Tag Archives: inondation

Inondations dans le Sud : l'association France Solidarité sur le terrain aux côtés des sinistrés [audio]

Inondations dans le Sud : l’association France Solidarité sur le terrain aux côtés des sinistrés [audio]

08/11/2011 – 14h00
NÎMES (NOVOpress) –
Les images de désolation ont été vues en boucle sur toutes les chaines de télévisions : des arbres déracinées, des buttes effondrées, de la boue et des milliers de sinistrés dans les départements du Sud de la France. Sur place, la solidarité s’organise : les bénévoles de l’association France-Solidarité sont arrivés rapidement sur le terrain afin de venir en aide aux habitants, notamment dans les Cévennes.

Martial, animateur et bénévole de l’association, nous explique les objectifs de cette dernière, les raisons de leur présence sur le terrain et les besoins urgents qu’ils ont afin de nettoyer et reconstruire.

Vous pouvez contacter France Solidarité à : Entraide Solidarité BP 4 – 7187 30914 Nîmes Cedex et entraidesolidarite2000@gmail.com

[MEDIA not found]

[box class= »info »]Crédit photo : DR [/box]

Inondations : après l'Italie, la France menacée [vidéo]

Inondations : après l’Italie, la France menacée [vidéos]

05/11/2011 – 03h00
MONTPELLIER (NOVOpress) — Quelques jours tout juste après les pluies torrentielles qui ont touché l’Italie, causant plusieurs décès, c’est au tour de la France d’être touchée par les inondations. 15 départements sont désormais placés en alerte orange par Météo France suite aux averses qui se sont abattues depuis mercredi : Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Var, Vaucluse, Aveyron, Lozère, Hérault, Gard, Ardèche, Haute-Loire et Bouches-du-Rhône. Les Alpes-Maritimes, le Tarn et les Alpes-de-Haute-Provence sont quant à eux en « alerte crue ».

Des dégâts importants ont d’ores et déjà été signalés dans le Gard et un homme a été porté disparu dans l’Hérault.

Vidéos de TV-SUD et BFM-TV

Photo en Une : capture d’écran vidéo BFM-TV

Inondation au musée de Milan : “Le Mariage de la Vierge” de Raphaël sauvé de justesse

Inondation au musée de Milan : “Le Mariage de la Vierge” de Raphaël sauvé de justesse

19/08/2011 19h25
MILAN (NOVOpress) –
L’Italie, qui dépense des centaines de millions d’euros pour les clandestins, n’a pas d’argent pour ses pauvres. Elle n’en a pas non plus pour son patrimoine. La grosse presse et les hommes politiques ne s’en émeuvent que quand l’abandon aboutit finalement à une catastrophe, ainsi lors de l’effondrement, en novembre dernier, de la Maison des Gladiateurs de Pompéi. Le ministre de la Culture, Sandro Bondi, s’était alors justifié en invoquant le manque de ressources pour entretenir les sites archéologiques. Rien n’a changé depuis. Le mois dernier, des militants de La Foresta che Avanza, le groupe écologiste de Casapound Italia, sont allés nettoyer eux-mêmes une partie de la Voie Appienne, transformée en décharge sauvage dans l’indifférence absolue des autorités.

“Le Mariage de la Vierge” Raphaël

“Le Mariage de la Vierge” Raphaël

Une lumière crue vient de nouveau d’être jetée sur la grande misère du patrimoine italien, cette fois à Milan, à la Pinacothèque de Brera, qui abrite plusieurs chefs-d’œuvre absolus de la peinture européenne, de “La Conversation sacrée” de Piero della Francesca à la seconde version du “Souper à Emmaüs” du Caravage. Un technicien a révélé la semaine dernière à l’agence ANSA, photographies et film à l’appui, comment le musée avait été inondé. Les faits remontent au 11 juin dernier mais la direction avait étouffé l’affaire. Dans l’après-midi, alors qu’un fort orage s’était abattu sur Milan, la pluie a pénétré dans le toit et est descendue par une fissure jusque dans la paroi sur laquelle est accroché “Le Mariage de la Vierge” de Raphaël. Un canal qui passait de l’autre côté a explosé et le mur a commencé à suinter.

Les gardiens ont alerté la direction du musée et le tableau a pu être déplacé juste à temps et transporté dans un dépôt. Il a été remis en place le 20 juin, non plus sur le mur à risque mais sur un panneau temporaire. D’après le syndicat UIL (Unione Italiana del Lavoro), le toit de Brera prend eau de toute part et des infiltrations surviennent régulièrement, à la fois à la Pinacothèque et à la Bibliothèque Braidense, qui occupe une autre partie du bâtiment et conserve un fonds considérable de livres anciens et précieux. La direction de l’architecture a dû intervenir plusieurs fois en urgence au cours des cinq dernières années.

Réparer le toit coûterait 1,4 million d’euros. « Pour faire les travaux, la Surintendance a demandé de pouvoir disposer d’un million d’euros sur les fonds du Loto 2011. Mais jusqu’à présent, aucun financement n’a été obtenu ».

Le 19 juillet dernier, une ordonnance de Silvio Berlusconi a débloqué 200 millions d’euros « pour faire face à l’urgence migratoire ».

[box class= »info »] Source : ansa.it[/box]