les compare à ceux très inférieurs observés en Allemagne et en Grande-Bretagne. La jeunesse française est donc, pour une large part, extrêmement radicalisée.

Le directeur du Centre d’études françaises de l’académie russe des sciences, Yuri Rubinsky, estime que « ce sondage n’est pas le résultat de la sympathie d’un nombre important de Français pour cette organisation terroriste. C’est simplement la manifestation d’un immense rejet du système existant dans son ensemble. Il s’agit d’une forme de rejet des élites, une forme de protestation » (traduit de l’anglais). Yuri Rubinsky n’a pas tout à fait tort : les classes politiques, médiatiques ou d’affaires subissent un désaveu de plus en plus prononcé des Français, probablement plus qu’ailleurs en Europe ou dans le monde occidental. Cela ne suffit pourtant pas à expliquer le soutien de tous ces Français, surtout jeunes, à de tels monstres.

Deux explications conjointes peuvent être avancées pour commenter ce sondage très préoccupant (peu de chances, d’ailleurs, de le voir diffusé ailleurs que sur Internet ; espérons qu’Éric Zemmour en prenne connaissance pour en informer l’ensemble des Français).

Lire la suite

État islamique en Irak : vrais ou faux islam ? Menaces sur l’Europe - par Guillaume Faye

État islamique en Irak : vrai ou faux islam ? Menaces sur l’Europe – par Guillaume Faye

19/08/2014 – PARIS (via le site de Guillaume Faye)
Les atrocités et les actes de barbarie commis par les bandes armées djihadistes en Irak qui persécutent, chassent et massacrent les chrétiens, les Kurdes et les autres minorités ne sont évidemment pas le lot de l’immense majorité des musulmans. Néanmoins, il est erroné de dire, comme tout le monde le répète à l’envi (surtout les autorités et intellectuels musulmans) que tout cela ”n’a rigoureusement rien à voir avec l’islam authentique”. Malheureusement, si.

Cette intolérance absolue, cette fascination pour la mort (châtiment des autres et sacrifice de soi en martyr), cette obligation menaçante des conversions, cette infériorisation de tout ce qui n’est pas sunnite intégriste, cette conception dictatoriale et théocratique du pouvoir sont fondamentalement et virtuellement inscrites dans les sourates coraniques. Elles correspondent d’ailleurs aux comportements du premier djihad, à partir du VIIème siècle. Porter la foi par la guerre fait partie des fondamentaux de l’islam, qui a toujours été fasciné par la violence – au service de la paix finale, bien entendu. La conversion ne se fait pas par la persuasion mais par la contrainte et la peur, peur d’abord d’un Dieu unique, impitoyable avant d’être miséricordieux. Le totalitarisme chimiquement pur a été inventé par cette ”religion–idéologie” et non pas, comme le soutenait faussement Hannah Arendt, par le communisme, le nazisme et le fascisme.

Par définition, l’islam est violent, invasif, universaliste, prosélyte, intolérant – davantage encore que les formes les plus aigues du christianisme offensif jusqu’au XVIIème siècle. Fondé sur la culture arabe ancestrale, il ne met entre parenthèses cette caractéristique que face à une force supérieure. Là, il fait le dos rond, ploie, recule provisoirement et pratique la ruse. À part dans le soufisme (branche minoritaire et schismatique), il repose sur l’affrontement – celui qu’implique la croyance en une Vérité absolue à imposer à tous – et non pas sur l’intériorité, la réflexion et la foi personnelles. La différence (psychologique et théologique) est majeure avec le judaïsme : ce dernier, bien que persuadé de détenir la Vérité, ne fait pas de prosélytisme, pas de conversions par la violence, mais demeure une religion ethnique et fermée. La sécurité, l’influence du peuple juif, qui se pense comme éternellement minoritaire et à part, sont des priorités ; à l’inverse de l’islam d’origine arabe, qui veut régenter toute l’humanité et impose les concepts délirants d’ ”infidèles” et de ”mécréants”. Position totalement étrangère aux cultes polythéistes et à toute la culture européenne, que le christianisme a d’ailleurs fini par abandonner ; position fanatique, mentalement régressive et stérilisante.

Lire la suite

Allemagne : Les distributions de corans, nouveau fléau des centres-villes

Allemagne : Les distributions de corans, nouveau fléau des centres-villes

19/08/2014 – STUTTGART (NOVOpress) – Rainer Bartle, le patron de la librairie Wittwer – la plus grande librairie de Stuttgart, sur la Königstraße –, n’en peut plus. Depuis des mois, les salafistes de la fondation « Lis » (Lies-Stiftung) ont installé leur stand juste contre sa porte. Et ils vont jusqu’à distribuer le Coran à l’intérieur de sa librairie. Les clients sont indignés et s’en prennent au libraire, qui n’en peut mais. Il reçoit des lettres de plaintes : « Est-ce que Wittwer s’est associé aux salafistes ? »

Wittwer n’est pas la seule victime. Bettina Fuchs, qui dirige l’association des commerçants du centre-ville, City-Initiative Stuttgart (CIS), dit avoir reçu de nombreuses plaintes de ses adhérents, y compris de grands magasins. « Toutes les plaintes ont le même contenu. Ce qui gêne tout le monde, c’est que les clients soient abordés juste devant un magasin. “Beaucoup de gens répugnent désormais à aller en ville pour cette raison”, dit Bettina Fuchs ».

Interpellée par les commerçants, la municipalité dit ne pouvoir rien faire. Selon elle, « on ne peut interdire des stands d’information que si les organisations sont interdites ou si elles poursuivent des buts commerciaux », ce qui n’est pas le cas des salafistes.

D’après les photos publiées par la fondation « Lis » sur son site et sur sa page facebook, ces distributions de rue ont lieu dans toutes les villes d’Allemagne et aussi, désormais, en Autriche et en Croatie.

Quant aux résultats, les salafistes ont réalisé une vidéo (ci-dessous) de propagande sous le titre « L’Europe se convertit en masse à l’Islam ». On y voit des convertis, généralement européens (plus ou moins) de souche, ânonner la chahada, la profession de foi islamique (« J’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et j’atteste que Mohammed est son messager »). Au milieu (à 3’10), des porte-parole de la fondation expliquent avoir converti « officiellement trois mille personnes » depuis le lancement de l’opération, il y a deux ans.

Crédit photo : DR.

15 % des Français soutiendraient l’action djihadiste au Moyen-Orient - par Gabriel Robin

“Al-Qaïda en France”, le livre choc de Samuel Laurent

04/08/2014 – PARIS (NOVOpress)
Haletant, le nouveau livre de Samuel Laurent, “Al-Qaïda en France”, se lit comme un roman d’espionnage. Consultant international et homme de terrain, l’auteur s’était tout d’abord lancé dans une enquête sur les djihadistes français partis en Syrie. Mais il va rapidement découvrir l’existence d’un réseau bien plus large qu’il ne l’aurait imaginé, et qui va l’emmener jusqu’en Somalie pour finir dans les cités françaises où règnent en maître les salafistes.

Profitant de ses contacts au Sahel et en Lybie, il va réussir à s’introduire dans la brigade de Mohammed Fizourou ou auprès de l’émir de Jabhat al-Nosra, au bout de plusieurs mois de négociations. C’est là qu’il va comprendre ce qui se trame…

Constatant la disparition de certains français du camp où il réside du jour au lendemain, il en vient à découvrir que certains djihadistes français, ceux qui forment l’élite d’Al-Qaïda, après avoir passé un processus de sélection rigoureux sont envoyés en Somalie.

Ni une ni deux, l’auteur s’envole pour la suite de son enquête à Mogadiscio puis dans les repaires de shebabs. Il découvre alors le point clé de ces réseaux: ceux ayant été identifiés comme les meilleurs français djihadistes sont exfiltrés dans ces camps islamistes afin de préparer leur retour en France où ils seront des agents dormants d’Al-Qaïda, prêt à frapper lorsque l’ordre leur sera transmis. Après des semaines de jeu de piste, il finira par rencontrer en France “l’émir” d’Al-Qaïda en charge de ce groupe terroriste.

Décrivant dans le détail le fonctionnement de cette structure, ces méthodes, à grand renfort d’interviews exclusives et de témoignages passionnants, l’auteur fait des révélations fracassantes sur ces réseaux de l’ombre présents à l’heure actuelle en France. Glaçant.

Photo : le drapeau d’Al-Qaïda. Crédit photo : domaine public via Wikipédia (cc).

[Entretien exclusif Novopress] Joachim Veliocas : "Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro" 

[Entretien exclusif Novopress] Joachim Veliocas : “Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro“ 

31/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Joachim Veliocas de l’Observatoire de l’islamisation a semble-t-il réussi le buzz médiatique de ces derniers jours. En effet, son enquête portant sur la vente de livres jihadistes dans les magasins Carrefour pendant le Ramadan s’est retrouvé à la Une du Figaro et est même désormais relayée par la presse étrangère. Novopress l’a rencontré à cette occasion.

Propos recueillis par Arnaud Naudin


Joachim Veliocas, vous venez de frapper un bon coup. En effet, notamment le Figaro, la presse relaie votre enquête sur la vente de livres jihadistes lors du Ramadan chez Carrefour. Comment la presse a-t-elle été informée de votre enquête ?

La presse a été informée via les réseaux sociaux. Judith Waintraub du Figaro a « retweeté » notre enquête vidéo dès le 18 juillet, et ses autres confrères du journal ont fait de même comme Stéphane Kovacs. Ils avaient 15 jours de décalage mais c’est mieux que Le Monde qui n’en parle toujours pas aujourd’hui alors que la polémique est relayée dans la presse internationale ce jour même. Stéphane Kovacs a écrit l’article de lundi dernier, et eut la délicatesse de me prévenir avant parution. Je ne m’attendais pas à voir le sujet en Une du Figaro !

Pouvez-vous revenir sur votre enquête ?

Deux auteurs sont visés dans mon enquête. L’un, l’imâm Nawawi,(1233- 1277) est un des fondateurs de l’école juridique shaféite du sunnisme, qui compte quatre écoles, les autres étant le malékisme, le hanbalisme et le hanéfisme. Une référence intemporelle, son surnom est quand même « Le cheikh de l’islam », ses livres sont dans toutes les librairies musulmanes, même à l’Institut du monde arabe, un incontournable de la jurisprudence islamique. Dans deux livres vendus dans les 1.000 points de ventes (dont Carrefour, Fnac etc.) Les 40 hadith et Les Jardins des Saints il prescrit, et cela n’a jamais été suspendu car il se base sur les propos de Mahomet, de tuer les apostats, de tuer les couples non mariés. Concernant le jihad, Nawawi rapporte les paroles de Mahomet qui aurait déclaré : « Parcourir le monde signifie combattre pour la cause de Dieu » dans Le Jardin des Saints édité chez AlBouraq . Il ne s’agit pas de simplement se défendre mais d’imposer la parole d’Allah plus haute que celle des autres religions, le prophète des musulmans dit encore : « Le combat mené pour que la parole de Dieu soit la plus élevée est le combat pour la cause de Dieu ». Plus élevée que les lois impies de la république française par exemple…

Le même ouvrage interdit aux esclaves de quitter leurs maîtres, l’esclavage n’a jamais été aboli par les juristes musulmans, et pour cause le prophète lui même l’a autorisé ! Il faut savoir que l’esclavage est largement pratiqué aujourd’hui dans les Etats islamiques, comme au Niger, en Mauritanie, au Nigeria, au Soudan, en Arabie Saoudite, au Qatar. Pendant mes études, j’avais un camarade marocain, Mohamed, qui m’assurait que ses parents avaient un esclave noir à la maison. Une charge qui s’hérite de père en fils, ils seraient heureux et bien traités selon cet ami avec qui j’avais étudié et entretenais d’excellents rapports. Mais cet esclavage-là n’intéresse pas Christiane Taubira qui considère le sujet uniquement comme une arme pour culpabiliser les Français blancs.

Lire la suite

État islamique en Irak : vrais ou faux islam ? Menaces sur l’Europe - par Guillaume Faye

Irak : le Califat est une menace pour la France (Présent n° 8156)

30/07/2014 – MOSSOUL (NOVOpress)
Au chevet des chrétiens d’Irak avec Mgrs Gollnisch et Dubost, le cardinal Barbarin a déclaré mardi qu’il fallait encourager les chrétiens d’Irak persécutés par les jihadistes à rester dans ce pays où ils ont développé depuis des siècles « un art de vivre ensemble qui est aussi une grande richesse pour l’humanité ». Les ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur français ont en effet annoncé être prêts à accorder l’asile aux chrétiens d’Orient menacés par les islamistes. C’est un peu tout ce qu’ils savent faire. Mgr Barbarin s’est dit inquiet de telles mesures « parce qu’on va aggraver l’exode et on va aggraver la situation ».

Louis Aliot, rejette, lui aussi, l’initiative du gouvernement. « La France ne peut plus recevoir d’immigration ».

Dans un pays où la politique d’immigration aurait été pensée et contrôlée (et ce depuis des décennies), il est bien évident que les chrétiens d’Irak devraient être accueillis en priorité. Au nom de leurs racines chrétiennes et des liens historiques qui unissent la France aux Eglises d’Orient. On sait que c’est loin d’être le cas. C’est même tout l’inverse qui a été mis en place par toute une génération de responsables politiques pour lesquels « la foi est un objet non identifié », selon la formule de Famille Chrétienne. Le gros malaise de François Hollande face à la question est manifeste. On a accueilli en priorité et en masse les immigrés dont les religions, les cultures et les coutumes étaient les plus éloignées, les plus opposées voire les plus hostiles aux nôtres.

Ne pas les accueillir tous ne signifie pas les abandonner. Ce qui est le cas actuellement. La France n’est absolument « pas à la hauteur de l’enjeu », comme l’a justement fait remarquer l’ancien ministre UMP des Affaires européennes Bruno Le Maire, qui appelle à une intervention diplomatique et politique sur un pertinent argument : « L’installation d’un califat islamique à Mossoul est une menace pour nos intérêts, pour nos valeurs, on ne peut pas laisser passer ça sans intervenir et prendre les initiatives diplomatiques nécessaires ». « Il n’y a pas d’initiative forte avec Barack Obama, avec Angela Merkel, ni avec d’autres Européens, pour appeler à la défense des chrétiens d’Orient », poursuit Lemaire.

Lire la suite

« Manifestation pour Gaza » : Allah Akbar en plein cœur de Nice

28/07/2014 – VIDÉO - Les Français découvrent le résultat de 40 années de politique d’immigration UMP-PS. Images tournées place Garibaldi à Nice, à la fin de la manifestation “pour Gaza” le 26 juillet 2014. Selon le site Islam&Info, ces manifestations “pour Gaza” sont avant tout des manifestations d’affirmation communautaire et politique des arabo-musulmans vivant sur le sol français.

Les identitaires niçois dénoncent sur leur site internet ces revendications, le soutien à la Palestine n’étant évidemment qu’un prétexte à une démonstration de force islamiste : « Si cette fois-ci aucun affrontement notable n’a eu lieu et si l’on n’a pas entendu de slogans à la gloire de Mohamed Merah comme lors d’une précédente manifestation, nous pouvons regretter que les médias locaux soient manifestement passés à côté de la tonalité particulière du rassemblement et du caractère des meneurs. Car hier c’est avant tout à une démonstration de force des groupes islamistes que nous avons assisté.

Au cœur de la manifestation, ce sont les jeunes de la “Ligue de Défense Musulmane 06″, un nouveau groupuscule radical, qui lançaient les slogans ou participaient à l’encadrement. Ce sont aussi eux qui ont mené une prière musulmane aux pieds de la statue de Garibaldi, prière terminée par de virulents “Allah Akbar”…»

Publié le
Vu sur Facebook

Extrême-gauche et Islam : une alliance contre-nature ?

Publié le
Vu sur Facebook

Après la grande soirée de samedi 26 sur France 2 pour fêter la fin du ramadan, pourquoi pas un “Musulthon” ?

Publié le
Manifestation pro-Palestine : retour sur les émeutes à Barbès (vidéos)

Manifestation pro-Palestine : retour sur les émeutes à Barbès (vidéos)

20/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Malgré ses belles promesses de 2012, la France de François Hollande est bien loin d’être apaisée. D’autant que cette France multiculturelle montre son vrai visage, celui de la violence, violence communautaire dont la France, pourtant non concernée, se trouve être le théâtre.

Dernier exemple particulièrement édifiant, hier samedi 19 juillet, avec les émeutes qui ont marqué la manifestation pro-palestinienne en plein cœur du quartier parisien – symbole du Grand Remplacement – Barbès.

De plus, l’on peut s’interroger sur l’attitude du gouvernement, qui en public bande les muscles pour nous faire croire au maintien de l’ordre, mais qui en réalité laisse faire une manifestation pourtant interdite, comme le rappelle dans l’un de ses tweets un journaliste de Libération.

Gouvernement passablement incompétent, puis qu’en ce moment à Sarcelles, une manifestation toujours en faveur de la Palestine, dégénère en incidents violents…

 

Violences communautaires donc, qui servent de Gaza comme d’un prétexte mais en fait imposent une vision du monde « religieuse ». Pour preuve la vidéo ci-dessous, où à partir de 10 minutes, l’on voit des émeutiers s’en prendre violemment aux policiers en criant « Allah Akbar » !

Lire la suite

Immigration, islam : vers la guerre civile ? Analyse polémologique - Par Guillaume Faye

Immigration, islam : vers la guerre civile ? Analyse polémologique – Par Guillaume Faye

Dans un précédent article (« La Troisième guerre mondiale : prédictions ») j‘avais évoqué, dans un scénario d’embrasement global, une possible guerre civile ethnique en France : « L’immigration massive en Europe (surtout de l’Ouest) sous la bannière de l’islam va progressivement dériver vers une guerre civile ethnique. L’incapacité de l’Europe à endiguer l’immigration invasive en provenance du Maghreb et de l’Afrique continentale en explosion démographique débouchera inévitablement sur un conflit majeur. La présence en Europe de très fortes masses de manœuvres jeunes, d’origine arabo-musulmane, de plus en plus islamisées, avec une minorité formée militairement et voulant en découdre dans un djihad d’émeutes insurrectionnelles et de terrorisme, sera le facteur déclencheur d’une spirale incontrôlable. » Penchons-nous sur la probabilité de ce scénario.

Le meilleur allié de la polémologie (science et études des conflits armés collectifs), c’est l’histoire. Or, la longue histoire de Rome, par exemple, nous enseigne que les guerres civiles (avec légions romaines contre légions romaines) furent aussi fréquentes  que les guerres de conquête et/ou de défense menées contre des peuples extérieurs. Relisant l’histoire de la France, de l’Allemagne, de la Grande Bretagne, des Etats-Unis, de la Chine, on s’aperçoit que les guerres intestines égalent les conflits extériorisés. De plus en France, il existe une forte tradition de conflits internes de forte ou de basse intensité, de la guerre de religions des XVIe et XVIIe siècles jusqu’aux XIXe et XXe siècles. La Révolution française, on l’oublie trop souvent, ne fut ni plus ni moins qu’une guerre civile. Tout comme, lors de l’opposition résistants/ collaborateurs et vichyssois au cours de la Seconde guerre mondiale, la France, était réellement partagée en deux camps qui se haïssaient (avec, comme toujours, la majorité de la population attentiste).

La montée de l’opposition conflictuelle entre l’islam, de plus en plus présent et en expansion numérique (nouveauté radicale et tonitruante dans l’histoire de France, minimisée par une oligarchie politico-médiatique à la fois apeurée et aveuglée) et la société française ”de souche” est beaucoup plus explosive et intense potentiellement que, par exemple, les guerres de religions entre catholiques ou protestants ou que les conflits idéologiques et politiques qui ont émaillé l’histoire récente depuis la Révolution (1). Vient s’ajouter à cela la dimension ethnique, très aggravante, du fait de l’immigration massive africaine et maghrébine. Au conflit spécifiquement religieux, sociologique et idéologique, vient s’ajouter, même si elle n’est pas formulée comme telle, la dimension ethno-biologique, qui a un énorme impact dans les mentalités collectives, même si elle est niée et refoulée par la censure (le surmoi) de l’idéologie dominante.

Lire la suite

Le ramadan interdit en Chine

Le ramadan interdit en Chine

04/07/2014 – PÉKIN (NOVOpress) - Le gouvernement chinois a interdit aux musulmans de la région du Xinjiang de célébrer le ramadan.

Un porte-parole en exil du Congrès Uighur, qui promeut « la démocratie, les droits de l’homme et la liberté » pour les Uighurs a ajouté que les autorités ont encouragé Uighurs à manger des repas gratuits pendant cette période et que les maisons seront inspectées pour vérifier si les familles observaient le jeûne.

Plusieurs agences gouvernementales et écoles ont affiché des avis d’interdiction sur leurs sites web visant à empêcher les lieux publics d’être utilisés pour promouvoir la religion musulmane.

La radio Bozhou, gérée par l’État, a averti que cette interdiction s’applique aussi aux membres de parti, et aux professeurs. « Nous rappelons à tout le monde qui ne leur est pas permis d’observer le jeûne du Ramadan », rappellent régulièrement les médias.

Le Xinjiang est une région autonome en Chine du Nord-Ouest, peuplée par les Uighur, une minorité Musulmane distincte avec sa propre langue et qui exige une indépendance totale de Pékin. Il y a environ 10,2 millions d’Uighurs dans le Xinjiang selon un recensement de 2002 (le dernier disponible) conduit par la Chine.

« La Chine prend cette mesure coercitive pour limiter la foi des Uighurs, mais créera ainsi plus de conflits », selon Dilxadi Rexiti, un porte-parole exilé du Congrès Uighur. « Nous exigeons de la Chine quelle cesse ses persécutions et autorise immédiatement le Ramadan. »

La Chine est régulièrement ciblée pour ses attaques visant les religions, au premier rang desquelles le christianisme et l’islam.

Source : International Business Times – crédit photo : juha_riissanen via Flickr (cc)

L'Albanie, pays musulman, devient candidat à l'Union européenne

L’Albanie, pays musulman, devient candidat à l’Union européenne

27/06/2014 – TIRANA (NOVOPress)
Quand il s’agit d’aller à l’encontre des intérêt de l’Europe et de sa civilisation chrétienne, et de servir les interêts americains, la nuisible Commission Européenne signe toujours les accords. Le quotidien La Croix informe que l’Albanie obtient le statut de candidat à l’Union Européenne.

Cette nation majoritairement musulmane est membre de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), une alliance militaire pilotée par les USA.

Cette information confirme un peu plus l’analyse effectuée par l’écrivain Guillaume Faye dans son livre titré Nouveau discours à la nation Européenne où celui-ci explique que l’Europe est en guerre contre “l’alliance américano-musulmane”, sans qu’elle le sache : « La politique américaine doit donc être ainsi décryptée : l’infiltration de l’Islam en Europe et la création d’États musulmans dans les Balkans – Bosnie, Grande Albanie – qui seront des bases de pénétration sur notre continent des masses musulmanes, servent les intérêts américains : une Europe homogène constituerait un danger ; une Europe en proie au problème islamique sera affaiblie et vassale ». De plus, ajoute-t-il, « la menace islamique sur l’Europe et en Europe est très utile aux États-Unis pour se poser, le jour venu, en défenseurs et en apporteurs de solutions ». Un prochain débarquement, avec un futur marché de la reconstruction à la clé, serait-il en préparation, comme ce fût déjà le cas en 1917 et en 1944 ?

Plus que jamais, à l’instar des Identitaires, les Européens ne doivent plus reculer et faire comprendre que l’Union européenne n’est pas leur Europe.

Photo une : Tirana, capitale de l’Albanie. Crédit : Terfili via Wikipédia (cc).

David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

20/06/2014 – LONDRES (NOVOpress) - Les religieux musulmans au Royaume-Uni qui défendent le terrorisme et refusent la liberté d’expression, l’égalité et la démocratie se verront opposer une vigoureuse défense de « l’identité britannique », a déclaré le Premier ministre David Cameron.

Lors d’une déclaration musclée visant principalement les « prêcheurs de haine », le Premier ministre a indiqué que l’absence de réaction face à ces prédicateurs violents « a permis à l’extrémisme de se développer ».

Il prévoit de profiter du 800ème anniversaire de la Magna Carta pour réaffirmer les valeurs britanniques avec une « Magna Carta moderne ».

Le temps est venu de cesser de « critiquer l’identité britannique », et de dire à tous ceux qui vivent ici que leur refus d’accepter les lois et la vie britanniques n’est « pas une option ».

Lire la suite

Syrie : les terroristes amis de BHL et Hollande ne sont plus à la mode

Syrie : les terroristes amis de BHL et Hollande ne sont plus à la mode

18/06/2014 – PARIS (NOVOpress) - Financés par l’Arabie Saoudite et le Qatar, aidés par Obama et Hollande, nos amis terroristes musulmans en Syrie ont vu leurs crimes de guerre couverts par les puissances occidentales, prêtes à tout pour détruire les alliés de la Russie.

Comme le déclaraient Hollande et Fabius lors d’un sommet Européen en mars 2013 : « Nous souhaitons que les Européens lèvent l’embargo sur la livraison d’armes aux rebelles en Syrie. Nous sommes prêts à soutenir la rébellion, donc nous sommes prêts à aller jusque-là. Nous devons prendre nos responsabilités ». Source : Europe 1

Lire la suite

Irak : 11 ans après la chute de Saddam Hussein, le chaos islamiste

16/06/2014 – VIDÉO - Un peu plus de onze ans après le déclenchement de la guerre d’Irak (20 mars 2003), qui a vu la chute de Saddam Hussein et du régime nationaliste laïc Baas, la stratégie du chaos menée par les États-Unis bat son plein. Le pays, livré à une nouvelle guerre, est la proie d’islamistes venus de tout le Moyen-Orient, mais aussi des Balkans (Albanais kosovars).

La vidéo ci-dessus est un document réalisé par les mercenaires et militants de l’EIIL (État islamique en Irak et au Levant). Alors qu’une intervention américaine serait catastrophique pour Barack Obama auprès de l’opinion publique américaine, l’Iran émerge peu à peu comme seule force encore en mesure de faire face.

Publié le
Pierre Cassen (Riposte laïque) : "Notre combat se poursuivra" [Entretien exclusif Novopress]

Pierre Cassen (Riposte laïque) : “Notre combat se poursuivra” [Entretien exclusif Novopress]

13/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
Pierre Cassen (à gauche sur la photo) et Pascal Hilout de Riposte laïque viennent d’être condamnés en appel pour la publication de deux articles. Une condamnation très sévère sur la plan financier. Novopress a rencontré Pierre Cassen à cette occasion.


Pierre Cassen, avec Pascal Hilout, vous venez d’être condamné en appel pour la publication des deux articles. Pouvez-vous nous décrire ce qu’indiquaient ces deux articles et les raisons pour lesquelles vous avez été poursuivi et condamné ?

Je mets ces deux articles à la disposition de vos lecteurs, pour qu’ils jugent par eux-mêmes. Dans le premier, que j’ai signé au nom de Cyrano, je posais une question vieille comme le monde : comment la démocratie peut-elle se protéger de ceux qui utilisent ses faiblesses pour mieux la tuer ? Je contestais, d’autre part, une phrase souvent répétée par Mélenchon : « Ce sera eux ou nous », en expliquant au président de Parti de Gauche qu’il se trompait de « eux ». Je démontrais pourquoi les islamistes présentaient le vrai danger pour la société française, alors que pour Mélenchon, le problème, c’est le Front national. Quant à Pascal, dans un autre édito de Cyrano, qu’il a écrit, il a repris un argumentaire de René Marchand, démontrant les méthodes de conquête des islamistes : immigration, réislamisation, prénoms, ramadan, halal, voile, mosquées, communautarisme, victimisation… afin de parvenir à leur objectif : le grand califat, et donc la conquête des territoires où ils sont pour le moment minoritaires. Aucun appel à la violence, simplement l’énoncé de faits que chacun peut vérifier dans son quotidien. Selon nos magistrats, et les imposteurs de l’antiracisme, cela s’appelle de l’incitation à la haine, et c’est sévèrement puni.

Lire la suite