Tag Archives: islam

lapidee_topelement

Islam et Liberté d’expression : la culture s’autocensure pour ne pas faire d’amalgames…

23/01/2015 – PARIS (NOVOPress)
L’attentat contre Charlie Hebdo a eu des conséquences dans le monde de la musique, du cinéma mais également dans celui du théâtre. En effet, la pièce “Lapidée” – qui raconte l’histoire d’une jeune hollandaise victime d’une lapidation au Yemen – après avoir été accusée d’adultère,
Cette pièce Lapidée ne sera finalement jouée que trois fois au lieu de trente séances prévues à l’origine. Pire encore, la campagne d’affichage a été annulée. Le motif ? Cela pourrait constituer une provocation à l’égard de la communauté musulmane en France…

Dans le même temps, en Belgique, le Musée Hergé a renoncé à l’exposition hommage à Charlie Hebdo. Cette manifestation – destinée à défendre la liberté d’expression – a été annulée compte tenu des menaces islamistes pesant sur le pays.

Les musulmans sont-ils vraiment les premières victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo comme voudraient nous le faire croire les médias officiels ? En tout cas, la censure islamique fonctionne très bien aujourd’hui en Europe…


yves-de-kerdrel

Yves de Kerdrel : “Nous dénonçons la soi-disante islamophobie des Français”

22/01/2015 – PARIS (NOVOPress)
Yves de Kerdrel, directeur des rédactions du groupe Valmonde, présente le nouveau numéro de Valeurs actuelles avec sa une consacrée à “La Tyrannie des tartufes”. Il en profite pour dénoncer “la soi-disante islamophobie des Français”.
En effet, alors que des islamistes ont tué des journalistes, certains sont en train d’essayer de nous faire croire qu’aujourd’hui, en France, les vraies victimes sont les musulmans…



Les racines islamiques du massacre de Charlie Hebdo, un peu "d'histoire sainte" islamique

Les racines islamiques du massacre de Charlie Hebdo, un peu “d’histoire sainte” islamique

Ci-dessus : Décapitation du poète Al-Nadr sur ordre de Mahomet, parce qu’il avait raconté des histoires drôles sur lui.

Par “Hélios d’Alexandrie

Le sang des victimes n’avait pas encore séché que les bien-pensants s’évertuaient à expliquer le massacre. Il faut chercher disent-ils les causes sous-jacentes à la radicalisation des musulmans, les causes socio-économiques par exemple, car les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y paraît. L’exclusion, la précarité, l’aliénation, la révolte contre un ordre social injuste, etc. On croirait entendre Tariq Ramadan quand il justifiait les horreurs perpétrées par Mohammed Merah à Toulouse il y a moins de trois ans.

Le public se laissera-t-il berner encore une fois? Non mesdames et messieurs les bien-pensants, cette fois le public ne vous suivra pas bien loin. Continuez à vous illusionner sur votre pouvoir de désinformer, les gens ne sont plus dupes, on peut même dire que les adeptes du « vivre ensemble » à n’importe quel prix, ont finalement perdu leur « innocence » avec leurs illusions. On ne vit pas à égalité avec les islamistes, on se soumet à eux dans l’humiliation ou on meurt.

Les islamistes ont leur façon à eux de nous dire qui est le maître. Ils prennent les moyens qu’ils jugent appropriés pour nous convaincre de renoncer morceau par morceau à cette civilisation, historiquement la plus achevée et la plus humaine, que nos aïeux ont édifiée, non sans sacrifices ni sans douleur. Nous avons certes raison de nous inquiéter pour la liberté d’expression, elle est aujourd’hui sérieusement amochée, mais qui s’inquiétait hier du Processus d’Istanbul, où l’on a vu des hommes politiques islamistes et des personnalités politiques occidentales de premier plan comme Hillary Clinton, s’allier pour museler les critiques de l’islam?

Les islamistes, c’est connu, sont passés maîtres dans la distribution des rôles: Erdogan et son ministre des affaires étrangères s’insurgent contre «l’islamophobie», véritable «crime contre l’humanité» selon eux; mais ce sont d’autres islamistes, plus jeunes, moins connus, mais bien financés et bien entraînés qui punissent le «crime». Le sang répandu dans la salle de réunion de Charlie Hebdo, les potentats musulmans du Qatar, d’Arabie Saoudite et de Turquie en ont plein sur les mains.

Erdogan a pour son dire qu’il n’y a pas islam et islamisme, l’islam c’est l’islam ! On ne peut que lui donner raison, et le massacre de Charlie Hebdo, n’en déplaise aux adeptes de la rectitude politique, c’est aussi et surtout l’islam. Ceux qui l’ont perpétré seront élevés au rang de héros, ils ont lavé l’honneur de Mahomet et par le fait même l’honneur de l’islam et des musulmans; en cela ils ont suivi l’exemple de leur «beau modèle» tel que rapporté dans la Sira, la biographie de Mahomet. Contrairement aux aveugles volontaires qui s’acharnent à ne pas voir l’évidence, les islamistes ne s’étonnent pas d’un tel crime, ouvertement ou en privé ils s’en féliciteront, ils s’abstiendront peut-être de danser dans les rues, mais ils ne cacheront ni leur satisfaction ni leur morgue.

Un peu « d’histoire sainte » islamique

Lire la suite

Sheikh-Imran-Hosein

Le Sheikh Imran Hosein suggère aux musulmans présents en France d’opter pour la remigration

21/01/2014 – MALAISIE (NOVOpress)
Imran Nazar Hosein est un érudit musulman, auteur et philosophe spécialisé en eschatologie islamique, en politique internationale et en sciences économiques et politiques.
Dans cette vidéo, il s’adresse aux musulmans présents en France et leur suggère fortement d’opter pour la remigration afin de vivre pleinement leur foi en terre d’islam.

Que faire ? Comment devons-nous répondre ? Que se passe-t-il en France ? Beaucoup d’entre vous ont des parents qui ont émigré. D’Algérie, du Maroc, de Tunisie, de Libye, d’Afrique du nord… Et vous êtes nés en France. Et vous considérez la France comme votre terre, mais non ce n’est pas votre terre.
Vos parents ont quitté l’Afrique du nord. C’est là-bas votre terre. C’est là votre terre. Et bien que vous soyez nés en France, vous devriez rentrer chez vous. Mon conseil pour vous en ce jour est le retour chez vous.


L’Europe n’est pas une terre d’islam – par Vincent Revel

L’Europe n’est pas une terre d’islam – par Vincent Revel

21/01/205 – PARIS (NOVOpress)
Après les marches blanches et après l’unité nationale affichée ostensiblement par le slogan « je suis Charlie », qu’allons-nous faire ? Comment allons-nous réagir et analyser la situation dramatique dans laquelle nous nous sommes embourbés tout seul ?

Au nom du bien-vivre-ensemble et pour éviter toutes stigmatisations, il nous est malheureusement interdit de nommer correctement le danger que nous devons affronter. Certains parlent de terrorismes, d’autres évoquent des extrémistes avec l’intérêt premier d’entretenir le flou le plus opaque qui soit. Pourtant, comme avec le cas Merah, comme avec cette nouvelle affaire de caricature qui irrite une fois de plus les sensibilités extrêmes du monde musulman, le problème semble clair et précis. L’Occident est en guerre contre l’islam politique.

Ce constat, difficile à établir pour nos élites déconnectées de la réalité, est aujourd’hui impossible à assumer car il nous imposerait obligatoirement la remise en cause de l’utopie du multiculturalisme imposée avec force à l’Occident européen. Selon nos idéologues modernes, la seule réponse qui peut être donnée face à la barbarie est la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ! Avec cette nouvelle dérobade, nous pouvons affirmer avec craintes que ça ne leur a pas servi de leçon.

Khaled Kelkal, abattu dans les Monts du Lyonnais, Xavier Jaffo, mort au combat en Tchétchénie en 2000, Hervé Djamel Loiseau, mort lors de la bataille de Tora Bora en Afghanistan en 2001, Lionel Dumont, braqueurs et combattants islamistes du gang de Roubaix, les frères David et Jérôme Courtalier, Johann Bonte, Mohammed Merah, les frères Kouachi, Amedy Coulibaly (délinquants multirécidivistes) et les milliers de djihadistes syriens sont malheureusement devenus des exemples au service de la propagande islamiste.

Lire la suite

Jihad contre la France : Bernard Squarcini sur Boualem Bensaïd

« Moi j’ai perdu, mais d’autres viendront. Ici nous sommes chez nous, vos femmes porteront le hijad et on montera jusqu’en Europe du nord.»
Boualem Bensaïd

20/01/2015 – PARIS (NOVOpress) - Extrait de l’émission Faites entrer l’accusé : Khaled Kelkal. « Ennemi public n°1 » sur la chaîne France 2 présentée par Christophe Hondelatte. Témoignage de l’ex-patron du renseignement français Bernard Squarcini à propos de Boualem Bensaïd.

Boualem Bensaïd est un Algérien membre du GIA et l’un des principaux responsables de la vague d’attentats islamistes commis en France en 1995, notamment celui du RER B à St-Michel. Il a été arrêté à l’automne 1995.
Emprisonné depuis son arrestation en novembre 1995, Boualem Bensaïd purge deux autres peines de dix années de prison et de trente années de réclusion criminelle, prononcées pour d’autres faits en rapport avec la campagne d’attentats de 1995.

Publié le
La France est en guerre, par Aymeric Chauprade

La France est en guerre, par Aymeric Chauprade

Les phénomènes ont des causes. Ce qui frappe la France aujourd’hui porte un nom et est le résultat de causes identifiables. Cette première partie est consacrée à la définition du mal qui nous frappe et à ses causes. La seconde sera consacrée aux solutions. Source : realpolitik.tv

Les politiques américaines et européennes ont détruit ou affaibli tous les régimes arabes qui tentaient de s’imposer au détriment de la Charia et ont donc libéré ainsi les forces islamistes.

Aymeric Chauprade

Aymeric Chauprade

La France est en guerre avec des musulmans, elle n’est pas en guerre avec les musulmans, mais avec des musulmans.

L’islam est un monde complexe. Il nous faudrait des heures pour y expliquer les variantes, chiites, sunnites et à l’intérieur des sunnites, les différentes écoles juridiques, et le soufisme aussi.

De manière simple, je diviserai l’islam en deux. Ce que j’appelle l’islam acclimaté par les nations, par les cultures nationales, par les États, et qui fait que les islams marocain, indonésien, saoudien ne sont pas les mêmes.

Et l’islam global, l’islam qui est resté fidèle à ses fondements djihadiques, à ses fondements historiques, et qui dit fondements dit fondamentalisme, l’islam qui refuse de s’inscrire dans les nations, qui ne reconnaît pas ou peu de légitimité aux chefs d’État, qu’ils soient musulmans ou non, l’islam qui veut restaurer le califat et établir la loi islamique sur la terre entière. C’est bien cet islam qui nous fait la guerre, que nous le voulions ou non.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Leur « union nationale », c’est la « soumission » devant l’Islam

Publié le
Stephane-Guy_web

Le journaliste Stéphane Guy à Demba Ba : “Vous êtes un musulman, vous n’êtes pas un islamiste ?”

19/01/2015- FRANCE (NOVOpress)
Invité le lundi 12 janvier dans l’émission J+1 sur Canal+, le footballeur Demba Ba a répondu à quelques questions concernant sa foi musulmane.
Le journaliste, Stéphane Guy, qui voulait faire écho aux attentats perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo, a interrogé le footballeur en ces termes : “Vous êtes un musulman, vous n’êtes pas un islamiste ?”. Une question qui n’a pas manqué de créer la polémique…



L'Afrique n'est pas "Charlie" - par Bernard Lugan

L’Afrique n’est pas “Charlie” – par Bernard Lugan

18/01/2015 – PARIS (via L’Afrique réelle)
Vu d’Afrique, l’ “affaire Charlie hebdo” illustre les limites de l’universalisme européo-centré. Vendredi 16 janvier, alors que les sociétés de l’hémisphère nord communiaient dans le culte de la liberté d’expression, une partie de l’Afrique s’ insurgeait contre la France des “Charlie”. Du Sénégal à la Mauritanie, du Mali au Niger, de l’Algérie à la Tunisie et au Soudan, le drapeau français a été brûlé, des bâtiments français incendiés et en “prime”, des églises détruites. Quant aux imprudents chefs d’Etat africains qui participèrent à la marche des “Charlie”, dont Ibrahim Boubacar Keita du Mali, les voilà désormais désignés ennemis de l’islam.

Personne n’a dit ou vu que l’ “affaire Charlie Hebdo” n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des impératifs politiques et moraux que nous imposons à l’Afrique: démocratie, droits de l’homme, avortement, mariage homosexuel, anthropomorphisme etc. Tous y sont considérés avec dédain ou même comme de “diaboliques déviances”.

Aveuglés par la légitime émotion et noyés sous l’immédiateté, nos responsables politiques n’ont pas songé à se demander comment l’Afrique percevait les événements. Or, alors que pour nous, il s’agit d’un ignoble attentat contre la liberté d’expression commis contre des journalistes, personnes sacrées dans nos sociétés de la communication, pour une grande partie de l’Afrique, il s’agit tout au contraire de la “juste punition de blasphémateurs”. Qui plus est ces derniers n’en étaient pas à leur coup d’essai et ils avaient même été solennellement mis en garde. Voilà pourquoi leurs assassins sont considérés comme des “héros”. Quant aux foules de “Charlie”, elles sont vues comme complices des insultes faites au Prophète. De plus, comme le président de la République a marché à leur tête, cela signifie que la France et les Français sont coupables.

Les conséquences géopolitiques qui vont découler de cette situation ne peuvent encore être mesurées, notamment dans les pays du Sahel en raison du jihadisme récurrent contre lequel nos troupes sont engagées. Le plus grave est ce qui s’est passé au Niger où Boko Haram qui, jusqu’à présent ne s’était pas manifesté, a pris le prétexte de la nouvelle livraison de Charlie Hebdo pour lancer les foules contre le centre culturel français de Zinder; au même moment, nos postes militaires avancés veillent aux frontières du pays…

Personne n’a dit ou vu que l’ “affaire Charlie Hebdo” n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des impératifs politiques et moraux que nous imposons à l’Afrique: démocratie, droits de l’homme, avortement, mariage homosexuel, anthropomorphisme etc. Tous y sont considérés avec dédain ou même comme de “diaboliques déviances”.

Lire la suite

Nouvelle provocation de Jacques Boutault, maire écolo du 22ème à Paris

Nouvelle provocation de Jacques Boutault, maire écolo du 2ème à Paris

18/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Jacques Boutault (photo), le maire écologiste du 2ème arrondissement de Paris, s’était déjà illustré en juillet 2014 en participant à une manifestation pro-palestinienne interdite, dans les rues de Paris, manifestation où des slogans antisémites ont été scandés, et où étaient fièrement arborés des drapeaux islamistes. Le Premier ministre Manuel Valls l’avait alors recadré lors d’une prise de parole à l’Assemblée nationale.

Fort de cette première provocation, cet élu vient encore de se faire remarquer au lendemain des attentats islamistes qui ont secoués la France en lançant une pétition pour interdire la manifestation anti-islamisation prévue ce dimanche à Paris et organisée par Riposte Laïque. Sur Twitter, Jacques Boutault s’est réjouit de l’interdiction du “rassemblement xénophobe de Riposte Laïque”.

Sur son site, il va plus loin en qualifiant de “raciste” cette manifestation qui n’avait pour but que de dénoncer une islamisation massive devenue incontrôlable sur notre territoire, et même dans nos écoles où “certains élèves” n’ont pas respecté la minute de silence. De quel coté est la xénophobie dénoncée par cet élu indigne, qui bafouait la République en juillet dernier, en manifestant avec son écharpe, au cotés de ceux qui aujourd’hui font le terreau de l’islamisme radical sur notre territoire ? Sur Twitter, de nombreux internautes ont vivement réagit à la provocation de Jacques Boutault :

Franck Guiot pour Novopress

Crédit photo Une : Joseph Paris via Wikipédia (cc).


mosquee_paris

Devant la Grande Mosquée de Paris, il hurle : “N’insultez pas le prophète au nom de la liberté d’expression”

18/01/2015 – FRANCE
Cette vidéo a été réalisée à la sortie de la prière du vendredi à la Grande mosquée de Paris quelques jours après l’attentat contre Charlie Hebdo.

On peut entendre le discours d’un musulman excité qui hurle: “N’insultez pas le prophète au nom de la liberté d’expression”. Les propagandistes du Vivre ensemble et de la société multiculturelle vont devoir nous expliquer comment ils comptent faire pour imposer la laïcité à des populations qui n’en veulent pas.


Pour François Hollande, "les premières victimes ce sont les musulmans"

Pour François Hollande, “les premières victimes ce sont les musulmans”

15/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Plus c’est gros, plus ça passe. En tout cas François Hollande ne doute de rien. Intervenant ce matin à l’Institut du monde arabe, il a osé affirmer que les musulmans sont dans le monde les “premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l’intolérance”. L’islamisme radical qui frappe d’abord les musulmans “s’est nourri de toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps”, a dit le chef de l’Etat.

François Hollande a même indiqué : “Nous devons aussi rappeler (…) que l’islam est compatible avec la démocratie, que nous devons refuser les amalgames et les confusions. Et d’abord en France. Les Français de confession musulmane ont les mêmes droits, les mêmes devoirs, que tous les citoyens. Ils doivent être protégés”. Avant de rappeler que “la laïcité y concourt car elle respecte toutes les religions”.


Crédit photo : Mathieu Riegler via Wikipédia (cc)

Aymeric Chauprade : "La France est en guerre"

Aymeric Chauprade : “La France est en guerre”

15/01/2015 – STRASBOURG (NOVOpress)
Dans une vidéo, Aymeric Chauprade, député français FN/RBM au Parlement européen, explique que suite aux attentats qui ont touché notre pays la semaine dernière la France est en guerre. Voici la vidéo et le texte coup de poing de l’intervention d’Aymeric Chauprade


Les phénomènes ont des causes. Ce qui frappe la France aujourd’hui porte un nom et est le résultat de causes identifiables.

Ce premier volet est consacré à la définition du Mal qui nous frappe et à ses causes. Le second volet sera consacré aux solutions…

La France est en guerre avec des musulmans, elle n’est pas en guerre avec les musulmans, mais avec des musulmans.

L’islam est un monde complexe. Il nous faudrait des heures pour y expliquer les variantes, chiites, sunnites et à l’intérieur des sunnites, les différentes écoles juridiques, et le soufisme aussi. Mais nous sommes en politique et en politique, il nous faut des raisonnements opératoires, des raisonnements qui peuvent déboucher sur des solutions efficaces.

Nous sommes en guerre contre cet islam là. C’est bien cet islam qui nous fait la guerre, que nous le voulions ou non. Le philosophe Julien Freud écrivait en 1965 : « Vous pensez que c’est vous qui désignez l’ennemi, or c’est l’ennemi qui vous désigne ». Notre classe politique offre en ce moment le spectacle pathétique du débat « sommes-nous en guerre ou pas ? ». Mais ce n’est pas nous qui décidons de cela, ce sont ceux qui nous attaquent ! Evidemment que nous sommes en guerre puisqu’ils l’ont décidé !

De manière simple, je diviserais l’islam en deux. Ce que j’appelle l’islam acclimaté par les nations, par les cultures nationales, par les Etats, et qui fait que les islams marocain, indonésien, saoudien ne sont pas les mêmes.

Lire la suite

Ville-de-Joue-les-Tours-Apres-les-tra

Pour certains, l’attentat contre “Charlie Hebdo” : “C’est la CIA ou le Mossad. Pour salir l’islam”

14/01/2015 – JOUE-LES-TOURS (NOVOpress via L’Obs)
Après l’attentat contre Charlie Hebdo, l’Obs a publié un reportage édifiant sur Joué-lès-Tours et les réactions de musulmans qui semblent avoir une vision complotiste des événements.

Voici quelques extraits :

Nordine, un quadra au visage noueux, attablé au comptoir, rassure : “Y a pas de djihadistes à Joué”, tout en expliquant comprendre “que des familles veulent aller vivre leur religion, comme elles l’entendent, et s’éloigner des valeurs occidentales”. En Syrie, ou en Egypte : Le jour où les Frères musulmans passent, y en a plein qui partent, je vous garantis.”

(…)

Le souriant Abdel, dans son anorak du club de foot Tours-Nord, est plus disert : lui aussi pense que tout ceci est “un complot des sionistes, des illuminati et des francs-maçons”. Daech et Al-Qaïda ? Itou, payés par cette nébuleuse, pour entretenir l’islamophobie. Déstabiliser les pays arabes. Voire recoloniser l’Algérie.

(…)

Sur le fronton de l’hôtel de ville, il y a marqué “Liberté Egalité Fraternité” : le nouveau maire UMP de la ville a, en catimini, fait décrocher le mot “Laïcité”, que son prédécesseur socialiste avait tenu à rajouter en 2010. “Je constate que c’est devenu un mot tabou”, dit Philippe Le Breton, l’ex-maire en question. “Quand j’ai rajouté ce mot, certains trouvaient que c’était une provocation. La laïcité, c’était le combat de ‘Charlie’, aussi.”

Karim trouve que “c’est bien” que le mot ait été retiré. Son copain Ahmed, un grand barbu en blouson en cuir, hoche la tête.
Il faut respecter la religion. ‘Charlie’, ils ont insulté le prophète.”

(…)

Le patron, comme les gars du “Victor Hugo”, trouve aussi que c’est “louche” : Des types aussi préparés, avec des lance-roquettes ? Pour moi, c’est la CIA ou le Mossad, mais bon, c’est vous la journaliste.”


 

Pour Philippe Tesson, “ce sont les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui !”

13/01/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dans Le Grand Direct de l’Actu sur Europe 1, Philippe Tesson a fait savoir qu’il en avait assez du discours “Pas d’amalgames” quand il est question d’islam en France.

“D’où vient le problème dans les atteintes à la laicité ? Des musulmans. C’est les musulmans qui amènent la merde en France.On le dit ça ? Moi je le dis ! Les fanatiques, ils sont quoi ? Ils sont musulmans, zut quoi !”



 

 

 

Publié le
Islamisme en prison : Christiane Taubira travestit la réalité

Islamisme en prison : Christiane Taubira travestit la réalité

Rediffusion – Cet article a été publié sur Novopress une première fois en juin 2014. Nous en proposons la lecture aux internautes en raison de son actualité.


13/06/2014 – PARIS (NOVopress)
Christiane Taubira (photo) l’a annoncé hier matin sur RTL : la « radicalisation » de musulmans en prison ne concernerait que 90 personnes en France. Un ancien détenu nous explique pourquoi ce chiffre n’est pas crédible compte tenu des réalités carcérales.

Les apprentis djihadistes en prison ne seraient donc que 90 en France. 90 personnes sur 69 000 prisonniers (chiffres d’avril 2014), soit 0,13% des détenus. Quand il est possible d’affirmer sans trop s’aventurer que plus de la moitié des détenus en France sont musulmans, il s’agit donc ici d’un taux extrêmement faible.

Or, pour tout surveillant de prison ou ancien détenu, le nombre annoncé par la Garde des Sceaux a de quoi laisser pantois. Car qui connaît un minimum le fonctionnement d’un établissement pénitentiaire au quotidien sait qu’il est impossible pour l’Etat de précisément chiffrer le phénomène. Explications…

Des moyens de renseignement limités

Le lieu le plus sensible d’une prison est la cour de promenade. C’est bien souvent un lieu de bagarres et de règlements de comptes, mais c’est surtout un lieu où les détenus échangent entre eux plusieurs heures par jour. Un terrain qui est donc propice à la diffusion du discours djihadiste ainsi qu’à la transmission de contacts extérieurs à la prison. C’est notamment par ces échanges qu’une personne souhaitant rejoindre les djihadistes saura où se rendre et qui contacter une fois dehors.

Lire la suite