Tag Archives: immigration

Zohra Bitan : une ex du PS qui a ouvert les yeux

Pour ceux qui l’auraient loupé, un entretien passionnant avec Zohra Bitan sur Belle et Rebelle. La gauche, la forfanterie du PS, l’identité nationale, le business de l’antiracisme, l’immigration, le racisme anti-blanc, elle aborde tout avec une honnêteté que l’on n’est plus guère habitué à rencontrer.

David Whillans Ghana Flag

Pour les Églises chrétiennes du Ghana, l’émigration n’est pas la solution

19/05/2015 – MONDE (NOVOpress)
Ghana : Les Églises chrétiennes appellent les jeunes Africains à rester dans leurs pays et à travailler dur

Face à l’afflux des immigrés clandestins en Méditerranée, les responsables des Églises chrétiennes en Europe ne voient d’autre solution que d’accueillir de plus en plus d’Africains déracinés. L’archevêque de Cantorbéry, pour ne citer que lui, a ainsi sommé le gouvernement britannique d’ouvrir les frontières du pays aux immigrés. Mais, comme le souligne le site d’informations religieuses américain Anglican Ink, « les responsables chrétiens du Ghana ont soutenu que cette approche [immigrationniste] était erronée ».

Ils l’ont fait dans un communiqué commun, relayé notamment dans l’édition anglaise de Radio Vatican. Dans ce texte, publié à l’issue de leur rencontre annuelle à Osu-Accra, le 10 mai dernier, les représentants de la Conférence épiscopale catholique du Ghana et ceux du Christian Council du pays, qui regroupe les Églises protestantes, ont dit leur tristesse « d’apprendre la mort de nombreux migrants africains qui périssent dans les déserts d’Afrique du Nord et en Mer Méditerranée ». Mais, au lieu d’en rendre responsables les gouvernements européens, évêques et pasteurs ont « appelé les États et les gouvernements africains à adopter des mesures “proactives” pour réduire cette menace. Nous invitons avec force les gouvernements africains à faire tout leur possible pour créer les environnements politiques et socio-économiques propices et les possibilités d’emploi qui sont nécessaires pour notre jeunesse au chômage de plus en plus nombreuse. »
La Conférence épiscopale et le Christian Council se sont ensuite adressés aux jeunes Africains eux-mêmes.

« Nous encourageons aussi les jeunes Africains à rester dans leurs pays et à travailler dur pour gagner leur subsistance quotidienne. Ils ne doivent pas s’imaginer que l’Europe et d’autres endroits hors d’Afrique garantissent automatiquement une vie de confort et de plaisir ».

Les responsables des communautés chrétiennent concluent : « Que Dieu bénisse notre patrie le Ghana, et rende notre nation grande et forte ! »

Crédit photo : David Whillans via Flickr (CC) = Drapeau du Ghana

Mercedes Erra

Immigration : « 200 000 personnes par an, c’est finalement peu »

17/05/2015 — FRANCE — (NOVOpress)
Dans une interview accordée à Challenges, Mercedes Erra, présidente du conseil d’administration du musée de l’histoire de l’immigration, donne une bonne leçon de langue de bois.

Si vous doutiez que le discours immigrationniste soit aussi bien porté par la gauche « morale » que par la droite « de l’argent », allez faire un tour sur le site du magazine Challenges. Média des entrepreneurs et des milieux d’affaires, vous y trouverez le discours de la parfaite orthodoxie libérale. Ne soyez pas surpris d’y lire l’entretien complaisant de Mercedes Erra, présidente du conseil d’administration du musée de l’histoire de l’immigration. Au menu, tous les poncifs du genre, en mode « déconstruction » de la réalité.

Si l’on remonte à deux générations, un quart de la population est d’origine étrangère. L’immigration est une composante historique de la France.

Le chiffre est peut-être exact, mais depuis combien de temps ? Les années 1970 ? Un peu avant ? Quoi qu’il en soit, la « composante historique » est pour le moins un abus de langage. Pas un historien sérieux n’a quelque chose à dire sur l’immigration en France entre les grandes invasions des IVe aux VIe siècles et la révolution industrielle, les premières vagues d’immigration significatives numériquement intervenant après la Première Guerre mondiale.
À propos des difficultés d’intégration des vagues d’immigration récente, Mercedes Erra concède que c’est plus compliqué

Peut-être parce que les gens viennent de contrées plus lointaines, avec des cultures plus éloignées. Mais le principal problème, c’est la panne du système d’intégration, conjuguée à celle de l’ascenseur social.

Argument classique du discours immigrationniste en trois points :
1 — Minimisation du fait culturel, alors que l’on constate tous les jours la cristallisation de l’affirmation culturelle, religieuse, civilisationnelle, en opposition frontale avec l’identité du pays d’accueil.
2 — Culture de l’excuse pour l’immigré : ce n’est pas de sa faute, c’est la crise. Et il est en partie vrai que la crise économique est un facteur aggravant
3 — Culpabilité pour le pays d’accueil, qui ne sait plus intégrer. Sur ce dernier point, nous serions plutôt d’accord avec elle, pour des raisons sans doute opposées aux siennes. Comment intégrer qui que ce soit à une culture dont les « élites » ne cessent de dévaloriser à coups de repentance et de discours xénophile ?
Au sujet du contrôle des flux migratoires, nous vous laissons juges :

L’immigration aujourd’hui est déjà régulée, on ne fait pas n’importe quoi en France… Il faut espérer que l’Europe, face à ces questions, puisse prendre une position digne des hautes valeurs humaines qu’elle défend.

Alors que l’immigration clandestine explose, que le système de demande d’asile est dévoyé et croule sous son propre poids, on ne fait pas n’importe quoi… et l’on attend de l’Europe qu’elle ouvre encore plus grand les vannes, car…

200.000 personnes par an, c’est finalement peu…

Et si cela ne vous suffit encore pas, vous pourrez suivre le lien « à lire aussi », qui nous donne un bilan objectif de l’immigration en France. « Spoiler » : le bilan en question est positif… on s’en serait doutés…

Crédit photo : Pierre Metivier via Flickr (CC)


Marine Le Pen : "Il faut supprimer le droit du sol"

Immigration : Marine Le Pen tacle Valls et Sarkozy

17/05/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Marine Le Pen renvoie dos à dos Valls et Sarkozy, tous deux accusés d’être immigrationnistes en raison de leur européisme

Dans un communiqué publié ce dimanche, Marine Le Pen a affirmé que « derrière leur agitation médiatique, Valls et Sarkozy sont soumis à la politique d’immigration massive » de l’Union Européenne, qui est favorable à l’instauration de quotas de migrants dans les pays membres.

« En étant intégralement soumis à l’Union européenne comme l’UMP et le PS le sont, ils ne peuvent que s’aplatir devant les ordres venus de Bruxelles. Manuel Valls reste dans le flou, évoquant une répartition plus équitable des étrangers qui déferlent sur les côtes de l’Europe, et donc un nouvel alourdissement de la charge migratoire qui pèse déjà de tout son poids sur la France », ajoute-t-elle.

Mme Le Pen affirme refuser « catégoriquement toute idée de quotas de migrants et demande aux autorités françaises d’agir maintenant en toute urgence, pour faire face à la déferlante migratoire : restauration immédiate de nos frontières nationales, reconduite systématique des bateaux de migrants vers les ports d’origine, gel de la politique de l’asile totalement encombrée, suppression des aides sociales destinées aux demandeurs d’asile et aux clandestins pour les dissuader de venir, reconduite à la frontière des clandestins déjà arrivés en France ».

Boat people à Aberdeen

Réponses à l’immigration : Entre utopie européenne et réalisme malaisien

16/05/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation)

Face à l’immigration, toujours plus importante : que faire ?
Face à l’arrivée croissante de migrants par la Méditerranée, au sort connu par les naufragés, la Commission européenne a présenté ce mercredi sa stratégie en matière de politique migratoire : installation et intégration des migrants, lutte contre les passeurs et quotas, font partie des mesures débattues mercredi dernier. Le cap à tenir tient dans ces mots du chef de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini : « pas un seul réfugié ou migrant intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré ».
Du coup, l’idée se fait jour de répartir les migrants par quotas obligatoires au sein des pays membres ; cette initiative ne fait pas l’unanimité.

Quels pays s’opposent à ces projets ?
La Grande Bretagne d’abord. La ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May, a même estimé dans une tribune publiée mercredi par le Times que les migrants qui traversent la Méditerranée pour tenter de rejoindre l’Europe devraient être renvoyés.
La Hongrie aussi se montre très hostile. Viktor Orban a déclaré le 8 mai : « L’idée européenne selon laquelle on peut laisser des réfugiés pénétrer dans son pays pour ensuite les redistribuer dans d’autres États membres n’est pas équitable, elle est folle ».

La France et l’Allemagne au contraire seraient favorables à l’instauration de tels quotas
Quotas qui, établis sur des critères de population, PIB, et taux de chômage, feraient de ces deux nations les plus gros pays d’accueil européens. Et pourtant en France, on se plaint que rien n’est vraiment prévu pour l’accueil et l’intégration de ces personnes : « Les lieux d’hébergement gérés par le SAMU social sont complètement saturés, près de 70 % des migrants doivent passer la nuit dehors. Dans ces conditions, la réponse globale des autorités est insuffisante », déclare le responsable français de l’ONG Médecins du Monde.
Pendant ce temps, le président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker, affirme que l’Europe, qui compte 24 millions de chômeurs officiels, a besoin de cette main d’œuvre immigrée.

En Asie du Sud Est, face à l’afflux de migrants illégaux, des pays décident avec fermeté de fermer leurs frontières
La Malaisie, pays relativement prospère, à dominante musulmane, a averti mercredi qu’à l’instar de l’Indonésie et de la Thaïlande, elle n’accueillerait pas les clandestins, mais qu’elle repousserait vers le large les bateaux entrant dans ses eaux territoriales, sauf risque imminent de naufrage. Ces migrants, bangladais ou birmans, arrivent de plus en plus nombreux, sur des bateaux guidés par des passeurs.
L’amiral Tan Kok Kwee a déclaré à l’AFP : « La politique a toujours été de les escorter en dehors des eaux territoriales, après leur avoir donné les provisions nécessaires ».

(small>Crédit photo : shankar s via Flickr (CC) = boat people a Aberdeen (Hong-Kong)

Robert Ménard au Club de la Presse d’Europe 1

14/05/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Un entretien sans langue de bois – de la part du maire de Béziers – entre Robert Ménard et les journalistes du Club de la presse (Nicolas Poincaré, Serge July, Gérard Carreyrou et Olivier Duhamel). Au menu, le statistiques ethniques, la réalité de l’immigration à Béziers, les rebondissements au Front National…

Nouveau drame de l’immigrationnisme : 155 clandestins de plus sur le sol européen de Lampedusa

Immigration : le Vatican pourrait émettre des visas afin de permettre aux réfugiés de rentrer en Europe

11/05/2015 – MONDE (NOVOpress)

Le Vatican veut examiner la proposition de certains prêtres d’émettre aux réfugiés des visas pour entrer légalement en Europe. L’église veut faire tout dans son pouvoir pour contribuer à une solution du problème des réfugiés. Cependant, il est difficile de réaliser cette idée, a déclaré samedi dans une interview à Radio Vatican le président du Conseil des Migrants pontifical, le cardinal Antonio Maria Vegliò.
L’annonce en a été faite sur la version allemande de radio vaticana.

barque

Immigration : A qui profite le crime ?

07/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les passeurs d’immigrants : Grands patrons, industriels et politiques sont main dans la main pour favoriser la baisse des salaires et le chômage.


Service d'accueil de l'agence Visas France en Algérie

Immigration illégale : 10 000 Algériens “grillent” leurs visas tous les ans

07/05/2014 – FRANCE (NOVOpress)
L’immigration légale reste un canal important… d’immigration illégale

C’est Frontex, l’agence Européenne de surveillance des frontières, qui nous l’apprend : les Algériens sont dans le top 10 des nationalités à immigrer illégalement en Europe. Si la voie des airs et surtout de la mer reste privilégiée, il est à noter que la voie « légale » a aussi les faveurs des Algériens. Ils sont ainsi 10 000 par an depuis 2009 à avoir été repérés et reconduits la frontière après avoir dépassé la durée légale de leur visa. La pratique de plus en plus répandue de « griller son visa » conduit l’Algérie sur le podium des taux de refus de visa pour l’ensemble de l’espace Schengen, les autorités consulaires craignant à juste titre le détournement du sésame pour servir le dessein d’un séjour illégal.

Crédit photo : francediplomatie via Flickr (CC) = Service d’accueil de l’agence Visas France

Vu sur Twitter

Délit de faciès : un clandestin libéré

 

Publié le
Goutte d'Or

Statistiques ethniques, l’analyse de Michèle Tribalat…  et le fichier Saphir ?

06/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec Boulevard Voltaire)
L’affaire des statistiques ethniques de Robert Ménard enfle sur la toile. Michèle Tribalat, démographe et auteur du livre remarqué sur l’immigration « Les yeux grand fermés », explique à Boulevard Voltaire la position de l’INSEE sur ce sujet.

Dans cet entretien, Michèle Tribalat détaille les raisons qui interdisent à l’INSEE de collecter des statistiques ethniques, ce que ne fait d’ailleurs pas non plus Robert Ménard à Béziers. Le point intéressant est que l’organe central de statistiques français a tout de même quelques moyens légaux d’examiner le grand remplacement en cours en France. Ainsi, l’INSEE peut-il collecter des données relatives à la nationalité d’origine des nouveaux Français ou de la nationalité d’origine de leurs parents, s’agissant d’enfants nés en France.

Curieusement, elle n’évoque pas dans son entretien un outil très précieux pour tout démographe : le fichier Saphir. Cette précieuse base de données harmonise les données du recensement et d’autres enquêtes de terrain sur la

Fichier Saphir

Exemple de données extraites du fichier Saphir

période 1968 – 2008 (avec certaines mises à jour jusqu’en 2011). Elle comprend, entre autres (nombreux) critères, la nationalité d’origine des individus, comprend un niveau familial et un niveau individuel et permet donc des études sur le long terme de l’évolution de la population. C’est sur la base de cet outil que la démographe a pu mener de passionnantes études sur les jeunes d’origine étrangère en France, leur évolution numérique, l’évolution de leur implantation géographique, etc.
Malheureusement, le fichier en question n’est plus actualisé et l’INSEE l’a enterré. Plutôt que de bricoler, M. Ménard, demandez donc à l’INSEE d’actualiser Saphir et de le mettre à la disposition des élus et du public, qui a le droit de savoir. À défaut, NOVOpress, qui a retrouvé cette base de données dans les tréfonds du site de l’INSEE, le tient à disposition.

CRédit photo : David Dufresne via Flickr (CC) – Marché Dejean à la goutte d’Or, Paris


 

 

Lire la suite

Pour Nigel Farage : le système européen permet l'immigration massive

Face à la submersion migratoire de l’Europe, Nigel Farage veut s’inspirer de l’exemple australien

05/05/2015 – GRANDE-BRETAGNE (NOVOpress)
Il bat la campagne, à la pêche aux voix. Celui qui mène un combat contre l’immigration sait la tâche ardue, mode de scrutin oblige. Pourtant, Nigel Farage, 51 ans, leader du UKIP, UK independance party depuis 2006 a fait passer son parti de perturbateur anecdotique à une force politique qui compte et qui fait de plus en plus d’adeptes.

face à la submersion migratoire de l’Europe, le message de Nigel Farage est clair :

Nous ferons campagne pour que ce pays ait un système de points, à la façon australienne, afin de décider de qui peut s’installer dans notre pays


1er mai du FN : derrière les polémiques, le virage identitaire

04/05/2015 – FRANCE (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Certes, la manifestation du 1e mai du FN a été émaillée de quelques incidents. Mais si les médias se sont focalisés dessus, c’est pour mieux masquer le fond du discours de Marine Le Pen

Les medias de propagande se sont faits un malin plaisir de décrire ce 1er mai du Front National comme étant un flop pour 4 raisons. D’une part, la faible affluence. Rappelons-leur simplement le très mauvais temps. D’autre part, le président d’honneur Jean-Marie Le Pen s’invitant à la tribune pour se faire acclamer, ce qui aurait déplu à sa fille Marine Le Pen. Enfin, ils ont abondamment relayé les Femen expulsées par le service d’ordre, leur permettant de se victimiser une fois de plus sur les plateaux télés. Et de voler au secours de leurs petits amis du petit journal soi-disant violemment agressé par Bruno Gollnisch. Celui-ci s’étant contenté de casser leur perche-micro après leur avoir demandé patiemment pendant près de 45 minutes d’arrêter de la brandir sous son nez pour saisir ses propos sans son accord.

Désinformation et diversion, qu’a-t-on voulu cacher à l’opinion ?
Tout simplement le fond du discours de Marine Le Pen qui aura duré près d’une heure. La majeure partie a pris les allures d’une défense d’une ligne identitaire, ce qui n’était pas pour déplaire aux militants présents place de l’Opéra. Très tranchée sur la nécessité de résister aux assauts de l’islamisme en France, Marine Le Pen a mené une violente charge contre les politiques intérieures comme extérieures de Hollande mais aussi de Sarkozy. L’accent a particulièrement été mis sur le fiasco libyen, directement responsable selon elle du désastre humanitaire en Méditerranée.

Marine Le Pen a-t-elle été force de proposition ?
La présidente du Front National endosse de plus en plus une stature de chef d’Etat potentiel en n’étant pas que dans la contestation mais aussi dans la proposition d’une politique alternative crédible. Elle a prôné une tolérance zéro vis-à-vis de l’immigration en citant en exemple la politique australienne. La fermeté du gouvernement Abbot récemment réélu a permis de stopper les afflux de migrants. Marine Le Pen a insisté sur la reconduite systématique des immigrés dans leur pays d’origine et d’inverser ainsi les flux migratoires. Sa volonté de mettre fin au communautarisme musulman qui ne cesse de progresser en France a également été particulièrement bien accueillie par les militants.

Crédit photo : Blandine Le Cain via Wikimedia (CC). Marine Le Pen lors du rassemblement du 1e mai 2012


Publié le
Victor Orban : « nous ne voulons pas d'immigrés en Hongrie »

Victor Orban : « Nous ne voulons pas d’immigrés en Hongrie »

03/04/2015 – Budapest (NOVOpress)
Lors d’un entretien télévisé, Victor Orban le Premier ministre hongrois a déclaré :

Nous ne voulons pas d’immigrés en Hongrie. Si d’autres États membres veulent en recevoir, libre à eux, mais ils ne doivent pas les renvoyer ici ni les faire transiter par chez nous

Dans une interview accordée vendredi soir à la chaîne Echo TV, le Premier ministre a estimé que la Hongrie devait prendre des mesures législatives afin de stopper l’immigration en provenance des pays pauvres et son transit dans son pays, quand bien même, cela contreviendrait au droit européen en matière d’immigration.

Face au constat que son pays était celui qui accueillait le plus d’immigration par rapport à sa population après la Suède, le chef du gouvernement a jugé nécessaire la remise en question de règles européennes extrêmement permissives dans ce domaine.

Crédit photo : European Parliament via Flickr (cc)


 

 

Vu sur Twitter

Le vrai coût de l’immigration en France

02/05/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Au delà du risque sécuritaire déjà évoqué dans nos colonnes, l’immigration représente un poids économique important… objet de nombreuses études et contre-études. Celles d’inspiration libérale tendent à le relativiser, d’autres sont plus sévères. Toutes méritent d’être étudiées.


Publié le