Tag Archives: Guyane

mayotte-marine-le-pen-1

En Guyane, Marine Le Pen dénonce l’immigration massive

19/12/2016 – FRANCE (NOVOpress)
La présidente du Front National a achevé dimanche 18 décembre une visite de trois jours en Guyane. Elle en a profité pour dénoncer une situation qui s’est dégradée à cause de l’immigration clandestine massive.

La situation s’est dégradée depuis une dizaine d’années (faute) de résoudre les problèmes de l’immigration clandestine massive ». (…) Ce qui j’ai vu n’est pas rassurant car la situation s’est dégradée depuis une dizaine d’années. Je ressors avec de l’espérance et en même temps un sentiment de gâchis.

Si elle est élue, Marine Le Pen promet de mettre fin aux « pompes aspirantes irrépressibles », ce qui se traduirait pour les étrangers en situation irrégulière par l’arrêt du droit du sol, de la régularisation, la naturalisation, l’aide médicale d’Etat, les logements sociaux et d’urgence, la scolarisation gratuite et les allocations familiales.


Mme Taubira devrait consulter un psy - par Guillaume Faye

Mme Taubira devrait consulter un psy – par Guillaume Faye

28/07/2014 – PARIS (via le blog de Guillaume Faye)
Mme la Garde des Sceaux présenterait-elle les symptômes associés de paranoïa et de schizophrénie légères, associés à des bouffées d’autoritarisme et de ressentiment ? Mais aussi d’assouvissement d’une vengeance, qui s’explique par le phénomène de la ”compensation” : compenser un complexe d’infériorité par une posture intolérante et menaçante.

Mme Taubira (photo) a été blessée par les allusions et jeux de mots douteux, d’ailleurs exagérément médiatisées, la comparant à une ”guenon”.(1) Elle a réagi dans un essai qu’on peut qualifier de brûlot, Paroles de liberté, paru chez Flammarion, où elle livre sa conception de la République, de la liberté et de la démocratie, qui développe des idées très éloignées de ces traditions politiques.

Paranoïa : elle se prend tout d’abord pour une victime du racisme et pour l’icône du grand combat antiraciste, dont elle serait le symbole, une sorte de Mandela au féminin. Faisant l’apologie de la société multiethnique et multiraciale – donc de l’immigration incontrôlée et de la colonisation de peuplement de la France – elle fustige avec haine le modèle d’une France de souche identitaire « intellectuellement et spirituellement consanguine et donc porteuse d’un terrifiant appauvrissement, de tous les étiolements et affadissements ». Petite musique bien connue de l’ ”immigration, chance pour la France”.

La passionaria Taubira prêche pour sa chapelle. Tout d’abord, ses éructations contre une société homogène d’origine européenne s’apparentent à du racisme intellectuel anti-Blanc, ce qui n’a pas l’air de gêner cette antiraciste professionnelle. Ensuite pourquoi ne vilipende-t-elle pas les sociétés monoraciales d’Afrique et d’Asie qui ne connaissent pas l’immigration et ignorent cette belle ”diversité” ? Deux poids, deux mesures. Enfin, elle semble ignorer, avec l’aveuglement de sa famille de pensée, que toute société multiculturelle et multiethnique est le terreau du racisme, de la violence et du désordre.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Merci à la magistrature guyanaise

Publié le
Vu sur Twitter

Quand Christiane Taubira défendait les Guyanais de souche

Publié le