Tag Archives: hommes

8560-Chard

Familles, il vous hait !

04/03/2016 – POLITIQUE (8560 Présent)

François Hollande ne veut plus entendre parler du modèle familial « réactionnaire » précise-t-il. Un papa, une maman et leurs enfants, ça l’insupporte.
« La destruction du modèle familial est toujours l’obsession d’un système impuissant à résoudre les problèmes de la France » a aussitôt relevé Bruno Gollnisch à qui nous empruntons le titre de combat de son communiqué.
8560_Une
« Si j’ai voulu le mariage pour tous », déclare notre président dans une grande interview au magazine Elle, « c’est bien pour donner à tous la possibilité de former une famille, au-delà des questions de genre ». Il va donc corriger – c’est l’urgence du moment – l’intitulé de « ministère de la Famille » au profit de « ministère des Familles » : « afin de les reconnaître toutes, les recomposées, les monoparentales, de même sexe ».

Et les polygames non ? Pourtant les journalistes de Elle lui parlent de ses trois femmes : « Qui vous a sensibilisé à la situation des femmes ? Votre mère, votre première compagne Ségolène Royal, ou encore Valérie Trierweiler ? Ou Julie Gayet ? ».
« Être un socialiste, c’est être un féministe » clame Hollande qui a si longtemps fermé les yeux et les oreilles alors qu’il dirigeait le PS, sur les comportements de DSK qui lui revenaient de toutes parts et parfois de femmes qu’il connaissait bien comme Aurélie Philipetti.

Quand on lui demande quelle « figure féminine » l’inspire, François Hollande cite sa chère Angela Merkel : « l’exemple même d’une femme de pouvoir, un exemple de volonté et de réussite pour beaucoup de femmes ». Pas pour les centaines d’Allemandes agressées sexuellement à Cologne la nuit du 31 décembre par des immigrés en majorité arabo-musulmans que Merkel a fait entrer en masse et qui ont magnifiquement fait triompher ce soir-là l’égalité, le respect et les droits des femmes.

C’est précisément lorsqu’il est interrogé sur Cologne et alors que tout le principe de l’interview consiste à le faire passer pour un défenseur de la cause féminine que François Hollande fait sa réponse la plus lâche et la plus nauséabonde : « Les agressions sexuelles sont toujours découvertes tardivement, même quand elles sont massives : le sentiment de honte s’ajoute au scepticisme et à l’indifférence. »
Ce n’est pas la faute des médias, ni de la police ni des autorités qui ont volontairement caché les faits. C’est la faute des femmes qui ont eu honte. « À Cologne, la gêne était d’autant plus grande que les auteurs pouvaient être des réfugiés. » Bon d’accord, c’est un peu la faute des médias et des politiques, mais il faut les comprendre !

« Or, le respect de la femme est un principe absolu », se croit-il obligé de préciser. Mais qu’ont-ils fait, lui ou ses ministres féministes, les Taubira, Belkacem et Rossignol pour briser l’omerta au nom de ce « principe absolu » ? Ils se sont tus.

Le final propagandiste est tout en beauté : « Tous les jours, dans beaucoup de nos villes, des femmes subissent des harcèlements verbaux ou physiques (…) Et ce n’est pas le fait d’hommes qui viennent d’arriver sur notre territoire ou qui n’auraient pas bénéficié d’une éducation semblable à la nôtre. »

C’est bien ce que le pouvoir officiel a dit. À Cologne il ne s’est rien passé d’extraordinaire.

Caroline Parmentier

famille

La famille

27/01/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Jusqu’à notre époque contemporaine et nos sociétés dépressives, le foyer et la famille furent toujours des piliers essentiels de l’équilibre de nos nations.

Ne nous laissons pas déborder par les multiples sollicitations de la vie moderne ; consacrons du temps à nos enfants ! Violence, alcoolisme, drogue, suractivité, stress et angoisse sont des maux d’adultes qui touchent de plus en plus les jeunes. Pour exemple, le suicide représente chez les 15-24 ans la deuxième cause de mortalité et la première pour les 35-44 ans, pour représenter au total 150 000 tentatives de suicide enregistrées chaque année ! Permettons à nos petits de vivre pleinement leur enfance en les tenants à distance des phénomènes de mode, en leur évitant d’avoir des emplois du temps surchargés par de multiples activités, en les écartant des décisions relevant du monde des adultes et en les éloignant de l’univers écrasant et culpabilisant de la propagande des médias et du star-system. L’enfance est marquée par l’innocence. Ne la tuons pas dès les premières années de son existence.
Lire la suite

sara_giromin_ex_femen

Conversion d’une ancienne FEMEN

07/01/2016 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

C’est un retournement total ! Sara Giromin, fondatrice des FEMEN au Brésil, dénonce le féminisme et l’avortement, et s’excuse auprès des chrétiens.
Elle avait lancé le mouvement féministe en 2012. Elle menait des opérations « seins nus » pour protester contre l’exploitation des femmes. En octobre dernier, elle a publiquement renié son engagement…

Elle a dénoncé les abus dont elle a fait l’objet de la part du mouvement féministe
Comme bien d’autres FEMEN, Sara Giromin a quitté le mouvement rapidement après l’avoir intégré, en 2013, dénonçant le « business » qui en était à la base. Elle a alors créé un autre mouvement.
Elle espérait trouver dans ce milieu une aide après être entrée dans la prostitution à l’adolescence. S’en étant ouverte à une universitaire féministe, celle-ci l’avait félicitée pour cette activité… C’est une femme plus âgée, réputée « conservatrice », qui l’a aidée à en sortir.

Elle critique violemment l’idéologie féministe et rejette l’idéologie du genre, « obligatoire » au sein du mouvement
Aujourd’hui, elle dénonce le féminisme comme une « secte » qui utilise les femmes comme des objets, fait la promotion du lesbianisme et « promeut la destruction de la famille traditionnelle et de toutes les valeurs morales de la société ».
Elle écrit encore : « dans le mouvement féministe, les femmes n’ont aucune importance, mais ne servent que de carburant pour alimenter la haine que la secte féministe ne peut pas se permettre de laisser mourir ».

Elle s’est aussi excusée auprès des chrétiens…
… pour avoir échangé un baiser lesbien sur fond de crucifix et d’église, photo devenue un emblème de l’activisme homosexuel et antichrétien au Brésil.
Elle a aussi dit son regret d’avoir avorté jadis, et mis en garde les femmes qui hésitent à avorter.
Ce qui a provoqué ce revirement, c’est la naissance de son enfant, qui lui a fait prendre conscience de la signification de la vie.
L’ancienne FEMEN donne aujourd’hui des conférences pour dénoncer le féminisme, l’idéologie du genre et le marxisme culturel !
En France, ce mouvement sévit toujours…

famille

Nouvelle enquête de l’Insee : les séparations appauvrissent et déstabilisent les familles

17/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Nombre croissant de familles recomposées, multiplication des histoires d’amour brèves, forte hausse de la garde partagée… voilà ce qui appauvrit et déstabilise les familles selon l’étude publiée par l’Insee le 16 décembre.

Quelles tendances mettent en avant cette étude ?
L’étude de l’Insee montre notamment que c’est le modèle des familles monoparentales qui se sont développées au détriment des familles traditionnelles. Les familles recomposées augmentent, elles aussi. Autre fait marquant, de plus en plus de couples éclatent : entre 2009 et 2012, en moyenne, 253 000 couples se sont séparés chaque année. Entre 1993 et 1996, on en comptait 155 000. Soit plus de 59 % !

Qui sont les plus touchés par ces changements ?
L’étude souligne que ce sont les femmes qui pâtissent les premières des divorces et des séparations. 20 % de baisse de niveau de vie : c’est le prix de la séparation pour les femmes dans l’année qui suit un divorce ou une rupture de Pacs. La monoparentalité reste essentiellement maternelle (85 %) et s’est surtout répandue parmi les femmes les moins diplômées. Particulièrement touchées par la précarité, 40 % des familles monoparentales avec enfants mineurs vivent sous le seuil de pauvreté. Ce mouvement serait européen : la part de ces familles monoparentales a également augmenté de 14 % en 1996, contre 19 % en 2012, en Europe. Notons également que l’étude ne pipe pas un mot de l’impact de tels bouleversements pour l’équilibre des enfants.

Quelles sont les observations faites sur les couples plus jeunes ?
Sans surprise, la vie de couple est plus instable. Vivre plusieurs histoires d’amour successives et partager le même toit au cours de sa vie devient de plus en plus fréquent. Ces unions successives touchent aussi les plus jeunes. Les premières histoires sont devenues plus courtes et 30 % des 26/35 ans ont rompu après 5 ans de vie commune contre 9 % de leurs aînés.

Crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada via Flickr (CC) = Portrait de la famille de madame Grant, 1936

gay_pride

Augmentation en flèche du financement des études de genre par la région Ile-de-France

08/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)

De 2011 à 2014, le financement de l’Institut Émilie du Châtelet (IEC) par la région Ile-de-France est passé de 0,9 à presque 8 millions d’euros. L’IEC fait partie du domaine d’intérêt majeur : « genre, inégalités, discriminations » et participe au « développement de la recherche et des enseignements sur les femmes, le sexe ou le genre ». Il compte 18 établissements, 11 laboratoires, et emploie 200 chercheurs considérants, selon le site Vigi-Gender que « le concept de genre pose les catégories de femmes, d’hommes, de sexe, de sexualité et les notions de féminin, de masculin, de féminité et de masculinité comme des constructions sociales et non comme des données naturelles intangibles ». 8 millions d’euros, c’est beaucoup pour une théorie qui n’existe pas, surtout en temps de crise et de hausse des impôts.

Vu sur Twitter

Les robots peuvent-ils faire confiance aux êtres humains ?

Hitchbot a été conçu par les chercheurs David Harris Smith, de l’université McMaster à Hamilton, et Frauke Zeller, de l’université de communication Ryerson à Toronto.

 

« Habituellement, nous cherchons à savoir si nous pouvons faire confiance aux robots… mais ce projet prend la question dans l’autre sens et demande si les robots peuvent faire confiance aux êtres humains » a déclaré le Dr Frauke Zeller.

Publié le
La GPA autorisée pour les couples d’hommes en Israël

La GPA autorisée pour les couples d’hommes en Israël

05/06/2014 – TEL-AVIV (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
C’est une âpre bataille politique qui prend fin en Israël : le gouvernement a donné son accord pour la modification des critères d’éligibilité à la Gestation par autrui (GPA), qui était jusqu’ici, réservée aux couples hétérosexuels. Les couples d’hommes et les célibataires pourront désormais avoir accès à cette technique de procréation antinaturelle. Le principe même de la délégation de la procréation au mépris des dispositions naturelles avait donc déjà été acté depuis 1996. Il revient à la Knesset (photo) d’entériner ce choix du gouvernement, mais la victoire semble déjà acquise, puisque seuls les ministres venant du parti religieux Bait Yehudi se sont opposés à cette nouvelle libéralisation. Le conflit aura simplement eu le mérite de montrer un pays partagé en deux univers étrangers, et deux villes, Tel-Aviv où se déroule la Gay Pride, et Jérusalem où vivent les Juifs les plus farouchement intégristes.

Crédit photo : Itzik Edri via Wikipédia (cc).

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

18/04/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
L’Assemblée avait adopté le 28 janvier dernier à une large majorité le projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes défendu par Najat Vallaud‑Belakacem. Ce projet a été voté hier en seconde lecture par le Sénat.

De multiples mesures symboliques, comme la suppression de l’expression « bon père de famille » utilisée dans plusieurs textes de lois était prévue. Des obligations de parité étaient également mises en place dans un certain nombre de structures, afin d’obliger les hommes et les femmes de France à se singer mutuellement dans la vie de tous les jours. La réduction de 6 mois du congé parental est également prévue lorsque le père n’a pas pris son congé parental. Une façon pour l’Etat de s’immiscer un peu plus dans les familles.

Le Sénat a effectué quelques modifications marginales sur le texte de loi, sans en modifier pourtant l’esprit

Lire la suite

Avis d’une Belle et Rebelle aux hommes virils ! Tribune libre d'Hélène Hardy

Avis d’une Belle et Rebelle aux hommes virils ! Tribune libre d’Hélène Hardy

La féminisation de notre société, au grand dam des vraies femmes, c’est le cauchemar devenu réalité… Ne baissez pas les bras : rien n’est jamais perdu à force de volonté !

Tout d’abord, Messieurs, ne buvez plus d’eau. Elle est bourrée d’hormones féminines depuis l’invention de la pilule contraceptive. Ayant conscience que cet exercice peut s’avérer un peu difficile, je vous donne d’autres indications plus facilement réalisables avec un peu d’adresse et d’audace, afin de ne pas perdre tout à fait votre virilité.

Lire la suite

Etre lesbienne tout en étant un homme

10/04/2013 – 16h10
PARIS (NOVOpress) –
Comment être lesbienne tout en étant un homme ? Ce problème dont la recherche de la solution hantait l’humanité est maintenant résolu grâce à la théorie du genre comme nous l’explique Patrice André dans la vidéo ci-dessus.

Continue reading

Publié le
L’idéologie du genre : une anthropologie destructrice de l’identité

L’idéologie du genre : une anthropologie destructrice de l’identité

« On ne naît pas femme, on le devient ». Simone de Beauvoir

On sait que le mariage homosexuel, présenté par le gouvernement comme « le mariage pour tous » émane de l’idéologie du genre, concoctée dans le dernier tiers du XXe siècle par les universités américaines sous le nom de gender et importée chez nous par les instances de l’Union européenne dont elle inspire largement les directives. Mais connaissons-nous toutes les implications de cet ensemble de représentations collectives, inspiratrices des lois plus ou moins récentes sur la contraception, l’avortement ou la répression de l’homophobie ? Il vaut la peine d’étudier de près les origines et la doctrine constitutive d’une idéologie dont les implications transforment peu à peu nos existences sans que nous en soyons toujours pleinement conscients.

Lire la suite

[Tribune libre] SOS : Homme cherche féministe qui sommeille en lui

[Tribune libre] SOS : Homme cherche féministe qui sommeille en lui

Déjà que j’ai du mal à me rappeler nombre de dates pour des événements personnels, là, j’avoue, j’ai pas réagi immédiatement à cette histoire du 8 mars. D’autant que, même si je lis les « féminins », je ne suis pas un grand fan de Marie-Claire, pour tout dire.

Mais l’avantage du buzz (et de la télé, mea culpa…) c’est de relayer rapidement une info essentielle. Et c’est ainsi que j’ai su que le 8 mars c’était la journée internationale de la femme et qu’accessoirement donc Marie-Claire avait décidé d’illustrer le combat féministe en faisant porter des talons aiguilles à… 8 représentants de la gent masculine. Et de sacrés représentants je l’avoue.

Lire la suite

La télévision nuit à la virilité

La télévision nuit à la virilité

06/02/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) – « Virilité : capacité d’engendrer ; vigueur sexuelle », selon le dictionnaire Larousse. Un atout gravement menacé par la télévision. Une étude réalisée par des scientifiques de l’école de santé publique de Harvard (Boston) a été publiée le 5 février dans le British Journal of Sports Medicine. Elle révèle que passer plus de vingt heures par semaine devant la télévision entraîne un sperme de moins bonne qualité. Le sperme de 200 hommes, âgés entre 18 et 22 ans, a été analysé. Conclusion : ceux qui ont pour habitude de regarder la télévision plus de vingt heures par semaine ont une concentration de spermatozoïdes inférieure de 44 % par rapport au groupe qui passait le moins de temps devant la télé.

Lire la suite