Tag Archives: hacker

Données protégées : la police pourra faire appel à des hackers

Données protégées : la police pourra faire appel à des hackers

30/07/2014 – PARIS (NOVOpress via Numerama) – Les députés ont adopté une modification au projet de loi anti-terroriste, qui autorise les policiers à requérir l’aide de « toute personne » susceptible de permettre l’accès aux données du suspect, pour toutes perquisitions réalisées pour des crimes ou délits de toutes natures.


Lors de l’examen en commission des lois du projet de loi anti-terroriste, les députés ne sont pas contentés de désigner la CNIL comme arbitre du blocage des sites internet diffusant des contenus provoquant au terrorisme. Ils ont aussi adopté plusieurs autres amendements, dont un qui n’a donné lieu à aucun débat parmi les parlementaires, alors qu’il est très discutable.

Les députés ont en effet adopté l’amendement CL7 des députés UMP Guillaume Larrivé, Éric Ciotti, Philippe Goujon, et Frédéric Lefebvre, qui modifie l’encadrement des perquisitions de données informatiques tel qu’il est prévu par l’article 57-1 du code de procédure pénale. Le projet de loi de Bernard Cazeneuve prévoyait déjà de donner la possibilité à la police judiciaire d’effectuer des perquisitions à distance, pour obtenir des données figurant dans le cloud. L’amendement adopté en commission ajoute que les policiers pourront réquisitionner l’aide de « toute personne » compétente pour obtenir l’accès à ces données.

Requérir « toute personne »

Le texte adopté en commission des lois dit en effet que les officiers de police judiciaire, dans le cadre de perquisitions qui peuvent concerner tous types de crimes et délits, pourront « par tout moyen, requérir toute personne susceptible… 1° d’avoir connaissance des mesures appliquées pour protéger les données auxquelles il est permis d’accéder dans le cadre de la perquisition ; 2. de leur remettre les informations permettant d’accéder aux données mentionnées au 1° ».

Si le texte vise principalement à obtenir auprès des hébergeurs les clés de chiffrement qu’ils pourraient détenir, il parle bien d’obtenir le concours de « toute personne », y compris donc potentiellement des hackers. « Je doute que l’on trouve beaucoup d’adolescents en France qui ne sachent pas casser un code informatique« , a d’ailleurs commenté la député socialiste Marie-Françoise Bechtel lors des débats.

Lire la suite

Le site de la basilique Saint-Remi piraté par DZ27, Algerian Hacker

Le site de la basilique Saint-Remi piraté par DZ27, Algerian Hacker

18/02/2013 – 23h20
REIMS (NOVOpress) –
Lieu symbolique contenant les reliques de l’évêque Saint Remi qui a baptisé Clovis, roi des Francs – événement-clef de la christianisation de la France -, le site internet de la basilique Saint-Remi à Reims a été piraté.

D’après note confrère L’Union-L’Ardennais, le webmaster du site a indiqué que celui-ci est attaqué depuis le début du week-end.

Lire la suite

Le site Internet de la Ville de Rennes piraté au nom de… l'islam

Le site Internet de la Ville de Rennes piraté au nom de… l’islam

21/09/2011 – 08h30
RENNES (NOVOpress Breizh) –
À nouveau, un pirate informatique algérien a attaqué un site web breton, celui de la ville de Rennes, sur lequel il a affiché un message islamiste.

Alors que le site web de la préfecture des Côtes d’Armor est bloqué depuis le 24 juillet  à la suite d’une attaque de pirate informatique, ainsi que nous l’avons signalé le 2 septembre, celui de la ville de Rennes a été attaqué à son tour hier. Cette attaque de type « défaçage », avec affichage d’un message parasite, a cependant pu être contrée rapidement.

Cette fois encore, le pirate est apparemment d’origine algérienne. Selon le message affiché en anglais sur le site web rennais, l’attaque serait « une protestation numérique contre l’interdiction de la prière ‘islamique’ dans la rue et l’interdiction de la burqa ».

Comme le révèle le site web d’actualité multimédia Zataz.com, un autre pirate, qui signe Ma3sTr0-Dz (Dz signifiant El Djezaïr, alias l’Algérie en langue arabe), a détourné quelque deux cents sites internet principalement dédié au vin vers un message indiquant : « Je veux rappeler la France Que La Réelle Révolution Algérienne était le 1er Novembre 1954 ».

Les sites web de neuf préfectures bloqués par un pirate algérien

Les sites web de neuf préfectures bloqués par un pirate algérien

05/09/2011 – 11h00
SAINT-BRIEUC (NOVOpress Breizh) – La guerre informatique est-elle pour demain ? En tout cas, le risque est patent : le site web d’une préfecture bretonne reconnait être bloqué par une attaque d’un pirate. Mais huit autres préfectures sont aussi bloquées par le pirate sans indiquer pourquoi. L’intrus est algérien.

Les spécialistes de la sécurité et de la prospective militaire gambergent depuis longtemps sur le risque d’une cyber-attaque russe ou chinoise contre les sites web officiels des États-Unis. Ce risque n’est ni éventuel ni futur ni géographiquement éloigné : la Bretagne l’a sous les yeux. Depuis plus d’un mois, le site internet de la préfecture des Côtes d’Armor indique être bloqué à la suite de l’attaque d’un pirate informatique.

Sur la page d’accueil du site, on peut lire (copie d’écran ci-dessus) le message suivant : « Victime d’un pirate informatique, le site internet www.cotes-darmor.gouv.fr est hors-service depuis le 24 juillet 2011 ».

En réalité, la préfecture des Côtes d’Armor n’est pas la seule visée : huit autres sites préfectoraux français sont bloqués de la même manière. Mais seule la préfecture bretonne a été assez honnête pour en préciser la cause : les autres (Lot, Manche, Landes, etc.) indiquent simplement que leur site est « indisponible » ou même… « en maintenance » !

Le journal en ligne PC Impact a publié un article détaillé signé Marc Rees sur cette attaque. Il révèle que son auteur est un pirate algérien, dont le pseudonyme est SaMo_Dz. Un pseudonyme en forme de revendication identitaire, puisque Dz est le code international de l’Algérie.