Tag Archives: Harlem Désir

Le site musulman Oumma.com mis en examen pour diffamation envers le Bloc identitaire

Le site musulman Oumma.com mis en examen pour diffamation envers le Bloc identitaire

06/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le Bloc identitaire vient d’annoncer que le directeur de publication du site musulman Oumma.com est mis en examen pour des propos tenus à l’encontre de lui.

« Ce site très influent qui propose un « point de vue musulman sur l’actualité » avait mis en cause le Bloc identitaire dans une grotesque affaire de tag (« fuck islam ») jugée à Orléans. Pire, Oumma.com avait poussé l’amalgame jusqu’à choisir – pour illustrer son article – la photo d’une vitrine de boucherie halal recouverte d’inscriptions racistes. Photo n’ayant aucun rapport avec l’affaire, et encore moins avec le Bloc Identitaire. C’est au titre de tous ces amalgames que le directeur de publication du site Oumma.com vient donc d’être mis en examen suite à la plainte pour diffamation déposée par nos avocats. »

Le BI rappelle que « Après la condamnation de Bernard-Henry Lévy (qui avait osé qualifier le Bloc identitaire de « groupuscule néo-nazi ») et la mise en examen d’Harlem Désir et du député PS Yann Galut, ce sont donc désormais ceux qui font du prosélytisme musulman en France qui apprendront que les identitaires ne doivent pas servir de défouloir à leurs névroses. »

« En première ligne dans la lutte contre l’islamisation de la France, le Bloc identitaire mène un combat politique loin des provocations stériles, du folklore ou des nostalgies malsaines. C’est pour cela que nous trainerons systématiquement devant les tribunaux ceux qui pratiquent l’amalgame et l’insulte plutôt que le débat et la confrontation des idées. » ajoute le mouvement.

Image en Une : copie d’écran du compte Facebook de Oumma.com. DR.

Le nouveau parti de l’intelligence - Tribune libre par Flavien Blanchon

Le nouveau parti de l’intelligence – Tribune libre par Flavien Blanchon

« Pour un parti de l’intelligence » : tel est le titre fameux du manifeste publié dans le supplément littéraire du Figaro en juillet 1919, au lendemain de la Première Guerre mondiale, par cinquante-quatre écrivains et intellectuels. Le texte, rédigé par Henri Massis, n’a pas toujours très bien vieilli, mais nul ne pouvait contester aux signataires – de Paul Bourget à Georges Valois en passant par Jacques Bainville, Daniel Halévy, Francis Jammes ou Charles Maurras –, leur qualité à s’exprimer sur le sujet.

Un siècle plus tard, voici que paraît « un appel à l’intelligence », [publié entre autres dans le Monde, le Figaro, Libération, La Croix, les Echos et Réforme] dont les souscripteurs sont, pour parler poliment, un peu plus inattendus. Le cardinal Vingt-Trois, par exemple, qui ouvre le ban, n’a pas précisément la réputation d’une lumière… La disposition des noms a du moins été soigneusement étudiée. Apparaissent d’abord, en première ligne, rangées selon l’importance numérique de leurs adeptes, les notabilités religieuses : le cardinal Vingt-Trois donc, Dalil Boubakeur, le président de la fédération protestante, « le Grand Rabbin de France par intérim », et la présidente de l’union bouddhiste de France. Il est dommage que le CRIF, rédacteur et organisateur, n’ait pu, à un an près, faire figurer le grand rabbin Bernheim, qui, entre son titre d’ »agrégé » de philosophie (major de sa promotion, tant qu’à faire) et sa grande œuvre de penseur original, aurait été un peu plus plausible. Il est de ces malchances de calendrier.

Lire la suite

Vu sur Twitter

Harlem Désir, un député européen peu assidu mais nommé aux Affaires européennes

 

Publié le
Vu sur Twitter

Harlem Désir dénonce la présence d’élus UMP à la Manif pour tous

Publié le
Harlem Désir mis en examen pour "complicité d'injure" envers les identitaires

Harlem Désir mis en examen pour « complicité d’injure » envers les identitaires

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a été mis en examen jeudi 16 janvier à Paris pour « complicité d’injure », pour avoir qualifié en 2012 de « fanatiques violents » les membres de Génération identitaire après leur occupation du chantier de la mosquée de Poitiers, a annoncé à l’AFP Me Yves Baudelot, son avocat. (Le Monde.fr)

 

 

 

Crédit photo : Jackolan1 via Wikimedia (cc)

#MaRépublique : effet boomerang pour le PS sur les réseaux sociaux

#MaRépublique : effet boomerang pour le PS sur les réseaux sociaux

28/11/2013 – 08h30
PARIS (NOVOpress) – Hier au soir mercredi 27 novembre, le Parti socialiste tenait un meeting salle de Mutualité à Paris pour « défendre la République contre les extrémismes », entendre par là sauver le système d’alternance molle des faux frères ennemis UMP-PS en brandissant l’arme ultime de la culpabilisation et du politiquement correct, qui malheureusement pour eux ne fait plus recette.

« Nous devons, face à la préférence nationale, nous revendiquer du droit d’hospitalité envers nos frères immigrés. Nous devons remettre au centre de notre projet politique un nouvel humanisme cosmopolite. »
Jean-Vincent Placé, sénateur EELV – 27/11/2013

Lire la suite

Marion Maréchal-Le Pen traitée de « conne » et de « salope » par un socialiste

Marion Maréchal-Le Pen traitée de « conne » et de « salope » par un socialiste

16/10/2013 – 19h15
PARIS
(NOVOpress) – Marion Maréchal-Le Pen vient de se faire traiter de « conne » et de « salope » sur Tweeter par Jean Bourdeau, l’attaché parlementaire du sénateur socialiste, Jean-Pierre Michel. La nièce de Marine Le Pen a adressé mardi une lettre ouverte à Harlem Désir dans laquelle elle en appelle à « l’attention particulière qu'(il porte) à la condition de la femme et à la lutte contre la misogynie, comme cela a été relevé lors de l’incident du caquetage à l’Assemblée nationale » de la semaine dernière. « Je vous saurais gré de mettre vos actes en cohérence avec vos paroles et de sanctionner ce type de propos indignes du débat public », demande, au premier secrétaire du Parti socialiste, la benjamine de l’Assemblée nationale.

Lire la suite