Tag Archives: investissement

emir_qatar_small

Business as usual : un groupe qatari met la main sur GFI Informatique

29/11/2015 – ÉCONOMIE (NOVOpress)
Pendant les attentats, les affaires continuent : le groupe français GFI Informatique va passer sous pavillon qatari. Une entreprise de plus dans l’escarcelle de l’émirat… quand islamisme et affaires font bon ménage…

La SSII GFI Informatique vient d’annoncer par communiqué des négociations exclusives en vue de la vente de 51 % des parts des fonds Apax Partners et Boussard & Gavaudan de la société au groupe qatari Mannai Corporation. La vente doit valoriser GFI Informatique au montant de 561 millions d’euros.
GFI Informatique a réalisé 804 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014. L’entreprise compte 11 000 employés répartis dans 8 pays. GFI Informatique est implanté en France autour de 40 agences. À l’international le Groupe compte des filiales en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Espagne, au Portugal, au Maroc et en Côte d’Ivoire.
Basé à Doha, Mannai Corporation est un groupe qui investit dans les TIC, l’automobile ou encore les services d’ingénierie dans le gaz et le pétrole. L’organisation a 65 ans, et a commencé par le marché des pièces détachées automobiles. L’entreprise affirme avoir développé son activité à l’international depuis 2001. Elle est cotée depuis 2007.

S’il s’agit là d’une acquisition par un groupe privé, c’est tout de même l’occasion de rappeler l’importance des investissements publics et privés du petit émirat en France, qui lui assurent indulgence, voir amitié… voire plus si affinités de notre classe politique.
En témoigne la convention fiscale de 2008, qui stipule que les Qataris sont exonérés de taxe sur les plus-values immobilières. Par ailleurs, un Qatari ne paie pas d’impôt sur la fortune (ISF) durant ses cinq premières années de résidence en France.
Lire la suite

Le Qatar rachète la quartier d'affaires Porta Novo de Milan

Le Qatar rachète la quartier d’affaires Porta Novo de Milan

03/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Le fonds souverain du Qatar, le Qatar Investment Authority (QIA), est devenu le propriétaire exclusif du quartier d’affaires milanais Porta Nuova.
Le principal quartier d’affaires de Milan est passé aux mains du Qatar. Le prix de la transaction n’a pas été révélé mais la valeur de marché du quartier dépasse les 2 milliards d’euros selon la société italienne de développement immobilier Hines, qui représente le consortium des investisseurs initiaux du projet. Le quartier de Porta Nuova comprend à l’heure actuelle 25 bâtiments.

« Il s’agit d’un chiffre important », qui en fait « une des plus grandes transactions à l’échelle européenne », a précisé Manfredi Catella, directeur général de Hines Italia ce vendredi 27 février. Cette transaction représente un « signe extrêmement positif pour l’Italie en termes d’attractivité du pays », a-t-il ajouté.

Les parts rachetées par le Qatar ont été acquises auprès de Hines, l’assureur UnipolSai et plusieurs fonds d’investissement. A terme, le capital de Porta Nuova pourra être ouvert de manière minoritaire à d’autres fonds souverains.

Lancé en 2005 et proche du centre ville, Porta Nuova est « le plus vaste projet de requalification urbaine dans un centre historique en Europe », selon Hines Italia. Il comprend également une partie résidentielle dont le gratte-ciel « Bosco Verticale » (forêt verticale), qui a reçu en 2014 le prix d’architecture International Highrise Award. Le Qatar était entré dans le projet en 2013 et possédait déjà 40%.


Le Qatar investit dans Total

Le Qatar investit dans Total

12/06/2013 – 08h00
DOHA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Après avoir racheté des symboles de la France comme le Paris‑Saint‑Germain ou le Plaza Athénée, le Qatar s’intéresse maintenant à nos fleurons économiques. Le site d’information financière WanSquare a annoncé que la pétromonarchie du Golfe avait augmenté sa participation dans l’entreprise pétrolière Total. Sa participation au capital serait donc passée de 3 à 4,8 %. Si cette information est confirmée, le Qatar deviendrait le deuxième actionnaire de la première entreprise française. Et ce sont les mêmes dollars qui inondent nos banlieues de l’immigration. Mais surtout, braves gens, n’y voyez qu’une simple coïncidence !

Qatar 1

Contre l’achat de la France par le Qatar – La vidéo

A l’appel du Projet Apache et du Bloc Identitaire Paris — Ile de France, une bonne centaine de Parisiens se sont rassemblés Place de l’Opéra à Paris le 24 mars pour dénoncer l’invasion financière de la France par le Qatar. Plusieurs journalistes avaient aussi fait le déplacement pour couvrir l’évènement.

Réunis derrière une banderole « Paris ne sera jamais Qatari », deux représentants des mouvements identitaires parisiens, Pierre Larti pour les jeunes militants du Projet Apache, et Simon Charles, pour le Bloc Identitaire Paris — Ile de France, se sont succédés à la tribune.

Les intervenants ont en particulier dénoncé la dépendance grandissante de la France, sous le regard passif de ses dirigeants, envers ce petit pays qui a pour religion d’Etat un Islam radical wahhabite, et qui a notamment directement financé les soulèvements du « printemps arabe », ayant tous débouché sur des gouvernements… islamistes. Et qui s’apprête à financer un « plan banlieue » qui exclura de fait les Européens, puisque réservés aux habitants issus de la « diversité ».

Ils ont rappelé que : « notre identité est éternelle, pas leur pétrole ! »