Tag Archives: Indochine

Dimanche 11, hommage aux anciens d'Indochine à Nogent-sur-Marne

Dimanche 11 mai, hommage aux anciens d’Indochine à Nogent-sur-Marne

08/05/2014 – NOGENT-SUR-MARNE (NOVOpress)
Dimanche 11 mai, à Nogent-sur-Marne, aura lieu un hommage aux combattants d’Indochine organisé par quelques amis attachés à transmettre la mémoire de nos soldats tombés pour de justes et nobles causes afin que leur sacrifice puisse être une source de réflexions et de connaissances pour les jeunes générations. Le collectif pour le souvenir des héros d’Indochine s’est fixé cet objectif pour le 60ème anniversaire de la fin des combats en Indochine.

Cet hommage sera parrainé par le colonel Jean Luciani (capitaine au 1er BEP à Dien Bien Phu – Grand Officier de la Légion d’honneur – 10 fois cité au feu – quatre blessures).

Le film « Le sacrifice » du cinéaste Philippe Delarbre sera diffusé, suivi de deux tables-rondes/débats sur tous les aspects du conflit.

Lire la suite

60ème anniversaire de Diên Biên Phu : lettre ouverte de Roger Holeindre (CNC)

60ème anniversaire de Diên Biên Phu : lettre ouverte de Roger Holeindre (CNC)

04/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Roger Holeindre, ancien d’Indochine et d’Algérie, Président du Cercle National des Combattants, adressait en date du 29 avril une « lettre ouverte aux antimilitaristes traitres à leur pays aux pleureuses professionnelles et aux défaitistes… jamais lassés de raconter des inepties ». Texte beau et vivifiant d’un ancien combattant, Novopress le reproduit en intégralité.


Le centenaire de la déclaration de la guerre de 14-18 a permis à toute cette chienlit de déverser aussitôt, par médias interposés, des tombereaux de mensonges et de lamentations sur le sort des poilus de la Grande guerre… qui soi-disant… devait être la dernière. Bien sûr, notre président de la République, entre deux rendez-vous galants, y a été aussi des sa pleurnicherie. Mais, comme pour les premiers cités, pas un mot de bravoure… de patriotisme… d’élan national. Il n’y avait donc en 1914 que des “veaux” menés à l’abattoir !

Il est quand même scandaleux que tous ces gens, adeptes du dénigrement permanent, qui ont fait perdre à notre pays les notions de fierté et d’honneur… qui ont falsifié notre histoire, et pour qui la France a toujours tort, soient ceux qui donnent le tempo de la décadence à notre jeunesse. Celle-ci d’ailleurs ne sait plus d’où elle vient… et surtout… où elle va !

Si la vérité doit être dite sur cette guerre qui vit des tueries sans nom, et où nos soldats paysans montrèrent leur courage et leur abnégation… il est bien certain que de nombreuses erreurs commises les premiers mois de la guerre furent imputables au fait que le pouvoir civil avait promu un certain nombre d’incapables choisis pour leur seul “républicanisme”… au détriment de soldats de grande valeur, mais fichés par les francs-maçons comme catholiques pratiquants.

Lire la suite

Cao Bang : les soldats sacrifiés d’Indochine

04/05/2014 – VIDÉO France 5 – Octobre 1950. Épisode clé de la guerre d’Indochine, Cao Bang est la première grande défaite d’un pays colonisateur face à une armée de libération nationale, un « désastre » qui porte les germes de l’effondrement de l’empire colonial français. Bâti autour des témoignages inédits des rares soldats rescapés, ce document retrace le parcours de ces jeunes hommes en quête d’aventure et d’exotisme, engagés dans une guerre que beaucoup croyaient romantique. Replongeant dans leurs souvenirs, ils évoquent les événements qui ont conduit à la défaite française et révèlent un épisode de ce conflit passé sous silence par les états-majors, le gouvernement et les médias.

Publié le
Modèle de droiture, d'honneur et de fidélité, le commandant Hélie de Saint-Marc est décédé

Modèle de droiture, d’honneur et de fidélité, le commandant Hélie de Saint-Marc est décédé

26/08/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Ecrivain et officier, Hélie de Saint-Marc est décédé ce matin à l’âge de 91 ans. Modèle de droiture, d’honneur et de fidélité, il fut résistant à l’âge de 19 ans, interné dans un camp de concentration, officier de la Légion étrangère en Indochine et en Algérie, il participa au putsch de 1961 avec ses hommes du 1er régiment étranger de parachutiste. Il fut gracié en 1966 et le 28 novembre 2011 fait grand-croix de la Légion d’honneur, après avoir été radié de l’ordre.

Il publia plusieurs récits de son parcours ainsi que ses mémoires « Les Champs de braise ».

Crédit phoro : DR

Indochine : pour Nicola Sirkis, les opposants au mariage gay sont des « homophobes »

Indochine : pour Nicola Sirkis, les opposants au mariage gay sont des « homophobes »

12/02/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) – A l’occasion de la sortie lundi matin du douzième album d’Indochine, « Black city parade », son leader, Nicola Sirkis, se déclare « choqué » par « le parfum d’homophobie flagrante » entourant les manifestations contre le mariage homosexuel en France, peut-on lire sur le site Internet Nouvelobs.com. Comme avec les amalgames de Pierre Bergé fin janvier, le chanteur assimile donc les millions d’opposants au mariage gay à des « homophobes ». Dans cet album, le titre « College boy » évoque ainsi des « garçons en colère », qui souhaitent se faire accepter dans un monde qui ne les « aime pas ».

Nicola Sirkis assure également : « Moi, je suis un chrétien, et un chrétien aime son prochain, donc il veut donner des droits à son prochain ». Une confession étonnante, tant les albums d’Indochine sont truffés de textes antichrétiens. Sur le double-album Alice & June en 2005, par exemple, la chanson « Ladyboy » vante « un ciel sans l’amour de Dieu », tandis que Nicola Sirkis affirme sur le titre « Alice & June » que « Jésus Christ est tellement mort pour rien »

Crédit photo : JUSTINE DE MAYNARD via Flickr (cc).

« Memoria » : le nouveau single d’Indochine

« Memoria » : le nouveau single d’Indochine

16/11/2012 –  10h00
BRUXELLES (NOVOpress) – « Memoria », le nouveau single d’Indochine, vient de sortir ! Cette nouvelle chanson annonce la sortie d’un album prévue le 11 février prochain. « Memoria » évoque la fin d’un amour. « J’arrive pas très fier de moi. Le pire est derrière moi. Je reviendrai. Tout recommencera comme un amoureux à tes pieds […] Ne me pardonne pas mais ne m’oublie pas. Ne m’excuse pas mais ne nous oublie pas. Un jour je serai de retour près de toi. Je prie fort pour que tu veuilles de moi », chante Nicola Sirkis

Lire la suite