Tag Archives: Institut pour la Justice

delinquance mineurs

Jeunes délinquants: chiffres inquiétants

29/10/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

C’est l’Institut pour la Justice qui a constitué ce constat clinique édifiant. Ces chiffres révèlent en effet le laxisme inouï de la justice s’agissant des mineurs. En effet, on y découvre de prime abord l’ampleur du phénomène ; plus de 234 000 d’entre eux ont eu affaire à la justice. Sans surprise on y découvre que seulement 3 000 ont été incarcérés pendant l’année soit 1,7 % de la réponse pénale. Mais là où les chiffres deviennent vraiment très graves, c’est lorsqu’ils révèlent l’inefficacité de la justice en dévoilant notamment l’ampleur des récidives. En effet, 7 % des mineurs délinquants ont connu plus de 6 affaires et commettent 36 % des délits. En cause une justice en manque de moyens provoquant la fermeture de centres éducatifs, mais aussi le rallongement du temps de traitement des affaires qui durent en moyenne 20,3 mois entre les faits et le jugement du coupable mineur.

et pendant ce temps, Taubira pousse son projet de loi sur la justice des mineurs, qui va naturellement vers toujours plus de laxisme…


Un "pacte 2012 pour la Justice" : la nouvelle campagne de l'Institut pour la Justice

Un « pacte 2012 pour la Justice » : la nouvelle campagne de l’Institut pour la Justice

11/11/2011 – 11h30
PARIS (NOVOpress) —
 La justice en France semble se désolidariser de plus en plus des victimes. C’est en tout cas le message que veut faire passer le père de Jérémy Censier, tué en 2009 par des « jeunes » et dont les meurtriers ont tous été relâchés. Le dernier d’entre eux a d’ailleurs récemment bénéficié d’un incroyable vice de forme.

Au-delà du drame personnel de la famille Censier rapporté dans ce document, cette vidéo initiée par l’Institut pour la justice (pacte2012.fr) souhaite interpeller l’opinion et surtout les politiques sur les dysfonctionnements de la justice.

Soutenu par de grands noms (super flics, psychiatres, juristes, …), l’Institut propose dans le pacte 2012 une réforme de la Justice. Une nécessité qui part du constat sévère que « les victimes ont moins de droits que leur agresseur », selon Xavier Bébin délégué général de l’Institut. Plus de 300 000 signatures ont d’ores et déjà été recueillies.

[MEDIA not found]