Tag Archives: GIPN

[Communiqué du Bloc identitaire Lyon] Lyon est devenue une terre de djihad

Lunel : foyer du djihadisme

27/01/2015 – LUNEL (NOVOpress)
Lunel, ville de 26.000 habitants dans le département de l’Hérault – à mi-chemin entre Nîmes et Montpellier-, a connu une matinée pour le moins agitée ce mardi. En effet, vers 6h30 le Raid et le GIPN sont intervenus pour interpeller plusieurs personnes dans différents quartiers de la ville.

Comme le précise L’Express :

Selon Le Midi Libre et BFM TV, cinq personnes impliquées dans des filières de recrutement ont été arrêtées et placées en garde à vue. Ce coup de filet était prévu depuis début janvier mais il a été reporté à cause des attentats à Paris, affirme le quotidien local.

En sachant que :

Une vingtaine de jeunes ont quitté cette ville de 26 000 habitants pour la Syrie. Six d’entre eux, âgés de 18 ans à 30 ans, sont morts depuis octobre.

Lunel s’est retrouvée au coeur de ce coup de filet anti-djihadiste suite à une enquête débutée en 2013 contre une filière du… Val-de-Marne. Ce qui infirme une fois de plus les discours minimisant le poids des djihadistes en France et leur organisation sur tout le territoire.

Parmi les personnes interpellées,se trouve l’un des frères de deux djihadistes tués en Syrie. Et l’on soupçonne les 5 placés en garde à vue d’apporter un soutien logistique via l’envoi de mandats en Turquie et d’être aussi acteurs du recrutement de djihadistes à destination de la Syrie ou de l’Irak.

A noter que Lahoucine Goumri, à l’époque responsable de la mosquée de Lunel, refusait de condamner les Français partis faire de le djihad, dans un entretien accordé au Midi libre le 12 décembre dernier :

« Je ne condamne pas du tout ces départs. Les gens sont libres de partir ou de rester: il y a des gens qui pensent que c’est un djihad, d’autres qui pensent que là-bas il y a une injustice à combattre. La mosquée n’a pas à condamner ou ne pas condamner ces départs-là »

D’autant que, comme l’indique TF1 :

Dans un programme de recherche sur l’enseignement de l’islam dans les écoles coraniques en 2010, l’Institut de l’islam et des sociétés du monde musulman et l’Ecole des hautes études en science sociales avaient considéré la mosquée de Lunel comme « proche du Tabligh », courant qui propose une lecture ultra-orthodoxe de l’islam et oeuvre pour la ré-islamisation des musulmans.