Tag Archives: immigration massive

Vu sur Facebook

Nouvelle manifestation contre l’immigration massive à Paris – 7 novembre 2015

Publié le
Chard-Présent-8432

Migrants : les collabobos

03/09/2015 – SOCIÉTÉ (Présent 8432))
On croyait que la misère était moins pénible au soleil, mais pour Aznavour c’est quand même en France qu’elle doit s’installer. S’il reste un ou deux cageots de tomates après la manif des paysans, j’irais bien les lui balancer sur la scène de son prochain concert au Palais des Sports.

L’artiste vient de lancer un appel en faveur de l’accueil des migrants, appelant à les « intégrer dans la société française », à leur trouver « un endroit où les loger, du travail et une vie normale ». Il a exhorté « les gens » à offrir une « future existence » en France à tous ces clandestins.
8432_Une
C’est sûr qu’il a des leçons à donner lui qui, riche à millions, s’est installé en Suisse pour ne pas payer d’impôts en France. Généreux avec l’argent des autres. Le pauvre contribuable, lui, peut payer l’AME, la CMU, la scolarisation, les allocations temporaires d’attente (ATA) de 340 euros par mois et l’allocation mensuelle de subsistance (AMS) de 718 euros par mois… Le tout multiplié par des milliers de demandeurs d’asile par semaine. Les temps ont changé depuis Ma Bohême et le profil des migrants aussi.

Au printemps dernier, lors de la promotion de son dernier album, Aznavour proposait (aussi réaliste que ses chansons) de recréer des villages français grâce à l’immigration. Sauf qu’ils n’auront plus rien de Français justement, ce seront des cités ethniques pour lesquelles on a déjà donné, à grands coups de milliards et ça n’a jamais fonctionné. Avec 6 millions de chômeurs, un pays surendetté, de plus en plus d’enfants, de retraités et de salariés vivant en dessous du seuil de pauvreté, des campagnes qui se vident faute de travail, une agriculture en soins palliatifs, ajoutons des immigrés clandestins en masse et ruinons-nous davantage.

Dans le sillage d’Aznavour, d’autres « personnalités du monde de la culture » se sont indignées des conditions d’accueil des migrants. Dans un appel publié en juillet sur le site de Télérama, ils sont 222 en tout, parmi lesquels Juliette Binoche, Omar Sy, Emmanuelle Bercot (palmée à Cannes), Valéria Bruni-Tedeschi (sœur de Carla), Jean-Louis Trintignant, Cédric Klapisch, Abderrahamane Sissako, les rappeurs d’IAM, Bruno Podalydès, Charlotte de Turckheim ou encore Arnaud Desplechin à interpeller le maire de Paris, Anne Hidalgo et à réclamer notamment la création d’une « Maison des Migrants » (dont un internaute demandait à juste titre si elle serait en pain d’épices). On en est là en effet dans le degré d’abêtissement et de sens des réalités…

Au bal des bobos, la plupart sont des exilés fiscaux qui ne vivent pas en France comme Omar Sy qui curieusement a abandonné Trappes pour vivre avec sa famille à Los Angeles. Combien comptent-ils en recueillir à titre personnel ?

Caroline Parmentier

valls

Valls : fermeté… dans le laxisme face à l’immigration massive

31/08/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
L’œil sombre, le ton martial et la chemise trempée, Valls a martelé durant l’université d’été du PS sa volonté de rester ferme… dans les bons sentiments face à l’immigration massive.

« Volontarisme », « constance » ont été les leitmotivs de Manuel Valls, dans son rôle bien rôdé de matamore à la petite semaine, tentant de séduire les militants PS, notamment son aile gauche et les jeunes socialistes qui l’avaient hué la veille.
Il a ainsi souhaité affirmer « toute la responsabilité » du gouvernement face à la problématique de l’afflux des clandestins versant sa petite larme sur la découverte de « ces corps entassés, ces destins brisés » dans des camions clandestins qui s’échouent dans l’espace Schengen, le Premier ministre a assuré : « Notre devoir est de trouver des réponses durables, fondées sur des valeurs. Humanité, responsabilité. Car nous sommes viscéralement attachés au droit d’asile. Chaque demande doit être examinée. »

Pas un mot bien naturellement sur la responsabilité réelle du gouvernement, celle d’avoir permis, encouragé, ces vagues migratoires, dans droit fil de la politique de Bruxelles. Pas un mot non plus sur le respect du droit et de nos lois, bafoué par ceux-là mêmes qui sont chargés de son application et qui favorisent au contraire par leur laxisme les fauteurs de troubles, clandestins violents de Calais, Roms assassins ou perturbateurs…
Lire la suite

distribution d’aide alimentaire à Menton

Grand remplacement : le Parlement adopte la réforme du droit d’asile

19/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Alors que la tension migratoire est à son comble, la réforme du droit d’asile a été définitivement adoptée mercredi à l’Assemblée nationale, rendant encore plus attirant ce qui constitue l’un de principaux réservoirs d’immigration clandestine, sans pour autant donner les moyens de mieux traiter les vrais demandeurs d’asile.

Sur le papier, le texte prévoit de raccourcir les délais du traitement des dossiers des demandeurs d’asile et d’optimiser leur répartition en désengorgeant l’Île-de-France. Les députés PS, PRG et UDI, malgré des bémols, ont approuvé le projet de loi, traduction d’une promesse de campagne de François Hollande. À l’inverse, les élus LR (UMP) et FN ont voté contre « une occasion manquée », notamment par l’absence d’« organisation systématique et rapide du retour des déboutés », et jugé que le texte allait « encourager des dizaines de milliers de demandeurs supplémentaires ». Front de Gauche et écologistes ont jugé la réforme trop peu ambitieuse.
Pour le gouvernement, le projet de loi visait à « sauver un système à bout de souffle » et mettra la France en conformité avec la législation européenne, alors que les demandes d’asile ont augmenté de 83 % depuis 2007.
Lire la suite

Vu sur Twitter

Immigrationnisme : comment Cazeneuve affaiblit la France

02/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Ivan Rioufol signe une tribune pleine de bon sens sur le rôle morbide de Cazeneuve, l’un des plus fervents porte-parole de l’immigrationnisme et du communautarisme dans ce gouvernement qui n’en manque pourtant déjà pas.

Publié le
cazeneuve et migrants

Immigration sauvage, islamo-terrorisme, le gouvernement répond par… plus de laxisme à l’égard des étrangers !

01/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Bonne idée : en pleine crise migratoire et montée de l’islam-terrorisme, le gouvernement défend de nouveaux droits pour les étrangers en France. Le sens de l’à propos poussé à son paroxysme.

Le texte dormait place Beauveau depuis un an, le gouvernement attendant sans doute le bon moment pour sortir sa loi accordant de nouveaux droits aux étrangers qui entrent légalement ou illégalement en France. On parle un tout petit peu moins des vagues de clandestins qui arrivent de Méditerranée, attentats obligent ? Allez hop, un bon texte de préférence étrangère !

Concernant les immigrés légalement installés en France, le message gravé dans la loi est sans équivoque: «Les étrangers vont bénéficier d’un cadre administratif moins contraignant.» Ainsi, le gouvernement compte remplacer la carte de séjour annuelle par une carte valable quatre ans, après la première année de séjour. « À l’issue de cette carte, l’étranger aura accès à une carte de résident de dix ans. »
Et comme si nous n’avions pas assez de candidats à l’installation en France, Bernard Cazeneuve compte faire passer le nombre de titres de séjour « Mobilité des talents » de 300 délivrances annuelles à 10 000 ! La mesure vie en principe les jeunes diplômés, chercheurs, investisseurs, travailleurs hautement qualifiés, artistes…

Pour tous les étrangers en situation irrégulière d’où qu’ils viennent, il fait de l’assignation à résidence (domicile dont le clandestin peut entrer et sortir à sa guise) la règle et de la rétention administrative l’exception, traduisant ainsi fidèlement la «directive retour» des instances européennes qui trouvent les règles françaises actuelles trop attentatoires aux libertés.

Reconnaissons à M. Cazeneuve une certaine cohérence entre son action et ses propos : c’est le même homme qui encourageait il y a peu les clandestins de Calais à demander l’asile en France plutôt que d’essayer de passer en Angleterre et qui allait en accueillir d’autres comme des VIP dans un centre d’hébergement parisien, structures qu’il s’engage d’ailleurs à multiplier.


Euractiv, le site euro-atlantiste qui réclame la tête d'Aymeric Chauprade

Aymeric Chauprade : pas de place pour les « tièdes » dans le combat contre le totalitarisme islamique

Source : Boulevard Voltaire

« La France est en guerre avec des musulmans », disiez-vous dans une vidéo qui vous a valu bien des ennuis avec votre propre parti. Vous le maintenez ?
J’aurais préféré me tromper ! Oui, la France est en guerre avec des musulmans, elle est en guerre avec une part non négligeable des musulmans qui vivent à l’extérieur ou chez nous, profitent d’ailleurs des largesses de notre État-providence tout en étant hostiles à ce que nous sommes, à nos valeurs, à notre civilisation.
Il faut avoir le courage de le dire, parce que c’est une vérité essentielle à reconnaître si nous voulons maintenir l’unité de notre nation. S’il devait y avoir une seule raison ayant justifié mon passage de la société civile à l’engagement politique, c’est cette conviction profonde que le totalitarisme islamique nous mène une guerre implacable, et que notre classe politique refuse de regarder cette réalité en face, comme elle a refusé de le faire dans les années 30 face aux totalitarismes nazi et communiste.

Le terrorisme continue d’être analysé en France comme une simple manifestation criminelle, comme une sorte de désordre psychologique (avez-vous remarqué cette épidémie de « fous » qui crient « Allah Akhbar » en agressant des gens ?) appelant des réponses sociales et judiciaires. Or, le terrorisme islamique, c’est l’expression, pour l’instant sporadique, d’une guerre mondiale contre ce que nous sommes, et cette guerre est d’autant plus inquiétante que son réservoir de recrutement en Europe est énorme.

Vous êtes d’accord avec Christian Estrosi quand il parle de « 5e colonne » à propos des islamistes en France ?
Peu importe de savoir si c’est lui qui est d’accord avec moi ou l’inverse, et puis il y aussi Nadine Morano ou Jacques Myard et d’autres encore qui emploient cet expression de « 5e colonne » pour désigner le puissant ennemi intérieur qui est en train de grandir sur le territoire national. Quand il s’agit de résistance face à l’ennemi, il faut être capable de refuser le sectarisme politique…
Le problème, c’est que cette 5e colonne, ce ne sont pas seulement les 5.000 fiches dites « S » que l’on ne surveille même pas, c’est plus que cela, c’est l’immense armée des sympathisants, de ceux qui se sentent de l’Oumma plus que de France, de ceux qui, à mesure que le rapport de force démographique leur est favorable, sont de plus en plus tentés par le passage à l’acte. J’ose le dire, l’unité d’une nation est incompatible avec une masse de gens qui rêvent mentalement de prendre le dessus sur vous, de mettre à terre votre civilisation, et ces gens-là, j’en suis le premier désolé, mais ils sont déjà des centaines de milliers en France.
Lire la suite

Immigration : une chance… de diffuser Ebola

16/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Deux cas de clandestins suspects d’être malades d’Ebola ont été rapporté dans les hôpitaux de la région lyonnaise. Ils viennent d’être démentis, espérons qu’il ne s’agit pas d’une annonce destinée à rassurer la population. Reste que statistiquement, il est impossible de conjuguer sûreté sanitaire et immigration clandestine massive.

manuelvoyage1

Immigration illégale, mode d’emploi

Source : lepeuple.be
Distribution de brochures expliquant comment traverser la mer Égée et débarquer en Europe illégalement sans encombre : aucune réaction des autorités françaises

C’est incroyable ! Ces derniers jours, devant le parlement européen à Strasbourg, de charmants noirs souriants distribuaient fièrement des brochures très bien faites (voir photos) donnant la méthode à suivre et toutes les informations pour traverser la mer Égée et débarquer en Europe illégalement sans encombre. Ces brochures sont distribuées en Turquie et dans les pays arabes aux candidats migrants illégaux.
Croyez-vous que la police française a inquiété un seul instant ces personnes incitant à violer les lois ? Pas du tout ! On suppose que la garde des Sceaux, Madame Taubira, trouvera l’initiative excellente et que ce sera très vite assimilé à de la résistance civile qui mérite des applaudissements…

Lire la suite

Daniel Cohn-Bendit : « il faut ouvrir les portes européennes »

Pour régler le problème de l’immigration clandestine, Daniel Cohn-Bendit a sa solution : « Ouvrons les portes de l’immigration ! »

22/04/2015 – Paris (NOVOpress)
Régulièrement Daniel Cohn-Bendit livre son humeur à la radio comme d’autres livrent des pizzas : souvent, rapidement et à chaud. Il a ainsi donné son avis sur les drames qu’engendre le rêve d’eldorado européen chez les Africains, en premier lieu les noyades qui se multiplient à cause des embarcations surchargées des passeurs peu scrupuleux.

Selon Daniel Cohn-Bendit, les responsables sont les gouvernements qui ferment les frontières, pas les passeurs. Pour lui, il faut donc ouvrir grandes les portes de l’Europe et accepter l’invasion migratoire pour éviter des morts en Méditerranée…

Crédit photo : European Parliament via Flickr (cc)


La politique d'asile en France est "au bord de l'embolie", selon la Cour des comptes

La politique d’asile en France est « au bord de l’embolie », selon la Cour des comptes

Source : Francetv info – « La politique d’asile en France est « au bord de l’embolie », selon la Cour des comptes »
La politique d’asile en France ne serait « pas soutenable à court terme », à en croire un document de la Cour des comptes, révélé par Le Figaro, lundi 13 avril. Avec un coût avoisinant les 2 milliards d’euros par an, elle « est au bord de l’embolie », estiment les magistrats.

Des déboutés qui restent en France
Ce document confidentiel est un « relevé d’observations provisoires », « une sorte de rapport d’étape », précise le quotidien, alors que débute, mercredi, l’examen par la commission des lois du Sénat d’un projet de loi réformant le droit d’asile. Selon cette analyse, « la politique d’asile est devenue la principale source d’arrivée d’immigrants clandestins en France ».

Le rapport pointe « une hausse de la demande d’asile jusqu’en 2013 », avec « 66 251 dossiers déposés » cette année-là, pour un coût par demandeur de 13 724 euros, ainsi que les dépenses pour les personnes déboutées, dont le montant « serait équivalent à celui consacré aux demandeurs d’asile ». La Cour souligne également que, « malgré l’obligation de quitter le territoire français (OQTF) qui leur est notifiée, seuls 1% des déboutés sont effectivement éloignés », la majorité « reste en situation irrégulière en France ».

Le document de la Cour des comptes émet des recommandations provisoires. Il préconise notamment de réduire le montant des allocations mensuelles versées aux demandeurs d’asile, de mettre en place un guichet unique de traitement des dossiers et d’exécuter les obligations de quitter le territoire français pour les personnes déboutées.

Dans un autre rapport, publié en février, le commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe avait exhorté la France à lutter contre la hausse des actes haineux et à mieux accueillir les demandeurs d’asile, notamment syriens.

Crédit photo : European Commission DG ECHO via Flickr (cc)


Lire la suite

Sept Français sur dix estiment qu'il y a trop d'immigrés

Sept Français sur dix estiment qu’il y a trop d’immigrés en France

10/04/2015 – PARIS (NOVOpress)
Dans un rapport annuel, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) dresse un bilan sur la relation qu’ont les Français avec le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme.

L’étude s’effectue à partir d’entretiens en face à face et au domicile des sondés, ce qui crée une défiance et n’aide pas forcément à l’émanation de la vérité.

C’est un questionnement qui a pour but de comparer, année après année, l’évolution d’indicateurs clés, tels que la relation aux immigrés, aux religions, ou encore à certaines minorités.

En 2009, les Français avaient été au summum des critères de « tolérance » admis. Cinq ans plus tard, l’opinion a bien changé. En effet, 7 personnes sur 10 estiment qu’il y a trop d’immigrés.

Le journal libération a analysé, avec sa propre grille de lecture, les données de cette étude pendant un entretien radiophonique, que l’on peut écouter sur leur site.

Crédit photo : Ernest Morales via Flickr (cc)


Montpellier: Un syndicat de chauffeurs de bus dénonce « l'odeur insoutenable des Roms »

Montpellier : Un syndicat de chauffeurs de bus dénonce « l’odeur insoutenable des Roms »

09/04/2015/ – MONTPELLIER (NOVOpress)
Dominique Granier, délégué syndical FO à la TaM (Transports de l’agglomération de Montpellier) a déclaré tout de go : « C’est une véritable infection » en parlant de la fréquentation du bus par les familles roms.

Conducteurs et passagers se retrouvent fréquemment incommodés par l’odeur des familles roms qui empruntent les bus de la ligne 9 pour circuler entre le centre-ville et leur camp du quartier de Grammont.

Le syndicaliste indique que « les Roms constituent un danger sanitaire ». Et, il propose de créer, à cet effet, une navette spécialement affrétée pour eux .

La direction de la TaM soutient cette proposition , au grand dam de Bernard Gotis, délégué syndical CGT ayant préconisé autre chose : « notre direction a décidé de suivre ce syndicat en supprimant un morceau de cette ligne de bus très fréquentée par les Roms et de faire sous-traiter cette portion de ligne ».

Marie-Françoise Combaz, la responsable de l’association ATD Quart-Monde en Languedoc-Roussillon, s’indigne :

Un bus spécial pour les Roms ? Ce serait de la pure discrimination. Chacun a droit à sa place dans la société, et à une place digne. Qu’il y ait des difficultés, on ne peut pas le nier. Mais on ferait mieux de construire pour eux des points d’eau et des sanitaires plutôt que de se focaliser sur les conséquences de ce manque d’hygiène.

Crédit photo : Luciano via Flickr (cc)


Logement : le DAL installe un campement en plein Paris

Logement : le DAL installe un campement en plein Paris

07/04/2015 – PARIS (NOVOpress)
Depuis mardi 31 mars, une grande tente de près de cent mètres de long, formée de larges bâches tendues entre des arbres, a été montée sur la place de la République par l’association Droit au logement (DAL). Une installation pour une manifestation permanente, mise en place dès la fin de la trêve hivernale des expulsions le 31 mars dernier.

L’association entend faire de cette installation une manifestation permanente contre le mal-logement. Pour Jean-Baptiste Eyraud, président du DAL : «Il y a moyen de loger les gens, mais il n’y a pas la volonté».



Mohammed : un prénom de plus en plus choisi à Paris

Mohammed : un prénom de plus en plus choisi à Paris

26/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Mohammed, le prénom qui monte à Paris intra-Muros.

Loin de la légende urbaine qui voudrait que les Français d’origine immigrée ne soient cantonnés que dans les banlieues, la révélation de la mairie de Paris nous renseigne sur la popularité du prénom Mohammed, cher à la communauté musulmane dans les maternités de la capitale.

Absent jusqu’en 2012, il arrive en 9ème position en 2013 et gagne une nouvelle place en 2014.

Comme en 2013, le prénom Gabriel est talonné de très près par celui d’Adam, en référence au premier homme, attribué 344 fois en 2014. L’archange Raphaël, donné 316 fois, se hisse quant à lui à la troisième place. Louis (301), Paul (269), Arthur (255), Victor (208), Mohamed (199), Alexandre (198), et Maxime (174) s’inscrivent également dans le top 10 des prénoms masculins.

Premier prénom en 2020 comme à Marseille et en Seine Saint Denis ?


Crédit photo : Wayne Hsieh via Flickr (cc)

Grèce : "Si l'Europe nous lâche en pleine crise, on l'inondera de migrants"

Grèce : « Si l’Europe nous lâche en pleine crise, on l’inondera de migrants »

11/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Kamménos, leader du parti des Grecs indépendants, a affirmé lundi 9 mars 2015 : « Si l’Europe nous lâche en pleine crise, on l’inondera de migrants. »

Ce ministre grec de la Défense a menacé d' »inonder l’Europe de migrants » si celle-ci ne trouvait pas rapidement une solution à la crise de la dette grecque. Sa déclaration intervient quelques heures à peine avant la rencontre cruciale des ministres des Finances de l’Eurogroupe à Bruxelles.

La Grèce revient, en effet, plaider sa cause lundi devant la zone euro en présentant son plan de réformes, lors d’une réunion qui s’annonce une nouvelle fois tendue.

Si les ministres des Finances n’acceptent pas les principales réformes proposées par la Grèce pour débloquer la prochaine tranche d’aide financière, « il pourrait y avoir des problèmes », avait averti dimanche le ministre grec de l’Économie Yanis Varoufakis.

Connu pour son ton peu diplomatique, il a même agité la menace de nouvelles élections ou la tenue d’un référendum. « Comme me l’a dit notre Premier ministre, nous ne sommes pas encore collés à nos sièges », a-t-il lancé.

« Si l’Europe nous lâche en pleine crise, on l’inondera de migrants, on leur distribuera des papiers valides qui leur permettront de circuler dans l’espace Schengen. Ainsi, la marée humaine pourra se rendre sans problèmes à Berlin. Et tant mieux si, parmi ces migrants, se trouvent des djihadistes de l’État islamique ».

Et d’ajouter : « Si l’Eurogroupe nous cherche des ennuis, nous frapperons à notre tour. » Panos Kamménos est coutumier de ce genre de controverses. En juillet 2013, il avait déjà déclaré que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, était persona non grata à Athènes.

Ses propos attestent que, non seulement, l’immigration massive n’est pas la panacée et qu’en plus, elle est vectrice d’attentats par le biais d’islamistes. Il reste à savoir si les remplacistes ne vont pas prendre son chantage pour une aubaine. »Le profit de l’un est le dommage de l’autre. », écrivait Montaigne.


Suisse

Suisse : l’UDC s’oppose à la venue de 3000 réfugiés syriens

06/03/2015-PARIS (NOVOpress)
Dans un communiqué daté du 06 mars 2015, le parti politique suisse UDC (Union Démocratique du Centre) déclare s’opposer à l’intention du Conseil fédéral (l’équivalent du gouvernement pour la France) d’accepter 3000 réfugiés en provenance de Syrie. L’UDC souligne qu’au lieu de l’octroi d’un statut de réfugié, la disposition de l’article 4 de la loi sur l’asile (l’octroi de « protection temporaire ») devrait être administrée. Cette disposition n’a jamais été utilisée jusqu’à ce jour en Suisse, alors que le texte de loi existe bel et bien.
Inquiet devant le tsunami migratoire qui déferle dans toute l’Europe de l’Ouest, les Suisses à l’instar des autres populations deviennent de plus en plus rétifs aux mesures favorisant cette vague de plus en plus imposante. Réfugiés réels ou fictifs, touristes qui ne repartent pas et autres clandestins s’installant dans les contrées helvètes sont de moins en moins les bienvenus.
Ainsi, le 25 février 2015, les fribourgeois se sont mobilisés en un millier de personnes lors de la cession parlementaire pour afficher leur hostilité au centre fédéral pour demandeurs d’asile prévu à Chevrilles (FR).
Avec ses collègues Beat Vonlanthen et Erwin Jutzet, la conseillère d’Etat fribourgeoise Anne-Claude Demierre se fit siffler lors de la présentation du projet. A l’inverse, le syndic de Chevrilles Othmar Neuhaus, opposé au centre, fut abondamment applaudi. L’opposition de la population au projet était claire. Malgré cela, Barbara Büschi, directrice suppléante de l’Office fédéral des migrations (ODM), a assuré qu’il n’y aurait pas de retour en arrière et que le projet serait conduit comme prévu.
Une page facebook s’est ouverte pour soutenir la population fribourgeoise largement hostile à ce centre d’accueil pour clandestins en espoir de régularisation.


Un faux sida pour de vrais papiers

Un faux sida pour de vrais papiers

04/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Il y a les mariages blancs, la fausse paternité, les réfugiés politiques factices, les mariages gays qui n’en sont pas. Les filières d’immigration clandestine toujours en quête de trous d’air dans la législation française ne sont pas en mal d’imagination. Ils fabriquent aussi, par le biais de prises de sang faites sur de vrais patients, de faux malades du sida afin qu’ils soient régularisés en France. Il est en effet prévu dans nos largesses de régulariser systématiquement des étrangers porteurs de pathologies lourdes comme le VIH.