Tag Archives: honneur

Québec : crime d’honneur commis par un père musulman

21/12//2013 – 09h00
MONTREAL (NOVOpress) –
Au Québec, un père musulman a frappé à mort sa fille de 13ans car elle refusait de faire sa prière de 18 heures. La police refuse de parler de meurtre à motivation religieuse, les amis de la famille pensent à un accident.

Publié le
Modèle de droiture, d'honneur et de fidélité, le commandant Hélie de Saint-Marc est décédé

Modèle de droiture, d’honneur et de fidélité, le commandant Hélie de Saint-Marc est décédé

26/08/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Ecrivain et officier, Hélie de Saint-Marc est décédé ce matin à l’âge de 91 ans. Modèle de droiture, d’honneur et de fidélité, il fut résistant à l’âge de 19 ans, interné dans un camp de concentration, officier de la Légion étrangère en Indochine et en Algérie, il participa au putsch de 1961 avec ses hommes du 1er régiment étranger de parachutiste. Il fut gracié en 1966 et le 28 novembre 2011 fait grand-croix de la Légion d’honneur, après avoir été radié de l’ordre.

Il publia plusieurs récits de son parcours ainsi que ses mémoires « Les Champs de braise ».

Crédit phoro : DR

En ce moment au cinéma : « 11,6 »

02/052013 – 16h20
PARIS (via Belle et Rebelle) –
Rappelez-vous les faits. Le 5 novembre 2009, un convoyeur de fonds dérobe à la Banque de France la modeste somme de 11,6 millions d’euros. Deux jours plus tard, la police découvre, dans un garage loué sous une fausse identité, une partie du butin : 9,1 million d’euros. Une semaine plus tard, Toni Musulin se rend à la police monégasque. Remis le lendemain à la justice française, il reconnaît le détournement de fond mais nie s’être servi dans les 2,5 millions d’euros manquants.

Continue reading

Publié le
[Exclusivité Novopress] Christophe Stirbois répond à Benjamin Biolay

[Exclusivité Novopress] Christophe Stirbois répond à Benjamin Biolay

Christophe Stirbois, fils de Jean-Pierre Stirbois, répond à Benjamin Biolay (NOVOpress).

Bonjour Christophe et merci d’avoir accepté de répondre à NOVOpress. Par une phrase très déplacée dans son dernier album (« La vengeance est un plat que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre »), le chanteur bobo Benjamin Biolay vient de réveiller chez vous un souvenir douloureux. Comment expliquez-vous que votre père soit encore ainsi traîné dans la boue par les gardiens du temple du politiquement correct, près de 25 ans après sa tragique disparition ?

Il a été une figure emblématique du combat national notamment à travers le fameux « tonnerre de Dreux ». Il fit alors réellement entrer le FN dans la vie politique nationale, faisant alliance avec le RPR de l’époque pour battre le Parti socialiste. Cet événement est resté en mémoire, et nombreux sont encore ceux qui font référence à son engagement, sa façon de travailler, son dévouement. Il était au contact de ses compatriotes et de leurs préoccupations, toujours disponible pour les militants et ses proches. J’ai du mal à comprendre que 24 ans après son décès un chanteur bobo décide de salir le nom des Stirbois pour faire un bon mot… Peut-être veut-il faire parler de lui, créer le « buzz » ? C’est simplement pathétique.
Lire la suite