Tag Archives: hygiène

ales_abattoir

Alès : Fermeture de l’abattoir où se produisait un « carnage quotidien »

15/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
L’association L214 a dévoilé une enquête vidéo accablante sur l’abattoir régional d’Alès. Jamais en France, la mise à mort des animaux dans un abattoir n’avait été montrée de façon aussi transparente et détaillée.

Par des images très dures tournées au printemps dernier et commentées par l’actrice Hélène de Fougerolles, l’association de défense des animaux L214 a ainsi voulu mobiliser l’opinion publique sur les conditions d’hygiène et de souffrances animales de l’abattoir municipal d’Alès, dans le Gard. Pour L214, il s’agit de montrer « une véritable boîte noire tenue à l’écart du public » où « se produit un carnage quotidien ».

Suite à la diffusion de ces images, le maire d’Alès a décidé de fermer l’abattoir municipal à titre conservatoire.

Mais comme le rappelle le Salon beige :

Ce que ne dit pas la presse, c’est l’influence du halal dans ce mode d’abattage. En 2012, le directeur de l’abattoir d’Alès, Jack Pagès expliquait que, « pour gérer l’abattage rituel », il applique une politique tarifaire spécifique, basée « sur le surcoût » que cela implique pour lui. Sur les 6000 bovins abattus à Alès, et 40000 agneaux chaque année, on compte 30 % de bovins (1800 bêtes) et 40 % d’ovins (16000 bêtes) qui sont destinés à produire de la viande Halal.



centr refugiés allemagne

« Nous venons en paix »… en porcs ? Les clandestins inondent de pisse un centre de réfugiés

02/10/2015 – EUROPE (Junge Freiheit, traduction NOVOpress)
« Nous venons en paix », c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers « migrants »/« réfugiés »/Bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Aujourd’hui, encore une visite dans les centres de réfugiés en Allemagne. Nos amis teutons ont décidément une bien étroite notion de l’hygiène et de la propreté, ils se plaignent que les centres de réfugiés soient envahis par la pisse.

Erfurt — Allemagne. La Bundeswehr (armée allemande) s’est plainte des conditions d’hygiène inacceptables dans le centre d’admission des demandeurs d’asile d’Erfurt. L’armée qui gère ce centre passe son temps à nettoyer l’urine sur le sol et limiter les cas de harcèlement sexuel, selon une lettre interne classée au commandant des forces territoriales que s’est procurée le journal Junge Freiheit.
La lettre fait référence à un rapport d’un superviseur des services de santé de la Bundeswehr. Il indique textuellement que

Les salles sont nettoyées deux fois par jour. Néanmoins, à mon avis cela ne sert à rien, car les ordures sont jetées sur le sol. Uriner dans tous les coins est devenu une routine. Des individus mâles provenant d’autres pays se soulagent dans les logements réservés aux femmes célibataires, même si les femmes dorment à côté. Le harcèlement sexuel est une constante.

La Bundeswehr a confirmé l’authenticité du document à la demande de Junge Freiheit. « Tout est écrit, » a déclaré le directeur des relations publiques des forces territoriales, le lieutenant-colonel Ingo Kunze. Vous pouvez aller vérifier l’exactitude de ces conditions.
Lire la suite

Viande halal : alerte sanitaire dans le Nord-Pas-de-Calais

Viande halal : alerte sanitaire dans le Nord-Pas-de-Calais

05/07/2014 – BAILLEUL (Novopress via le Bulletin de réinformation)
L’abattoir de la société ovine Flandre Artois (SOFA), basée à Bailleul (Nord), vient de suspendre ses activités. Les services vétérinaires ont relevé une série d’infractions aux normes d’hygiène. La suspension durera aussi longtemps que l’abattoir n’aura pas effectué les travaux de mise aux normes. La SOFA emploie dix salariés et alimente une bonne partie du réseau halal de la métropole lilloise et du Dunkerquois.

Crédit photo : DR

Dix moyens pratiques de s’affranchir de la tyrannie publicitaire

Dix moyens pratiques de s’affranchir de la tyrannie publicitaire

Conclusions de Jean-Yves Le Gallou lors de la Sixième Journée de la réinformation de Polémia.

Une première remarque d’abord : décrire, dénoncer une tyrannie, c’est déjà l’affaiblir. Voilà une première utilité de cette Journée du 26 octobre 2013 consacrée par Polémia à la désinformation publicitaire. Mais encourager les démarches positives est dans le génome de Polémia. Voici donc quelques conseils pratiques pour aider les Français à échapper à l’ahurissement publicitaire.

Lire la suite

La gale fait son grand retour en France

La gale fait son grand retour en France

31/01/2013 -16h45
PARIS (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) – La gale est une maladie parasitaire de la peau (photo ci-dessus), qui avait plutôt tendance à disparaître en France, avant l’arrivée massive de populations immigrées. D’abord apparue dans les banlieues d’Ile-de-France, aujourd’hui, de plus en plus de cas sont signalés en province, dans les écoles, les hospices, les prisons et les hôpitaux.

Lire la suite

L'hygiène chez MacDo (censuré sur M6) [vidéo]

L’hygiène chez MacDo (censuré sur M6) [vidéo]

Cette vidéo est une enquête menée en caméra cachée, par Tony Comiti Productions sur les failles de la restauration rapide. Elle avait été censurée à l’époque (2009) dans l’émission « Zone Interdite » de M6 qui avait pourtant commandé ce reportage. Ceci suite à des pressions de McDonald’s.

L’enquête montre les précaution d’hygiène non respectées dans un restaurant McDonald’s : hamburgers laissés en vente pendant des heures et étiquettes mentionnant la date de péremption des produits remplacées par d’autres sitôt la durée de vie du produit dépassée. Ce n’est pas la première fois que des problèmes d’hygiène sont révélés chez MacDo, comme ici.

Enquête également chez KFC dont les poulets censés être tous halal ne sont pas abattus correctement selon le rite musulman tel que l’établissent les mosquées françaises (mais comme on le voit dans l’enquête tous les consommateurs de KFC, même les non-musulmans, payent quand même une « taxe halal » à des sacrificateurs musulmans et à un organisme de certification halal, soutenant ainsi financièrement l’extension de la religion musulmane en France).