Tag Archives: islam

predicateur

Attention ! la masturbation peut « rendre vos mains enceintes! »

27/05/2015 – MONDE (NOVOpress)
Repéré par le site britannique Mirror, ce prédicateur musulman affirme que la masturbation « rendra vos mains enceintes ».

Mucahid Cihad Han est la risée du web depuis qu’il a répondu, sur la chaîne turque 2000 TV, à un téléspectateur qui lui demande si la masturbation est grave une fois marié que

Il faut résister aux tentations de Satan, mais il est également écrit que ceux qui ont un coït avec leurs mains risquent de les mettre enceintes dans la vie après la mort

Il ajoute d’ailleurs que

Si l’un de nos téléspectateurs est célibataire, je lui recommande de se marier au plus vite.

Une nouvelle preuve que l’islam est une religion de lumière…



Lire la suite

mantes la ville CAMY

Mantes la Ville : le projet de mosquée validé, contre l’avis du maire FN

22/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Déjà évoqué dans noms colonnes à plusieurs reprises (ici et ), le projet de mosquée de Mantes la Ville a été validé. Cyril Nauth, le maire FN de la ville, opposé au projet, promet de ne pas se laisser faire

La communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines a autorisé mardi soir la vente de l’ancienne trésorerie de Mantes la Ville à une association musulmane qui souhaite en faire une salle de prière, contre l’avis du maire FN. Le préfet des Yvelines avait proposé une « éventuelle vente directe à l’association », sans passer par la mairie. Cyril Nauth, seul maire Front National d’Ile de France, espère encore bloquer le processus en usant de son droit de préemption, disposition qui permet au maire de se substituer à un acheteur pour acquérir un bien.
« On me met au pied du mur, insiste le maire de Mantes la Ville. Mais j’ai dit qu’il n’y aurait pas de lieu de culte musulman à cet endroit de la ville et le droit de préemption est la solution qui nous permettra d’empêcher cela. Nous y créerons un service public pour les habitants ».
La ville devra pourtant faire un important sacrifice financier pour réaliser cet achat. Les finances sont déjà dans un état désastreux et le prix de l’ancienne trésorerie tourne autour des 600 000 €. Une dépense qui n’était pas prévue au dernier budget et qui risque de poser quelques soucis financiers.

decapitation

L’Arabie saoudite recrute huit bourreaux

21/05/2015 – MONDE (NOVOpress)
État prônant une religion de paix et d’amour cherche bourreaux pour décapitations et amputations. Débutants acceptés.

Le gouvernement d’Arabie Saoudite recrute huit bourreaux pour pallier au manque de personnel et à l’accroissement du nombre de condamnés. Ils seront amenés à exécuter des condamnés à mort en public et pratiquer des amputations sur des personnes condamnées pour vol.
L’annonce de ce recrutement coïncide avec une augmentation du nombre des exécutions dans le royaume, où viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale. Plus de 80 personnes ont déjà été exécutées depuis le début de l’année, selon les déclarations du gouvernement saoudien.
En 2014, d’après Amnesty International, l’Arabie saoudite faisait partie des cinq pays qui exécutent le plus de condamnés à mort dans le monde, avec plus de 90 exécutions.

Crédit photo : E. C. via Flickr (CC) = Matériel de décapitation (reproduction d’un équipement utilisé en Allemagne à la fin du XIXe siècle


o-NIQAB-HASSAN-900

Derrière le Niqab : le monde vu par les femmes musulmanes

20/05/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Un reportage photo qui en dit plus long que la plupart des grands discours sur la condition féminine dans les pays soumis la charia : la vie vue au travers du niqab.

Hassan Ammar est photographe pour l’agence Associated Press. Libanais résidant à Beyrouth, il a voyagé dans tout le Moyen-Orient, où il a croisé de nombreuses femmes portant le voile intégral, parfois par choix, parfois sous la contrainte. Ne pas se soumettre au port du voile peut vous coûter la vie dans les zones de Syrie ou d’Irak contrôlées par l’État islamique.
Le photographe a donc décidé de prendre des clichés au travers d’un niqab intégral, montrant ainsi le monde au travers du regard des femmes soumises au port de ce voile islamique.

Crédit photo : Hassan Ammar pour Associated Press
Femmes se promenant sur la Corniche à Beyrouth, l’équivalent de la « promenade des Anglais » à Nice.
Promeneurs dans le parc Al-Azhar du Caire
Un guide égyptien attendant les touristes au pied des pyramides de Gizeh, avec et sans le niqab

Mideast Behind the Niqab Photo Essay

Promeneurs dans le parc Al-Azhar du Caire

Mideast Behind the Niqab Photo Essay

Un guide égyptien attendant les touristes au pied des pyramides de Gizeh

robert-chardon

Quelqu’un a-t-il des nouvelles de Robert Chardon, le maire qui veut interdire l’islam en France ?

20/05/2015 – FRANCE (NOVOpress via Le Salon beige)
On apprenait il y a quelques jours que le maire UMP de Venelles, Bouches-du-Rhône, avait été frappé sur Twitter d’une sorte de “délire paranoïaque” en prescrivant l’interdiction du culte musulman en France, et que dans la foulée, il aurait été “interné d’office” (certains médias ont dit plutôt “hospitalisé”), et exclu ipso facto de l’UMP. Depuis, silence radio.

François Falcon revient sur cette affaire sur Boulevard Voltaire, et s’étonne surtout du black out des journaux français, qu’il juge inquiétant :

Constatant que nombre de commentateurs soutenaient sa provocation, les journaux qui avaient relayé l’information de son internement pour islamophobie sans sourciller ont ensuite observé un blackout complet.

L’Affaire a cependant fait réagir bien au-delà de nos frontières et l’imprudent Robert Chardon a eu les honneurs du Welt en Allemagne, du Independent en Grande-Bretagne et même du Times of India. À croire que son propos a réveillé un puissant désir refoulé. Les réseaux sociaux sont également en alerte depuis quatre jours, ce qui rend le silence des médias français d’autant plus étrange, voire très inquiétant.

Inquiétant tout d’abord parce que la nouvelle de l’internement forcé d’un élu sur le motif d’un simple tweet dérangeant, nouvelle qui a tenu pendant plusieurs jours de version officielle, aurait dû susciter un immense bruit au pays des droits de l’homme et des Charlie autoproclamés. Ce type de méthode était pratiquée en Russie à l’époque soviétique, mais sous Poutine, de tels abus de pouvoir ne se produisent plus. C’est une méthode de régime totalitaire, ni plus ni moins.

Les officiels en ont, semble-t-il, pris conscience et ont légèrement rétropédalé : d’après le sous-préfet d’Aix, Robert Chardon aurait en réalité été interné dans le cadre des soins qu’il subit depuis quelques semaines et non pas en raison de ses propos. Le problème, c’est que Robert Chardon est soigné pour un cancer de la bouche, lequel n’est généralement pas traité dans les hôpitaux psychiatriques et que l’on ne voit pas bien ce que le sous-préfet, représentant du ministre de l’Intérieur, vient faire dans ce dossier médical.

Sans doute est-il encore trop tôt pour s’alarmer et l’on n’ose imaginer un seul instant que la République qui se réclame de ces droits de l’homme issus de l’habeas corpus britannique de 1679 en soit réduite à employer des méthodes de monarque absolu, en l’occurrence la méthode des lettres de cachet, les cachets chimiques en sus.

Pour rassurer ceux qui s’inquiètent de son sort et qui craignent que l’on soit en train de soigner l’élu de sorte que ses propos deviennent réellement incohérents, le mieux serait simplement de le présenter au public, libre de ses mouvements et de ses paroles et dans l’état où il se trouvait jeudi soir, la dernière fois qu’il s’est entretenu par téléphone avec un journaliste.


Goutte d'Or

Le maire UMP de Venelles propose d’interdire le culte musulman en France

15/05/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de Réinformation)

« Il faut interdire l’islam en France », tels sont les mots du maire UMP de Venelles dans le Vaucluse. Mais l’élu ne s’arrête pas là, il continue : « Il faut interdire l’islam en France, mais aussi déclencher un plan Marshall pour permettre à ceux qui veulent pratiquer la religion musulmane de le faire dans leurs pays d’origine ». Pour le journal Le Monde, il y a sans doute un lien entre les propos « islamophobes » du maire et la maladie qui le ronge…sans doute une façon d’excuser les propos de l’édile qui affirme pourtant que son cancer lui a ouvert les yeux. D’autres élus UMP du Vaucluse ne soutiennent pas leur collègue. Mais la volonté du maire ne semble pas prête à flancher. Il a même, sur Twitter, interpellé directement Nicolas Sarkozy et souhaite rencontrer l’ancien président pour discuter du sujet brûlant qu’est l’islam.


 

tete_dans_le_sable

LES MÉDIAS FACE À L’ISLAM : SOUMISSION ?

Source : Ojim
SUJET À LA FOIS PÉRILLEUX ET RÉCURRENT ENTRE TOUS, COMMENT L’ISLAM EST-IL TRAITÉ PAR LES MÉDIAS FRANÇAIS ? APRÈS UN MOIS PARTICULIÈREMENT CHARGÉ EN ACTUALITÉS AYANT TRAIT À UN CERTAIN ISLAM EN GUERRE CONTRE LE CHRISTIANISME – PROFANATION DU CIMETIÈRE DE CASTRES, NOYADES DE MIGRANTS CHRÉTIENS PAR DES MIGRANTS MUSULMANS ET ATTENTATS DÉJOUÉS CONTRE DES ÉGLISES -, L’OJIM SE PENCHE SUR CETTE QUESTION CRITIQUE.

La guerre que mène contre l’Occident l’Islam radical, du 11 septembre 2001 jusqu’à aujourd’hui, comporte plus qu’à aucune autre époque une dimension médiatique et spectaculaire. On sait depuis Sun Tzu, et davantage encore depuis Clausewitz, que la guerre se mène et se gagne bien au-delà du choc des hommes. Dans un monde à la fois globalisé et hyper-médiatisé, le combat sur le plan de l’image est stratégiquement essentiel. Au point, d’ailleurs, que la destruction des Twin Towers, à New York, fut avant tout, en termes militaires, un attentat visuel. 3000 morts chez l’ennemi, si on les compare aux carnages des guerres classiques, ce n’est pas grand-chose. Mais la diffusion de telles images d’apocalypse hollywoodienne en boucle sur toute la planète, voilà quel était le remarquable succès stratégique de l’attaque. Depuis, Al Quaeda s’est vu supplantée par Daech, et l’État Islamique, quant à lui, mitraille toujours en premier lieu sur le front médiatique. Exploitant le constat publicitaire sordide qu’on pourrait résumer par : « Plus c’est gore, plus ça buzze », leurs atrocités diverses permettent à ces excellents communicants de cumuler les vues sur YouTube. Le piratage de TV5 Monde, le 8 avril dernier, par une branche internet se réclamant de l’État Islamique, témoignait encore de l’efficacité de leurs techniques comme de l’importance allouée à cette dimension du combat. Dans un tel contexte, l’information et son traitement dans nos médias deviennent un exercice très complexe puisqu’ils se jouent désormais sur un champ de bataille : on sort du cercle civil pour se retrouver aux prises avec des problématiques militaires. L’information devient un enjeu stratégique, qu’on le veuille ou non, sauf que le pays n’étant pas non plus soumis à une quelconque loi martiale, une certaine ambiguïté dans la marge de manœuvre vient ajouter encore une difficulté supplémentaire. Ainsi, d’un côté, il serait absurde de reprocher aux médias de traiter des agressions islamiques sans employer un filtre particulier. D’un autre côté, le filtre en question, s’il ne doit pas empêcher la mission d’information du grand public, doit également être jugé pour ses conséquences militaires.

Lire la suite

voile_meaux

Islam : un salon dédié à l’entrepreneuriat des femmes voilées organisé à Meaux

13/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
L’association Saba a organisé, à Meaux (77), un salon dédié à l’entrepreneuriat des femmes musulmanes. Le salon aurait attiré plus de 500 personnes.

Pour la présidente de Saba, Sarah Harmouz, il s’agit de “donner une autre image de la femme musulmane, qui n’est pas soumise et inactive.” (sic).

Toujours dans la logique victimaire, ces femmes tentent d’expliquer qu’elles ont créé une entreprise car elles ne parviennent pas à trouver de travail en voile… Et si elles l’enlevaient tout simplement ?



Meaux : elles veulent donner une autre image de… par leparisien

Élections communales belges : le vote musulman, grand vainqueur à Bruxelles

Dans ce lycée public du Val-de-Marne, elles viennent étudier en tenue islamique

12/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le journal Le Parisien a interviewé une lycéenne qui a décidé de porter une tenue islamique dans son établissement scolaire.

C’est ainsi qu’à la sortie d’un lycée public du Val-de-Marne (94), cette jeune fille explique son choix de porter ce vêtement religieux. Dans les murs de l’établissement, elle enlève son voile mais garde cette tunique au dessus de ses vêtements.
La jeune musulmane déclare devant les caméras :

C’est pour ça que j’ai choisi ce lycée car apparemment ils acceptent.

La direction du lycée qui laisse donc faire n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.



Au lycée, des étudiantes en tenues islamiques par leparisien

Abulkasim al-Jaberi

Petite leçon de sidération par les musulmans

Source : boulevard Voltaire
Nous savons l’Europe en métastase multiculturelle, ce qu’illustre par exemple l’étrange passion manifestée brusquement par des milliers de jeunes musulmans européens pour la décapitation au couteau de boucher…

Nous savons l’Europe en métastase multiculturelle, ce qu’illustre par exemple l’étrange passion manifestée brusquement par des milliers de jeunes musulmans européens pour la décapitation au couteau de boucher… Un militant antiraciste néerlandais, un certain Abulkasim Al-Jaberi, a cru bon, au cours d’une énième manifestation anti-père fouettard en novembre dernier, d’éructer « Fuck the King », puis a refusé de payer l’amende relative aux insultes faites à la famille royale, suite à quoi des poursuites provoquant moult débats sont maintenant engagées contre lui. Beaucoup dénoncent en effet « une loi d’un autre temps » (Le Figaro). Loi d’un autre temps ? Soit. Plus clairement « de notre temps ».

Par contre, l’accusation de racisme proférée par ces pisse-insultes à l’encontre de populations et d’une tradition locale bon enfant, n’engageant précisément plus que ces derniers, pourvu que « salir » le blanc au nom de l’antiracisme se puisse… Ce que le Figaro ne précise pas, en effet, est le lien établi par Al-Jaberi – il n’est certes pas le premier – entre la Saint-Nicolas, l’esclavage et la famille royale, à laquelle il reproche « de se balader tous les ans dans un carrosse en or volé au tiers monde, et sur lequel figurent des esclaves »… Certes, Al-Jaberi, cher farceur, la traite atlantique ne peut plus nous échapper puisqu’elle nous gicle désormais des trous de nez : mais par quel sortilège le millénaire crime castrateur arabo-musulman commis par tes ancêtres t’échappe-t-il, et nous empêche de te rembarrer aussi sec par retour de courrier ?

Sur le blog CVP (contre la violence psychologique), nous pouvons lire ceci : « La sidération est un état de stupeur émotive dans lequel […] la culpabilité est irrationnelle. » Ainsi, notre sidération joue pour toi, Al-Jaberi… Autre exemple (je le répète et le répéterai encore) : l’islam reproche les croisades de l’an mil (1re croisade 1095) à l’Occident chrétien, alors que les soldats musulmans se pressaient aux portes de Poitiers, en plein centre de l’Europe, trois siècles et demi auparavant (dès 732) : il y a antériorité de l’agression musulmane ou, pour le dire clairement, Al-Jaberi, tes ancêtres musulmans sont les agresseurs.

« La victime (…] souffre d’une culpabilité omniprésente avec une impression de souillure pas toujours spontanée mais conséquente, et un sentiment de honte », précise encore le site CVP… La passivité intellectuelle des populations occidentales, face à ces évidences de bon sens, semble donc refléter un état de sidération… Certes, elles ne sont pas aidées par leurs élites, laborieusement occupées à l’entretenir, l’arroser, le cultiver, le nourrir, pour préserver le job, par exemple : « Il existe, en France, un apartheid territorial, social, ethnique » (Manuel Valls, 2015). « La France est de plus en plus raciste et xénophobe » (Conseil de l’Europe, 2012).

Rajoutez les savantes confusions, entretenues par les mêmes, et aux mêmes motifs, autour de l’idée démocratique : pluralité, diversité des opinions, liberté d’expression etc. Mais évoquant le moindre adversaire, c’est-à-dire quelqu’un dont l’opinion diffère de la sienne, le politique l’accusera de vouloir diviser. En d’autres termes, la diversité d’opinion (démocratie) devient atteinte à l’unité de la nation lorsqu’elle diffère de la sienne. Puis, immédiatement après avoir vanté l’impératif « d’unité de la nation », il rajoute : « La nation ? Un truc entouré de frontières nauséabondes qu’il faut d’urgence abattre ! »

Silvio Molenaar

Crédit photo : Guido van Nispen via FLickr (CC)


eportage de la CNN sur l'attaque de Garland le 3 mai

Texas : tentative d’attentat contre un concours de caricatures de Mahomet, la piste islamiste

04/05/2014 – MONDe (NOVOpress)
Un concours de caricatures de Mahomet tourne à la fusillade : les deux terroristes qui voulaient attaquer l’évènement abattus.

Charlie Hebdo, Texas, serait-on tenté d’ironiser. Alors que se terminait un concours de caricatures de Mahomet en présence de l’homme politique néerlandais Geert Wilders, connu pour son combat contre l’idéologie islamique, deux hommes ont surgi de voiture et ouvert le feu en direction du bâtiment. Un officier de sécurité de la ville a été blessé, tandis que les deux terroristes étaient tués par les tirs de riposte de la police.

Cet attentat manqué n’a pour l’heure pas été revendiqué, mais tous les regards se tournent bien sûr vers la piste islamiste. D’ailleurs, le mot-clef #texasattack avait commencé à circuler sur Twitter dès avant l’assaut,notamment sur des comptes pro-islamistes. L’un des assaillants avait été soupçonné par les autorités américaines d’avoir voulu se rendre en Somalie pour le Jihad.

Le concours de caricatures était organisé par l’association « American Freedom Defense Initiative », connue pour ses positions anti-islamistes. Dans un courrier à l’AFP, Geert Wilders s’est déclaré « choqué » et a dénoncé une « atteinte aux libertés de tous ».
En effet, les américains découvrent sur leur sol les dangers de la liberté d’expression appliquée à l’islam que nous connaissons bien ici. La différence étant que leur gouvernement ne s’oppose pas à ladite liberté, comme le fait si bien notre classe politico-médiatique.

Crédit phot : capture d’écran d’un reportage de la CNN sur l’attaque de Garland le 3 mai


Caroline Fourest Vs Aymeric Caron : face à l’islamisation, la gauche se déchire

04/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)

Le clash entre Caroline Fourest et Aymeric Caron sur le plateau d’ONPC est révélateur. Face à la montée de l’islam en France, deux courants idéologiques s’opposent à gauche : les collabos et les laïcards. Malheureusement, aucun n’arrive à saisir les enjeux du problème.

Samedi soir a eu lieu une passe d’armes entre Caroline Fourest et Aymeric Caron sur le plateau de l’émission On n’est pas couché animé par Laurent Ruquier. Venue présenter son nouveau livre Éloge du blasphème, la journaliste militante LGBT d’extrême-gauche s’en est prise vertement à Caron : « Ca me fait chier de parler avec quelqu’un d’aussi con que vous ! ». Ce « clash » qui ne manquera pas de buzzer révèle surtout une ligne de fracture idéologique à gauche de plus en plus marquée : de quelle manière doit-on appréhender la question de l’islam en France ?

Caroline Fourest ne s’y trompe pas : il y a effectivement deux tendances.
La première que l’on pourrait qualifier de « collabo » assumée avec en tête de gondole Edwy Plenel, qui avait notamment appelé quelques jours après la tuerie de Charlie Hebdo à « comprendre » les frères Kouachi. On y retrouve également Rokhaya Diallo, spécialisée dans la dénonciation (souvent imaginaire) de l’islamophobie et pour qui le racisme anti-blanc n’existe évidemment pas. La seconde, en apparence plus dure, la sienne, qui fait de la défense inconditionnelle de la laïcité l’étendard de la lutte contre les extrémismes religieux, ce dernier concept creux mélangeant tout autant les familles cathos ayant manifesté contre le mariage homosexuel que les salafistes fans de l’État Islamique.

Continue reading

Publié le
Ces églises en France qui deviennent des mosquées

Ces églises en France qui deviennent des mosquées

03/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Au moins quatre églises en France sont devenues des mosquées, comme le symbole d’une foi catholique que les faiseurs d’opinion attaquent tant et qui laisse, petit à petit, à son grand dam, sa place à l’islam.

On ne peut s’empêcher de penser à La basilique Sainte-Sophie, une ancienne église chrétienne de Constantinople du VIᵉ siècle, devenue une mosquée au XVᵉ siècle sous la volonté du sultan Mehmed II, musée depuis, mais qui est en passe de redevenir un lieu de culte musulman. Elle est édifiée sur la péninsule historique d’Istanbul.

Un Grand Remplacement, certes de population et c’est le plus inquiétant, mais aussi de moeurs, d’art de vivre et de religion s’effectue en France, fille ainée de l’église sous le regard sarcastique d’une caste politico-médiatique cynique et d’un peuple effaré.

À Nantes, La chapelle Saint-Christophe est devenue la Mosquée Al Foroane. Tandis qu’à Graulhet, l’église Saint-Jean de la rive est maintenant la mosquée Ennour Al Mohammadi.

En 1977, une petite chapelle inoccupée appartenant à la congrégation des soeurs Saint-Joseph avait été cédée à la communauté musulmane de la ville de Clermont Ferrand pour devenir la mosquée Attawhid. Les musulmans y sont restés pendant 33 ans jusqu’à la construction de la Grande Mosquée de Clermont Ferrand inaugurée en 2010.

À Asnière, c’est une ancienne chapelle qui fut abattue pour que soit construite une mosquée.

Les musulmans ont tenté de racheter l’église Saint-Eloi de Vierzon ce qui a provoqué une telle polémique, que la demande de rachat par la communauté musulmane faite au diocèse de Bourges propriétaire des lieux, a été rejetée.

Pour les musulmans, obtenir une église est faire coup double. Ils ont un lieu de culte dans l’espace public et le concurrent religieux en perd un.

Crédit photo : Hervé BRY via Flickr (cc)


Foule en Afrique du Sud

Natalité africaine, chaos et intégrisme islamiques, les menaces à nos portes

Source : Boulevard Voltaire
Plus personne ne s’inquiète – ou ne peut exprimer son inquiétude — face à la natalité galopante en Afrique. Le monde musulman est lui en proie au chaos et à la radicalisation. Ces deux maux se conjuguent pour menacer la survie de l’Europe.

Dans les années 70, tout le monde craignait la surpopulation de la planète et recommandait le contrôle des naissances. La chape de plomb du politiquement correct est tombée sur cette question : la délirante surnatalité de l’Afrique (7,6 enfants par femme au Niger en 2012) relève désormais du tabou antiraciste.
Le Moyen-Orient, entre l’échec patent des « printemps arabes », l’exacerbation des fondamentalismes sunnites et des haines religieuses (à l’encontre des chrétiens, des juifs, des chiites…), est la proie du chaos.
Ajoutons qu’avec Boko Haram, AQMI, Ansar Eddine et autres groupes extrémistes africains, les deux périls se conjuguent.

À la rencontre de ces deux échecs majeurs – folie nataliste africaine et folie religieuse musulmane —, le Camp des saints qui s’installe en Sicile menace toute l’Europe.


Toulouse : un projet de lycée islamique en voie de concrétisation

Bientôt un lycée islamique à Toulouse ?

01/05/2015 – TOULOUSE (NOVOpress)
Dans la ville de Toulouse, les musulmans veulent construire une école islamique et ont fait un appel aux dons à cette intention. Leur but est que les élèves, une fois la classe de troisième terminée dans leur collège musulman, intègrent le futur lycée islamique plutôt que de suivre des cours à domicile ou d’intégrer un lycée public classique.

220 000 euros ont déjà été récoltés sur le million d’euros nécessaire à ce lycée confessionnel musulman qui a pour nom de code “Groupe scolaire ALIF”.

Malgré la multiplication de ces initiatives communautaires, beaucoup vont encore vouloir nous faire croire que l’islamisation de la France est une simple rumeur.

Crédit photo : capture d’écran de la présentation du Groupe scolaire ALIF


Vu sur Twitter

Premier mai, les premières déclarations de Marine Le Pen sur l’identité

Publié le
nazislamisme

ISLAM = NAZISME… Le parti Conservateur du Danemark déclare la guerre au «Nazislamisme »

29/04/2014 – EUROPE (NOVOpress)  - Un parti politique au Danemark ose comparer L’Islam et le Nazisme : le Jyllands Posten a interviewé Søren Pape Poulsen, président du parti des Conservateurs Danois. NOVOpress relate pour vous cet entretien avec un homme qui ne se paye pas de mots

Les politiques sont conscients du grand nombre de voix à gagner à ne plus avoir peur de critiquer l’Islam. Les Conservateurs dans leur nouvelle campagne controversée se déclarent en guerre contre l’« Islamisme nazi » provoquant de fortes réactions indignées de la part de la gauche et des musulmans sur Facebook. Mais Søren Pape, chef de file des conservateurs, qui admet que « Nazislamisme » est un mot fort » – maintient qu’« islamistes et nazis partagent fondamentalement le même état d’esprit ». Les Conservateurs sont très populaires aujourd’hui. Et tandis que le président du parti Søren Pape Poulsen a lancé une nouvelle campagne autour d’un certain nombre de questions politiques, celle qui a retenu le plus l’attention est celle dont le thème est « Stop Nazi islamisme. »
Le président du parti, Søren Pape Poulsen, ainsi que le candidat au parlement d’Aarhus, Naser Khader, pensent qu’il existe de grandes similitudes entre l’islamisme et le nazisme. Voilà pourquoi ils n’hésitent plus à employer l’expression « Nazislamisme ».

Lire la suite